Découverte du foil surfing / surf électrique à Koh Phangan

Alors que nous étions confortablement installés dans notre restaurant français préféré au bord de la plage de Chaloklum à Koh Phangan, nous avons été surpris de voir un surfer au-dessus de l’eau ! Le chef nous a expliqué qu’il s’agissait de foil surfing (qui semble se traduire par surf électrique en anglais).

Un « foil » est « une aile positionnée et profilée de façon à engendrer, par son déplacement dans l’eau, une force de portance qui agit sur sa vitesse et sa stabilité » (merci Wikipedia).

La première fois que j’en ai entendu parler, c’était lorsque certains bateaux participant au Vendée Globe ont embarqué cette innovation permettant de dépasser encore les limites de vitesses.

Je n’avais cependant jamais entendu parler de surf électrique qui intègre donc un foil à une planche de surf ainsi qu’une batterie qui permet de faire tourner une hélice.

Cette innovation permet de faire du surf sans avoir besoin de vague et surtout de… voler au-dessus de l’eau !

Je n’étais pas particulièrement motivé pour tester cela, n’étant pas des plus à l’aise sur les sports de glisse et d’équilibre. Anh était cependant très motivée, on a donc tenté notre chance.

L’école de foil surfing à Koh Phangan (« SurfWing efoiling school ») est gérée par des russes et propose des sessions de :

  • 30 minutes pour 1 500 THB
  • 60 minutes pour 3 000 THB
  • 90 minutes pour 4 500 THB

Les sessions de 90 minutes sont intéressantes car elles peuvent être utilisées par 2 personnes (45 minutes chacun) ou par une personne mais en deux fois.

L’école nous fournit legging + un haut manches longues qui permet principalement de se protéger des méduses qu’on peut croiser à Koh Phangan. Mais c’est également très utile pour se protéger des frottements et des chutes sur la planche que l’on va inévitablement subir au début. Même avec le legging, j’avais les genoux écorchés à l’issu de ma première séance. Dès lors qu’on commence à se mettre debout, on met un casque sur la tête, les chutes sur la planche peuvent être potentiellement dangereuses.

Le surf électrique est en soit très simple à utiliser : on dispose d’une télécommande pour gérer la vitesse (de 1 à 20) et d’une gâchette pour enclencher l’hélice. Dès qu’on tombe, on lâche la gâchette pour que la planche ne parte pas au loin.

Le moniteur (et la personne qui vous accompagne si vous avez une session de 90 minutes pour 2 personnes) vous accompagne en bateau pneumatique. Il vous donne des consignes pendant toute la séance et vous fait gagner du temps (et beaucoup d’énergie) en rapprochant la planche à chaque chute.

Les premières minutes sont difficiles, on reste sur la planche allongée ou à genoux au mieux pour trouver l’équilibre et commencer à tourner à gauche puis à droite. Forcément les chutes sont nombreuses.

Mais au bout de 30 minutes on commence à trouver l’équilibre, à faire nos premiers vols et même à tenir un peu debout.

Par contre j’étais complètement épuisé à l’issu de cette première séance de 45 minutes. Comme on n’a pas encore le bon sens de l’équilibre on est très crispés sur la planche, on tombe très souvent et on se fatigue à nager pour récupérer la planche.

La deuxième séance est un vrai plaisir car la progression est spectaculaire. On tient debout presque facilement et presque détendu, on fait des vols de plus en plus longs et on se fatigue beaucoup moins !

Le sentiment de voler 75 cm au-dessus de la mer est vraiment magique !

Il faudra encore quelques séances pour commencer à être vraiment à l’aise mais le plaisir est déjà là. Super découverte que le surf électrique dans ce décor paradisiaque de Koh Phangan !

Si vous ne parlez pas anglais, ils ont un accompagnateur français aussi.

Vous préparez un voyage en Thaïlande ? Civitatis propose des excursions avec guide francophone à des tarifs très corrects. Cliquez-ici pour voir ce qu’ils proposent et réserver en ligne.

Mise à jour 2.10 de reMarkable 2 : Google Drive, Dropbox et abonnement Connect
Location de scooter à Koh Samui
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.