Viña del Mar (Chili) : Nouvel An & feux d’artifice

A nous les meilleurs feux d’artifice du Chili ! Comment ça Valparaíso est meilleur ? Je vous explique : les feux d’artifice de Valparaiso sont réputés parce que les localités à côté de la baie lancent leurs feux d’artifice au même moment, créant un joli spectacle. Ce n’est pas un feu d’artifice auquel nous avons eu droit, mais neuf d’un coup ! Y assister depuis Viña del Mar ou Valparaíso, c’est à peu près la même chose ! Viña del Mar n’est qu’à 8,5km de Valparaíso, accessible en métro et en bus.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Comment y aller

Nous prenons un bus depuis Puerto Varas (qu’on quitte à regrets) à 20h pour arriver à 10h (más o menos) le lendemain à Viña del Mar. C’est le meilleur bus qu’on ait pris en Amérique du Sud. La compagnie Pullman Bus est aux petits soins, on dirait qu’on est dans un avion : un oreiller et une couverture sont fournis, le siège est très confortable. Les films sont diffusés mais sans le son, les passagers souhaitant les regarder peuvent brancher les écouteurs.

Jour 1 :

En mode « j’avise au dernier moment », nous découvrons avec surprise que l’auberge choisie est à 30mn à pied du terminal de bus. Cependant, depuis qu’on a appris à prendre des bus locaux à Castro, on se sent plus à l’aise pour prendre des bus au lieu de monter dans un Uber. Ici aussi, on peut arrêter le bus quand on veut, le ticket reste pas cher : 330$CH pour un trajet au sein de la ville.

Notre auberge King Hostel n’est ouverte que 2 mois par an. Le reste de l’année, elle héberge des étudiants. On l’a choisie pour son tarif, le plus bas de Viña del Mar pour le réveillon : 150€ pour 2 personnes en dortoirs, 3 nuits. Si on reste ici jusqu’au 3 janvier, c’est pour éviter l’ambiance post-fête (déchets, les gens bourrés) de Valparaiso le 1er janvier.

D’après le proprio de l’hostel, les feux d’artifice sont plus beaux ici, à Viña del Mar qu’à Valparaiso car on a une meilleure vue sur la baie et surtout 9km de plage où on peut voir les feux d’artifice sans se marcher dessus. Cependant, Valparaiso est connu pour avoir une grosse fête dans la rue le jour du réveillon. C’est parfait ! On n’aime pas particulièrement les fêtes alcoolisées, on veut juste voir les feux d’artifice. C’est ici qu’on aura la meilleure vue apparemment :

Même si nous sommes en tour du monde depuis plus de 6 mois, il y a des lieux qui nous font sentir plus en vacances que d’autres. Et c’est le cas ici à Viña del Mar, où l’on peut se promener au long de la belle plage de sable fin, regarder les boutiques de souvenirs, manger des glaces artisanales, et se faire des tatouages éphémères…

Les tatouages sont très en vogue ici, même chez les enfants. JB s’est fait « tatouer » le visage du Che 😀 …pour une semaine.

Les hôtels avec vue sur mer ont un look de châteaux

Voici la fameuse plage de 9km vue depuis sa jetée massive en fer. On peut louer des parasols, cependant on ne peut pas se baigner aujourd’hui car les vagues sont trop fortes.

De gros buildings tout moches, offrant une retraite dorée aux riches, bornent la plage.

Mais quand on regarde bien, on trouve quand même de petites maisons trop charmantes

On voit bien Valparaiso (les collines hyper peuplées à gauche), et les parasols du Sheraton (mode JALOUSIE on). C’est ici qu’on a spotté un phoque.

L’horloge en fleurs façon Disneyland, un des points intérêts de la ville.

Devant autant de richesse et d’abondance, on décide d’économiser nos sous dans un restaurant local, où le déjeuner ne coûte que 4400$CH pour deux (6€), et non 4000$CH le plat. Pendant qu’on regarde le menu, tout le monde s’active pour nous montrer les plats lol : Ceci est un pollo asado, ceci est une ensalada, pollo frito c’est ça ahahahah C’est sans prétention, c’est bon, c’est local.

Pour le dîner, on a trouvé un coin vendant un très large choix d’empañadas, des verres de jus pressés d’un litre. On commande un assortiment de 6 empanadas sans se douter qu’ils seraient si gros ! C’était délicieux, on y reviendra les prochains jours.

Jour 2 : Réveillon du Nouvel An

Mon ventre réclame du ceviche. C’est l’occasion de tester le ceviche mixto péruvien, que j’aime beaucoup ! Ca promet, le Pérou ! JB se contentera seulement de fruits, en préparation de l’énorme barbecue qui nous attend ce soir à l’auberge.

A 19H, les proprios de l’auberge préparent un énorme barbecue pour tous les guests. Deux gros morceaux de 1kg mettent des heures et des heures à cuire, mais le résultat est au-delà des espérances. On papote tous, en espagnol ou en anglais. J’ai énormément de mal à comprendre les deux filles venant de Mendoza (Argentine), elles parlent beaucoup plus vite que ceux que j’ai croisés à la région des lacs. Paraît que plus on va dans le Nord (du Chili ou de l’Argentine), plus les gens parlent vite. Mais c’est pas grave, on arrive à communiquer, c’est l’essentiel. Tout le monde trouve ça trop rigolo que j’apprenne l’espagnol avec une application sur le téléphone.

Malgré l’ambiance festive, on n’arrive toujours pas à croire qu’on est au 31 décembre. L’année 2016 était une année inoubliable : l’achat d’un appartement, abandon de nos biens & carrières, un tour du monde. L’année 2017 promet d’être encore plus inoubliable. Malgré une carrière plus qu’instable pour nous deux, jamais on ne s’est senti aussi en confiance. Le fait de se rendre compte qu’on n’a pas besoin de grande chose pour vivre aide énormément.

A 23h15, on décide de se bouger enfin. L’inertie du groupe fait qu’on ne quitte l’auberge qu’à 23h45, mais le point de vue est à seulement à 5 minutes à pied. Il y a déjà plein de monde, et je suis trop petite pour voir les feux d’artifice. JB et moi décidons de nous séparer du groupe et trouvons un emplacement idéal juste en bas du mirador, debout sur un petit mur. On est en hauteur, on a la vue sur toute la baie, personne ne nous gêne.

A minuit cinq, tous les feux d’artifice sont lancés en synchro depuis 9 plateformes installées au long de la baie. Je n’ai encore jamais vu ça ! On ne sait plus où donner de la tête. Ca durera 20 minutes, et le bouquet final est génial !

Avec un smartphone, ça donne ça :

En réalité, c’est plutôt comme ça. J’étais bouche bée pendant tout le feu d’artifice.

De retour à l’auberge, on met la musique à fond et on danse tous ensemble. On sort même dans la rue pour danser devant les voitures qui tentent désespérément de rejoindre le centre ville malgré les bouchons. Vers 2h du mat, les autres décident de sortir et continuer la fête sur la plage, jusqu’à 4h. Nous décidons de nous coucher.

Jour 3 :

Le lendemain, en faisant son footing quotidien (note de JB : 11 km un 1er janvier, la classe !), JB verra plein de « cadavres » sur la plage lol, certains ont prévu des tentes, d’autres s’appuient sur les murs pour dormir ahahah.

En tout cas, c’était le plus beau feu d’artifice qu’on n’ait vu, et ça valait tout l’argent et l’effort qu’on a mis pour venir jusqu’ici.

Bonne Année 2017 !

Comment faire garder son chat pendant le tour du monde ?
Puerto Varas (Chili) : une petite ville bien charmante
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.