Jerez, Vejer de la Frontera, Cadix, Ronda, Malaga, Torremolinos et les pueblos blancos (Espagne) : week-end en Andalousie

Pour visiter l’Andalousie, nous décidons de louer une voiture chez Goldcar et passer 4 jours sur la route.
Comme lors de notre premier tour du monde, nous décidons de trouver l’hôtel en dernière minute, selon la météo, notre humeur. En mode freestyle.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Antiteatro de Italica

Nous commençons notre petit voyage par ces ruines romaines, situées à 11km de Séville. L’accès au site est gratuit pour les européens.
Le site comporte un grand amphithéâtre (pouvant contenir jusqu’à 25000 personnes) mais aussi des ruines de logements décorés de mosaïques au sol et bains communs.

Je vous conseille d’y aller si vous avez une voiture, mais si vous devez prendre un bus de 48mn pour venir jusqu’ici depuis Séville, ça ne vaut pas le coup.

Jerez de la frontera

C’est la ville que nous avons choisie pour déjeuner. Trouver une place de parking est très facile pendant les horaires du déjeuner. Même le parcmètre fait la sieste entre 13h30 et 17h.

Photo d’une place à Jerez

Nous choisissons Tabanco el pasaje , un bar à tapas à l’ambiance bien locale/andalouse – avec spectacle de flamenco et/ou musique de flamenco. Le serveur note la commande avec une craie à même le comptoir, et sert tout type de xérès (ou sherry) – le vin local (préférez du xérès fino càd sec). C’est très alcoolisé donc faites attention si vous conduisez.

Les tapas sont servies sur un bout de papier avec des mini-pains que nous n’aimons pas trop.

Nous passons ensuite devant l’Alcazar de Jerez (le palais de Jerez), où il y a, comme partout en Andalousie, plein d’orangers.

Quand on vient à Jerez, il faut faire une dégustation de vin aux bodegas. Mais nous ne l’avons pas fait, car je ne bois pas et JB doit conduire après.

… avant de visiter la cathédrale de Jerez à la devanture bien impressionnante.

Il faut lever les yeux, c’est magnifique !

Cadix

Le truc à voir absolument à Cadix c’est cette belle cathédrale.

Si l’intérieur est bof bof, on peut monter jusqu’en haut et admirer la vue sur l’océan et la ville. Attention une des cloches sonne toutes les 15 minutes !

On s’apercevra cependant que la ville est un peu industrielle, avec des constructions de bateaux de croisière pas si loin que ça du centre-ville.

Nous longeons ensuite une longue route nous menant au large, au château (Castillo de San Sebastian), fermé pour les travaux en ce moment. On y voit plein de pêcheurs, d’oiseaux… mais nous souffrons aussi beaucoup du vent.

Le soir, nous revenons à Jerez, à l’hôtel Jerez & Spa et dînons là-bas.

Pueblos blancos : Arcos de la Frontera

Le lendemain, nous suivons ensuite la route des villages blancs (pueblos blancos). Autant vous le dire tout de suite : si vous avez beaucoup de temps, passez en voiture – histoire de – mais si vous n’avez pas beaucoup de temps, visitez juste Arcos de la Frontera

Nous voulions franchir cette colline mais après un échec cuisant (nous ne sommes pas habitués à grimper dans des rues aussi étroites), nous trouvons par miracle une place de parking bien cachée à côté et grimpons à pied. Heureusement que nous l’avons fait car nous verrons plus tard les locaux sortir des toutes petites rues, avec 5cm de marge de part et d’autre.

C’est l’heure de déjeuner, JB craque pour une énorme sangria (à gauche sur la photo).

Je vous épargne la suite de la route des pueblos blancos que je trouve assez boring car ils sont finalement tous pareils.

Le soir, nous nous arrêtons à l’hôtel B bou Hotel Molino del Arco, qui est une ancienne fabrique d’huile d’olive, à 20km de la ville de Ronda. Le restaurant de l’hôtel sert un menu à 24€/personne. Je le trouve un peu cher pour l’Espagne, mais la qualité est là et en plus, il pleut – donc je n’ai aucune envie de reprendre la voiture et chercher un autre resto.

C’est la 1ère fois que je vois des olives… sur un olivier

Ronda

Le lendemain, sous une pluie torrentielle, nous découvrons la ville de Ronda. Il faut trouver un parking souterrain dès que vous arrivez au centre-ville car il est impossible de trouver une place dans la rue.

Pour aller voir les jolis ponts qui font la renommée de Ronda, nous traversons une longue rue piétonne pleine de boutiques, comme celle-ci :

C’est dans cette rue que nous goûtons pour la 1ère fois au petit-déjeuner andalou. Délicieux !

Ensuite, nous arrivons à ce point de vue magnifique

avant de découvrir un paysage incroyable depuis le Puente Nuevo (pont neuf)

Il faut descendre la colline dans les petites ruelles (en faisant un stop à la Casa Del Rey Moroet si vous voulez), puis traverse le Puente Viejo (Vieux Pont)…

… pour avoir une vue d’ensemble sur le Puente Nuevo. On en prend plein les yeux !!

On se croirait dans Game of Thrones, Seigneur des anneaux ou un truc du genre. Ce pont relie la partie moderne de la ville à la vieille ville. Elle fait plus de 100m de hauteur, on peut même visiter l’intérieur (dont une partie servait de prison).

Malaga

Suite à autant d’émotions, nous reprenons la route pour Malaga. La ville est très grande, le port nous semble bien industriel. Il y a une activité trop importante à Malaga qui nous déplaît beaucoup. On se dépêche d’aller au Mirador de Gibralfaro. Tout ça pour cette photo ! Bref, un long détour pour rien.

Torremolinos

Nous trouvons sur Booking un hôtel sympa et pas cher à Torremolinos, une ville balnéaire à 1h de Malaga. L’hôtel Smartline Los Jazmines nous coûte 45€, c’est une sorte de Club Med en plus cheap, avec piscine, bar au rooftop – mais en été, ça doit être très bruyant et chaud car on entend nos voisins, et la chambre n’est pas très bien aérée.

Le front de mer, par contre, nous plaît beaucoup. On peut louer des transats, ou petit-déjeuner pour 2€/personne.

Vejer de la Frontera

Nous nous dirigeons ensuite vers Vejer de la Frontera, une ville aux petites ruelles qui demande un effort sportif considérable – ça ne fait que monter. On se demande comment font les locaux pour déménager ici.

Nous nous asseyons tranquille à la Plaza de Espana, dégustons quelques tapas en regardant les chiens s’aboyer dessus. Tout les villageois semblent donner rendez-vous ici.

Nous reprenons la voiture pour rentrer à Séville.

Partie 2 : Conseils pratiques

Budget

TOTAL : 573,9€ pour deux, 4 jours, 3 nuits

  • Transport : entre 151€ et 216€ pour 4 jours
    • Location chez Goldcar: 13€/jour (avec franchise) ou 32€/jour (sans franchise)
    • Péage : 35€
    • Parking : 4€
    • Essence : 60€
  • Hôtel : 171,9€ pour 3 nuits, chambre double
    • Hotel Jerez & Spa : 55,8€/nuit chambre double
    • Hôtel Molino del Arco : 71,1€/nuit chambre double
    • Hôtel Smarline Los Jazmines : 45€/nuit chambre double
  • Restaurants : 156€ en tout soit 22€/repas pour deux en moyenne
  • Visites : 20€ pour deux
    • Cathédrale de Jerez : 5€/personne
    • Cathédrale de Cadix : 5€/personne

Conseils pratiques

  • Pour voyager moins cher, je vous conseille de prendre le train, et de vous concentrer sur : Jerez de la Frontera, Ronda, Cadix, Cordoue et Grenade
  • Nous n’avons pas inclus Cordoue et Grenade faute de temps, mais nous allons les visiter en train plus tard (stay tuned!)
  • Parmi les pueblos blancos que nous avons visités, seulement deux sortent du lot : Arcos de la Frontera et Vejer de la Frontera
  • Même si ces villes sont touristiques, elles le sont moins que Séville, donc il faut faire attention à suivre le rythme espagnol càd pas de déjeuner avant 13h. Les bons restaurants sont ouverts à l’heure espagnole càd 13h30. Et pas de dîner avant 20h – 21h
  • Le parking dans la rue est peu cher mais ça peut être une vraie prise de tête de trouver une place. Préférez les parking souterrains, plus chers, mais où il y a toujours de la place.
Cordoue (Espagne) : Visite d'un jour à Cordoba
Ma Routine et mon Avis sur Dr. Hauschka et Mario Badescu : Bye bye l'Acné Adulte
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (30 votes, average: 4,97 out of 5)
Loading...
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.