Carte SIM 4G prépayée au Nicaragua : Combien ça coûte ? Où en acheter ? Quel débit ? Speedtest (2020)

Comme d’habitude, à peine atterris au Nicaragua, nous nous mettons en quête d’une carte SIM locale pour pouvoir avoir internet sur notre smartphone.

Notez que si vous voyagez dans plusieurs pays d’Amérique Centrale, votre carte SIM fonctionnera dans tous les pays : Nicaragua, Panama, Costa Rica, Honduras et Salvador.

Acheter une carte SIM à l’aéroport de Managua

Nous sommes arrivés un dimanche soir dans la soirée (20h), un petit kiosque Claro était ouvert au niveau de la sortie (j’ai oublié de prendre une photo).

Deux employées étaient présentes pour répondre aux questions et vendre des cartes SIM.

Les tarifs proposés sont plus ou moins les mêmes qu’en ville, il ne s’agit pas d’offres touristiques hors de prix. Aucune raison d’attendre.

Petite différence, la carte SIM nue vendue au tarif de 100C$ au lieu de 70C$ (le tarif de la SIM n’étant indiqué nulle part et n’ayant pas de reçu, il est possible que l’employée se soit fait un petit pourboire).

En plus de la carte SIM, vous devez choisir un « pack ». J’ai choisis celui à 110 C$ permettant d’utiliser 3GB d’internet pendant 7 jours (+ WhatsApp, Twitter et Facebook en illimité).

Ces packs n’incluent pas de minutes d’appel, vous devez acheter du crédit par ailleurs si vous en souhaitez (ex : 50 minutes pour 50 C$).

Comme partout au Nicaragua, vous pouvez payer en cordobas ou en dollars américains, en cash uniquement. Si vous payez en dollars, faîtes attention à la conversion. Le touriste qui était à côté de nous s’est vu appliquer un taux de change… surprenant.

L’employée installera la carte SIM pour vous, l’opération ne prendra qu’une petite dizaine de minutes et vous pourrez profiter d’internet instantanément. Ce qui peut s’avérer pratique pour appeler un chauffeur vu les tarifs pratiqués par les taxis sur place…

A noter qu’une boutique Movistar est également disponible un petit peu plus loin mais elle était fermée ce dimanche soir.

Acheter une carte SIM en ville

Comme dans la plupart des pays en Amérique du Sud, il est très facile d’acheter une carte SIM et du crédit dans les boutiques de téléphonie ou même les épiceries. Repérez ce genre de présentoirs.

Nous étions partis pour acheter une carte SIM Movistar pour pouvoir la comparer avec l’offre Claro mais Movistar ne propose des packs qu’avec une durée maximale de 7 jours, contre 15 jours pour Claro.

La carte SIM Claro nous est vendue au tarif de 70C$ (contre 100 à l’aéroport). Contrairement à la carte SIM achetée à l’aéroport, celle-ci contenait déjà 50C$ de crédit, me permettant de téléphoner (mais pour combien de minutes, je ne sais pas). Il faut ensuite choisir un pack, vous pouvez voir les différentes options sur la photo ci-dessous. Pour cela, le vendeur vous demandera votre numéro de téléphone nicaraguayen. Si vous ne le connaissez pas, tentez-lui le téléphone tout simplement, il saura le retrouver.

À noter que lorsque vous acheter du crédit dans une boutique, vous seront facturés 10% supplémentaire au titre de commission du revendeur.

Pour éviter ces 10%, trouvez un petit stand officiel Claro ou rendez vous au guichet d’un supermarché qui proposent souvent des recharges.

Ouvrez les yeux, vous trouverez des points de vente Claro partout, parfois assez surprenant. J’ai par exemple acheté une fois du crédit à l’arrière de cette camionnette qui était stationnée.

Speed Test de la 4G au Nicaragua

La 4G au Nicaragua est très bonne. Sur le test ci-dessous, réalisé à Granada le 1er novembre 2019, je constate une connexion descendante de 42 Mo/s en descendant et 5 Mo/s en montant. Largement suffisant pour faire des visioconférences.


Vous avez aimé cet article ? Découvrez tous nos articles sur le Nicaragua ici et découvrez nos meilleures adresses au Nicaragua

  • Hostal El Albergue sur Léon (lien Booking)
  • Hotelito Oasis à Las Penitas (lien Booking)
  • Hostal Real à San Marcos (lien Booking)
  • El Arca de Noe à Granada (lien Booking)
  • Hostal y Restaurante Maria à Santa Cruz, Ometepe (lien Booking)
  • La Bambouseraie (cabanes dans un joli jardin) à Ometepe (lien Booking)
  • Xalli (accès direct à la lagune) à Ometepe : 34$/nuit (lien Booking)
  • Hostal Sueno Feliz, Isla Mancarron, Archipel Solentiname : (page Facebook)
  • Hostel Mimundo sur Big Corn Island (lien Booking)
  • Comedor El Desayunazo sur Léon (page Facebook)
  • Pan y Paz, boulangerie française sur Léon (site Web)
  • Agence de tourisme engagée Quetzaltrekkers pour gravir les volcans autour de Léon : site web
  • Service de shuttles rapides, bons marchés et confortables entre Léon (Nicaragua) et Antigua (Guatemala) Agence Iximche : site web
  • Lancha « Mario » pour traverser le Golfe de Fonseca de Potosi (Nicaragua) et La Union (El Salvador) : Whatsapp +503 7282 4362
  • Projet de sauvegarde des tortues marines Sos Nicaragua, plage de Poneloya, isla Los Brasiles : leur instagram
  • David Arroliga, guide nicaraguayen francophone, chauffeur privé, spécialiste des volcans et du tourisme communautaire : http://picpanzee.com/deas_t_y_f Facebook : https://www.facebook.com/DEASfotoyturismo/ et Whatsapp +505 8805 7304 (ndlr : nous avons pris une excursion avec David (cf. le carnet de voyage ici) et nous avons été plus que ravis de son service et du programme)
Tax refund : Comment obtenir la réduction de TVA (duty free) au Japon ?
2 jours à Panama City (Panama)
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.