Tour Du Monde 5 Continents

Quand rien n'est prévu, tout est possible

Guide 2018 : Comment Visiter les Temples d’Angkor en Scooter – Conseils & Astuces

Le Cambodge nous a appris que ce qui est écrit et ce qui est appliqué pouvaient être totalement différents. Du coup, il faut faire confiance aux locaux. Si les locaux nous louent un scooter en nous disant que tout ira bien; eh ben tout ira bien (sûrement).

Nous venons de passer 2 jours à Angkor en scooter.

Photo d’illustration : Jb essayant de se faire passer pour un cambodgien, sans succès.

Une loi récente interdit aux locaux de louer des scooters aux touristes. La raison derrière cette interdiction serait que les touristes conduisent de manière très imprudente et ne connaissent pas les règles de conduite cambodgiennes.

Pour avoir sillonné les routes des temples d’Angkor pendant deux jours en scooter, je confirme cette hypothèse.

  • Beaucoup de routes sont à sens unique mais ce n’est pas clairement indiqué. Seuls les locaux le savent et les touristes ne le savent pas
  • Une touriste en scooter m’est rentrée dedans, sans être capable de s’arrêter. Elle m’a hurlé « sorry » et a continué son chemin
  • Si la circulation près des temples est assez facile, l’arrivée à Siem Reap est plus délicate, et un accident est vite arrivé. En cas d’accident, si vous n’avez pas de permis moto, vous ne serez pas remboursé par l’assurance (non non le permis voiture N’EST PAS un permis moto, et ne permet pas automatiquement de conduire une moto < 125cc, même pas en France !! et le permis A1 n’est valable qu’EN FRANCE)

D’autres rumeurs disent que ce serait une mesure souhaitée par les lobbyistes des tuk tuk (j’aime croire à l’existence d’un syndicat ou d’un lobby de tuk tuk)

Avantages

  • Scooter vs. tuk-tuk : La liberté, tout simplement. La possibilité de tourner autour du Banyon Temple plusieurs fois (comme autour d’un rond-point) à la recherche du meilleur point de vue pour UNE photo – ou faire demi-tour juste pour une mangue. Demandez ça à un tuk-tuk, et il vous donnera deux baffes (non je rigole).

  • Scooter vs. vélo ou vélo électrique : pédaler sous 32°C, non merci ! conduire avec un tout petit vélo électrique qui ne roule pas vite. Non merci ! – Note : Angkor, ce n’est pas comme Bagan (Birmanie), c’est beaucoup plus grand, même si la route est en bon état et plate. Certes, il y a plus d’ombre que Bagan mais personnellement, je ne choisirai pas de visiter Angkor à vélo quand il fait chaud.

Inconvénients

  • Ce qui est bien avec le tuk-tuk, c’est qu’on est mieux installé que sur un scooter (siège plus confortable, à l’abri du soleil).
  • De plus, la plupart du temps, on visite le temple d’un côté et on sort de l’autre. Avec un tuk-tuk, on peut lui dire d’aller nous chercher de l’autre côté (enfin si on sait exactement par où on va sortir). Et le tuk tuk coûte à peine plus cher : 15$/jour. Dès qu’on est 3 personnes, le tuk tuk est plus rentable que le scooter.
  • Si on se fait arrêter par la police, c’est parti pour 30mn à 1h d’attente.
  • De moins en moins de touristes viennent en scooter, du coup les parkings avec gardiens n’existent plus. A chaque fois, on doit demander aux vendeurs de boissons de garder un œil sur notre scooter (mais en réalité, ils s’en foutent).
  • Nous avons loué le scooter pour visiter des temples cachés dans la jungle. Mais finalement, comme nous ne connaissons pas bien le chemin, nous n’en avons visité aucun, et avons fini par renoncer aux routes ensablées, de peur d’avoir un accident.

Conseils & Astuces

Bon, si malgré tout ça, vous voulez tout de même louer un scooter, sachez que :

  • Il faut dire au loueur que vous comptez utiliser son scooter pour aller aux temples d’Angkor. S’il continue à vous dire « no problem », c’est qu’il n’y aura (à priori) aucun problème.
  • Demandez toujours des casques, pour tout le monde, c’est important (sinon la police aura une raison en plus de vous arrêter)
  • Vérifiez les freins, les feux, le klaxon AVANT.
  • En cas de contrôle, tendez la carte de visite du loueur du scooter, et tout le monde se parlera amicalement au téléphone. Si rien ne se passe, appelez vous-même le loueur au téléphone (ayez toujours une carte SIM cambodgienne pour ce genre d’incidents), et passez le téléphone au policier.
  • Si vous n’avez pas de permis moto en plus, vous êtes dans l’illégalité. Donc si vous vous faites arrêter par la police, faites profil bas. Ensuite, si vous roulez dans permis, en cas d’accident, vous ne serez pas remboursé par votre assurance. Soyez prudent sur la route !
  • Pour éviter les contrôles, évitez de stationner pile devant la voiture de la police (comme ce que j’ai fait). Ils sont nombreux juste à l’entrée d’Angkor Wat et la porte Sud d’Angor Thom.
  • Il faut toujours rendre le scooter avec le plein. Il y a des stations d’essence partout à Siem Reap, pour à peu près 1$/litre. Si vous êtes à court d’essence, repérez des stands avec des bouteilles jaunâtres, ce sont des particuliers qui revendent de l’essence (c’est généralement un peu plus cher et la qualité de l’essence n’est pas garantie).
  • Demandez à votre loueur comment bloquer le volant du scooter, ça rendra le vol beaucoup plus difficile (même si tout voleur motivé pourra le débloquer). En cas de doute, demandez une grosse chaîne avec cadenas. En général, nous demandons aux vendeurs de boissons de garder un œil sur notre scooter, et nos casques (sans trop y croire), en promettant un achat ou un pourboire lors de notre retour.
  • Prenez en photo la plaque d’immatriculation de votre scooter + la carte de visite du loueur – en cas de vol. On ne sait jamais…
  • Téléchargez en offline Google Maps et marquez l’emplacement de stationnement de votre scooter avant de visiter un temple. En effet, on entre par un côté et sort par l’autre – et les temples sont souvent symétriques. Marquer l’endroit permet de retrouver facilement votre scooter.
  • Les routes menant aux temples les plus populaires sont en très bon état

  • A partir de 17h environ, il faut allumer les feux (sinon vous aurez une amende). Quand vous tournez, il faut mettre le clignotant (amende aussi).
  • Suivez l’avenue Charles de Gaulle pour vous rendre aux temples. Car ce chemin vous permet de vous arrêter à un endroit où on vous valide le ticket pour la journée. Si ce n’est pas fait, repérez les Check Point pour le faire. Si vous entrez sur le site sans avoir fait composter votre billet, vous risquez une amende.

  • Couvrez-vous les bras, la nuque et les jambes – sinon coup de soleil assuré (de toute façon, il est interdit visiter les temples en mini-short – débardeur). Sinon, tartinez-vous de crème solaire. N’oubliez pas vos lunettes de soleil et achetez un masque anti-pollution si besoin (nous avons sorti nos masques achetés au Népal).

Voilà, si vous voulez l’adresse de notre loueur de scooter, envoyez-nous un mail via la page CONTACT. On ne veut pas l’afficher ici en public (évitons de leur attirer des ennuis).

Tarifs

La location du scooter à Siem Reap est très chère comparée aux autres pays. Le tarif de base est de 10 $ / jour et semble difficile à négocier. Nous avions pu négocier pour une location sur plusieurs jours (que nous n’avons finalement pas fait). Nous arrivions au tarif de 8$ / jour pour une location d’une semaine et 6$ par jour pour une location d’un mois. Nous rendons le scooter en faisant le plein d’essence, en moyenne une journée aux temples nous fait dépenser seulement 1,5$ en essence.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2018 Tour Du Monde 5 Continents

Theme by Anders Norén