Monument Valley – Road trip dans l’Ouest américain #5

Aujourd’hui, nous visiter un des lieux emblématiques des Etats-Unis : Monument Valley.

Cet article fait partie de notre série d’articles Road trip dans l’Ouest américain. Si vous n’avez pas encore lu les carnets de voyage précédents, les voici : #1, #2, #3, #4

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Jour 6 du road trip :

Voici ce qui est dit sur la Monument Valley sur le site du Visitor Center :

Avant l’avènement de l’humanité, le parc était jadis un bassin de basse altitude. Pendant des centaines de millions d’années, des matériaux érodés des premières rocheuses ont formé strate après strate de sédiments, solidifiant lentement et délicatement une élévation, provoquée par une pression constante venue des profondeurs, hissant ces strates horizontales de un à trois miles au-dessus du niveau de la mer. Ce qui fut autrefois un bassin s’est transformé en un plateau. Les forces naturelles du vent et de l’eau, sculptant la terre, ont consacré les cinquante derniers millions d’années à découper et à dévoiler la surface du plateau. L’érosion graduelle des couches de roches tendres et dures a révélé progressivement les merveilles naturelles de la Monument Valley, telles que nous les admirons aujourd’hui. Du centre des visiteurs, s’offre à vous le panorama mondialement célèbre des Mitten Buttes et de Merrick Butte. Des visites guidées, proposées par des opérateurs touristiques navajos, vous emmènent à bord de jeeps pour un tour commenté à travers ces formations mythiques. Des sites tels que Ear of the Wind et d’autres plateaux ne sont accessibles que via ces visites guidées.

Depuis Page, nous mettons un peu plus de 2h à rejoindre la Monument Valley. La route est facile malgré la pluie. Nous sommes contents d’être passés entre les gouttes, une telle pluie ne nous aurait pas permis de visiter Antelope Canyon. A chaque fois, on évite la pluie à un jour près.

A l’approche de la Monument Valley, il fait beau de nouveau. J’ai du mal à le reconnaître car il y a beaucoup de structures aux alentours aussi massives et aussi belles.

Monument Valley Navajo Tribal Park

Nous payons l’accès 8$/personne, paiement par carte bancaire uniquement (assurez-vous d’avoir une carte internationale pour ne pas payer de frais). Ce parc appartient au peuple navajo donc le pass America the beautiful ne peut pas être utilisé ici. Cet accès est valable une journée et nous arrivons à 13h30, une heure avant la limite d’entrée au Scenic Drive. C’est un parcours prédéfini sur du dirt road, de 24km au total. Apparemment, les voitures normales comme la nôtre peuvent s’y engager quand il ne pleut pas ou ne pleuvait pas. Les 4×4 n’auront aucun problème. En tout cas, avant de nous y engager, nous avons observé de loin si les petites voitures s’en sortaient aujourd’hui.

Voici la vue panoramique depuis le visitor center : de gauche à droite : West Mitten Butte (1882m), East Mitten Butte (1 898m) et Merrick Butte (1 892m)

Nous manquons un peu de puissance lors des montées car nous roulons trop lentement (limité à 15 miles/heure) mais ce n’est pas catastrophique jusqu’à être coincés non plus. Cependant, nous sommes quand même arrêtés au numéro 5, puisqu’au-delà, on s’éloigne des deux plateaux célèbres de toute façon. Voici deux photos pour vous montrer l’état de la route (jusqu’au point n°5). Beaucoup de voitures s’arrêtent au 5 aussi, car la route complète prendrait 2h au total.

Et voici la vue de près quand on est sur le dirt road

C’est plus sympa, mais ce n’est pas foncièrement différent non plus. Si la route vous paraît impraticable, ne vous y risquez pas.

Dashcam

Avant le début du road trip, JB se posait la question d’acheter un dashcam, pas tant pour des questions d’assurance mais pour être sûr de pouvoir filmer tous les beaux paysages. Cependant, il n’est pas sûr de la qualité des images des dashcam et surtout, de l’utiliser suffisamment pour justifier l’achat. Je propose donc une alternative : mon Osmo Pocket 1 et sa base Wifi, fixé à l’aide de scotch à double face. Cela me permet de lancer toute vidéo en une seconde depuis mon téléphone. Je me suis beaucoup amusée pendant le trajet, pour faire des timelapses, hyperlapses… La base est chargée en permanence mais l’appareil ne surchauffe pas trop, malgré le soleil.

Anecdote : lorsque nous sommes arrivés en Floride, notre chauffeur Uber avait une dashcam. Comme nous étions en réflexion pour en acheter une, on lui a posé quelques questions. On a compris que pour lui aussi, ce n’était pas pour une question d’assurance, mais pour se protéger. Elle nous explique que depuis juillet dernier, en Floride, il est possible d’acheter des armes à feu sans permis, ni entraînement préalable… Elle regrette de ne pas pouvoir s’armer elle-même, puisqu’en fonction des courses qu’elle fait, elle se rend souvent au port, zone où les armes sont interdites. Cet échange nous a mis dans l’ambiance américaine d’un coup, après 15 jours au paradis sur un bateau de croisière…

Et quand on s’est garés à un parking, Osmo Pocket nous a pris en photo depuis la voiture 😀 Pratique !

Je vous laisse découvrir la vidéo prise par Osmo Pocket. Il y a très peu de montage malgré des vidéos accélérées et peut-être un peu boring mais cela vous permet de voir ce côté dashcam de ma caméra.

Cette journée est très light car nous ne pouvons pas pousser jusqu’à Moab et ne faisons pas de trek. Certains m’ont parlé du Wildcat Trail, ainsi que les couchers et levers de soleil au Monument Valley. Les hôtels à proximité de Monument Valley sont très rares (il y en a deux et sont très chers, car les balcons donnent directement sur la Monument Valley). Nous faisons demi-tour pour passer la nuit à Kayenta chez Wetherill Inn 109$/nuit et dînons chez Reuben Heflin Restaurant (restaurant amérindien). JB teste le navajo taco qu’il a vu sur des panneaux publicitaires un peu partout sur la route et conclut que c’est très consistant, mais pas très subtil. Il n’arrive même pas à finir, ce qui est rare ! Je me contente de leurs chicken wings avec une sauce barbecue faite maison pimentée et délicieuse.

Jour 7 (matin) :

Sur le chemin vers Moab, nous passons par le fameux lieu de tournage de Forrest Gump, la scène où il arrête de courir et décide de rentrer à la maison. C’est une scène extrêmement drôle je trouve et qui met bien en avant la Monument Valley. Le « now what are we supposed to do? » est absolument génial, ça résume bien la mentalité des moutons, incapable de réfléchir par eux-mêmes.

Il y a un petit panneau signalant qu’on s’approche du lieu, et plusieurs flèches indiquant les parkings où l’on peut s’arrêter (scenic view area).

La vitesse maximum passe de 65 à 45 miles/h, alors que la route est tout aussi droite, pour que les voitures ne risquent pas d’écraser des touristes prêts à mourir une photo. Le meilleur endroit pour prendre des photos est en haut de la colline, mais c’est aussi le plus dangereux car on voit mal les voitures arriver des deux côtés. Cependant, grâce à la faible circulation, on peut gratter 10 secondes pour se prendre en photo au milieu de la route. Nous voyons beaucoup de gens filmer leurs proches courir pour reproduire la scène, c’est à mourir de rire.

Il me semble qu’à quelques mètres se trouve le lieu de tournage d' »Il était une fois dans l’Ouest », un film que je n’ai jamais vu et que les nouvelles générations ont déjà oublié. Mais faites une recherche sur Google Maps si vous connaissez ce film.

Nous faisons cette route deux fois, dans les deux sens car la vue sur la Monument Valley depuis cette route est magnifique et cette vue sont absolument mythiques.

Ensuite, nous roulons non-stop jusqu’à Moab (la suite de notre aventure par ici).

Partie 2 : Conseils pratiques

Tous nos trajets et points d’intérêt sont disponibles sur ce plan Google Maps. J’ai déjà expliqué comment profiter de nos plans personnalisés ici

  • Monument Valley Navajo Tribal Park : 8$/personne
  • Hôtel : Wetherill Inn à Kayenta 109$/nuit.
  • Restaurant Reuben Heflin : 34$ pour deux, tips inclus
Moab, Arches et Canyonland National Park - Road trip dans l'Ouest américain #6
Carte SIM / eSIM 4G prépayée en Egypte : combien ça coûte ? Où en acheter ?
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.