Antigua (Guatemala) : Volcan Fuego en éruption & Hobbitenango

Dans l’épisode précédente, nous étions tranquilles au Salvador où nous devions rester une semaine de plus quand nous avons entendu parler du Volcan Fuego au Guatemala, au bord de l’éruption. Ni une ni deux, on a rassemblé nos affaires et sommes partis ASAP au Guatemala, à Antigua précisément.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Comment y aller ? Concepcion de Ataco – Antigua

Nous sommes passés tout simplement par gekkotrailsexplorer.com. Vu le départ urgent, je les ai contactés via Whatsapp à 9h30, tout a été réglé en une heure : le deposit via PayPal, RDV pris à 13h30 pour prendre une voiture privée jusqu’à une station d’essence près de Sonsonate – puis un shuttle qui passe nous chercher. Bon, le shuttle a eu 2h de retard et on a dû attendre avec une clim polaire dans la station d’essence, mais nous avons pu arriver à Antigua le jour même (vers 20h). 35$/personne en tout (plus d’infos ici)

Jour 1 à Antigua

Nous sommes déposés devant notre hôtel, un hôtel que JB a choisi au piff. La chambre est terriblement mal (pas du tout en fait) isolée, on entend tous nos voisins et on a super froid. Vers minuit, on décide de monter à la terrasse. Et là, dans le noir presque total, à peine arrivés, on voit au loin un sommet de volcan, plein de lave. On dirait une torche perçant la nuit noire, puis la lave coule sur les flancs, et cette couleur rouge s’estompe au bout de 20 secondes. On attend encore 5, 10, 15 minutes…. mais les nuages nous cachent la vue. Nous avons trop de chance d’arriver au bon moment, car depuis cette terrasse, il n’y a qu’un seul endroit où l’on peut voir le volcan, et s’il n’était pas en éruption, on n’aurait pas su dans quel sens regarder.

Quel spectacle incroyable ! Si vous avez regardé le seigneur des anneaux, la vision que nous avions ressemblait en partie à Mordor.

Là, vous allez me poser la question :

Pourquoi aller voir un volcan en éruption ? Pourquoi ne pas fuir ?

Le volcan Fuego est actif en permanence. C’est-à-dire qu’il y a toujours, toutes les 15 minutes environ, des rejets de cendre, de fumée et parfois de lave.

Mais depuis 2 jours, l’activité du volcan est plus intense – et au lieu d’avoir uniquement de la cendre et de la fumée, on voit plus souvent de la lave. Et de nuit, on peut la voir de loin, depuis Antigua. Bon, nos photos ne sont pas terribles, donc on vous montre une photo d’un photographe professionnel ici :

La trilogía volcánica, Fuego, Acatenango y Agua.#Guatemala

Publiée par David Rojas Fotografía sur Dimanche 24 novembre 2019

De loin, il est difficile de savoir si le volcan est plus actif ou non – car les gens ont l’habitude et ne passent pas leur journée à observer le volcan. Mais les villages se situant au pied du volcan ont constaté des tremblements anormaux, signe que le volcan devient plus actif.

L’année dernière, le volcan s’est réveillé tout d’un coup, tuant plus de 500 personnes en quelques minutes – et les secours n’ont pas pu évacuer tout le monde à temps. Il y a eu un gros scandale comme quoi ils ont secouru les touristes en premier, et laissé mourir les villageois.

Image associée

Ce magnifique hôtel au pied du volcan, n’est désormais qu’une ruine

En étant à Antigua (à une trentaine de km à vol d’oiseau), on peut voir le volcan de loin, mais le risque est moindre.

Il y a des tours permettant de s’approcher du volcan, en grimpant donc sur le volcan le plus proche (le volcan Acatenango). C’est un trek difficile (5km et 1400m de denivelé) surtout pour nous qui sommes lessivés de nos nombreux déplacements. Mais en s’approchant, on peut voir quelque chose comme ça (exposition longue)

Algo de ayer por la noche, muy activo y con buenos retumbos. Volcán de Fuego #Guatemala.

Publiée par David Rojas Fotografía sur Jeudi 5 décembre 2019

Donc, avec notre état de santé actuel (je suis sous antibio et assez faible, et JB est très fatigué), on est venus à Antigua regarder le volcan Fuego de loin, de jour ou de nuit – en choisissant les meilleurs hôtels & Airbnb avec vue sur ce volcan, tel est notre programme.

Jour 2 à Antigua

Après une très mauvaise nuit, on décide de changer d’hôtel. Direction Chez Daniel (lien Booking), et comme son nom l’indique, c’est un hôtel tenu par un couple franco-guatémaltèque. Nous avons droit à une chambre à l’étage, avec une vue incroyable sur les 3 volcans : Volcan de Agua (inactif, mais qui domine toute la ville), Volcan Fuego (celui qui nous intéresse) et le volcan Acatenango.

les 3 volcans vus de la terrasse
volcan agua

Après un massage bien mérité : pour un massage au top, appelez ou whatsappez +50254608474, la masseuse est vraiment top, elle peut venir à l’hôtel, ou proposer un massage dans une salle de massage juste à côté de chez Daniel pour Q290/heure. Je recommande de passer au centre de massage car la livraison du lit de massage est un peu compliquée.

…on se repose et attendons le coucher du soleil pour profiter du spectacle. Voici notre studio professionnel pour filmer en time lapse ahahah

Volcan Fuego au Guatemala

Voici une vidéo en TIME LAPSE (accéléré) de la fumée et de la lave aperçues au sommet du volcan Fuego, le plus actif au Guatemala.

Publiée par Tour du monde 5 continents sur Mardi 17 décembre 2019

Les lumières sont incroyables et de temps en temps, le volcan laisse échapper une forte fumée.

On voit aussi de la lave. C’est magnifique. Selon l’intensité de l’éruption, on peut apercevoir la lave pendant de longs moments (effet Mordor), ou alors elle coule sur les flancs et devient un spectacle extraordinaire.

Jusqu’à tard la nuit, dès que je sors sur la terrasse, je vois une coulée de lave… toutes les 20 secondes environ, d’intensité variable. D’ici, on n’entend quasiment rien, ça ne tremble pas non plus donc il faut guetter en permanence.

Malheureusement, mon appareil de photo n’est pas assez puissant pour le prendre en photo – en plus de gros nuages sont venus cacher la vue. Mais voir ce volcan en mini-éruption toutes les 20 secondes est une des meilleures expériences de nos tours du monde.

Jour 3 à Antigua : une rencontre extraordinaire

le volcan fuego toujours en éruption

Nous commençons la journée et avons la surprise de savourer un petit-déjeuner à la française (croissants divins, pain artisanal, du beurre français, chocolat chaud, confitures maison) avec quelques fruits. Ça fait trop trop de bien ! Nous rencontrons enfin le propriétaire Daniel (français), installé depuis 45 ans au Guatemala; et sa femme Mariel (guatémaltèque) qui parle un français parfait.

De fil en aiguille, on apprend qu’il y a non seulement une alliance française à Antigua (dont elle fait partie du comité) mais elle aide également les familles françaises des enfants adoptés au Guatemala à retrouver leurs mères biologiques guatémaltèques. Son taux de succès est presque de 100%, et depuis 12 ans, elle a réussi à retrouver une trentaine de mères biologiques. Elle sillonne le Guatemala pour les retrouver et sert de traductrice mais aussi de psychologue pour que les retrouvailles se passent dans les meilleures conditions possibles. Les rencontres se passent toujours très bien et sont, bien sûr, très émouvantes.

En général, les familles françaises la contactent en amont (6 à 9 mois avant leur voyage au Guatemala), ce qui lui laisse du temps pour retrouver la mère et la préparer psychologiquement à revoir son enfant. Au fil des recherches, elle a également pu constituer une liste des mères souhaitant retrouver son enfant. Mais la loi est ainsi faite que seuls les enfants adoptés peuvent entamer la recherche de leurs mères, et pas l’inverse.

Les dossiers d’adoption des enfants guatémaltèques sont plutôt complets : il y a le nom de la mère et le numéro de sa carte d’identité. La difficulté est non seulement de la retrouver, mais aussi la prévenir de manière la plus discrète possible – que son enfant souhaite la voir – sans créer de chamboulement dans sa vie actuelle. D’autant que son mari, ses enfants, ne sont pas forcément au courant de ce passé. En général, il est très rare que les guatémaltèques abandonnent leurs enfants sauf circonstance grave (les guatémaltèques sont très croyants). Et la plupart du temps, la nouvelle famille des mères biologiques accepte la nouvelle, en général, avec beaucoup de joie. Le plus important pour ces mères biologiques, c’est de savoir que leurs enfants sont vivants, ce qui n’est pas le cas de tous les enfants abandonnés.

Si vous aussi vous êtes à la recherche de votre mère biologique guatémaltèque, ou connaissez quelqu’un dans ce cas, vous pouvez contacter Mariel Helena, écrivez-lui à dvmariel @ gmail.com

Après cette longue discussion avec Mariel, on a compris pourquoi on devait venir ici : pas pour le volcan, mais pour faire la connaissance des personnes au grand cœur comme elle. Quelle rencontre magnifique !

Notre Airbnb

Malheureusement, il est déjà temps pour nous de changer de logement (encore !). JB avait réservé un autre Airbnb, avant notre arrivée ici, plus adapté à notre vie de nomades.

C’est ainsi que nous prenons un Uber pour nous y rendre. La rues pavées à Antigua rendent la circulation très difficile et lente. Rouler sa valise ne serait-ce que 100m sur une rue pavée nous fait regretter d’avoir troqué nos sacs à dos contre deux valises 😀 La course en Uber coûte environ 2€ pour 11 minutes, mais c’est le prix normal ici.

Notre Airbnb est vraiment magnifique, dans une résidence avec gardien, doté de nombreuses tables pour travailler. La connexion est correcte (environ 5Mbps descendant). Et je vois le volcan Fuego depuis mon lit !!! Le soir, quand le ciel est dégagé, je vois « Mordor » de loin et sa lave. Quel spectacle !

J’ai oublié de prendre des photos de l’intérieur du Airbnb donc voici l’annonce en question. Si c’est la 1ère fois que vous utilisez Airbnb, cliquez ici pour avoir 25€ de réduction

Hobbitenango

Lauriane, apprenant que nous sommes à Antigua, nous recommande vivement de passer un après-midi à Hobbitenango. Le nom est tellement mignon ! C’est la version guatémaltèque de Hobbiton, qu’on a visité en Nouvelle-Zélande. En moins bien, certes, mais avec une vue incroyable.

Pour y aller, rendez-vous chez Hobbitenango Oficina. Vous pouvez acheter un ticket pour le transport et l’entrée (50Gt l’entrée, 25Gt pour le transport A/R). C’est l’option qu’on vous recommande car si vous y allez en Uber ou en taxi, vous serez laissé au parking et devrez grimper jusqu’en haut, alors qu’avec le shuttle officiel, on vous amène devant l’entrée. Faites attention à prendre une veste ou une doudoune, il fait plus froid en altitude et franchement frisquet une fois le soleil couché. Concernant la nourriture, la vendeuse nous a seulement parlé d’un buffet hors de prix mais sachez que sur place, il y a plein d’options plus économiques.

Nous avons une vue à 180° sur les environs, c’est tout vert, tout beau. Les villes sont toutes petites par rapport à la taille des volcans. Je vous recommande vivement de venir si vous avez l’occasion. Il y a de nombreuses activités incluses dans le ticket. Les serveurs passent d’un trou de hobbit à un autre pour prendre et livrer les commandes. On peut s’allonger sur l’herbe, sur les hamacs ou s’asseoir sur de nombreuses chaises. On a même croisé une famille canadienne qui, en apprenant l’existence de ce lieu, a modifié son programme pour passer une journée ici 😀

En plus, les cabanes style « hobbit » sont pas mal du tout et contrairement à Hobbiton, on peut entrer à l’intérieur.

volcan Agua
volcan Fuego, toujours très actif

A 18h, on prend le shuttle pour redescendre. C’est à ce moment où nous commençons à apercevoir de la lave. Ce sera le dernier jour où le ciel est suffisamment dégagé pour qu’on voie la lave de loin.

Jours 3, 4 & 5

Les jours restants sont dédiés au travail. Nous avons à peine le temps de nous rendre au centre-ville pour manger, toujours au même restaurant en plus : Bambu, où ils servent une soupe vietnamienne (Pho) très très correcte.

J’ai honte mais à part les restaurants internationaux, nous n’avons absolument pas testé la nourriture guatémaltèque 🙁 Et nous n’avons pas eu la force de visiter les nombreuses églises de la ville non plus. Ce ne sera que partie remise. Nous voyageons à un rythme intense depuis que nous avons quitté Medellin mi-octobre et avec le boulot en parallèle, nous commençons à vraiment fatiguer. Vivement les vacances de noël !

place principale
vue sur le volcan Agua

Ici aussi, comme à Granada, il y a un musée du chocolat. Moins joli par contre, mais très fréquenté. Ca me fait un peu de la peine de voir autant de touristes ici, alors que Granada au Nicaragua ressemble beaucoup à Antigua, mais vide. Nous avons goûtés pour la première fois du chocolat 100% cacao. C’est… particulier !

à Antigua, il y a des hôtels et des auberges trop jolis. L’extérieur est quelconque (on devine juste l’architecture coloniale) mais à l’intérieur se cachent toujours des jardins luxuriants, incroyablement photogéniques.

Il y a même des espaces de coworking à Antigua !! Impact Hub par exemple, à partir de 10$/journée, 20Mbps descendant. Nous ne l’avons pas testé car notre connexion est plutôt correcte, mais ça peut être un bon plan pour les nomades digitaux.

En tout cas, ce mini séjour à Antigua nous a donné envie de revenir au Guatemala et le découvrir plus longtemps. JB a également très envie de faire le treck pour voir le volcan de plus près. Peut-être l’année prochaine ?


Nous avons trouvé un bus vers San Salvador. Nous y revenons car nous avons déjà acheté un billet d’avion pour le Mexique. Pour retrouver l’agence qui nous a vendu ces tickets de bus, tapez Mayan Turismo sur Google Maps. Pour 50$/personne, nous avons droit à un shuttle privé à 3h30 jusqu’à Guatemala City (le chauffeur est trop sympa et a attendu avec 30 minutes jusqu’à l’ouverture de la station du bus). Puis un Tica Bus jusqu’à San Salvador. L’agence reste en contact permanent avec nous sur Whatsapp.

Partie 2 : Conseils pratiques

Budget

Guatemala reste plus cher que le Salvador, qui est lui même plus cher que le Nicaragua 🙂

  • Shuttle Concepcion de Ataco – Antigua : 35$ (plus d’infos)
  • Logement : entre 30$ et 50$ pour une chambre privée
  • Frais de retrait : très élevés pour les cartes VISA, jusqu’à 5%. Frais de change jusqu’à 15% pour les dollars américains. Il vaut mieux faire le change à la frontière, ou retirer avec une carte MASTERCARD
  • Nourriture : entre 7€ et 12€ dans les restaurants touristiques
  • Hobbitenango : 70Gt/personne incluant l’entrée (50Gt) et le transport A/R depuis Hobbitenango Oficina. Départ 2 fois par jour, mais on vous recommande le départ à 14h30 et retour à 18h.

Hôtels/Auberges avec vue sur le volcan Fuego en éruption (sans trekker)

Pour regarder le volcan depuis la terrasse, sans avoir à trekker, voici nos meilleures adresses :

  • Chez Daniel lien Booking propriétaires exceptionnels, petit-déjeuner français, vue depuis la terrasse et depuis la chambre, chambres spacieuses avec douche chaude, particulièrement adaptées aux familles
  • Airbnb : lien Airbnb internet correct, table de travail immense. Si c’est la 1ère fois que vous utilisez Airbnb, cliquez ici pour avoir 25€ de réduction
  • Earth Lodge lien Booking : loin du centre-ville, avec une vue similaire à Hobbitenango, mais cet hôtel n’est accessible que si vous n’avez pas de valise, car un shuttle ou un bus public vous dépose à l’embranchement puis il faut marcher 10 à 20 minutes sur un terrain irrégulier. A partir de 39€ la chambre privée. Restaurant sur place.
  • Hobbitenango propose aussi des chambres de Hobbit dans les 110$ : site web Restaurant sur place.
Shuttle entre Concepcion de Ataco (Salvador) et Antigua (Guatemala)
Carte SIM 4G prépayée au Guatemala : Combien ça coûte ? Où en acheter ? Quel débit ? Speedtest (2020)
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    2 commentaires
    • Répondre Baptiste

      10 janvier 2020, 2 h 13 min

      Bonjour,

      Merci pour cette article tres interessant 🙂
      Pouvez-vous me preciser les dates de votre sejour pret du volcan ?
      Savez-vous si il est toujours en activite type strombolienne avec rejet de lave ?
      Auriez-vous un site a recommander pour suivre l’activite quotidiennement ?
      Ou des contacts sur place permettant de savoir ou le volcan en est ?
      Merci d’avance
      Baptiste

      • Répondre Anh

        10 janvier 2020, 3 h 02 min

        Bonjour, nous y étions il y a 3 semaines. Pour suivre les actualités, il suffit de taper volcano fuego Guatemala dans Google actualités. Actuellement les activités semblent s’intensifier, vous pouvez contacter une des agences touristiques à Antigua via Facebook pour savoir si l’ascension vers le volcan d’en face est toujours autorisée.
        Bon voyage
        Anh

    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.