[story time] Comment j’ai réussi ma reconversion professionnelle en experte Google Ads

Aujourd’hui, je vais vous raconter comment j’ai réussi ma reconversion professionnelle. Certes, c’est une petite reconversion dans le sens où je travaille toujours dans le web. Ce n’était pas comme si j’étais web designer puis psychiatre. Mais j’en suis très fière parce que ça m’a permis d’être là où j’en suis aujourd’hui.

Le début de ma carrière était étroitement lié au Community Management. Mon travail consistait à créer une communauté autour d’une marque, ou d’un service et rendre les gens excités par cette marque. Je suis passée par deux annonceurs puis deux agences. J’exécutais toujours parfaitement bien mon travail, mais je n’y trouvais aucun plaisir. Les rares fois où j’étais absolument passionnée par mon travail, c’était en analysant des retours des internautes sur des centaines de forums, et en gérant l’achat de publicités sur Facebook. Plus il y avait de chiffres et de données, plus ça me plaisait. Ca devait être lié à mon background de maths sup / maths spé, malgré mes études en école de commerce.

Après quelques années, et un salaire plus que confortable (> 40k annuels bruts), je ne trouvais toujours pas du plaisir dans ce que je faisais. Me lever le matin était dur. Je me suis dit que je ne pouvais plus continuer comme ça et je devais changer, mais je ne savais pas vers quoi m’orienter. A cette époque, on ne pouvait pas faire des publicités Facebook toute la journée car il n’y avait pas tant de demandes que ça.

Découverte de Google Adwords

En faisant un benchmark des programmes partenaires proposés par les grandes entreprises, je suis tombée sur le programme partenaire de Google.

Une idée m’est venu à l’esprit : si j’aime acheter les publicités Facebook, je vais adorer acheter les publicités sur Google. Il y a beaucoup plus de budget et beaucoup de postes ouverts. Même si je n’ai jamais été formée à Google Adwords, à l’université de Sydney, nous avons eu deux présentations : par une Account Manager pour nous parler de son travail et par un employé de Google. Tout le monde a aimé ces deux interventions.

A l’époque, Google organisait des formations d’un jour ouvertes à tous. J’ai posé un RTT pour y assister.

Avant la formation, pour pouvoir poser des questions pertinentes, j’ai décidé de m’auto-former avec un livre, très bien écrit avec plein de screenshots (ndlr : je prête ce livre à chaque stagiaire que je forme après ça, avec des stickers pour leur indiquer les fonctionnalités qui ont changé depuis car cette édition est très vieille). Et j’ai créé moi-même une campagne publicitaire avec mes propres sous (25€), pour l’association de protection de chats dont je faisais partie. Un employé de Google m’a téléphonée et elle m’a donné des conseils. Ca n’a fait que confirmer mon intérêt pour ce nouveau métier.

La formation Google était très bien faite :

  • le matin : une Account Strategist chez Google & une agence partenaire se relayaient pour nous expliquer de A à Z le fonctionnement des Google Ads. Ce que c’était une campagne, un ad group, un mot-clé
  • l’après-midi : ils organisaient une session FAQ et certains volontaires montraient leur compte Adwords pour un audit express

Le niveau était hétérogène : on avait de petits annonceurs, des agences, des petits commerçants, mais aussi des personnes comme moi 100% débutantes

Tout était tellement dense mais tellement clairement expliqué (par exemple à la fin de chaque présentation, on avait 3-4 questions pour réviser en direct ce qu’on venait juste d’apprendre) qu’au final, je n’avais aucune question à poser et j’en sortais encore plus déterminée. La seule chose que je regrette, c’est qu’ils n’ont jamais envoyé les slides de présentation comme promis. Mais bon… je vous ai dit que j’avais une bonne mémoire. Tout a été stocké dans ma tête.

Donc après cette formation, j’ai regardé mes anciennes campagnes Adwords avec un nouveau regard et ai réinvesti 25€ (+75€ de crédit offert) avec les nouvelles connaissances apprises. Les performances étaient meilleures tout d’un coup. Je me suis dit « ok j’ai compris le principe ».

mes premières annonces, pas trop mauvaises hein?

Passer les certifications

Lors de la formation, ils ont parlé de la certification Google Adwords, composée de 2 tests. Il fallait répondre à 80 questions par test (de mémoire, je me souviens plus) et avoir un score de 80% minimum. Je me renseignais à gauche à droite et tout le monde me disait : même avec la certification, si tu n’as aucune expérience, ça ne sert à rien. Essaie de trouver un stage d’abord. WTF? J’ai déjà 3 ans d’expérience dans le web marketing, qu’est-ce que je ferais en tant que stagiaire ?

Je ne les ai pas écoutés. J’ai décidé de réussir ces tests avant de postuler quelque part. Avoir la certification, c’est mieux que de ne rien avoir. Cela m’a pris une semaine entière par test. Effectivement, il fallait lire 180 pages de documents fournis par Google, en anglais, of course, puis créer des campagnes fictives pour mieux mémoriser les « cours ». Finalement, j’ai réussi les tests du premier coup : 88% pour le premier, et 83% pour le second.

J’ai postulé un peu partout mais personne ne m’a répondu, même pas pour dire « non ». En tout, j’ai seulement géré 2000€ d’achat publicitaire sur Facebook et 150€ chez Google (c’est une somme ridicule), mais j’étais au moins certifiée. J’ai dû activer mon réseau (chose que je n’aime pas faire mais je n’avais pas d’autres choix) et ai pu obtenir deux entretiens chez deux agences.

Je ne le savais pas, mais le second test est très difficile, même pour ceux qui gèrent les campagnes à la longueur de la journée en agence. Donc quand mes recruteurs ont appris que j’avais (1) passé les tests toute seule avec un tel score (2) que j’avais payé de ma poche pour apprendre; mon manque d’expérience ne pesait plus et ils étaient tous convaincus de ma motivation.

Les entretiens se sont bien passés. J’ai reçu une proposition d’embauche des deux agences. L’une me proposait un CDI, et l’autre un CDD mais mieux payé. Evidemment, j’ai choisi le poste en CDI. La reconversion professionnelle m’a pris 2 mois.

Note : Comme je suis rancunière, je n’ai pas oublié quelles agences ne m’ont PAS donné de chance quand j’étais débutante et une nobody. J’ai contacté le boss d’une grosse agence parisienne avec un superbe mail et une superbe lettre, suite à la reco d’un contact. Il ne m’a jamais répondu. Quelques années plus tard, voyant que je travaille pour le compétiteur, il m’a personnellement contactée sur LinkedIn pour me débaucher. Mais il fallait voir le potentiel depuis le début ! Trop tard !

Première année en agence

Même si je souhaitais faire exclusivement des publicités Adwords, l’agence m’a donné plus de publicités Facebook à gérer. J’avais 80% de publicités Facebook et 20% de publicités Adwords. J’étais un peu déçue, mais j’étais là pour apprendre et j’étais ravie de ne pas avoir à passer par la case « stagiaire ». Je n’étais pas très contente d’être aussi lente au début, et faisais de longues heures pour rattraper mon retard, mais j’étais ravie. Pour la première fois, je faisais un métier dont j’étais passionnée.

Chaque compte Adwords qu’ils me donnaient était comme une faveur. J’ai commencé à récupérer les comptes dont personne ne voulait, ou le client n’était pas content. Fort heureusement, grâce à ma détermination, les clients mécontents finissaient par être contents. Certains commerciaux commençaient à demander à mon boss de me laisser m’occuper de leurs comptes <3

Mon salaire a diminué de +40k à +27k. Mon salaire suffisait à peine pour payer le loyer et les charges fixes, ce qui mettait JB dans une situation délicate : il devait absolument assurer les finances et ne pouvait pas par exemple créer une entreprise si le CA n’était pas assuré. C’est aussi pour cela qu’on partait rarement en vacances et j’ai dû stopper toutes mes dépenses inutiles pendant un long moment.

Deuxième année en agence

Je commençais à demander à gérer des comptes plus gros, plus intéressants mais avec ma charge de travail, on ne voulait pas me les donner. Il y avait deux personnes avec qui je voulais travailler absolument, et je me suis dit que je devais pas quitter cette agence tant que je n’ai pas travaillé avec eux.

Et puis une opportunité est venue : ma N+1 devait quitter l’entreprise, ils n’ont trouvé personne pour la remplacer sur un compte important. Comme l’été arrivait, ma charge de travail devait diminuer (un de mes gros comptes vendait du chocolat, donc l’été n’était pas leur haute saison). J’ai pris mon courage à deux mains. Malgré les découragements de quelques collègues (ils ne vont jamais accepter, tu es déjà sous l’eau, le client veut un senior), j’ai décidé d’écrire un mail à mon N+2. Dans le mail, j’ai expliqué pourquoi j’étais la candidate idéale pour m’occuper de ce compte en été, jusqu’à ce qu’ils trouvent un remplaçant.

Mon N+2 était ravi et a accepté ma demande contre toute attente. Par chance, ce compte important était un de mes sites d’achat favoris. Le client voulait absolument qu’un(e) client(e) fidèle gère son compte (je n’avais pas cette info). En apprenant que j’allais reprendre temporairement le compte, le client a tout de suite vérifié mon status avant de confirmer que j’étais une cliente plus que fidèle, « la crème de la crème » comme il disait.

Je ne me souvenais vraiment pas avoir dépensé 1500€ sur ce site, mais bon, euh… comme quoi être dépensière peut créer des opportunités ahaha.

Cerise sur le gâteau : je suis dans la même équipe qu’une de deux personnes avec qui je voulais travailler. Il m’a accompagnée pendant un mois sur ce compte, avant de me passer à un autre manager. Mais j’ai profité au max de ses conseils et de ses visions. Ce qu’il m’a appris m’a complètement changé la vie.

Il ne m’apprenait pas directement ce que je devais savoir (il avait autres choses à faire), mais me donnait des mots-clés pour que je me renseigne davantage. Pendant la journée, je faisais mon travail, et le soir, j’apprenais à côté, je faisais des tests, de la veille…

Après les premières soldes d’été (qui étaient un succès), et le client content, mon N+2 m’a confirmé que c’était mon compte désormais. Et qu’il allait me décharger des publicités Facebook, Twitter etc. pour que j’aie plus de temps pour ce compte important.

J’ai remporté un concours en interne, me permettant de passer 2 semaines à Chicago dans les bureaux de l’agence. J’ai beaucoup, beaucoup aimé cette expérience.

Troisième année en agence

J’ai commencé à gérer des comptes de plus en plus complexes, puis intervenir sur les autres comptes de l’agence en tant qu’experte… jusqu’à devenir manageuse d’une équipe de 3 personnes, participer aux audits et appels d’offre. Mon nouveau post m’a permis de travailler directement avec une autre personne, que je respectais énormément au sein de l’agence. Bref, en 3 ans, j’ai pu travailler avec les deux personnes les plus visionnaires de l’agence, j’ai géré plusieurs millions d’investissement publicitaire, je suis devenue experte dans mon domaine, et je me suis trouvé une niche. Je pouvais trouver du travail chez n’importe quelle agence et n’importe quel annonceur (petit ou grand), mon avenir était assuré. J’ai gardé ma promesse : celle de rester au moins 3 ans chez l’agence qui m’a donné une chance.

Je suis partie en tour du monde avec JB et nous avons créé une agence SEO/SEA et travaillons désormais en tant que nomades digitaux.

Grâce à cette expérience, j’ai non seulement un métier qui me passionne, mais aussi quelque chose de différent à proposer à mes clients. Je fais le métier de mes rêves, tout en voyageant. Chaque jour, je suis toute contente de me lever le matin et regarder les performances de la veille. Quand on fait un métier qu’on aime, travailler n’est plus un poids, mais un plaisir. Je n’étais pas très bien payée au début, mais je considère que ce sont des « frais de formation ». Maintenant, avec mon expertise, je rattrape ces années mal payées et vis confortablement.

S’il y a des choses à apprendre de mon expérience, c’est que :

  • une personne passionnée par son métier vaut beaucoup plus qu’une personne ayant beaucoup d’expérience, mais dégoûtée par son métier. Si j’ai pu récupérer avec succès les comptes dont personne ne voulait, c’est parce que tous les comptes me faisaient kiffer, contrairement à certains collègues qui les trouvaient ennuyeux
  • si vous êtes passionné par votre métier, vous serez plus compétent, mieux payé, et épanoui, sur le long terme
  • les avis des autres sont les avis des autres. Même s’ils travaillent dans l’industrie, leurs avis ne sont pas toujours pertinents. Si j’avais écouté tout le monde, je n’aurais jamais eu la carrière que j’ai actuellement
  • quand on fait une reconversion, le plus important c’est d’avoir une première expérience dans ce nouveau métier, le salaire n’est pas important les premières années
  • il faut toujours exprimer clairement ce qu’on veut à ses managers. Personne ne peut deviner ce que vous voulez. Demandez, insistez, faites savoir !
  • je vous recommande, si possible, d’exercer votre nouveau métier d’abord en agence (ou en entreprise) avant d’être freelance. Vous allez progresser beaucoup plus vite que d’apprendre un métier tout seul dans votre coin et l’exercer sans la supervision d’un senior. Même si j’ai assimilé les connaissances données dans le bouquin et enseignées par Google, il y avait plein de choses que je ne pouvais apprendre qu’en agence. Donc par exemple, vous voulez devenir développeur pour devenir digital nomad plus tard : formez-vous, puis passez au moins deux ans en agence, avant d’être freelance. Cela vous permettra de travailler rapidement sur une variété de comptes et challenges et aussi de vous créer un réseau, choses difficiles à avoir pour un freelance avec peu d’expérience.
[Coulisses] Mon Nouveau Blog sur les Cosmétiques : Mehach.com
[2021] Traversée de Frontières Monténégro - Albanie : Bus Podgorica - Shkodër - Tirana
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.