Prendre un Uber depuis l’aéroport d’Istanbul

D’après les retours que j’ai pu lire, la réputation des taxis d’Istanbul était catastrophique mais s’est bien améliorée depuis quelques années (la menace des applications aidant), il est désormais possible la plupart du temps de payer une course par carte bancaire par exemple.

Nous préférons cependant généralement passer par des applications quand c’est possible :

  • Nous avons un recours possible en cas de problème
  • C’est bien plus simple pour indiquer notre destination précise
  • On paie par carte bancaire via l’application

A noter qu’Uber a été interdit pendant plusieurs années à Istanbul. Uber est de nouveau disponible mais sert uniquement à faire appel à des taxis officiels, ce que je trouve une très bonne chose.

En arrivant à l’aéroport Istanbul, nous avons donc souhaité faire appel à un Uber, d’autant que nous n’avions pas réussi à retirer de l’argent.

Le point le plus important à savoir c’est qu’il faut se rendre au niveau 2 : celui des arrivées. Pour aller au niveau 2, il faut sortir de l’aéroport, au milieu des voies, vous verrez un ascenseur qui amène au niveau 2.

C’est là qu’attendent les taxis réservés via applications.

Sur Uber, vous avez le choix entre les taxis jaunes et les taxis bleus. Les premiers sont les moins chers.

Une fois un chauffeur identifié, Uber vous communique la plaque d’immatriculation permettant d’identifier votre chauffeur. A Istanbul, c’est pratique : le numéro d’immatriculation des taxis est peint en gros sur le côté de la voiture.

Pour l’anecdote, le premier taxi réservé nous est passé devant sans nous voir. Comme il lui fallait 10 minutes pour faire le tour, j’ai souhaité annuler. Au lieu d’annuler définitivement la course et me voir facturer des frais, Uber m’a proposé de trouver un nouveau taxi à proximité. Celui-ci est arrivé 2 minutes plus tard.

De l’aéroport au quartier Beyoglu, la course a duré 50 minutes et nous as coûté 175 LT (décembre 2021) soit 11,5€.

ATTENTION : A Istanbul, l’application Uber ne fait qu’estimer le prix de la course. Le prix que vous paierez sera celui que le taxi saisira à la fin de la course et qui doit correspondre à ce qui est affiché sur le compteur (sur le rétroviseur central). Certains chauffeurs peuvent tenter de profiter du manque de vigilance des touristes pour faire un (très) gros arrondi. C’est ce qui nous est arrivé lors d’un trajet depuis l’aéroport où le chauffeur a saisi 270 TL alors que le compteur indiquait 218 TL. Pensez donc bien à regarder le compteur à la fin de la course, voire mieux, prenez le en photo, cela devrait suffire à ce que le chauffeur comprenne qu’il n’a pas intérêt à tricher. Suite à ça, j’ai contacté Uber qui m’a remboursé la différence.

Sur le reçu que vous envoie Uber, la ligne « Prix au compteur » doit correspondre à ce qu’affiche le compteur du taxi en fin de course.

Comment retirer de l'argent sans frais en Turquie ?
[Avis après 1 an] MasterClass, Formation en ligne avec des Célébrités
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.