J’ai testé le Ski à Dubaï : Retour d’Expérience et avis sur Ski Dubai

Alors que je n’avais pas fait de ski depuis 15 ans, j’en ai fait à deux endroits en 2021, en pleine pandémie mondiale ! Pendant deux semaines de rêve au Monténégro, puis pendant une grosse heure dans un centre commercial… en plein milieu du désert !

Plus rien ne devrait nous surprendre devant la folie des grandeurs de Dubaï mais tout de même… une piste de ski ! Celle-ci a été ouverte en 2005 au cœur du Mall of The Emirates, l’un des gigantesques centres commerciaux dont Dubaï a le secret. Celle-ci a coûté 250 millions de dollars. Le dôme dans lequel se trouve la station mesure 80 mètres de hauteur, 80 mètres de largeur et 400 mètres de longueur. La température intérieure ne dépasse jamais les -2°C. Pour l’anecdote : il aura fallu un mois complet lors du lancement pour faire descendre la température de 40°C à -2°C. Non-sens écologique pensez-vous ? Vous avez bien raison !

Quand on observe les pistes depuis le centre commercial, en bermuda et en sandales, ça fait malgré tout très envie et je me suis laissé tenter !

La station est ouverte tous les jours de la semaine et donc toute l’année (pas besoin d’attendre que la neige veuille bien tomber !). Les horaires sont de 10h à 22h. Sauf le jeudi, vendredi et samedi (qui correspondent aux WE) où la station ferme à minuit.

Le ski à Dubaï : combien ça coûte ?

Etonnament, c’est relativement bon marché. Alors que la moindre activité coûte généralement très cher, j’ai trouvé ça relativement abordable.

L’aspect amusant c’est que la plupart des visiteurs de la station ne viennent pas pour skier. Les locaux ne savent généralement pas skier et beaucoup d’entre eux n’ont même jamais vu la neige. Il ne pleut jamais à Dubaï, à tel point qu’ils ont des projets de pluie artificielle, alors des chutes de neige… Beaucoup de visiteurs viennent donc pour découvrir ce qu’est la neige, prendre les remontées mécaniques, sans skier…

Les packages proposés par a station de ski n’incluent donc pas par défaut la possibilité de skier, faîtes donc attention à ce que vous achetez.

3 packages sont mis en avant :

  • Snow Park qui coûte 175 AED
  • Snow Daycation Pass : 275 AED
  • Snow Premium : 490 AED

Les packages permettent de choisir parmi une variété d’options (vous pouvez même rencontrer des pingouins !).

Mais si comme moi, c’est seulement le ski qui vous intéresse, l’option la plus intéressante est le « 2-hour Slope Pass » qui coûte 220 AED (environ 55 €). A ce tarif là vous pouvez skier pendant 2h, le tarif inclut un casier pour ranger ses affaires, l’accès au dôme, les remontées mécaniques, la location du matériel (ski, chaussures, chaussettes, combinaison mais PAS les gants).

Pour 320 AED vous pourrez skier toute la journée (« Full Day Slope ») et les gants seront fournis mais honnêtement, aussi impressionnant que ce soit, vous n’êtes pas à Courchevel, 2h me semblent bien suffisantes.

Comment ça se passe ?

En y allant un jour de semaine (mercredi) vers 19h, je pensais que ce serait calme, ça l’était quand nous y étions passé quelques jours avant. Mauvaise surprise : il y avait beaucoup d’affluence et avons dû faire un petit peu la queue. C’est sans doute à cause du jour férié le lendemain (fête nationale des Emirats Arabes Unis).

Le process n’est pas hyper fluide, nous avons eu du mal à faire comprendre que je voulais skier (on est dans une station de ski non ?) mais c’est ce qui m’a fait prendre conscience de ce que j’expliquais ci-dessus : à Dubaï la majorité des gens ne viennent pas dans une station de ski pour skier 😀

Le fait de vouloir skier rajoute un peu d’administratif : j’ai dû scanner un QR code pour remplir une décharge et prendre en photo une pièce d’identité. Détail important donc, vous devez venir avec une pièce d’identité (j’avais ma carte d’identité française sur moi ce qui a fait l’affaire). Vous devez également avoir accès à internet (lire mon article sur les cartes SIM à Dubaï), l’accès au Wifi étant particulièrement difficile dans ce centre commercial contrairement à un peu partout ailleurs à Dubaï.

Une fois que vous avez votre ticket, vous entrez dans la station proprement dit et aller récupérer votre matériel.

Il y a plusieurs zones en fonction du package que vous avez pris, allez donc bien à la zone « Slope » si vous ne faites que du ski.

Tout va assez vite, un employé vous donne des chaussettes jetables, un pantalon, un blouson, des chaussures à votre pointure, il les ajuste aux skis (vous pouvez choisir entre des skis normaux, des petits skis et du snow) et c’est parti.

Sans être spécialiste, les chaussures et skis m’ont semblé en bon état, rien à dire.

Pour le reste de l’équipement, ça a le défaut d’exister et de vous permettre d’être sur un télésiège 15 minutes après être entré dans un centre commercial en tongs et débardeur mais c’est tout de même un peu limite.

Les chaussettes sont très fines et courtes (venez avec vos chaussettes, même si ce ne sont pas des chaussettes de ski ce sera mieux). J’ai mis le pantalon au-dessus de celui que j’avais, ça allait. Par contre le blouson est très clairement insuffisant : il n’a pas de fermeture éclaire et ferme avec de simples bandes velcro. J’avais un simple T-shirt manche longue (j’avais anticipé un minimum), je me les suis caillées. Comme les gants ne sont pas fournis, j’avais pris des mitaines qui étaient dans ma valise, c’était insuffisant également. On a beau être en plein milieu du désert, c’est dans une vraie station de ski que vous mettez les pieds 😀

Vous pouvez laisser des affaires dans un casier. Une fois prêts, vous prenez un escalator, vous choisissez des bâtons à votre taille et vous entrez dans le dôme. Les centres commerciaux à Dubaï ont l’inconvénient d’être sûr climatisé, on peut y avoir froid, mais là vous passez à -2°C direct, ça fait un choc.

A quoi ça ressemble ?

Je vais paraître trivial mais ça ressemble… à une vraie station de ski. Une petite station de ski évidemment, surtout si vous êtes habitué au domaine skiable français, mais une vraie station malgré tout.

Le premier aspect qui m’a surpris est la qualité de la neige. Je me demandais à quoi ressemblerait une neige artificielle, et bien, ça ressemble à une vraie neige, je n’ai pas constaté de différence.

La station est bien équipée : vous avez un tire-fesse, un télésiège (qui vous permets de descendre à mi-piste ou tout en haut de la station), une dameuse à neige, une piste de bobsleigh, une zipe line, des rampes de ski acrobatique et même un restaurant en altitude (« avalanche cafe »).

La remontée mécanique est assez lente car les gens n’ont pas l’habitude : elle est réglée à une vitesse moins rapide que ce dont on a l’habitude et elle s’interrompt régulièrement quelques secondes pour aider les gens à monter ou à descendre. Il faut compter 5 bonnes minutes pour monter au sommet, en descendant vraiment tranquillement, on est en bas en 2 minutes.

La station possède deux pistes, il n’y a pas de couleurs indiquant la difficulté mais clairement, ça ressemble à des pistes vertes. A l’exception de la section « expert only » qui doit correspondre à une piste bleue française.

Mon avis

J’ai mis quelques minutes avant d’être à l’aise, le fait de passer si vite d’un centre commercial au sommet d’une piste de ski, mon esprit a un peu bugué. J’avais quelques appréhensions car je suis loin d’être un skieur émérite et je m’imaginais mal contacter mon assurance pour lui expliquer que je m’étais cassé la jambe en faisant du ski à Dubaï… J’ai donc fait mes premières descentes à un rythme de sénateur avant d’être plus à l’aise et mettre un peu de vitesse.

Quoi qu’il en soit soyez prudent. Si en France le nombre de pistes permets de ne pas complètement mélanger les personnes de différents niveaux, ici tout le monde est sur la même piste : il y avait des skieurs accomplis qui dévalaient à toute allure en faisant des 360 et d’autres qui utilisaient des skis pour la première fois et avaient un comportement imprédictible.

Si au bout de quelques descentes on a le sentiment d’avoir fait le tour, la sensation de glisse est bien là, aussi hallucinant que ça l’est, on fait vraiment du ski en plein milieu du désert. Alors que j’avais droit à 2h de ski (mais j’ai du mal à voir comment ils contrôlent, pas besoin de scanner un ticket pour les remontées et on rend notre équipement sur des étagères), 1h15 m’ont suffi. Il faut dire que j’avais vraiment froid, prévoyez un équipement plus adapté si vous pouvez.

Vidéo : de la station au centre commercial

Vidéo : remontée mécanique

Dreamscape à Dubaï : Un Escape Game en Réalité Virtuelle à tester absolument
Derniers jours en Thaïlande
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.