Tour Du Monde 5 Continents

Quand rien n'est prévu, tout est possible

Pai (Thailande) : Canyon, Montagnes & la Zenitude

A peine rentrée de Luang Prabang, je me prépare pour partir en week-end à Pai avec JB. On aurait aimé partir tôt le matin, mais comme j’ai raté mon avion, nous ne partons que l’après-midi vers 15h. Nous avons pile le temps de faire le trajet en scooter avant que le soleil ne se couche à 18h.

Note : Récemment, j’ai eu des questions concernant l’accessibilité de tel ou tel lieu pour les personnes à mobilité réduite. Comme les guides touristiques n’en parlent pas toujours, désormais, j’ajouterai des détails concernant l’accessibilité des lieux dans la partie « Conseils pratiques ».

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Jour 1 : Scooter de Chiang Mai à Pai

Le trajet Chiang Mai – Pai est scooter est très désagréable et dangereux les premières 1h30 car nous prenons l’autoroute et les voitures nous dépassent sans pitié, créant des courants d’air pouvant faire tomber les motards peu expérimentés. Cependant, les 1h30 restantes nous offrent des paysages somptueux. On a droit à une route beaucoup moins fréquentée mais non moins dangereuse à cause de nombreux virages.

Le nombre de bras et pieds avec de gros pansements qu’on verra à Pai confirme que ce trajet n’est pas réservé aux imprudents. De plus, plus on s’approche de Pai, plus il fait froid et malgré nos vêtements de motards amateurs (masque, pull manches longues), on a hâte d’arriver.

Notre hôtel (Phu Pai Art Resort) se trouve à l’extérieur de la ville, au milieu des rizières. Ici, un bungalow = une chambre. L’extérieur fait traditionnel, mais l’intérieur est très luxueux et fait de matériaux naturels. La salle de bain est immense, et on a même droit à un dressing room.

Comme il fait déjà nuit, on dîne à l’hôtel et explorons la ville seulement le lendemain.

Jour 2 :

Nous allons à Yun Lai Viewpoint en premier pour avoir une vue globale sur les alentours de Pai (ici même les toilettes sont trop stylées)

L’entrée coûte 20 bahts/personne, et on peut même louer une tente pour dormir devant ces beaux paysages.

Je craque pour un bao à 10 bahts (une sorte de brioche), à manger avec du lait concentré.

On peut acheter de petits cœurs à accrocher (version asiatique des cadenas à accrocher aux ponts) et se prendre en photo par un photographe professionnel.

La vue est époustouflante :

Pai Land Split

On reprend la route pour se rendre à une cascade. Sur le chemin, JB est intrigué par une pancarte « natural fruits ». Croyant que c’est pour cueillir et manger des fraises directement au jardin (c’est une activité très populaire à Pai), on s’arrête… pour découvrir qu’il s’agit juste d’une ancienne ferme.

Cette ferme a été très abîmée à cause de nombreux tremblements de terre, le proprio ne peut plus en tirer grande chose d’un point de vue agricole, alors il a changé le business model, transformant sa ferme en attraction touristique : les touristes peuvent venir visiter les mini-canyons.

Intérêt touristique : 0

Mais les touristes continuent à venir pour soutenir l’agriculteur. De plus, il propose des fruits du jardin et une boisson fraîche délicieuse contre un don.

Tapez « Pai Land Split » sur Google Maps, vous le trouverez sans aucun souci.

Ah oui, à un moment, on est arrêtés par la police. On s’attend à payer une amende car on n’a pas de permis moto. Mais en fait, comme Pai n’est pas trop loin de la frontière, la police ici ne fait que des contrôles de routine pour chercher de la drogue. Bien évidemment, pour nous, ça s’est réglé très vite, mais ce n’est pas le cas d’un autre étranger avec des dreadlocks, qui aurait été plus discret s’il avait une feuille de cannabis tatouée sur le front. Note : si on trouve de la drogue sur vous, c’est sûrement un passage par la case prison qui vous attend.

Pam Bok Waterfall

Le Pam Bok Waterfall est un peu caché mais il suffit de marcher 2-3 minutes pour y accéder.

Pour mieux voir la cascade, il faut tremper ses jambes (l’eau arrive jusqu’aux cuisses). L’eau est glaciale, ce qui ne donne envie à personne de se baigner.

Love Strawberry

C’est un lieu sympa où l’on peut boire et manger des produits à base de fraises. Par contre ça fait pas très authentique, on se croirait à Disney Land.

On ne peut pas malheureusement pas aller cueillir les fraises au jardin.

Les touristes (asiatiques) viennent ici surtout pour se faire prendre en photos.

Nous rentrons à la ville de Pai pour manger un petit bout. La ville n’a rien d’extraordinaire. Heureusement qu’on a pris une chambre dans un hôtel à l’extérieur.

Après un massage des pieds dans un de nombreux salons de massage à Pai (pas mauvais, mais pas fabuleux), on reprend la route pour aller voir le Bouddha blanc qui domine sur toute la ville.

Chedi Phra That Mae Yen

La belle vue en haut se mérite : il faut grimper grimper grimper.

Beaucoup viennent ici pour regarder le coucher du soleil.

Pai Treehouse

C’est un hôtel mais il figure dans les tours d’un jour à Pai alors par curiosité nous y sommes allés. 20 bahts/personne plus tard, on découvre la seule maison construite sur l’arbre. On ne peut pas y aller évidemment car il y a des clients qui ont payé pour dormir dedans.

Les autres villas sont normales et n’ont qu’un seul étage.

Les alentours sont très sympas, mais j’avoue que ça me saoulerait d’être dans un hôtel où tous les matins, des cars de touristes déchargent des centaines de touristes devant ma villa pour prendre des photos.


Memorial Bridge

Ce pont n’est plus utilisé pour la circulation, les gens viennent ici pour prendre des photos ou chiller le soir car le pont est illuminé et c’est super beau.

Pai Canyon

C’est l’attraction phare de Pai. Les canyons sont vraiment impressionnants, il faut faire attention où on met ses pieds, et ne pas y aller en tongs car chaque accident peut être fatal (30m de chute libre vous attendent).

Pour prendre la photo ci-dessus, JB a tout simplement marché sur ça. Cependant, c’est tellement impressionnant que beaucoup y vont en rampant 😀

Le coucher du soleil ici est correct. Désolée d’avoir l’air blasé comme ça mais pendant notre tour du monde, on en a vu des plus beaux.

On se dépêche de rentrer. Dès que le soleil se couche, on meurt de froid, et surtout en scooter. Nous dînons en ville, chez Na’s Kitchen (délicieux et pas cher) puis rentrons à l’hôtel.

Jour 3 :

Nous devons travailler toute la journée. Ne voulant pas rester toute la journée dans la chambre, nous travaillons au restaurant de l’hôtel, un lieu ouvert donnant sur la piscine. Nous sommes entourés de chats, j’ignore si ce sont des chats sauvages ou nourris par l’hôtel. En tout cas, ils sont très câlins, ils ronronnent tout le temps, ça me fait beaucoup de bien !!

La connexion Wifi est rapide mais pas assez stable. J’ai dû utiliser la 3G de mon téléphone pour un call avec mon client.

Si mon client n’a pas droit à ce paysage magnifique, il a apprécié le chant des oiseaux ahaha

Le soir, nous dînons au Night Market au centre-ville. Ce night market est ouvert tous les jours, c’est très agréable car il n’y a pas autant de monde qu’à Chiang Mai et la street food est très varié.

Jour 4 :

Il est temps de rentrer à Chiang Mai. On part le matin pour avoir le luxe de s’arrêter sur le chemin à notre guise, au lieu de se dépêcher comme à l’aller. Nous nous arrêtons au Witch Café. Et je suis accueillie par le chat de la maison qui vient sur moi en ronronnant. Merci merci merci ! J’avais vraiment besoin d’une machine à ronrons

 

Partie 2 : Conseils pratiques

Budget

  • Location de scooter : à partir de 100 bahts/jour. Il y a plein de loueurs de moto au centre ville de Pai. Il y a même des vélos électriques si vous êtes nul en moto.
  • Essence : 200 bahts pour faire l’aller-retour Chiang Mai – Pai
  • Si vous y allez en bus : entre 150 et 250 bahts en bus l’aller Chiang Mai – Pai (et vice versa)
  • Hôtel Phu Pai Art Resort : promotion 30€/nuit chambre double, petit déjeuner inclus => j’adore cet hôtel, et le recommande vivement
  • Yun Lai Viewpoint : 20 bahts/personne
  • Pai Treehouse : 20 bahts/personne
  • Visites gratuites :
    • le bouddha blanc
    • Pai Canyon
    • Pai Land Split
    • la cascade
    • Memorial Bridge
    • Love Strawberry
  • Nourriture :
    • chez Na’s Kitchen environ 50 bahts/plat, vraiment délicieux
    • au Night Market : entre 20 bahts => 50 bahts. Il faut au moins 100 bahts/personne pour ne plus avoir faim

Astuces

  • Les points d’intérêt sont loin l’un de l’autre. Tout le monde loue des scooters. Si vous êtes paresseux, payez 500 bahts/personne pour un tour journalier proposé par plein d’agences touristiques (tapez Night Market sur Google maps, c’est là où se trouvent la plupart des agences)
  • Il vaut mieux choisir un hôtel loin du centre-ville car celui-ci n’a pas beaucoup d’intérêt.
  • Après Pai, les thaïlandais m’ont conseillé d’aller à Pa Ung, près de la frontière birmane, c’est encore plus beau et plus romantique, mais je n’ai pas eu le temps
  • Vous pouvez, depuis Pai, aller à Chiang Rai par bus ou par bateau. Et puis, depuis Chiang Rai, aller à Luang Prabang (Laos) par bateau.

Petit récap accessibilité

  • Hôtel Phu Pai Art Resort : villas sur pilotis => pas accessible aux fauteuils roulants
  • le bouddha blanc : vous pouvez le voir d’en bas, mais pas possible de monter jusqu’en haut
  • Pai Canyon : pas accessible, il n’y a que des marches pour monter jusqu’en haut
  • Pai Land Split : on peut voir un bout du jardin, le reste est inaccessible. Terrain glissant très difficile
  • la cascade : pas du tout accessible
  • Memorial Bridge : accessible, à même la route
  • Love Strawberry : on peut voir l’ensemble du jardin, mais ce n’est pas possible de descendre jusqu’en bas car il n’y a que de grosses marches
  • Pai Tree house : accessible
  • Yun Lai viewpoint : accessible même s’il y a 2-3petites marches au début
  • Na’s Kitchen : restaurant trop petit, pas super accessible mais il y a des tables dehors

Les tours proposés par les agences

Cliquez sur les photos pour zoomer et/ou télécharger

Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2018 Tour Du Monde 5 Continents

Theme by Anders Norén