Marrakech (Maroc) : Jardin de Majorelle, Palais El Badii

Après 2,5 mois au Maroc, il est temps de partir pour un autre pays. Nous devons retourner à Marrakech avant de prendre l’avion pour Lisbonne. Cela nous arrange car il nous reste encore quelques endroits à visiter à Marrakech.

Partie 1 : Carnet de voyage

Jour 1 : Retour à Marrakech

Il n’y a que deux bus CTM partant d’Essaouira pour Marrakech en journée. Le premier ne part qu’à 12h45. Nous avons encore le temps de faire un call avec un client, de déjeuner (notre proprio nous a cuisiné un tajine de poulet) et faire nos valises. Ça va faire bizarre de quitter Essaouira, après 2 mois dans cet appartement (c’est énorme pour nous !).

C’est la 3ème fois que nous allons à Marrakech. On a parlé de la 1ère fois ici, la 2ème fois ici. Malheureusement, ça n’a toujours pas changé mon avis : cette ville n’est pas représentative du tout du Maroc, et il faut s’enfuir rapidement.

Après s’être fait avoir plusieurs fois à Marrakech, cette fois-ci, on est rodé à la sortie de la station de bus. On négocie les tarifs à 20dh (au lieu de 80dh = 8€), direction notre riad : Dar Asdika. C’est un riad que je recommande, car le service est excellent ! Le quartier est un peu mort le soir, donc ça vaut le coup de réserver le dîner au riad (qui est délicieux et super consistant).

quelque part au souk

On fait le tour du souk, puis on part à la recherche d’un bon hammam/spa (en vain), avant de finir dans un spa pas terrible. JB va chez le barbier juste à côté puis nous dînons au riad et dodo.

Jour 2 : Jardin de Majorelle & Palais El Badii

On va vraiment la flemme de bouger mais il fait plus chaud dehors qu’à l’intérieur alors on se motive vers 10h30 (alors que le plan initial était de sortir à 8h30 oops).

Jardin de Majorelle

Arrivés devant le jardin de Majorelle, on est effarés de voir une longue queue (30 minutes d’attente minimum).

Mais coup de chance, les gardiens nous montrent une caisse prioritaire avec littéralement aucune attente. On se demande pourquoi on est privilégiés, et pas les autres. Ils nous répondent « parce que vous avez un enfant ».

Je suis vexée comme pas possible, pensant que « l’enfant » dont ils parlaient, c’était moi (je suis petite et mon visage est jeune, mais pas à ce point). J’étais en train de préparer une réponse pleine d’insultes d’indignation quand on comprend qu’ils font référence à l’enfant qui était par hasard derrière nous avec son père. On lui explique qu’on n’est pas ensemble mais on demande si on peut passer quand même. Avec un grand sourire, ça passe et on évite au moins 30 minutes de queue.

Je précise cette anecdote, car si je devais attendre 30 minutes, payer une fortune (18€/personne pour tout le complexe, incluant le musée berbère et le musée d’Yves Saint Laurent), j’aurais boudé !

Car ce jardin est juste grand, mais n’a rien d’exceptionnel (ah si, les cactus géants peut-être). Je préfère le jardin secret, plus près du centre ville, et tout aussi calme.

Je vous mets ici la description du site officiel, car je n’ai rien de bien à dire sur ce jardin 🙂

La célébrité du jardin créé par Jacques Majorelle dans sa propriété acquise en 1923 en bordure de la palmeraie de Marrakech accompagnera, voire dépassera, celle de ses œuvres peintes. Au fur et à mesure de ses voyages, l’artiste s’est fait jardinier pour rapporter des quatre coins du monde, ou échanger avec de lointains correspondants aussi passionnés de botanique que lui des centaines de variétés rares d’arbres et de plantes

Disons que c’est le cadre idéal pour des photos Instagram. Le musée berbère, avec son contraste de peinture bleue, détails en jaune, rend super bien sur les photos.

Il n’y a aucune indication dans ce jardin et une armée de gardiens est posée là juste pour guider les touristes (tournez à gauche/droite). On fait la queue pour prendre des photos.

Musée d’Yves Saint-Laurent

Munis de nos tickets combinés, nous passons encore devant tout le monde pour visiter la partie expo du musée, puis le musée lui-même, qui est plus petit que dans mon imagination, avec des infos plutôt complètes sur sa carrière. On peut même voir ses créations haute couture d’assez près, ce qui est une première pour moi.

Je dirai que la visite du jardin de Majorelle + le musée d’Yves Saint Laurent est optionnelle. Ensuite, chacun son avis.

infos accès : 20dh environ en taxi depuis le centre de Marrakech

Entrée :

70dh pour le jardin Majorelle

30dh pour le musée berbère

100dh pour le musée d’Yves Saint Laurent

Ticket combiné : 180dh. Possibilité de payer par carte bancaire

Palais El Badii

Malgré notre flemme, on se motive ensuite pour se rendre au Palais El Badii, car on a entendu dire que c’était très joli. C’est le lieu où se déroule le « Marrakech du rire » chaque année. Je me suis toujours demandé pourquoi il y avait un endroit aussi large, entouré de murs, à quoi ça servait etc.

Je ne regrette pas d’y être allé car le chemin vers le palais est digne d’un décor de film.

Je vous mets ici le plan pour que vous imaginiez mieux le lieu.

On visite d’abord une expo au sous-sol avec des photos d’époque. Il y a cette photo extraordinaire d’une fête foraine à Marrakech dans les années 30. Le « truc » que vous voyez c’est bien l’équivalent d’une grande roue… Trop chouuuu !

La minute d’histoire du jour : le Badia désigne l’ensemble palatial construit à partir de 1578. Les travaux ont duré 16 ans. Son plan est inspiré du palais d’Alhambra à Grenade (Espagne), que nous avons visité (et qui est très très joli). Il était destiné aux fêtes et aux audiences solennelles.

Malheureusement, ce palais a été détruit au 17ème siècle, et on n’y voit maintenant que quelques ruines d’appartements et les fameux murs servant de scène pour « Marrakech du rire ».

Quand on voit ses jardins d’orangers et les bassins d’eau, on a vraiment du mal à imaginer où ils ont mis les estrades et chaises sont casées pour le festival « Marrakech du rire ». En tout cas, regarder un spectacle ici, ça doit être superbe, j’aime beaucoup ce lieu !

A côté, il y a des tombes saoudiennes également, mais on ne les visite car on en a visité des tombes équivalentes à Istanbul.

Infos accès au palais El Badii

Environ 20dh en taxi depuis le centre ville de Marrakech

Entrée : 70dh/personne

Il y a des guides officiels à l’entrée si ça vous intéresse (je ne connais pas les tarifs)

Sur ce, nous retournons à notre riad. Il pleut ce soir, il fait très froid. Nous réservons un chauffeur pour le lendemain. Il vient pile à l’heure (10h) et nous voilà dans l’avion pour Lisbonne.

Partie 2 : Conseils pratiques

Nous avons déjà écrit un long article sur les taxis à Marrakech ici

Budget

  • Bus Essaouira => Marrakech : 90dh/personne
  • Riad Dar Asdika (lien Booking) : 47€/nuit/chambre double
  • Dîner au riad : 10€/personne entrée-plat-dessert
  • Jardin Majorelle + musée d’YSL + musée berbère : 180dh/personne
  • Palais El Badii : 70dh/personne
  • Taxi : environ 20dh/course
12 jours de Road trip au Maroc (Marrakech, Essaouira, Agadir, désert du Sahara) : Itinéraire, Budget, Guide Pratique, Conseils
Free Mobile : le meilleur forfait téléphonique pour partir à l'étranger ?
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (59 votes, average: 4,95 out of 5)
Loading...
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.