Ma Collection Hermès : Carrés, Gavroche, Petite Maroquinerie, Livres, Cosmétiques

Je ne suis pas très sensible aux marques, notamment les marques de luxe car je trouve que ça fait fake sur moi, asiatique, donc je suis très surprise d’avoir maintenant une collection Hermès.

C’est une série d’événements qui a suscité ma curiosité envers cette marque de luxe, qui a su garder son image et sa notoriété, et c’est celle qui lutte le plus contre les contrefaçons.

Depuis, je suis trop fan d’Hermès.

J’ai acheté ces deux livres sur les carrés Hermès (lien Amazon) & les sacs Hermès (lien Amazon), pour en apprendre plus sur la marque.

Dans le livre « Carrés d’art IV » (lien Amazon), on a la liste complète de tous les carrés Hermès, ainsi que leur rareté et popularité.

Dans le livre sur les sacs Hermès, on en sait beaucoup plus sur les parties du sac, les cuirs utilisés, les étiquettes.

Les deux livres s’adressent aux collectionneurs mais aussi aux particuliers souhaitant en savoir plus sur les carrés ou sacs qu’ils comptent acheter en occasion.

Carrés Hermès

A date, j’ai :

  • Deux carrés Hermès Double Face (un carré = 90x90cm) achetés en magasin => je ne les porte pas
  • Un foulard 70cm (soie vintage) dip dye (surteint) acheté en occasion => je porte
  • Un gavroche (45x45cm) acheté en magasin => je porte de temps en temps

Prix des carrés Hermès

Type de foulardPrix 2022Prix 2020
Carré410€
Carré Double Face540€490€
70cm305€
Gavroche190€175€

Pourquoi ils valent ce prix élevé ?

Avant, je les trouvais super moches. Mais depuis que je les ai vus en magasin, j’ai complètement changé l’avis.

Même les photos prises par Hermès n’arrivent pas à rendre justice à la brillance de la soie, le toucher doux, soyeux, et surtout l’intensité des couleurs. Je suis vraiment impressionnée car j’avais une grosse collection de foulards et écharpes auparavant, et aucun foulard en soie, acheté en Asie, n’égalait la qualité d’Hermès. La soie est plus épaisse, se froisse moins. Pour faire un carré Hermès, de la conception jusqu’à la commercialisation, il faut 3 ans de travail. Les bords de chaque carré sont roulottés à la main, et ça prend 45 minutes à un artisan Hermès de le faire. Autant vous dire qu’il ne faut jamais jamais repasser ces bords, hein les fanatiques du repassage !

Les Carrés sont réalisés en Twill de Soie, un tissu souple à armure sergée qui lui donne sa tenue. Il ne se froisse pas comme la soie unie grâce à son tissage oblique dû au décalage du fil de trame à chaque rang. Ce tissage dont on ne distingue pas la trame en biais est utilisé pour la fabrication de tous les Carrés Hermès en soie.

J’ai un faible pour les Double Face car je suis très « nouvelle technologie », « innovation ».

Voici ce qui est écrit à propos des Double Face :

A l’âge vénérable de 83 ans, le carré Hermès, accessoire intemporel et célèbre dans le monde entier, va ainsi accueillir une nouvelle génération d’imprimé: un foulard qui décline le même dessin mais dans des couleurs et des inscriptions différentes pour chaque face. Quatre modèles – trois pour femmes, un pour homme – seront commercialisés à partir du 17 février 2020.

« Le carré double-face, nous en rêvions depuis longtemps », souligne Hermès dans sa présentation du nouveau produit, qui sera vendu au prix de 490 euros contre 375 euros pour un carré « classique » de 90 cm sur 90. Cette pièce emblématique du sellier-maroquinier, aux côtés de ses sacs à main Kelly et Birkin, nécessite pas moins de 450 kilomètres de fil, soit l’équivalent de 300 cocons de vers à soie.

De l’idée au produit, un total de quarante personnes travaillent sur un carré. Bali Barret raconte avoir eu l’idée d’un foulard pile ou face « il y a dix ans, mais à l’époque tout le monde me disait que c’était impossible » techniquement. « Depuis, la technologie a fait de grands pas, et on a créé une machine spéciale. Il a fallu inventer un savoir-faire qu’on a mis plus de cinq ans à mettre au point. C’est une vraie petite révolution », juge celle qui avait sa propre marque de prêt-à-porter avant d’arriver chez Hermès en 2003.

Le but, lors d’une impression standard, reste justement « d’optimiser la traversée des colorants pour avoir le meilleur rendu coloristique sur l’endroit et sur l’envers, tout en conservant une bonne finesse de dessin », précise un spécialiste qui préfère garder l’anonymat.

Carré 90 Double Face Della Cavalleria Favolosa (SS20)

Mon premier achat était évidemment un Double Face : c’est la première collection Double Face chez Hermès. Et mon premier achat également. Tout un symbole !

Della Cavalleria est l’un des plus extraordinaires traités de l’histoire de l’équitation. Écrit par Georg Engelhard von Löhneysen, il fut publié en Bavière au tout début du XVIIe siècle. Cet ouvrage, conservé dans la collection Émile Hermès, illustré de gravures baroques, présente en particulier quelques traîneaux allemands figurant créatures fabuleuses et chevaux richement parés. Jouant avec ces équipages, la dessinatrice pousse l’extravagance plus loin encore, assemble corps de chevaux et de monstres chimériques. Et puisque l’année est au jeu, elle distribue, non sans humour, à l’un une raquette, à l’autre un yoyo ou un diabolo, créant d’étranges associations visuelles dignes d’un cadavre exquis.

Ce carré est magnifique, même si j’aurais aimé mettre la main sur un autre modèle « C’est la fête », parti trop vite. Mon modèle est déjà le dernier disponible au magasin.

Je ne le porte pas parce que je le trouve trop précieux et il devrait être plutôt encadré. Il n’y a pas encore de notes de rareté / popularité pour mon édition Double Face, mais l’édition 2018 en carré normal est très bien noté (Rare et Recherché). En 2021, ils ont ressorti le même modèle en Double Face, mais dans des couleurs beaucoup plus ternes.

Carré 90 Double Face Tigre Royal (SS22)

Je suis revenue cette année pour acheter le Tigre Royal en Double Face. Il est absolument magnifique. Il s’agit d’une réédition améliorée.

Depuis la sortie du premier carré Double Face en 2020, la technique s’est perfectionnée, maintenant on ne se contente plus des nuances monochromes sur l’envers, mais des couleurs de plus en plus osées, et surtout le dessin change complètement d’une face à l’autre. C’est absolument fantastique et témoigne d’un savoir-faire et d’une innovation incroyables chez Hermès.

En 1977, Christiane Vauzelles a imaginé ce félin en majesté, entouré des palmes de la victoire. Souverain, il trône au centre de ce carré double face, dans une nouvelle coloration d’un côté, soigneusement redessiné au stylo-bille de l’autre, avec un effet zoom inédit. Sagace et solitaire, le tigre du Bengale occupe savanes indiennes ou birmanes, et peut grimper jusqu’aux plus hautes forêts népalaises. Attention, sa noblesse paisible peut être trompeuse !

Je ne le porte pas parce que celui-ci est trop beau pour être porté.

Il a été sorti pour l’année du Tigre (2022). L’original existe en plusieurs versions, mais pour la version Double Face, le tigre a été zoomé et prend beaucoup plus de place. Je suis très contente car cette fois-ci, étant pas très loin du magasin Hermès à Sèvres, j’ai pu y aller plusieurs fois pour guetter les arrivées. Ca m’a permis d’avoir accès à l’ensemble des modèles Double Face au magasin et j’ai pu prendre le temps de choisir le modèle et la couleur qui me conviennent le plus.

La rareté et l’intérêt de ce modèle sont inconnus à date. Mais déjà, en magasin, tout le monde se l’arrache.
On ne peut que regarder les indices des anciennes éditions pour deviner l’intérêt porté pour ce modèle d’exception <3


Là, vous allez me demander comment je voyage avec autant de choses. Ne vous inquiétez pas, pour moi ce sont des pièces de collection. Elles sont donc au repos dans mon coffre. Quand on va s’installer définitivement quelque part, je vais les encadrer.

Aloha 70 Dip Dye (FW19)

Surteint par dip and dye ou dip-dye : technique de teinture à la réserve réalisée par ligature sur tissu.

C’est mon premier et probablement dernier achat en ligne et en occasion. C’est trop risqué ! Je suis tombée sur les photos des fake, et franchement ils arrivent de mieux en mieux à copier les vrais. Seul le toucher et un œil d’expert permettent de distinguer le faux du vrai. Ou le flair… J’ai le flair et beaucoup de chance, mais je ne vais pas en abuser.

Cette fois encore, j’ai eu énormément de chance : c’est un vrai foulard, et en plus vendu avec la facture, la boîte d’origine. Il manque juste le sac en carton Hermès + le ruban 🙂

Je pense avoir un faible pour les dip-dye. Je déteste le monochrome, c’est trop monotone et indigne d’un foulard Hermès. Cependant, les foulards aux couleurs unies vont mieux à mon teint. Le dip-dye est la solution idéale : on a à la fois des couleurs + un surteint qui prend le dessus.

Contrairement aux autres carrés, la soie des foulards 70cm est plus fine, fluide, le dip-dye ajoute une couche un peu patinée, rendant le foulard plus soyeux encore.

Laurence Bourthoumieux rend hommage à la beauté et à la douceur de l’île Oahu, la plus habitée des îles Hawaï, où se trouve leur capitale, Honolulu. Dans ce grand archipel du Pacifique, Aloha, comme un mot magique, signifie à la fois bonjour, bienvenue, à bientôt, amour… Bien des nationalités vivent ici en bonne intelligence, et le lei, collier de fleurs de frangipanier délicieusement parfumé, offert en signe de bienvenue, s’accompagne toujours de cette expression accueillante. Surplombé par les deux volcans qui entourent la large vallée d’Oahu, tout un monde végétal s’épanouit. Hibiscus, goyaves, arbres du voyageur, cocotier et fleurs de la passion encerclent une danseuse de hula et quelques oiseaux des îles, cardinal et ara. La réalité parfois est si proche d’un rêve ! Ici, le dessin prend un nouveau visage : plongé dans un bain de teinture, il se voile d’un filtre coloré.

Une petite recherche dans le livre « Carrés d’art IV » (lien Amazon) permet de savoir que ce modèle a été sorti en 2000, réédité en 2010. Le dip dye en 70cm a été sorti en 2019, mais ce bouquin ne le précise pas car il ne précise pas les rééditions utilisant des techniques spéciales.

Je vous montre les photos officielles qui arrivent à mieux montrer la vraie couleur et sa beauté <3

Gavroche Un jardin sur le toit (FW19)

Je l’ai acheté en même temps que mon premier double face.

C’est le dessin sur la boîte parfum du même nom « Un jardin sur le toit ». L’édition de 2011 est impossible à trouver car il a été principalement offert aux journalistes pour la promotion du parfum. L’édition 2019/2020 a été également out of stock très rapidement. J’ai acheté un des derniers exemplaires restants.

Un Jardin sur le toit, c’est d’abord cette terrasse, verte, arborée, du 24 faubourg Saint-Honoré. Elle existe depuis le milieu des années 20, lorsque Émile Hermès entreprit de surélever le bâtiment, d’augmenter la surface du magasin et des ateliers du cuir, d’aménager un cabinet de curiosité pour sa collection. Ce jardin suspendu nommé « vaisseau » de la maison, participe de son histoire. On y photographie les modèles de couture dès les années 30, on y cultive des pommes de terre pour nourrir le personnel pendant la Deuxième Guerre mondiale, Robert Dumas y plante un pommier, son fils Jean-Louis décide de faire de ces pommes de la gelée. En 1987, pour les 150 ans de la maison, un cavalier artificier y est installé ! Réséda, impatiences, crocus, aubépine, sauge, roses, tulipes, pommes… composent au fil des ans un véritable « jardin de plaisir qui n’en fait qu’à sa tête, et nous chante d’aimer la vie » dit le parfumeur Jean-Claude Ellena lorsque, en 2011, cette végétation citadine, luxuriante, lui inspire une eau de toilette. Philippe Dumas, qui connaît ce jardin depuis sa plus tendre enfance, crée pour l’occasion, d’un trait vif et plein de charme, l’un de ces dessins dont il a le secret.

Dans le livre Carrés d’art IV (lien Amazon), il est marqué « assez rare, assez recherché », mais en réalité, ce n’est pas toujours correct.

Quand j’ai eu la mauvaise idée de le mettre en vente sur Vinted, il est parti en une minute. J’ai eu tellement de regrets que j’ai annulé la vente et ai décidé de le garder. Je le porte de temps en temps mais l’orange ne me va pas, donc il mérite d’être encadré je trouve.

Lors de mon dernier achat, on m’a offert une petite collection des Cartes à Nouer : où l’on peut apprendre, à l’aide de schémas, à nouer le carré Hermès en 21 façons différentes.

Protège-Passeport

Je l’ai trouvé sur Vinted. J’ai beaucoup hésité à l’acheter, mais je ne sais pas ce qui m’a pris car ce n’est absolument pas un achat prioritaire. J’ai décidé de le prendre quand même car mon flair bling bling a parlé.

Quand je l’ai touché, j’ai failli tomber de ma chaise car je n’ai jamais touché un cuir aussi beau et aussi doux. Il est vintage, jamais utilisé. Il s’est reposé dans son carton Hermès pendant 27 ans en m’attendant. Même JB, pas bling bling du tout, et d’habitude toujours mécontent face à mes dépenses, n’a pas pu s’empêcher de me demander où je l’avais trouvé, d’où ça venait ce toucher « hors de ce monde » 😀

Le cuir chez Hermès reste le meilleur. Les marques de luxe travaillent avec quasiment les mêmes fournisseurs, mais Hermès est le premier à choisir, le cuir qu’ils trouvent moins beaux sont laissés aux autres marques. Donc Hermès aura toujours le meilleur du meilleur. Ce protège passeport est en plus fait dans un cuir spécial (cuir de porc), qui ne se fait plus chez Hermès. Ils utilisent encore un cuir similaire (plus cher), le pécari, mais on n’en trouve qu’en magasin (pas en ligne) en petite quantité, et pas dans n’importe quel magasin.

Pour savoir si c’est un vrai, puisque le modèle ne se fait plus, c’est très facile, il suffit de se rendre au magasin Hermès et demander leur avis. Nous avons découvert que c’était un modèle qui ne se faisait plus, mais en plus dans un cuir rare.

J’ai cherché le code caché dans chaque article de petite maroquinerie/maroquinerie… et j’ai trouvé un X. En comparant avec les codes dans mon livre, j’ai découvert que cet article datait de 1994, presque le même âge que ma sœur.

Je vous laisse découvrir le point sellier chez Hermès.

C’était encore une énorme chance de tomber sur un article d’aussi grande qualité en occasion.

On peut dire que je n’y connais rien du tout mais j’ai l’œil. Je suis naturellement attirée par les plus belles choses. Je vais utiliser ce protège-passeport, il mérite d’être utilisé après presque 3 décennies dans sa boîte.

J’ai réussi à trouver exactement le même pour JB. Il va l’utiliser également, en alternance avec celui qui vient de chez Le Tanneur.

Cosmétiques

S’il y avait une sortie makeup qui était très attendue par les fans du maquillage du monde entier début 2020, c’était bien celle des rouges à lèvres Hermès. J’ai attendu 2 ans d’avis et de compliments sur Internet pour franchir enfin le pas.

Ils ont des couleurs classiques, deux lignes mattes et pas-mattes. Le nombre de couleurs est très limité, mais c’est du Hermès. Je comprends maintenant pourquoi tout le monde s’en raffole.

Parce qu’après avoir dévoré entrée – plat – dessert, il reste encore du rouge à lèvres, c’est joli. Si on veut en remettre, on peut, mais il est tout à fait possible de sortir le matin avec du RAL Hermès et rentrer le soir, sans retoucher une seule fois. Tout en portant un masque anti-Covid en plus !!

Le clapet est magnétique, ça fait un bruit trop satisfaisant quand on ouvre/ferme le RAL. Et surtout, il ne risque pas de s’ouvrir dans le sac.

La couleur choisie est le 85, non-matte. A chaque saison, ils sortent 2-3 nouvelles couleurs en édition limitée.

On peut mettre plusieurs couches pour avoir une couleur plus foncée.

La seule chose qui ne m’impressionne pas beaucoup (ça n’impressionne pas Rosalie non plus), c’est la quantité de packaging. Le RAL est protégé dans un mini étui en tissu, puis la boîte orange, puis la boîte beige. Too much ! Trop poupée russe 😀

Et pour finir, voici mon parfum préféré chez Hermès : Un jardin après la mousson. Qui reproduit exactement l’odeur après la pluie torrentielle en Asie. Quand j’ai le mal du pays, je m’enveloppe de ce parfum et je suis transportée au Vietnam, au milieu d’une sieste après la pluie. Chez les distributeurs officiels, il n’y a que la version 100ml, mais chez Hermès on peut acheter la version 50ml, plus pratique pour le voyage et surtout, moins cher. Ca doit être mon 4ème flacon.

Désormais, j’achèterai les cosmétiques Hermès directement chez Hermès. Je n’ai pas tant de réductions que ça chez Sephora ou autres, et en faisant du shopping chez Hermès, j’ai des échantillons d’autres parfums Hermès et je suis toujours trop bien traitée.

Une question ?

Si vous avez un carré Hermès qui dort dans sa boîte, il suffit de me donner le nom du carré (c’est marqué dessus), je pourrai regarder dans mon livre l’indice de rareté et de la popularité de ce carré. Vous avez peut-être un trésor chez vous sans le savoir.

Ou sinon, vous pouvez aussi consulter vous-même en achetant le livre Carrés d’art IV.

J'ai repris des études de Droit avec Agorassas : Mon Avis
Mes Favoris du moment [Janvier 2022] : Valise, Maroquinerie, Hermès, Vêtements, Cosmétiques
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.