Frontière Paraguay – Brésil et visiter les chutes d’Iguazu depuis Ciudad del Este

Partie 1 : Comment traverser la frontière Paraguay – Brésil ? Ciudad del Este – Foz do Iguaçu

Ciudad del Este est le paradis du shopping pour les brésiliens et argentins, et tout a été fait pour que leur expérience de shopping soit la meilleure possible (centres commerciaux à thèmes, plusieurs devises acceptées, personnel bilingue…). La traversée de frontière Paraguay – Brésil est super facile pour les paraguayens, argentins et brésiliens.

Pour les autres pays, il vous faut, en plus, deux tampons.

Note : si vous ne comptez pas passer une nuit au Brésil, vous n’êtes pas obligés de demander des tampons de sortie/entrée. Les chutes d’Iguazu du côté brésilien se visitent en quelques heures, vous pouvez éventuellement séjourner à Ciudad del Este et faire l’aller/retour dans la journée jusqu’aux chutes d’Iguazu brésiliennes, dans ce cas là, pas besoin de tampons et il n’y a pas de contrôle non plus.

Les démarches à suivre sont réservées à ceux qui souhaitent : passer au moins une nuit au Brésil.

Vous avez besoin  :
– du tampon de sortie du Paraguay, à obtenir avant de traverser le pont de l’amitié
– du tampon d’entrée du Brésil, à obtenir de l’autre côté du pont

Tampon de sortie du Paraguay

Recherchez sur Google Maps « Puente Internacional de la Amistad », c’est ce pont qui relie le Paraguay au Brésil.

Avant de voir le pont, vous verrez l’office d’immigration à votre droite. Il n’y a rien à remplir, montrez juste votre passeport.

Traversée du pont & tampon d’entrée au Brésil

Ensuite, vous devez traverser ce pont de 200m avec espace réservé aux piétons. Il y a plusieurs manières de le faire. En sortant de l’immigration, plusieurs options s’offrent à vous, il suffit de lever la main pour que les transports s’arrêtent devant vous :

  • avec un bus public : direction Foz do Iguaçu (3 000Gs). Dites au chauffeur de s’arrêter à l’immigration brésilienne (podria dejar a la oficina de imigracion en Brasil por favor? sinon la version Tarzan consisterait à dire « immigracion Brasil stop! parada! bueno? gracias »). Le bus ne vous attendra pas. Vous devrez prendre le prochain qui vous amènera jusqu’au terminal interurban de la ville Foz do Iguaçu au Brésil, soit en montrant le ticket du bus précédent (si on vous en donne un), si vous n’avez pas de ticket, repayez 3 000Gs (1,8€)
  • avec un bus pour touristes :  de la compagnie Rio Uruguay, ou Crucero del Norte (12 000Gs ou 35 pesos argentins ou 7 reals quelque soit votre parcours). Dites au chauffeur de s’arrêter à l’immigration brésilienne. Il ne vous attendra pas. Mais vous aurez un ticket pour prendre le bus suivant sans avoir à repayer. Ces deux bus touristiques peuvent vous amener jusqu’en Argentine alors ouvrez votre Google Maps et soyez prêts à descendre. Ne mettez pas vos bagages en soute, gardez-les sur vos genoux pour pouvoir descendre plus vite. Ces bus ne s’arrêtent pas au terminal brésilien (là où l’on peut prendre un autre bus pour les chutes d’Iguazu), ils ne font que passer devant, donc si vous voulez vous arrêter, faites signe au chauffeur.
  • avec un taxi : de la frontière paraguayenne jusqu’au terminal interurban de la ville Foz do Iguaçu au Brésil, il vous fera payer 20 reals. Cependant, il vous attendra à la frontière brésilienne. Ne descendez pas tous de la voiture en même temps, il faut que quelqu’un surveille les sacs à dos 🙂 Il existe aussi des motos taxi en jaune si vous n’êtes pas trop chargé ou voyagez seul.
  • à pieds : c’est la solution que nous avons choisi pour traverser le pont de 200m de longueur, mais on a un peu regretté à cause de la chaleur écrasante. Après avoir obtenu le tampon brésilien, on peut prendre soit le bus public paraguayen, soit un bus touristique à la frontière brésilienne (les mêmes bus cités ci-dessus). Attention, les tarifs de taxi sont plus chers au Brésil, si vous voulez prendre un taxi, prenez-le depuis le Paraguay (les chauffeurs acceptent toutes les devises).

Pour obtenir le tampon d’entrée au Brésil, rien n’est plus simple. Il suffit de remplir une fiche. Un grand panneau nous montre, en anglais, comment remplir cette fiche. Ensuite, montrez cette fiche et votre passeport. Personne ne vous demandera de billet de sortie ni de réservation d’hôtels. On vous rendra cette fiche tamponnée + un joli tampon sur votre passeport. Gardez la petite fiche, vous en aurez besoin pour sortir du Brésil.

Partie 2 : Comment visiter les chutes d’Iguazu depuis Ciudad del Este

Pour aller aux chutes d’Iguazu côté brésilien depuis Ciudad del Este

Pas besoin de vous arrêter à l’immigration si vous revenez à Ciudad del Este le jour même. Sinon, remplacez les points 1-2 par la partie au-dessus

  1. Allez au Terminal bus Urbano à Ciudad del Este (ouvrez Google Maps si vous ne savez pas où c’est)
  2. Prenez le bus local en direction de Foz do Iguazu
  3. Arrêtez-vous au Foz do Iguazu bus station (celui-ci se trouve juste en face de Zoológico Bosque Guarani (Google Maps est votre ami), entre la rue Tv. Luis Gama et R. Men de Sá)
  4. Payez 3,75 Reals pour prendre le bus numéro 120 en direction du Parc National d’Iguaçu (le bus passera d’abord à l’aéroport puis s’arrêtera juste devant l’entrée du parc national).

Tout cela dure entre 1h et 1h30

Pour aller aux chutes d’Iguazu côté argentin depuis Ciudad del Este

Que vous restiez dormir en Argentine ou non, l’immigration argentine a besoin de voir le tampon de sortie du Paraguay (et aussi du Brésil si vous restez dormir au Brésil au moins une nuit). Attention, débarrassez-vous des fruits ou des produits d’origine animale avant de traverser la frontière argentine.

  1. Allez à l’office d’immigration paraguayenne (juste avant le pont de l’amitié dont j’ai parlé tout à l’heure) pour obtenir le tampon de sortie
  2. Si vous voyez un bus Rio Uruguay ou Crucero del Norte passer avec un panneau « Puerto Iguazu », hélez et payez 13 000Gs ou 35 pesos argentins
  3. Si vous ne faites que traverser le Brésil sans y séjourner (en l’occurence vous voulez juste aller aux chutes d’Iguazu du côté argentin). Ne descendez pas aux deux postes d’immigration brésilienne.
  4. A l’office d’immigration argentine, tout le monde doit descendre avec tous les bagages pour être vérifiés. Les bus vont vous attendre 5 minutes max, si jamais vous avez un souci, on vous laissera tomber. Gardez le ticket de bus pour prendre le suivant (de la même compagnie) sans rien payer en plus
  5. Ces deux bus vont vous déposer au Terminal de Omnibus de Ciudad de Puerto Iguazú (Google Maps est toujours votre ami), après avoir fait un long détour en mode labyrinthe
  6. Depuis ce terminal, un bus part toutes les 15 minutes vers le parc national d’Iguazú, pour 80 pesos argentins aller-retour

Tout cela dure entre 2h et 2h30. La traversée de frontières entre le Brésil et l’Argentine NE PEUT PAS se faire à pieds, il n’y a pas de zone piétonne prévue entre les deux postes d’immigration et notamment sur le petit pont reliant les deux pays.

Moral de l’histoire

  1. Quelque soit votre trajet, il faut avoir sur soi soit des reals brésiliens, soit des pesos argentins 😀 personne ne veut de vos Guaranis paraguayens (sauf au terminal de bus au Paraguay), donc faites le change avant de traverser ce petit pont de l’amitié
  2. Tout le monde est bilingue, mais bilingue portugais – espagnol. A Foz do Iguaçu, les habitants comprennent beaucoup l’espagnol. Les chauffeurs de bus parlent tous espagnol.
  3. Le seul mot que les chauffeurs savent dire en anglais, c’est « border » pour que les gens puissent descendre et obtenir des tampons de sortie/entrée
  4. Les chauffeurs de bus n’hésiteront pas à partir sans vous donc gardez vos bagages sur vous, ne descendez pas du bus sans vos bagages
  5. Si la compagnie de bus que vous avez choisie tarde à venir vous chercher à la frontière, prenez une autre compagnie, quitte à repayer un ticket. Depuis la frontière argentine ou brésilienne, le tarif est de 20 pesos argentins pour vous amener jusqu’au terminal de bus argentin soit 1,2€.
Les Chutes d'Iguaçu / Iguazú (Brésil & Argentine) : une merveille de la nature
Visiter le Paraguay en 9 jours : Guide, bilan, itinéraire, conseils, astuces
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    4 commentaires
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.