[Le Retour] Les deux premières semaines après un Tour du Monde

Première semaine

Le retour en France a été beaucoup plus smooth que ce que je pensais, même si on se sentait un peu comme des sauvages. Après 2 nuits dans un ibis hotel, nous avons reçu les clés de notre appartement parisien temporaire, celui qu’on appellera chez nous pour un mois (je vous ai déjà raconté comment je l’ai trouvé). L’appartement est tout petit mais bien agencé, nous avons même un lave-vaisselle. Nous avons même pu inviter des amis à venir manger. Et ça fait trop de bien de retrouver une connexion Internet rapide !!

Je suis jet-lagguée pendant 10 jours (je m’endors vers 3h du matin pour me réveiller à 11h), tandis que JB a dû s’adapter très vite au rythme parisien au bout de 3 jours.

Car JB doit reprendre son travail. Eh oui, après un congé sabbatique de 11 mois, on reprend son travail… même si c’est pour démissionner ASAP. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés un dimanche au centre commercial « Les 4 temps » à la Défense pour lui acheter des vêtements à peu près corrects pour aller au travail (le look globe-trotter avec le tee-shirt en laine mérinos troué ne passe pas). Le pauvre JB n’est plus du tout habitué au rythme des 35h, c’est très dur pour lui d’enchaîner métro – boulot – dodo 3 jours à peine après son retour.

Quant à moi, j’enchaîne midi et soir des déj et dîners avec mes amis et mes anciens collègues. Tous les jours ou presque, je passe chez ma sœur pour rendre visite à mon chat Rosalie (et utiliser l’ordi car je n’en ai plus).

D’ailleurs, ma sœur a dû me prêter des vêtements car les miens sont complétés usés/troués au bout de 11 mois. Entre deux séances de jeux avec Rosalie, j’en profite pour me remettre à niveau. Beaucoup de choses ont changé en SEA (publicités sur les moteurs de recherche) et il faut que mes connaissances soient à jour. Et mon LinkedIn aussi.

Depuis le retour à Paris, ma peau va mieux ! C’est fou ! Elle a l’air d’aimer la grisaille parisienne (plus besoin de SPF 50+++) et le froid (plus de prob de sébum).

Deuxième semaine

Au lieu de prendre un train, nous reprenons nos habitudes de baroudeurs et nous nous rendons chez les parents de JB en bus (ouibus). 9€ un Paris-Tours avec Wifi et prise électrique ! Autre que le plaisir de retrouver la famille, nous en profitons pour récupérer mon ordinateur, un peu de vêtements et surtout surtout trier les affaires qu’on a laissées chez eux.

Souvenez-vous, on a déjà fait un énorme tri avant le tour du monde pour arriver à ça :

Mais le nouveau tri est drastique : 90% sont mis dans des sacs, direction Secours Populaire, car :

  1. JB a perdu 15kg lors du voyage, il ne peut plus porter ses anciens vêtements
  2. Désormais, nous sommes adeptes du minimalisme : on a pu vivre ainsi pendant 11 mois, pourquoi ne pas continuer ?
  3. Et puis, pendant le Tour du monde, j’ai pu lire un bouquin sur la méthode KonMari : ne garder que les choses qui nous donnent de la joie.

Il ne me reste plus que ça comme vêtements. D’ailleurs, 1/3 sera donné dès que nous partirons faire notre 2ème tour du monde (plus d’infos sur ce 2ème tour en tant que nomad workers ici).

Un ami-médecin nous fait gratuitement une ordonnance pour l’analyse de sang, à la recherche de carences ou maladies bizarres. La liste est tellement longue qu’on nous a prélevés plusieurs tubes de sang.

Côté boulot, nous avons déjà plusieurs pistes pour des missions de freelance temporaires ou en fil rouge. Nous sommes super contents et très reconnaissants que nos anciens collègues soutiennent à fond notre projet, pensent encore à nous, nous envoient des contacts et en parlent autour d’eux… Ainsi, nous avons déjà trouvé deux clients. Nous commencerons nos missions dès la 3ème semaine ! Nous allons travailler entre 2 et 3 jours/semaine. Et puis nous travaillerons à distance dès le mois suivant.

Tous les rendez-vous ont été fixés pour les 2 dernières semaines de mai. Nous devons voir notre banquier, notre ostéopathe, notre médecin et notre dentiste.

JB a trouvé un Airbnb à Cracovie (Pologne) pour le mois de Juin. Il s’est assuré qu’on aurait bien Internet haut débit et illimité. L’appartement, très bien situé, nous coûtera 750€/mois pour 40m².

Etant à Paris, nous sommes confrontés, tous les jours, à des situations de stress (le métro parisien, les parisiens lol) mais curieusement la zen-attitude reste toujours là. Je croise les doigts pour que ca continue ainsi.

Budget

  • Location d’appartement parisien : 1300€/mois (je sais je sais, nous sommes passés par une agence)
  • Achat de vêtements pour JB : 120€
  • Transport : métro parisien : JB a opté pour des carnets de métro, tandis que j’ai opté pour une carte Navigo Découverte mensuelle (5€ la carte + 80€)
  • Transport Paris – Tour – Paris (en bus et train) : 55€/personne
  • Restaurants : j’ai explosé mon budget la première semaine (15€/repas en moyenne), mais ça va mieux maintenant que j’ai vu tous mes amis et recommence à cuisiner
  • Courses : En cuisinant, nous dépensons entre 10€ et 20€ par jour pour deux
  • Achat d’un rice cooker : 45€ – comme beaucoup de nomad workers, nous allons voyager avec un petit rice cooker, nous permettant de manger sainement, cuisiner rapidement et pour pas cher.
  • Budget santé : puisque nous n’avons plus de sécurité sociale, nous payons plein pot. 60€/personne pour l’analyse de sang, et environ 200€ au total/personne pour les médecins, ostéopathes, dentistes…

 

Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.