Notre Séjour au Ski à Savin Kuk, Zabljak (Monténégro)

Après un week-end de repérage, nous revenons à Zabljak 3 semaines plus tard pour passer nos dernières semaines au Monténégro. Notre exemption de visa de 3 mois arrive bientôt à son terme et nous voulons terminer notre séjour en beauté.

Zabljak et sa station de ski minuscule Savin Kuk ont été choisis pour son ambiance très locale. On est entre villageois, pas stressés du tout. Les moniteurs de ski sont nombreux et anglophones. Et on mange très très bien !

Les restrictions liées au covid sont devenues de plus en plus strictes dans les grandes villes au Monténégro (restaurants fermés, commerces non-essentiels fermés), mais ici, tout est encore ouvert et fonctionnel, y compris les remontées mécaniques, les restaurants et hôtels.

La station de ski comprend une piste bleue facile (plus verte que bleue), une piste rouge et deux pistes bleues qui sont bien difficiles pour les débutants comme moi.

Savin Kuk Ski Station

Il y a aussi une sorte de tire-fesse pour les bébés (et les archi-nuls), et les pioches (ou tire-fesse double), qui sont parfaitement adaptés aux nuls comme moi.

Pour en savoir plus sur mes cours de ski (24h au total) et les cours de JB (6h au total), cliquez ici

Il y a des télésièges qui amènent en haut (piste rouge) mais qui permet de s’arrêter au milieu pour descendre les deux pistes bleues. L’autre télésiège qui mène à la piste noire ne fonctionne que rarement sans qu’on sache vraiment pourquoi (le manque de monde peut-être ?). Il paraît qu’on peut avoir une très belle vue depuis le second télésiège. Dès qu’il fonctionne, il faut y aller ASAP. Il n’a été fonctionnel qu’une journée pendant notre séjour et on a raté l’opportunité.

Au bout du premier télésiège.

Sur le chemin menant à la station de ski :

Même si nous sommes en fin de saison, il neige encore un peu. Pas 2 mètres et – 24°C comme il y a 2 semaines, mais nous avons tout de même eu deux jours non-stop de neige avec 40 centimètres au sol . C’est la première fois que j’enlève de la neige déposée sur la voiture, je trouve ça particulièrement marrant. On avait beaucoup de neige quand j’étais en Norvège, mais je prenais les transports publics et toutes les routes autour de la maison étaient prises en charge par la municipalité, donc je n’ai jamais eu à enlever de la neige.

Tous les jours, on doit regarder la météo pour décider à quelle heure commencer le cours (selon la météo, la piste peut être trop verglacée, ou trop fondue), et la température ressentie pour s’habiller correctement.

JB travaille toute la journée du lundi au mercredi et les après-midis. Donc je prends juste un cours le mardi matin. Il me dépose puis vient me chercher, tout en skiant 30 minutes entre midi et deux. Cela me laisse lundi et mercredi où j’ai toute la journée pour travailler à fond.

Du jeudi au dimanche, nous skions 2h le matin, puis nous travaillons une partie de l’après-midi et profitons du sauna de l’hôtel pour ne pas avoir de courbatures. C’est un rythme très intense, surtout que JB a tellement de travail que le week-end est aussi consacré, en partie, au travail.

Cela dit, si je ne maîtrise pas les skis parallèles cette année, j’aurai peur tout le temps et serai obligée de skier avec un moniteur le reste de ma vie. Donc autant apprendre et pratiquer bien comme il faut, mais une fois pour toutes.

Restaurants

Les restaurants sont nombreux et ouverts, mais comme nous avons peu de temps, quand nous ne skions pas, entre deux calls avec nos clients, nous avons la flemme de chercher de nouveaux restaurants et nous revenons aux mêmes restaurants que la dernière fois. Quand nous skions tous les deux, nous sommes fatigués et nous nous contentons de déjeuner à l’hôtel.

Nous aimons toujours autant le restaurant au bord du Lac Noir. Il faut 15 minutes à pied pour y aller, 15 minutes pour revenir (et en plus il faut faire attention car le chemin est une vraie patinoire !), mais le service est rapide et leur viande est à tomber ! La vue est pas mal non plus. J’aime trop !

J’ai passé beaucoup de temps au restaurant à la station de ski Durmitorsko Sijelo. Les plats sont simples, certains peuvent être qualifiés de « fast-food » mais le service est chaleureux et les prix sont très abordables (comptez 5€ à 6€/plat). Si JB travaille, après le cours de ski, je m’y installe. Je commande pour JB, pendant qu’il profite de quelques descentes entre midi et deux. Quand la nourriture arrive, je l’appelle et puis on rentre ensemble.

Voici trois autres restaurants que je vous recommande :

  • Izvor : avec une vue incroyable sur les montagnes), cuisine traditionnelle
  • ORO : dans le centre-ville, cuisine traditionnelle
  • Hôtel SOA : cuisine traditionnelle et internationale.

Logements

Nous avons choisi 2 hôtels pour notre séjour de 17 nuits, histoire de changer un peu.

Hôtel Polar Star

Nous avons eu droit à un surclassement. Ce studio appartement est très spacieux avec une table de travail individuelle très appréciable. L’inconvénient, c’est qu’il n’y a pas de séparation chambre/salon et on ne peut pas faire des calls tous les deux en même temps.

Le sauna est au top ! C’est super chaud ! Il y a une masseuse qui vient sur RDV, pas chère du tout (25€/h). Elle est habituée à masser des gens fatigués par le ski, elle insiste là où ça fait mal, sans qu’on ne lui demande. C’est top !

Ils ont aussi un sauna à l’extérieur, pour profiter des paysages de rêve, mais c’est disponible seulement en été.

la photo provient du site officiel

Ils ont même une mini-piste de ski (même système de tire-fesse pour bébés) juste à côté. C’est hyper professionnel. Dommage qu’il n’y ait pas assez de neige pour en profiter, mais les luges sont permises. Il y a souvent des chats errants devant l’hôtel. Ils sont très câlins et beaux. L’hôtel propose également la location de skis mais voyant qu’il n’y avait pas la taille pour JB, on a profité se rendre à la station de ski directement.

Nous avons négocié pour un tarif demi-pension (petit déjeuner + dîner). Parfois, JB profite tellement du petit-déjeuner qu’il gagne du temps et n’a plus besoin de déjeuner. Le dîner est inclus dans nos tarifs. Il y avait un petit peu de monde le WE, c’était donc un buffet (servi par les serveurs, covid oblige) mais le reste de la semaine est très calme et on a droit à un service à table.

Les plats sont traditionnels, extrêmement caloriques, servis très généreusement mais très bons. C’est un hôtel pour les locaux, mais tout le monde parle anglais (il y a une réceptionniste francophone). J’aime beaucoup l’ambiance ici.

Ils ont même un partenariat avec la station de ski. En montrant un document donné par l’hôtel, on paie 7€/jour au lieu de 10€/jour pour le pass. Par contre, l’offre ne marche que pour les pass d’un jour.

Hôtel Soa

Pour changer d’ambiance (et varier les plats à manger, on a fait le tour au bout d’une semaine ^^), nous revenons à l’hôtel SOA, où nous avons été la dernière fois. Nous arrivons à obtenir un prix intéressant pour un studio, en demi-pension, avec une table et deux chaises hautes pour travailler. La surface est un peu plus petite qu’à Polar Star mais l’avantage, c’est qu’on peut fermer la chambre et avoir deux calls en même temps.

Il y a aussi un sauna, moins chaud qu’à Polar Star, mais si on reste assez longtemps, ça devient très chaud. Cela fait du bien d’avoir accès au sauna car ça nous aide à avoir moins de courbatures après le ski.

Etant en demi-pension, un petit-déjeuner unique est servi à table, très complet et varié. Le dîner est proposé avec 2-3 choix pour l’entrée/plat principal & dessert. Pour le moment, les plats proposés ne sont pas répétitifs, ce qui nous permet de tester plein de choses. Gustativement, on est clairement un niveau au-dessus de Polar Star (justifié par le prix plus élevé).

Ils ont aussi un partenariat avec la station de ski. En montrant un document donné par l’hôtel, on paie 7€/jour au lieu de 10€/jour pour le pass. Par contre, l’offre ne marche que pour les pass d’un jour.

Notre chambre (202) n’a pas la plus belle vue, mais il n’y a pas de vis-à-vis. Quand il neige, c’est encore plus beau. J’aime beaucoup cet hôtel également. Il est plus moderne et plus international. Le week-end, il y a régulièrement des clients venant de la Russie ou de l’Albanie.

Sur les 2 semaines et demie à Zabljak, nous avons eu droit à 2 jours de neige non-stop

Notre voiture est recouverte de 40 cm de neige en 2 jours. Nous apprenons à mettre les chaînes neige pour la première fois (avec l’aide bienvenue d’un employé de l’hôtel !). Cependant, une des chaînes fourni par le loueur de voiture est cassée et nous trouvons plus simples de conduire sans, mais à 10km/h. Les habitants nous disent qu’ils ont des pneus d’hiver et ça suffit largement car les routes sont rapidement déneigées par la mairie.

Je vous montre le plan de la ville.

Sport d’aventure dans le Durmitor

En venant ici en hiver ou en été, vous pouvez contacter Danilo, mon moniteur de ski qui a aussi une agence de voyage d’aventure : Summit, citée dans Lonely Planet. Je ne touche aucune commission à le recommander, mais il est tellement gentil, patient et professionnel. Vous pouvez le contacter via Whatsapp.

Il a aussi 3 appartements à louer, pour entre 4 et 9 personnes au centre-ville.

En hiver, il peut vous proposer des tours de raquettes, excursions pour prendre des photos. En été, vous pouvez faire du rafting, canyoning, du vélo, quad…

A la fin du séjour, j’ai réussi à skier en parallèle la plupart du temps. J’ai pu faire la piste bleue plus difficile 3 fois, certes, en criant, mais j’ai réussi quand même. Bref, c’est une très belle région à découvrir absolument ! Nous avons beaucoup aimé venir ici en hiver, mais en regardant les photos prises en été, ça nous donne très envie d’y revenir.

Suite à ce séjour à la montagne, nous devons rentrer à Podgorica, rendre la voiture, puis prendre un bus vers Tirana (Albanie). Les déplacements entre régions sont interdits en ce moment, mais en tant qu’étrangers, nous nous déplaçons sans aucun souci. Nous avons été arrêtés deux fois par la police et il a suffi de sourire et dire « hello » pour qu’on nous laisse passer.

Nous aurions aimé rester plus longtemps au Monténégro. Nous sommes tombés amoureux de ce pays, mais malheureusement il est temps de repartir.

Budget

  • Location de voiture : entre 5€ et 15€/jour au Monténégro (cela dépend des modèles et probablement de la saison). Comme vous allez à la montagne, optez pour un modèle un peu plus puissant. Il n’est pas nécessaire de prendre une grosse voiture car ils louent des skis plus petits qu’en France, qui entrent dans la voiture sans problème (si vous n’avez pas de passagers à l’arrière).
  • Coordonnées de nos moniteurs (qui parlent anglais) à Savin Kuk :
    • Danilo : whatsapp +382 68 535 535
    • Mirko : whatsapp +382 67 447 589
    • Comptez entre 15€ et 20€/heure selon le nombre d’heures prévu
  • Location de skis : 10€/jour/personne maximum. 8€ est un bon prix
  • Pass pour les remontées mécaniques : entre 7€ et 10€/jour (selon le nombre de jours que vous prenez)
  • Logements :
    • les moins chers : 25€ à 30€/nuit dans un chalet avec cuisine équipée
    • nos hôtels :
      • Polar Star (lien Booking), 396€/semaine en demi-pension pour deux personnes. Sauna gratuit, petit-déjeuner inclus. Chambre avec table de travail. Tarifs préférentiels pour la station de ski. Location de ski possible sur place (pas de chaussures à grande taille par contre).
      • Hôtel Soa (lien Booking), 511€/semaine en demi-pension pour deux personnes. Sauna gratuit, petit-déjeuner inclus. Chambre avec table de travail. Possibilité de travailler au restaurant de l’hôtel (avec vue). Le restaurant de l’hôtel SOA est un des meilleurs de la ville.
  • Restaurants : entre 10€ et 15€/repas pour deux (boissons incluses)

Monténégro : la Meilleure destination en Hiver pour les Digital Nomads
Comment j'ai appris à skier au Monténégro ? Tarifs, Conseils, Adresses
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.