De passage à Casablanca, visite de la Mosquée Hassan II (Maroc)

Après l’Egypte, nous avons décidé de continuer d’explorer l’Afrique du Nord en nous rendant au Maroc. Le billet le moins cher étant le Caire – Casablanca. Nous sommes restés quelques jours à Casablanca pour travailler, avant de prendre le bus pour Marrakech.

C’est la toute première fois que nous visitons le Maroc, ça nous fait super bizarre qu’on nous parle en français partout partout 🙂 ensuite, entre eux, ils se parlent arabe. Parfaitement bilingues ! Ceux qui travaillent dans le tourisme parlent en plus très bien l’espagnol.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Le travail

Comme nous nous sommes absentés pendant 12 jours pour nos vacances en Egypte, nos clients nous attendaient avec impatience, et c’est une montagne de boulot qui nous attend à notre retour. Ainsi, les 5 jours à Casablanca se résument à : manger, dodo, boulot.

Nous avons opté pour un hôtel super confortable (Kenzi Basma Hotel, 60€/nuit lien Booking) avec une longue table dans chaque chambre (pour travailler). Il y a un resto espagnol au RDV et j’avoue qu’on a mangé plus de plats espagnols que marocains 🙂 La connexion est très rapide dans les parties communes mais très lente dans notre chambre au bout du couloir. Heureusement que nous avons beaucoup de data 4G (plus d’infos sur les cartes SIM marocaines ici), pour 1€ le Giga.

Musée de la Mosquée

Après deux, trois jours à travailler sans avoir vu la ville, nous décidons de passer quand même un après-midi dehors, à visiter la fameuse mosquée de Hassan II à Casablanca. Apparemment, c’est un must-see, si on va à Casablanca sans la visiter, c’est comme aller à Paris sans avoir vu la Tour Eiffel.

Nous y allons pile pendant la prière de midi le vendredi (la prière la plus importante de la semaine). Nous nous arrêtons à un café d’à côté pour manger un premier couscous (le plat de vendredi, accompagné d’un verre de lait), en attendant la fin de la prière. Nous voulions y entrer mais on nous fait signe de revenir à 14h. Un gentil monsieur, nous voyant perdus, nous indique que la visite de la mosquée est payante pour les non-musulmans et qu’il faut aller au niveau des fontaines pour acheter le ticket d’entrée.

La visite a lieu à 9h, 10h, 11h, 12h et 14h chaque jour (en hiver). Nous avons la chance de venir avant 14h car nous partons déjà le lendemain pour Marrakech.
Le ticket d’entrée coûte 120dh/personne, et 130dh si on veut en plus visiter le musée. Alors on a payé 130dh.

La visite de ce musée est vivement conseillée, surtout si Casablanca est votre première destination au Maroc. Cela permet de comprendre les principales techniques artisanales utilisées partout au Maroc pour la décoration des murs, des plafonds et le carrelage sur le mur et sur le sol.

Mosquée Hassan II

A 14h, nous suivons un guide francophone pour visiter l’intérieur de la mosquée. Il n’y a que 3 langues disponibles : français, anglais et espagnol. Forcément, les français sont les plus nombreux. Nous devons être une cinquantaine en tout. Le guide est très étonné de voir qu’une asiatique comme moi parle français.

Il est d’ailleurs super drôle, parle très bien français et nous laisse plein de temps pour prendre des photos.

Je ne le savais pas, mais c’est la 3ème plus grande mosquée au monde. Les deux plus grandes se trouvent en Arabie Saoudite. Donc c’est probablement la plus grande mosquée où l’on peut mettre les pieds (l’Arabie Saoudite n’étant pas ouvert au tourisme pour les non musulmans). De plus, au Maroc, les non-musulmans n’ont pas le droit d’entrer dans une mosquée (c’est une loi laissée par les français), sauf celle-ci. C’est donc une chance inouïe de pouvoir admirer d’aussi près ce chef-d’oeuvre.

La salle de prière peut accueillir 25 000 fidèles d’une superficie totale de 20 000 m2. et l’esplanade 80 000 fidèles (l’ensemble complet peut accueillir 105 000 personnes).

Le minaret (il n’y en a qu’un seul par contre) est le plus haut au monde. On pouvait même, depuis l’intérieur, regarder le plafond/le dôme du minaret, c’est magnifique.

J’ai foiré toutes les photos à l’intérieur de la mosquée. Donc je vous laisse faire une recherche sur Google si besoin. En tout cas, c’est impressionnant. C’est une mosquée moderne (1993), tout est en béton armé (réalisé par Bouygues), les portes en acier, mais les décorations sont ajoutées par-dessus et faites par les artisans marocains, donc on a quand même l’impression qu’elle existe depuis des centaines d’années.

Tout est super moderne et bien calculé. Le plafond d’en haut (en bois peint) s’ouvre comme un décapotable (pour aérer). Il y a un système d’eau à l’intérieur de la mosquée, qui est actionné pendant certaines fêtes religieuses. A l’étage en-dessous se trouvent les ablutions. Les femmes peuvent prier dans une sorte de mezzanine décorée de bois peint magnifique. La seule déception, c’est le mihrab qui n’est franchement pas aussi beau que le reste de la mosquée.

Le plafond <3

La salle des ablutions

L’océan

En sortant de la mosquée, on voit tout de suite l’océan. La mosquée donne directement sur l’océan et est protégée par les digues. Les vagues sont super super fortes.

Voilà, c’est un carnet de voyage super court car nous n’avons pas fait grande chose à Casablanca 😀

Depuis l’hôtel, nous marchons 15 minutes pour aller à la station de bus CTM, pour 3h de trajet vers Marrakech.

 

Partie 2 : Conseils pratiques

Budget

  • Hôtel Kenzi Basma Hotel, 60€/nuit lien Booking) : beaucoup d’espaces pour travailler. Le resto au RDV est toujours vide, on peut y travailler, le Wifi est excellent dans les espaces publics
  • Visite de la mosquée & son musée : 130dh/personne
  • Internet : 1€ le Giga en 4G
  • Taxi hôtel => mosquée : 12dh

Autres

  • Depuis notre hôtel => La mosquée : le compteur du taxi affiche 12dh. C’est le gardien de l’hôtel qui nous a arrêté un taxi. Mais quand nous avons essayé de prendre le taxi du retour, aucun taxi ne voulait mettre le compteur, et on a dû payer 30dh
  • Je vous mets ici les horaires de visite de la mosquée pendant/hors le ramadan

[Réflexion] #3 : La Gratitude & Être Reconnaissant de ce qu'on a
Bilan des 18 mois de Digital Nomad
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.