Singapour (partie 1/2) : un des quatre dragons d’Asie

Singapour nous rappelle étrangement Hong Kong, pour son côté très occidental avec des tarifs mi-asiatiques mi-européens. Hong Kong, Singapour sont surnommés « dragons d’Asie », ainsi que la Corée du Sud et Taiwan. Mais contrairement à Hong Kong, nos premières impressions sont 10 fois plus positives : les gens sont super sympas et souriants, et le pays, d’une propreté remarquable.

Partie 1 : Carnets de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnets de voyage

Nous prenons le dernier vol en Asie hors billet tour du monde depuis Ho Chi Minh ville pour atterrir à Singapour. A partir de Singapour, nos 5 vols suivants (grands trajets) seront couverts par notre billet tour du monde. C’est la technique que nous conseillent beaucoup de voyageurs. C’est beaucoup plus rentable de prendre des compagnies low cost en Asie au lieu d’intégrer tous les trajets dans le billet tour du monde.

Comme les hôtels et auberges de jeunesse sont beaucoup trop chers à Singapour, nous optons pour Airbnb. Les transports publics sont excellents ici, nous y allons en métro & bus (3$SG/personne). Nous avons la chance d’être upgradés vers une chambre immense pour 30€/nuit.

img_4375.jpg

Singapour semble être le paradis d’Airbnb. L’appartement où nous sommes n’est consacré qu’aux clients d’Airbnb, et une personne avec qui on est en contact gère 150 chambres de ce type. Elle nous communique 2 codes : le code de la porte d’entrée, et le code de notre chambre. A notre arrivée, tout est déjà prêt, notre nom est noté sur la porte par la femme de ménage. Tout cela manque un peu de charme puisqu’on ne croisera à aucun moment le proprio mais c’est bien pratique : pas de stress pour caler un rendez-vous.

Jour 1 : Merlion Park & Marina Bay Sands

Malgré la fatigue, nous sommes très motivés pour aller voir le lion de mer, THE symbole de Singapour. Il est plus grand que je ne pensais (je le pensais aussi petit que la sirène de Copenhague héhé).

img_4383.jpg

Nous longeons la promenade pour nous rendre à Marina Bay Sands pour regarder le spectacle d’eau et de lumière à 20h. On croise beaucoup de gens venus pour faire du jogging, il y a même de petits groupes venus s’entraîner avec leur coach. Malgré la chaleur, l’air est tout à fait respirable, ça donne envie de vivre ici.

img_4394.jpg

img_4395.jpg

img_4391.jpg

Parlons de Marina Bay Sands, c’est un hôtel de luxe, très connu pour sa piscine sur le toit à 150m de long, mais c’est également l’endroit idéal pour faire du shopping (haut de gamme), aller au casino ou tout simplement manger. Leur food court est peu cher et on a l’embarras du choix (entre la cuisine japonaise, coréenne, malaysienne, chinoise, hongkongaise…). Je voulais qu’on séjourne ici une nuit pour profiter de la piscine réservée uniquement aux clients, mais les tarifs sont beaucoup trop chers (380€ la nuit) pour qu’on se permette cette folie., Un ami nous a suggéré d’aller prendre un Coca sur le rooftop et profiter de la vue sur la piscine, pour moins cher. On le fera quand il fera jour.

Jour 2 : Universal Studios Singapour

On a acheté les billets pour ce parc d’attractions à l’aéroport (60$SG/personne) sans trop savoir à quoi s’attendre. Il pleut, mais nous y allons quand même, en espérant que le parc sera vide.

Pour aller à Universal Studio, il faut s’arrêter à la station de MRT Harbour City ou la station de bus Vivo City. Nous déjeunons au foodcourt de Vivo City (7$SG/personne) pour économiser un peu d’argent. 

img_4408.jpg

De VivoCity, on prend un monorail Santosa Express (l’entrée sur l’île coûte 4$SG mais ensuite on prend ce monorail autant qu’on veut tant qu’on reste sur l’île) jusqu’à l’arrêt Waterfront.

Et là, le fun commence. C’est l’équivalent d’un Disneyland Studio, mais sans la queue. On fait maximum 10 minutes de queue, alors qu’il pleut à peine (c’est même agréable, c’est plus rafraîchissant comme ça). Mes deux attractions favorites sont Transformers en 4D et La Revanche de la Momie (j’ai crié du début jusqu’à la fin – on dirait qu’on est dans un pyramide et qu’on va mourir). Le reste est bien aussi, les décos super bien faites, surtout l’univers de Jurassic Park et Shrek (où l’on retrouve aussi le Chat Potté et Kitty Soft Paws).

JB a aimé les montagnes russes Cyclon, un équivalent d’Osiris du parc Astérix avec des loopings alors qu’on a les pieds dans le vide.

img_4485.jpg

img_4481.jpg

img_4478.jpg

img_4451.jpg

img_4428.jpg

img_4468.jpg

universalstudios

Je suis ravie de cette visite, et le fait d’y aller sans savoir à quoi m’attendre rend la visite beaucoup plus agréable et surprenante. En une journée on a quasiment tout fait, assisté aux spectacles. Par contre, c’est assez fatiguant, nous n’avons pas eu le courage de prendre le Santosa Express pour aller à la plage ou voir un autre « Merlion » (lion de mer) sur cette île.

Le soir, nous mangeons dans un restaurant/cantine du quartier. Il suffit de montrer les plats qu’on veut manger (il y a une vingtaine de plats à choisir). Notre repas nous a coûté 18$SG pour deux (boissons comprises). A côté, un magasin de fruits propose des fruits précoupés pour 2$SG la barquette.

img_4489.jpg

Voilà, c’est la fin de notre 1ère partie à Singapour. Nous prenons le bateau pour Batam (Indonésie) et continuerons notre visite à Singapour dans quelques jours.

Partie 2 : Conseils pratiques

Comment y aller

En avion, Singapour est le hub de transport de l’Asie, c’est en partie pour cela que nous l’avons inclus dans notre billet tour du monde.

Astuces

  • Personne ne nous a demandé le billet de sortie à l’aéroport de Singapour, mais au Vietnam, on nous a demandé notre billet de sortie
  • Il n’y a pas de frais quand on retire de l’argent avec une carte étrangère, donc retirez juste ce qu’il vous faut (contrairement aux Philippines ou au Vietnam où je dois retirer un maximum pour rentabiliser les frais fixes). Beaucoup de lieux acceptent le paiement par carte bancaire, sans frais supplémentaire
  • Je trouve que les cartes SIM StarHub sont les moins chères : 15$SG pour 3,7GB à utiliser en 6 jours + roaming en Indonésie, Malaisie…
  • Singapour interdit pas mal de choses dont les chewing gums et les « pepper sprays » (on m’a demandé si j’en ai ramené un, à la douane). Renseignez-vous bien avant sinon vous risquez de payer de grosses amendes
  • Achetez la carte de transport (Ez-Link ou refundable MRT card), pas dans les boutiques Changi mais juste devant le MRT de l’aéroport : Elle coûte 12$SG dont 5$SG pour la carte et 7$SG pour le déplacement. Vous pouvez ajouter de l’argent (« top up ») de 10$SG ou 20$SG. Quand vous partirez de Singapour, vous pourrez vous faire rembourser le solde de la carte
  • Mangez dans les food courts des centres commerciaux ou des hawker centers pour payer moins cher
  • Consultez les horaires du spectacle gratuit devant Marina Bay Sands (Wonder Full) ici

 

 

 

 

 

 

 

 

Batam (Indonésie) : séjour de rêve à Elysia Nongsa
Nha Trang (Vietnam) : une grosse station balnéaire
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.