Arriver et Sortir du Nicaragua par Voie Terrestre

Bureau de migration nicaraguayen, Penas Blancas
https://www.instagram.com/p/B2h6u7oINrG/?utm_source=ig_web_copy_link

Le Nicaragua est frontalier au sud avec le Costa Rica et au nord avec le Honduras. Il est possible d’entrer et sortir du Nicaragua depuis ces deux pays.

Il existe 2 postes frontières au sud :
– Penas Blancas
– San Carlos / Los Chiles

Et 3 postes frontières au nord :
– Guasaule (Somotillo)
– El Espino
– Las Manos

Arriver au Nicaragua, formalités du passage de la douane

Il faudra d’abord vous rendre au poste des douanes de sortie du Honduras ou du Costa Rica.

Au Costa Rica, il faudra s’acquitter d’un impôt de sortie par voie terrestre de 10 dollars US, que vous pouvez payer aux terminaux de bus à San José ou directement à la frontière.

Ensuite, vous pourrez vous rendre au poste de migration d’entrée sur le territoire nicaraguayen. Vous devrez alors payer en dollars US (prévoir en amont, ou changer vos colones ou lempiras aux « coyotes » présents à la frontière) :

  • 10$ US de carte touristique : l’équivalent d’un visa à payer directement à la frontière. Pas besoin de prévenir en amont de votre arrivée.
  • 3$ US de taxe de passage de frontière et d’impôts d’entrée sur le territoire.

La police des frontières nicaraguayenne pourra vous demander plusieurs informations :

  • Votre motif de venue sur le territoire
  • L’adresse du logement où vous allez (si vous ne savez pas, donnez une adresse d’une auberge connue de Granada)
  • Votre profession dans votre pays de résidence
  • Votre date de sortie du territoire nicaraguayen et le billet de sortie (cela m’a été demandé 1 seule fois sur une dizaine de passage de frontière)
  • La preuve de vaccins contre la fièvre jaune si vous avez voyagez dans un pays où la fièvre jaune sévit (Colombie, etc.). Attention, faire une escale de plus de 12h au Panama qui est un pays où sévit la fièvre jaune, entraîne une obligation d’être vacciné.
Bureau de migration nicaraguayen, Penas Blancas

Votre passeport doit être valide au moins 6 mois après votre sortie du territoire.

Vous avez le droit à 90 jours sans demander de visa spécifique sur les territoires Nicaragua, El Salvador, Guatemala et Honduras (et non pas 90 jours par pays !). C’est l’accord C4.

Note de la rédaction : le poste frontière de Guasaule a été celui où j’ai passé le plus de temps avec une vérification poussée des valises, des passeports, etc. Celui de Penas Blancas est le plus emprunté, avec le plus de monde, où ils posent le moins de question en général.

Bienvenue au Nicaragua !

Prendre les transports locaux depuis les postes frontières

A chaque poste frontière vous trouverez un terminal de bus plus ou moins grand en fonction du nombre de destination proposée. C’est la manière la plus économiques de voyager au Nicaragua. Les bus sont fiables et efficaces. Vous trouverez aussi des taxis (pensez à toujours négocier fortement les prix).

  • A Penas Blancas vous trouverez des bus pour Managua, Rivas, Masaya. Depuis Rivas vous pourrez vous rendre au port de San Jorge pour prendre le ferry pour aller à Ometepe, ou aller à San Juan del Sur.
  • A Guasaule, il y aura des bus pour Chinandega. Où vous trouverez des bus pour Leon, Managua.
  • A Las Manos, il y aura des bus pour Ocotal (puis connexion avec Esteli,…)
  • El Espino se trouve proche de Somoto
  • A Los Chiles, vous trouverez un microbus qui vous emmènera à San Carlos (connexion en lancha possible pour El Castillo, Archipel Solentiname, etc.)

Sortir du Nicaragua, formalités aux douanes

Il faudra payer entre 3 et 4$ US de taxe de sortie de territoire (tout dépend du douanier … La corruption est présente en Amérique centrale).

A savoir : L’entrée au Costa Rica est gratuite, celle au Honduras coûte 3$ US de taxes de douanes et impôts terrestres.

Les « visas run »

Il est très fréquent pour les étrangers au Costa Rica et au Nicaragua de vivre dans un de ces pays avec le visa tourisme de 90 jours et ce, depuis plusieurs années. Ils font des allers retours tout les 90 jours à la frontière pour repartir à zéro. Officiellement cela est interdit. Officieusement cela se fait. Même pas besoin de séjourner plusieurs jours dans le pays voisin. L’aller retour peut être fait sur la journée.

Le mieux étant évidemment de se mettre en règle avec les services migratoires du pays de résidence en fonction de son occupation (demander un visa de courtoisie, de retraités, etc.).

Conclusion : Le passage des frontière est relativement simple et rapide (tout dépend du nombre de personne présente à la frontière). Soyez en règle et tout ira bien.

Être Digital Nomad au Nicaragua (Managua, Granada, Leon) : Bilan & Speedtests
León (Nicaragua) : la ville des étudiants

    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.