Tour Du Monde 5 Continents

Quand rien n'est prévu, tout est possible

Ushuaia (Argentine) : la ville la plus australe de l’Argentine

Après toute une journée entière de bus (12h), nous arrivons enfin à Ushuaia, la ville la plus australe de l’Argentine. Car la vraie ville la plus australe au monde est Puerto Williams au Chili, accessible par bateau depuis Punta Arenas, pour très cher.

Ushuaia est le point de départ de la plupart des bateaux pour l’Antarctique. On peut très facilement trouver des deals de last-minute. Sincèrement, je ne sais pas si 5000 USD pour 10 jours en last-minute est un bon prix.

img_6105.jpg

Partie 1 : Carnets de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnets de voyage

Jour 1 :

Lorsqu’on arrive à 20h après une longue journée en bus, on ne pense qu’à manger et dormir. Notre auberge (Los Cormoranes) se trouve tout en haut de la colline, quand on l’atteint enfin, on est en sueur. Je ne sais pas pourquoi cette auberge est mal notée, perso je la trouve très propre et la douche bien agréable. Et le plus important : ils parlent anglais !

Nous passons à un supermarché disposant d’un espace boucherie. Nous achetons un morceau d’entrecôte pour 5€, 2 avocats (il n’y a pas de salade) et 2 Danettes. Le tout pour 10€. Direction la cuisine de l’auberge où règne une ambiance très amicale. L’entrecôte est super tendre, suffisante pour 2. Nous sommes bien en Argentine !

Jour 2 :

Malgré un voisin de lit qui a regardé ses séries toute la nuit, j’ai passé une bonne nuit grâce à mon masque de nuit (trouvé sur un vol Air France) et mes boules quies.

Nos voisins de lit nous apprennent qu’ils sont là pour le tour Dragoman, réservé aux amoureux du trek mais pas assez expérimentés pour partir seuls. Celui-ci va les amener dans les plus beaux sites du Chili, en partant d’Ushuaia (qui ne sert que comme lieu de départ car très accessible contrairement à Punta Arenas au Chili) jusqu’à Santiago (pour 1260USD/personne, certains treks célèbres ne sont pas compris dans le prix). Ils voyagent avec ce gros camion.

img_6092.jpg

Nous, petits joueurs, on se contentera tout simplement de faire le tour du centre ville d’Ushuaia, sans même trekker au parc Tierra del Fuego, parce qu’il pleut des cordes.

D’ailleurs, l’auberge de jeunesse nous apprend qu’ils se sont trompés dans leur planning. On doit partir de notre chambre ASAP mais pour s’excuser, on passera notre prochaine nuit dans une chambre privée avec salle de bain privative. JB et moi sommes super contents que tout cela soit expliqué en anglais et non dans un espagnol que nous n’aurions probablement pas pu comprendre.

Direction Oficina Antartica où nous pouvons tamponner nous-même nos passeports :

img_6096.jpg img_6097.jpg

Juste en face, l’office de tourisme tamponne le passeport pour nous.

img_6098.jpg

L’avantage quand on a la double nationalité, c’est qu’on a 2 passeports, et 2 fois plus de places pour les tampons d’Ushuaia hihi

img_6120.jpg

A l’office du tourisme, il y a du Wifi, et des conseillers parlant anglais. C’est super ! Ils nous ont donné le plan de la ville avec quelques points d’intérêt, dont celui-ci, à 200m seulement de l’office de tourisme

img_6130.jpg

Nous passons à HSBC, juste en face, pour retirer autant d’argent qu’on peut (2 fois 2000$AR yes ! par contre en payant 96$AR de frais à chaque retrait, voleurs !).

Dernier souci à régler : les tickets de bus pour aller à El Calafate. L’office de tourisme nous a indiqué le bureau de Taqsa. Là aussi on trouve des conseillers parlent anglais et on peut payer par carte bancaire. En partant on s’aperçoit même que le conseiller d’à côté parle très bien français.

Il est 14h et nous avons super faim. JB repère le restaurant La Parilla qui sert un buffet à volonté qui donne trop envie (250$AR/personne hors boissons)

img_6107.jpg img_6108.jpg

Je n’ai pas pris le buffet de salade en photo, mais c’est ça qui nous fait plus de bien finalement 🙂 Au Chili et en Argentine, les salades sont chères, et on n’en trouve pas forcément. Ici, ils servent aussi une sorte de salade d’abats, qui ressemblent à une salade de poulpe, explosion de saveurs garantie ! Les viandes sont servies à volonté mais on se rend compte que nos estomacs se sont rétrécis lors du tour du monde et on n’est plus capable de manger autant qu’avant. D’ailleurs, on ne mangera que des biscuits le soir car le buffet à volonté nous a régalé plus qu’il n’en faut.

La pluie cesse, c’est le bon moment pour se promener. C’est fou de se rendre qu’on est seulement à 1100km de l’Antarctique.

img_6121.jpg

img_6104.jpg

Il y a une sorte de « view point » à l’intersection de la rue Onas et Gdor. Deloqui. En y allant, n’hésitez pas à vous arrêter pour manger une bonne glace italienne.

img_6125.jpg

La ville manque un peu de charme, elle est très industrielle avec des containers partout. Apparemment en haut de la colline, il y a même des bidonvilles (on n’en a pas vu). Cependant, ce sentiment d’être au bout du monde est suffisamment satisfaisant pour oublier le manque de charme d’Ushuaia.

En montant vers notre auberge, on a une belle vue sur le Glacier Martial. Certains marchent jusqu’au Glacier, nous on se contente de cette vue. On verra des glaciers plus beaux que ça d’ici quelques jours.

img_6127.jpg

En se promenant, on tombe sur une sorte de mémorial pour les îles Malouines. Cette vieille dispute territoriale a même fait l’objet d’un conflit armé en 1982. Les argentins n’ont semble-t-il toujours pas digéré comme le montre cette pancarte invoquant les « pirates anglais ».

img_6115.jpgimg_6114.jpg

Nous passons dans une boutique de souvenirs pour acheter des cartes postales d’Ushuaia. JB a la bonne idée d’acheter les timbres directement dans cette boutique. A 40$AR le timbre (soit 2,3€, 3 fois plus cher que la carte postale), on ne les envoie qu’à ceux qu’on aime le plus au monde.

Pensant que les cartes s’envoient depuis le bureau de poste, nous y allons et croisons une fille qui nous demande timidement combien on a payé pour nos timbres. 40$AR chaque. Elle semble être très vexée et nous montre les timbres qu’elle vient d’acheter au bureau de poste pour 63$AR. « En plus, vos timbres sont plus jolis », dit-elle. En effet, ses timbres sont super moches alors que les nôtres ont un pingouin dessus avec la mention « Ushuaia Fin del mundo ».

La différence est liée au fait qu’on a acheté, sans le savoir, des timbres DHL. Du coup il ne faut surtout pas déposer nos cartes au bureau de poste mais juste en face à la boutique Barraca Patagonia, qui dispose d’une boîte DHL.

img_6122.jpg

Ici, toutes les boutiques portant des mentions à « fin del mundo » ou « fuego ». Par ailleurs, la poste la plus australe se trouve sur le chemin menant au parc de la Terre de Feu.

Nous retournons à l’auberge où nous ne mangeons des cookies (on n’a plus faim après le buffet à volonté) et profitons des ronrons de cette petite beautéimg_6134.jpg

Météo

Ah, j’ai oublié de parler de la météo. Il fait froid avec un vent caractéristique à Ushuaia, mais c’est largement supportable (en hiver ça doit cependant être particulièrement hostile…). Par ailleurs, les auberges de jeunesse sont bien voire trop chauffées (chauffage au sol) et les douches bien chaudes. Puisqu’il pleuvait, je me suis habillée avec plusieurs couches : en bas : un collant Uniqlo HeatTech, un pantalon de randonnée d’été. En haut : tee-shirt merinos, un polaire, une doudoune Uniqlo light down avec capuche et un imperméable Decathlon. Tout ça accompagnée d’un parapluie. Le bas de mon pantalon est mouillé mais je ne sens pas le froid grâce au collant Heattech. JB est habillé moins chaudement : bonnet, pantalon de randonnée, tee-shirt merinos, polaire et imperméable. Car son manteau imperméable coûte 3 fois plus cher que le mien. S’il ne pleuvait pas, je pense qu’un polaire et un coupe-vent suffiraient largement.

Pour faire des randonnées dans la région de la Terre de Feu, il nous faudrait en plus des chaussures de randonnée Gore-Tex (pour marcher tranquille dans la boue) et des pantalons imperméables (chose qu’on n’a pas).

D’ailleurs, nous sommes bien contents d’être partis rapidement car le lendemain, il neigeait un peu. Oui, un 7 décembre, soit le début de l’été austral.

Partie 2 : Conseils pratiques

Astuces

Comme vous pouvez voir, nous n’avons pas fait de randonnées à cause de la météo et nous nous sommes contentés de regarder la Terre du Feu deux fois (aller-retour) depuis notre bus. Le chemin est super agréable, on voit l’oeuvre des castors de loin et le très beau lac Fagnano.

Cependant, pour les amoureux de treks, il y a un bus partant toutes les heures depuis le port (demandez à l’office de tourisme plus d’infos sur ce bus), pour 40$AR/personne je crois. Ils vous déposent au parc, vous laissent payer l’entrée, il y a plusieurs arrêts à choisir… et ils viennent vous chercher quelques heures plus tard. Le trek le plus facile est celui jusqu’au Lac Esmeralda (4h aller-retour ou 2h aller-retour pour les plus équipés car une grosse partie se fait dans la boue).

Pour le glacier Martial, il vaut mieux se faire déposer en taxi en bas du glacier, marcher, puis revenir au centre-ville à pied.

Nous sommes allés voir les pingouins à Punta Arenas, c’est pour ça qu’on n’a pas fait d’excursions en bateau ici. Mais ceux qui l’ont déjà fait le recommandent chaudement. Il n’y a pas que des pingouins, le bateau passe par un light house très célèbre et s’approche d’assez près de Puerto Williams, la vraie ville la plus australe.

Par contre, n’essayez pas d’aller à Puerto Williams depuis Ushuaia, aucune compagnie n’assure le transport, seulement les bateaux privés. Il est plus facile de revenir à Punta Arenas et prendre des bateaux pour Puerto Williams. Encore une fois, Puerto Williams est réservée aux trekkeurs, il n’y a rien d’autres à faire là-bas.

Il faut, si vous êtes gourmand, goûter aux énormes araignées de mer à Ushuaia. Pour 250$AR, vous en choisissez une (vivante) et on cuisine pour vous.

Budget

TOTAL : 252€ pour 2, 2 nuits, transport inclus, 1 journée entière de transport, 1 journée de visite uniquement

  • Bus : Punta Arenas -> Ushuaia : 35 000$CH -> 50€/personne avec Bus Sur (avis ici)
  • Los Cormoranes : 20€/lit en dortoir/nuit -> 80€ pour 2, pour 2 nuits – avec petit déjeuner
  • Supermarché : 140$AR -> 10€ (1 énorme entrecôte, 2 avocats, 2 danettes)
  • Restaurant La Parilla : 250$AR -> 14,7€/personne pour un buffet à volonté
  • Cookies, hot-dog sur le chemin : 10€
  • Cartes postales : 15$AR chacune
  • Timbres : 40$AR chacun
  • Visas : exemptés pour tout séjour < 90 jours

 

 

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2017 Tour Du Monde 5 Continents

Theme by Anders Norén