Tour du Monde 5 continents | 2017 - 2018 - 2019

Quand rien n'est prévu, tout est possible

Lignes noires horizontales Toshiba Kira-102 : comment je m’en suis débarrassée

Si je ne prends pas particulièrement soin des mes appareils et que j’en ai tué pas mal (en m’asseyant dessus, ou les laissant tomber régulièrement…), je n’ai encore jamais eu de cas de pixels morts ou lignes noires horizontales sur mes écrans… jusqu’à maintenant – avec mon Toshiba Kira-102 (c’est celui à gauche sur la photo)

Je pense sincèrement que mon ordi a, à la base, un défaut de fabrication. Je l’ai acheté à la Fnac en 2014 pour son Core i7 capable de lire mes fichiers Excel à 60 000 lignes – en y laissant mon PEL : 1300€ à l’époque. Au bout d’une semaine, la touche « flèche droite » s’est détachée toute seul du clavier. J’aurais pu changer d’ordi à cette époque, car il était encore sous garanti. Mais j’ai préféré acheter une nouvelle touche plutôt que de réinstaller tous les logiciels et reconfigurer mes préférences. Erreur ! Au bout de 3 semaines, je n’arrivais plus à charger l’ordinateur. Direction SAV de la Fnac qui nous a retourné l’ordinateur sans aucune modif en nous disant qu’il fallait tout simplement attendre quelques jours. Et le fait que le chargeur soit branché en permanence à une prise occupée par tous les équipements high tech de l’apparte – a complètement assommé le chargeur.

Et puis, en août dernier (2017), suite à mon vol Budapest – Bucarest, j’ai remarqué une dizaine de lignes noires horizontales sur mon ordi. Certaines couvraient tout l’écran, d’autres faisaient 2-3cm et se répandaient au fur et à mesure. Toute tentative de réinstallation de la carte graphique, appuis sauvages sur l’écran (je sais, je suis cruelle avec mes appareils), redémarrages… échouaient complètement.

C’était la 2ème fois que je prenais l’avion avec mon ordinateur. Et comme il a dormi dans un garage (sec et propre) pendant un an pendant mon tour du monde, j’ai cru que sa période d’inactivité l’avait achevé.

En me renseignant sur Internet, j’ai trouvé un site vendant les dalles de marque Toshiba mais ne sachant pas comment en changer moi-même, et vu le prix (80€) je n’étais pas sûre qu’elle soit compatible avec mon ordi (qui est doté d’un écran tactile). JB et moi nous  sommes mis d’accord sur l’achat d’un autre ordinateur dès notre retour en France en septembre – puis que mon Toshiba n’est plus sous garantie.

Et puis, nous sommes partis 4 jours en week-end, sans ordinateur bien sûr. A notre retour, la plupart des lignes verticales avaient disparu !! Donc il ne s’agissait pas de pixels morts !

Cependant, avec une utilisation intensive, d’autres lignes refaisaient apparition, et plus j’utilisais l’ordinateur dans la journée, plus les lignes s’étiraient.

En Septembre 2017, nous avons repris l’avion pour rentrer en France et après le vol, mon écran devenait pire ! Il y avait des taches noires sur l’écran, et une vingtaine de lignes horizontales. Dégoûtée, je me suis dit que je ne pouvais même plus le revendre dans cet état.

Je l’ai éteint, et quelques heures plus tard, en me plaignant avec une copine, j’ai ressorti l’ordinateur pour lui montrer les dégâts : « tu vois je dois le jeter maintenant et en acheter un nouveau », mais toutes les lignes avaient disparu. J’ai retrouvé mon écran comme neuf !! Mon amie a rigolé en me disaint que l’ordinateur avait sûrement peur d’être mis à la poubelle et il s’est auto-guéri 😀

Après réflexion, je me suis rendue compte que je l’avais mis dans une pochette de protection trop grande – du coup je l’ai remplie de papiers journaux – qui ont dû exercer une pression trop importante sur mon ordi. Suite à mon vol Marseille – Séville, en enlevant ces papiers journaux, les dégâts étaient moins important (présence de 3-4 petites lignes qui sont parties en 3h).

Solution

Du coup je pense tout simplement que mon Toshiba Kira n’aime simplement pas l’avion, ni la pression. En cas d’apparition de lignes horizontales suite à un vol ou une pression trop importante, il faut laisser l’ordinateur tranquille pendant plusieurs jours et les lignes disparaîtront comme par miracle.

petits conseils pratiques : quel ordinateur choisir pour un digital nomad ?

  • Ne soyez pas bêtes comme moi, quand il y a un soupçon de défaut de fabrication (touche qui part au bout d’une semaine), demandez tout de suite à échanger d’ordi.
  • Achetez votre ordinateur au moins deux mois avant de partir en tour du monde, le temps de découvrir les vices cachées et échanger contre un autre ordinateur.
  • Je pense sincèrement que quand on achète un ordinateur avec écran tactile, il est tout à fait justifié d’acheter une assurance supplémentaire pour prolonger la période de garantie (vérifiez tout de même que la garantie est internationale).
  • Les ultrabooks, c’est bien, mais il faut choisir, quand on est nomad worker, des modèles ultra costauds. Je déteste Apple, mais je dois avouer qu’ils sont vraiment faits pour ça, et leur service après-vente est dispo partout dans le monde.
  • Je ne faisais attention qu’au clavier lors de l’achat de mon ordi, mais il s’est avéré plus tard, que son écran me posait un énorme problème, car la lisibilité de l’écran est très mauvaise quand je m’assoies dehors (ça fait effet miroir, horrible !). Pareil, pour les nomad workers qui sont souvent amenés à bosser les pieds en éventail devant la plage/piscine, choisissez un écran adapté.

p/s: il n’y a pas que moi qui maltraite mon ordi, mon chat s’y met aussi

 

 

Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Tour du Monde 5 continents | 2017 – 2018 – 2019

Theme by Anders Norén