Visiter le Paraguay en 9 jours : Guide, bilan, itinéraire, conseils, astuces

Le Paraguay a été ajouté à notre itinéraire sur un coup de tête : résultat de nos recherches pour relier la Bolivie à Iguazú ou Buenos Aires. On s’est armés de Google Flights et Google Maps et les deux ont confirmé que le Paraguay était the place to be. Etant encore très peu touristique (il n’y a pas de must-see comme le salar de Uyuni ou les chutes d’Iguazu), le Paraguay est un des lieux permettant de bien profiter du carnaval façon Amérique du Sud à petit prix.

Bilan

Globalement, nous avons plutôt bien aimé notre séjour au Paraguay. A part la chaleur (atteignant les 41°C fin février), c’est un pays où nous nous voyons vivre entre 1 et 3 mois, dans une ville cool comme Encarnacion par exemple. Elle réunit les critères que nous considérons indispensables pour les nomades (1) bonne connexion Internet, en 3G et en Wifi (2) plage (3) coût de la vie accessible (4) bonne nourriture.

Cependant, notre séjour aurait été encore mieux si nous avions choisi une meilleure période. En visitant le Paraguay en pleine canicule mi-février, et souffrant de la clim pas super quali dans les auberges économiques, notre séjour en a souffert.

Le manque d’infrastructures touristiques n’a pas arrangé les choses. Mon cerveau n’est plus fonctionnel au-delà de 36 degrés. Or, dans un pays peu touristique, il y a très peu d’informations sur les lieux à visiter (même pour les horaires de visite, le site officiel, le terminal de bus et l’hôtel… n’ont pas la même info). Il faut toujours toujours se renseigner soi-même, avoir une double-triple vérification, et c’est fatiguant.

A nombreuses reprises, JB et moi voulions tout simplement payer une agence pour ne pas à réfléchir, mais il n’y en avait tout simplement pas ahaha.

Cependant, la gentillesse des paraguayens a réussi à faire oublier pas mal de désagréments et c’est pour cela que nous avons vraiment envie de faire connaître ce magnifique pays.

Donc, si c’était à refaire, on aurait choisi de :

(1) visiter entre Avril et Octobre où les températures sont plus supportables (10 à 25 degrés)
(2) louer une voiture pour sortir des grandes villes plus facilement (location de voiture à partir de 45$/jour).

Itinéraire

  • Asunción (4 jours, 5 nuits) : vol depuis Santa Cruz (Bolivie). Clairement, on n’a pas besoin d’autant de temps pour visiter Asuncion mais on était bien là-bas, autant en profiter
  • Encarnación (2 jours) : 6h en bus depuis Asunción avec NSA. Nous avons profité du Carnaval, participé aux batailles de mousse et visité les ruines jésuites à Trinidad.
  • Ciudad del Este (2 jours) : 5h en bus depuis Encarnacion (je recommande NSA). On y est allé uniquement pour visiter le barrage d’Itaipú du côté paraguayen
  • Ensuite, nous avons traversé la frontière à pied pour aller à Foz do Iguaçu au Brésil

Note : Ciudad del Este n’est pas très loin des chutes d’Iguazu. Nous avons passé 2 jours au Brésil puis nous sommes revenus en Argentine.

Ce qu’on a aimé

  1. La gentillesse des paraguayens
  2. Avoir l’impression d’être en Argentine mais en moins cher
  3. Le carnaval

Ce qu’on n’a pas aimé

  1. La canicule
  2. Manque de services touristiques
  3. Leur vitesse d’élocution

Photos

Asuncion

Encarnacion

Ciudad del Este

Budget

Dépenses sur place : 3 758 900 Guaranis pour 9 jours pour 2 personnes soit 626€
soit 70€/jour pour 2 personnes (transport à l’intérieur du pays inclus)

mais hors l’avion Santa Cruz – Asuncion 274€/personne avec GOL

  • Hébergement :
    • Asuncion : El Nomada Hostel 25$/nuit chambre double privée
    • Encarnacion : Airbnb, chambre double privée à 67€ (c’est cher à cause du Carnaval)
    • Ciudad del Este : Casa Alta 180 000Gs chambre double privée
  • Nourriture :
    • Marché : environ 30 000Gs/repas pour deux
    • Restaurant moyen : 50 000Gs/repas pour deux
    • Restaurant haut de gamme : entre 130 000 et 180 000Gs/repas pour deux
    • Supermarché : entre 14 000Gs et 35 000Gs/repas pour deux
    • Eau minérale : entre 3000Gs et 6000Gs
  • Transport :
    • Avion Santa Cruz -> Asuncion : 274€/personne avec GOL (escale de 5h à Sao Paulo au Brésil)
    • Aéroport -> centre ville Asuncion : 120 000Gs
    • Taxi : à peu près 8 400Gs/km
    • Bus public : 3000Gs/personne
    • Bus Asuncion – Encarnacion : 80 000Gs/personne
    • Bus Encarnacion – Ciudad del Este : 50 000Gs/personne
  • Visites :
    • Ruines jésuites à Trinidad : 25 000Gs/personne
    • Carnaval : 90 000Gs/personne

Conseils pratiques

Transport

Contrairement aux infos trouvées en ligne, les routes et les bus au Paraguay sont très bien, mais seulement si on sait bien choisir ses bus. Allez au terminal et achetez les tickets chez les compagnies les plus tape-à-l’oeil (et les plus chers aussi). La qualité est proportionnelle au prix.

NSA est une compagnie que je recommande, même si les horaires de bus ne sont pas forcément les meilleurs. Les trajets de 5-6h coûtent dans les 80 000Gs. Certains trajets proposent des chaises cama. Les pauses WC sont prévues pour les bus qui ne sont pas équipés de toilettes.

Les bus publics (à l’intérieur d’une ville) passent régulièrement et ne sont pas trop bondés. Même s’il n’y a pas de plans, il est assez facile de deviner le trajet du bus (qui va en général toujours tout droit), en regardant les destinations desservies. Les tickets coûtent dans les 3000Gs.

Si c’était à refaire, on aurait aimé louer une voiture (45$ par jour). Les rues en ville sont toutes en sens unique, sauf les grandes avenues. Les grandes routes sont en très bon état mais les conducteurs n’ont aucun sens de priorité. La plus grosse voiture est prioritaire.

Taxi

Je trouve que les taxis coûtent chers au Paraguay, mais on ne se fait en général pas arnaquer sur les tarifs. Le compteur existe mais ils n’en mettent pas, et quand ils en mettent, cela correspond au prix annoncé. Le prix constaté est d’environ 8300Gs/km.

Le carnaval

Le carnaval d’Encarnacion est bien pour ceux qui assistent au carnaval pour la première fois de sa vie (comme c’est notre cas). Il est beaucoup moins bien que celui de Rio de Janeiro. Le seul intérêt réside dans le fait de pouvoir participer aux batailles de mousse et d’eau

Nourriture

La viande du Paraguay est presque aussi bonne qu’en Argentine. On peut manger pour pas cher au marché ou dans les fast foods. Je trouve qu’en cuisinant, nous mangeons moins de choses pour quasiment le même prix.
Le fait de laisser un pourboire ou non n’est pas super clair ici. Dans les restaurants où il est indiqué « taxe de service non inclus », nous ajoutons 10% de plus, sinon, rien.

Hébergement

Les auberges sont décentes et propres même si la qualité de la clim est à déplorer. Des fois, il vaut mieux demander une chambre avec ventilateur. Les tarifs sont entre 25$ et 30$ pour une chambre privée.

Langue

Les paraguayens parlent vite et ont un accent très différent des autres pays en Amérique du Sud. Leur prononciation est cependant correcte (ils prononcent toutes les lettres), il faut juste s’habituer à cet accent et quelques expressions différentes des autres pays.

Visites

Les infos varient d’une personne à l’autre. Même les réceptionnistes d’hôtels peuvent se tromper. Il vaut mieux téléphoner pour s’assurer des horaires d’ouverture/fermeture. Si possible, demandez des infos aux touristes présents à l’auberge plutôt qu’aux réceptionnistes. Même l’office de tourisme peut se tromper.

Ne vous attendez pas à trouver des agences de voyage en nombre en centre-ville. Le plus simple est de passer par votre auberge pour réserver des tours (s’il y en a). Sinon, on vous montrera comment y aller par vous-même en bus local, ou à pied. Si jamais vous êtes trop fatigués pour ça, essayez de privatiser un taxi.

Google Maps n’est pas du tout à jour pour le Paraguay, les plans dispos à l’office du tourisme sont meilleurs.

Communication : Carte SIM 3G/4G au Paraguay

Allez au bureau central de Tigo (en face de Plaza Uruguay à Asuncion) pour demander une carte SIM gratuite (avec même un peu de crédit offert). Rechargez la carte du montant que vous voulez. Nous avons rechargé cette carte suffisamment pour pouvoir payer 3000Gs/jour pour 80MB/jour. La 3G est moyenne, mais le Wifi dans les auberges est très rapide. Les restaurants haut de gamme offrent toujours du Wifi haut débit.

Paiement et retrait

La carte est acceptée au terminal de bus, au supermarché, dans les restaurants haut de gamme, sans frais. Dans les petites boutiques, elle est acceptée mais majorée de 10% de commissions. Au marché ou autres lieux populaires, elle n’est pas du tout acceptée.

Le retrait est possible pour au moins 1,5 millions Guaranis à la fois (j’ai pas essayé plus), mais avec une commission de 25 000Gs par retrait. Les billets de 100 000 sont acceptés partout sauf dans les toutes petites boutiques, les vendeurs dans la rue ou les chauffeurs qui n’ont pas forcément de change. Gardez la petite monnaie pour le bus public (3000Gs/personne).

Les Guaranis ne valent rien à l’étranger, débarrassez-vous-en avant de quitter le Paraguay.

Sécurité

Dans les grandes villes, on s’est toujours senti hyper safe. Certes, il faut toujours demander à la réception de l’hôtel les zones à éviter (il y en a toujours une par ville), mais en restant au centre-ville, normalement, rien ne doit vous arriver. La ville la plus safe que nous ayons visitée est Encarnacion, on peut laisser la porte ouverte sans souci.

Le seul danger vient des voitures, les piétons ne sont pas prioritaires. Il faut laisser passer les voitures d’abord et seulement ensuite, traverser la rue.

Salle de bain

Comme partout en Amérique du Sud, on doit jeter les papiers de toilette dans la poubelle et non directement dans les WC.
La douche électrique est disponible partout. Pour avoir de l’eau chaude, il faut appuyer d’abord sur un bouton. On règle la température en ouvrant ou fermant le seul robinet disponible (en gros plus il y a de pression/eau, plus la douche est froide).

Frontière Paraguay - Brésil et visiter les chutes d'Iguazu depuis Ciudad del Este
Ciudad del Este (Paraguay) : au-delà des rumeurs

    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    2 commentaires
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.