Bilan Final : après 11 mois de tour du monde, plus rien ne sera comme avant

Nous sommes partis le 7 juin 2016 et avons terminé notre (premier) tour du monde le 29 avril 2017. Il est temps de faire le bilan final de ce voyage extraordinaire.

Résumé

  • 21 pays traversés (dont 3 en mode express – le temps d’une longue escale de 2-3 jours)
  • 11 mois de voyage
  • 2 sacs de voyage de 7,3kg et 13kg
  • 2 smartphones et 1 GoPro
  • Budget total de 45 000€ pour deux, TOUT compris (dont 16 000€ rien que pour les transports)
  • 3,5 mois de préparation
  • 5 ans d’économie
  • 1 congé sabbatique posé + 1 démission

Rappel des « objectifs »

Comme pour chaque grand projet, nous avons fixé (explicitement ou implicitement) des objectifs pour ce voyage, à savoir :

  1. Réaliser notre rêve
  2. Trouver un pays qui nous plaît pour nous y installer
  3. Voir si on peut être nomad worker un jour

BILAN

Notre plus grand rêve est (enfin !) réalisé. Mine de rien, ça nous donne une sérénité et une liberté incroyable. Quand on a réalisé son plus grand rêve, tout le reste n’est que bonus. Si la vie s’arrête maintenant, on a absolument 0 regret. D’un point de vue personnel, la zenitude a remplacé le stress quotidien, nous avons beaucoup plus confiance en l’avenir, confiance en la vie et profitons 100x plus du moment présent. Cette zenitude est venue au fur et à mesure du voyage et s’est imposée en fin de voyage comme une évidence. En vivant au sein des peuples zen pendant des mois, on a attrapé le virus du bonheur, et c’est une grande victoire pour moi (Anh) car je ne pensais pas pouvoir atteindre ce seuil d’accomplissement personnel, ayant été une grande stressée de la vie.

Pendant ces 11 mois de voyage, il y avait des hauts et des bas. Mais beaucoup plus de haut que de bas. Tous les jours, nous nous rendons compte pleinement de la chance que nous avons et sommes très reconnaissants envers nous-même, envers tous ceux qui nous ont soutenus dans cette aventure et envers toutes les expériences passées qui ont rendu notre voyage possible.

Mais parfois, nous avions aussi des moments de faiblesse, notamment en Amérique du Sud. Je pense que nous sommes restés un peu trop longtemps là-bas (4 mois au total). La nourriture trop grasse et monotone en Amérique du Sud, ainsi que les hébergements au rapport qualité / prix décevant, ont souvent pesé sur le moral.

Si c’était à refaire, nous aurions passé un peu moins de temps en Amérique du Sud (3 mois maxi) et plus de temps en Asie (en ajoutant le Cambodge et le Laos). Nous aurions maintenu l’ordre des visites : Afrique du Sud => Asie => Océanie => Amérique du Sud => Cuba – car les paysages sont 1000 fois plus époustouflants en Amérique du Sud qu’en Asie. Il vaut mieux aller crescendo.

Aucun des pays visité ne nous a donné envie de nous installer pour toujours (Internet trop lent, ou nourriture trop grasse…), nous avons donc décidé de continuer notre voyage.

Nous avons bien vu que c’était tout à fait possible d’être nomad worker, à condition de bouger moins souvent (1 mois/ville par exemple). Ainsi, nous sommes désormais tous les deux nomad workers freelance et proposons des prestations de SEO/SEA à distance, ce qui nous permet de gagner de quoi vivre, faire ce que nous aimons (nous aimons beaucoup nos métiers respectifs) et continuer à voyager – pour une durée indéterminée.

Dès le mois prochain, nous repartons pour un tour du monde (tout en travaillant à distance), en visitant en priorité les pays où nous n’avons jamais mis les pieds. Voici l’itinéraire prévisionnel complet :

  • Juin 2017 : Cracovie (Pologne)
  • Juillet 2017 : Prague (République Tchèque)
  • Août 2017 : Budapest (Hongrie)
  • Septembre 2017 : Bucarest (Roumanie)
  • Octobre 2017 : Saint-Raphael (France)
  • Octobre 2017 : Lisbonne (Portugal)
  • Novembre 2017 : Quelque part en Espagne
  • Décembre 2017 : Siem Reap (Cambodge)
  • Janvier 2018 : Luang Prabang (Laos)
  • Février 2018 : Hanoi (Vietnam)
  • Mars 2018 : Seoul (Corée du Sud)
  • Avril 2018 : Tokyo (Japon)
  • Mai 2018 : Nouvelle Calédonie (France)
  • Juin 2018 : Quelque part en Australie

Revenons maintenant à notre premier tour du monde, nous avons listé des top 5 ou top 10 dans plusieurs catégories :

Top 5 des pays

  1. Cuba : zentitude, paysages extraordinaires, des gens trop sympas. Pour Anh c’est un véritable coup de cœur car ça l’a fait revivre son enfance au Vietnam, à l’époque du communisme/embargo américain
  2. Birmanie : Des gens trop gentils et désintéressés, un pays où l’on se sent vraiment vraiment bien
  3. Philippines : Le meilleur endroit pour faire du snorkelling et de la plongée.
  4. Nouvelle-Zélande : Des paysages extrêmement variés et la découverte de vivre dans un van.
  5. Bolivie : Un rythme de vie très zen, le désert de sel inondé reste la meilleure expérience de notre voyage

Top 10 des expériences inoubliables

  1. Le désert de sel Uyuni inondé (Bolivie)
  2. Chutes d’Iguazu (Brésil & Argentine)
  3. Être encerclés par une quarantaine d’éléphants le premier jour de notre tour du monde au Kruger Park (Afrique du Sud)
  4. Le glacier Perito Moreno (Argentine)
  5. Le Taj Mahal (Inde)
  6. Le temple Ranakpur (Inde)
  7. Nager avec les requins et les raies à Moorea (Polynésie Française)
  8. Barbecue dans le désert à Doha (Qatar)
  9. Une source d’eau chaude naturelle énorme en Nouvelle-Zélande
  10. Île de Pâques

Top 5 des villes où l’on se sent trop bien

Certains endroits dégagent une énergie incroyable. On s’y sent super bien sans forcément savoir pourquoi

  1. Bagan (Birmanie)
  2. Isla del Sol (Bolivie)
  3. Puerto Varas (Chili)
  4. Sucre (Bolivie)
  5. Coron (Philippines)

Top 5 plages

  1. Varadero (Cuba), 20km de sable blanc et fin
  2. Punta Perdiz (Cuba), eau turquoise plein de poissons (sans sable par contre)
  3. Anakera sur l’île de Pâques (Chili), eau turquoise, sable fin
  4. Copacabana à Rio de Janeiro (Brésil), plage mythique
  5. Lopes Mendez sur la Ilha Grande (Brésil), sable fin, eau transparente

Les 5 choses les plus inattendues qui nous soient arrivées

  1. Trois tremblements de terre de plus de 7 degrés Richter (en Birmanie, en Nouvelle-Zélande, au Chili) avec très peu de dégâts, en 11 mois de voyage
  2. Depuis la Montagne Magique à Moorea (Polynésie Française), un point de vue extraordinaire sur tout l’océan, on aperçoit soudainement une baleine en train de faire de grands sauts
  3. Être encerclés par une quarantaine d’éléphants le premier jour au Kruger Park (Afrique du Sud)
  4. Être mordu par un chien au Pérou
  5. Se faire voler une chaîne de baptême sur la plage de Copacabana alors que nous sommes à Rio depuis seulement 3h.

Top 5 des galères

  1. Arriver à Montevideo (Uruguay) le dernier week-end du carnaval et presque dormir dans la rue
  2. Louer une voiture à Papeete (Tahiti) et celle-ci ne démarre plus alors que nous avons un avion à prendre 8h plus tard
  3. Casser la baie vitrée en Bolivie en pleine nuit alors que nous quittons le pays le lendemain matin
  4. Se faire mordre par un chien au Pérou
  5. Choper des puces de lit en Thaïlande et en Uruguay

Top 5 des plats préférés

  1. L’entrecôte argentine grillée
  2. Bun cha à Hanoi (Vietnam)
  3. Salade de papaye (Thaïlande)
  4. Sashimi de thon (Tahiti)
  5. Le thé indien (Inde)

Top 5 des hébergements les plus wow

  1. Le Sheraton à Macao : JB a pu négocier un upgrade pour mon anniversaire. On a eu droit à une chambre de 90m² (dont 30m² pour la salle de bain) avec vue sur la (fausse) tour Eiffel
  2. VinPearl Nha Trang au Vietnam : un hôtel 5 étoiles sur une île privée, avec shuttle vers un parc d’attraction privé. La piscine est énorme et les buffets à volonté (inclus dans le prix) sont délicieux
  3. Un hôtel « capsule » à Singapour où on dort dans des capsules doubles, super confortables (même s’ils sont minuscules)
  4. Olifants Camp au sein du Kruger Park en Afrique du Sud avec une vue incroyable sur la rivière d’Olifants. Depuis la terrasse, on voit régulièrement des hordes d’éléphants, rhino… venir boire
  5. Un joli appartement sur pilotis à Castro, sur l’île de Chiloé au Chili. On avait une belle cheminée, un espace barbecue. C’était l’endroit parfait pour passer Noël (et avoir une alerte tsunami).

Top 5 des gens/choses qui nous manquent le plus

  1. Nos familles/amis et notre chat Rosalie
  2. De vrais desserts
  3. Saucisson (pour Anh)
  4. Fromage (pour JB)
  5. La fibre optique

Top 5 des choses qui ne nous manquent pas du tout

  1. La grisaille parisienne
  2. Travailler dans un bureau
  3. Les actualités
  4. Nos beaux vêtements de ville
  5. Les fumeurs

Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine.

3 thoughts on “Bilan Final : après 11 mois de tour du monde, plus rien ne sera comme avant”

  1. Bonne idée de faire ce bilan sous forme de plusieurs « top 5 » et « top 10 ». C’est sympa et dynamique.
    Vous partez faire un tour du monde et vous n’emportez pas un appareil-photo digne de ce nom, juste deux smartphones ? C’est dommage, la qualité des photos n’est pas la même (le poids non plus, il est vrai).

    1. Pour des souvenirs, un smartphone c’est très bien, d’autant plus qu’on préfère apprécier avec les yeux.

      Pour des supers photos on fait une recherche sur Google Image ^^.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.