Digital Nomad : comment évaluer la qualité de Connexion Internet d’une ville avant de s’y rendre ?

Le nomadisme digital est un mode de vie qui offre l’incroyable luxe de ne pas avoir de contraintes géographiques. On peut travailler depuis n’importe où.

N’importe où ? Vraiment ? Pas tout à fait !

Cela dépend évidemment de l’activité que l’on pratique mais dans la plupart des cas, il va tout de même falloir une connexion internet avec une vitesse acceptable et ce n’est pas si évident que ça.

Si en France, on a la chance d’avoir en général des connexions Internet rapides (dans les grandes villes au moins), c’est loin d’être systématique partout dans le monde. Et le problème, c’est que c’est très difficile d’avoir une information vraiment fiable avant de se rendre sur place et de tester par soi-même.

De quelle quantité d’internet a-t-on besoin ?

Ça va évidemment dépendre de l’activité de chacun.

De notre côté, nous avons un métier de conseil : nous avons faisons quotidiennement des appels avec nos clients via VOIP et devons régulièrement envoyer ou télécharger des fichiers qui peuvent faire plusieurs dizaines de Mo.

Nous avions mesuré que nous consommions environ 3 Go d’internet par personne pour le travail par jour (donc sans internet « loisirs » avec Youtube, Netflix, …).

En comptant 20 jours de travail par mois ça représente donc 60 Go de données par mois et par personne.

C’est intéressant d’avoir un ordre de grandeur car ça permet d’évaluer quel budget cela représenterait si on passait exclusivement via une connexion mobile 4G. Les connexions 4G ont en effet l’avantage d’être de qualité très acceptable presque partout dans le monde à partir du moment où il y a une densité de population qui dépasse 3 vaches au kilomètre carré. Ça s’explique par le fait que c’est beaucoup plus simple d’ajouter une antenne relais que de creuser des trous pour tirer des câbles.

Si vous n’êtes pas dans le désert d’Atacama au Chili, en Amazonie ou dans la profonde campagne bretonne, vous vous en sortirez toujours en 4G mais ça vous coûtera cher. A titre d’exemple, un Go en 4G de data coûte environ 1 € au Maroc, 2 € au Mexique, 3 € aux Etats Unis, … le budget peut donc rapidement grimper et nous ne nous en servons qu’en backup si notre wifi plante ou n’est pas assez rapide pour faire un appel.

Pour mesurer votre besoin, vous pouvez utiliser un pocket wifi ou le logiciel TripMode dont je parlais ici.

De quelle vitesse d’internet a-t-on besoin ?

Quand on parle de vitesse de connexion, on parle en fait de deux vitesses différentes :

  • La vitesse de download qui est la plus importante lorsque vous chargez des pages, regardez une vidéo, téléchargez des fichiers, …
  • La vitesse en upload qui est importante pour tout ce que vous allez « envoyer » vers internet : envoi d’une pièce-jointe par mail, envoi de votre « voix » lors d’un appel, …

Là aussi ça va être propre à chacun mais de notre côté on considère qu’il nous faut au moins 3 Mb/s en donwload et 1 Mb/s en upload. En deçà, on perd vraiment en confort de travail (chaque page va mettre plusieurs pages à charger, vous aurez une voix de robot lors de vos appels, …).

Lors des trois dernières années, nous avons voyagé et travaillé dans une trentaine de pays différents, nous n’avons généralement pas trop de difficulté pour avoir cette vitesse en donwload, c’est souvent beaucoup plus compliqué avec l’upload. En fonction des pays, nous travaillons donc en Wifi et passons en 4G pour faire nos appels. C’est un budget mais on n’a pas toujours le choix. C’était le cas au Maroc par exemple.

Lorsque votre vitesse est vraiment juste, organisez vous pour réduire au maximum l’usage « parasite » (mises à jour automatiques, logiciels indésirables utilisants internet, …)

Demander la vitesse au Airbnb que l’on cible

Lorsque je fais ma recherche d’Airbnb, j’envoie toujours un petit questionnaire au propriétaire pour lui demander des précisions. Deux questions concernent internet :

  • Internet est-il illimité ?
  • Internet est-il rapide ? Pouvez-vous me faire un SpeedTest ?

La première question est importante, dans certains pays, internet n’est pas illimité. Passé un quota d’utilisation, on n’a plus internet ou alors à un débit très réduit (comme au Japon par exemple).

Il est généralement facile d’avoir la réponse à la première question. Beaucoup moins pour la seconde.

Dans la plupart des cas, les propriétaires ne savent pas faire un SpeedTest et ne sont de toute façon pas dans le logement qui est occupé par d’autres voyageurs. Dans le meilleur des cas, le propriétaire va être en mesure de me donner la vitesse « commerciale » communiquée par le fournisseur d’accès. C’est généralement une vitesse maximum théorique bien loin de la réalité. Dans le pire des cas, je devrais me contenter d’un « oui, c’est rapide » qui ne veut rien dire. Rapide par rapport à quelle référence ?

Nomadlist pour obtenir un ordre de grandeur

Nomadlist est un un site bien connu par les nomades digitaux pour évaluer la pertinence d’une ville avec notre mode de vie : la météo, le coût de la vie, la sécurité, … et la vitesse de connexion internet.

La démarche est très intéressante, Nomadlist agrège les données de plusieurs services proposant des tests de vitesse avant d’en calculer la moyenne. Cette donnée est un bon ordre de grandeur mais nous avons pu constater que c’était parfois assez loin de la réalité.

  • Premier défaut : on n’a uniquement la vitesse du download qui pour nous est finalement moins importante que la vitesse upload qui est souvent problématique.
  • Deuxième défaut : c’est une hypothèse de ma part mais je pense que les tests de vitesse sont surtout réalisés par des professionnels qui ont besoin d’une connexion rapide et qui ont donc généralement… une connexion rapide. C’est un biais de sélection qui selon moi vient augmenter artificiellement la vitesse moyenne d’une ville.
  • Troisième défaut : le calcul prend en compte à la fois les tests de Wifi et de 4G. Du coup la 4G vient là aussi augmenter la vitesse moyenne.

Wifi Map : la donnée la plus fiable

Wifi Map est une application dont je parlais dans cet article sur les applications à utiliser en tour du monde.

Il s’agit d’une application collaborative dont le principe consiste à vous indiquer les wifi les plus proches d’où vous êtes en vous fournissant le mot de passe. Il s’agit principalement de wifi de restaurants, bars, hôtels, …

Lorsque vous utilisez Wifi Map pour vous connecter au wifi dans un lieu, l’application vous propose de faire un test de vitesse. Et les résultats sont disponibles sur l’application !

Ce qui est particulièrement intéressant c’est qu’il s’agit de données brutes de vitesse que vous pouvez espérer avoir en étant sur place. Ce ne sont pas des moyennes basées en partie sur des vitesses de réseaux d’entreprises performants.

Dans cet exemple à Oaxaca au Mexique, l’application liste 150 spots wifi, certains d’entre eux ont des tests de vitesse en download.

En cliquant, on peut avoir le détail de la vitesse : download, upload et même ping pour les plus experts. Dans cet exemple, le donwload correspond à nos critères mais le upload est vraiment juste.

En étudiant les données de plusieurs wifi d’une même ville, on peut se faire une idée assez précise de la vitesse qu’on peut espérer sur place. Ce n’est pas parfait, on n’est pas à l’abri d’une bonne ou d’une mauvaise surprise mais c’est jusqu’à présent la source d’information la plus fiable que j’ai trouvée.

Si vous en avez d’autres, je suis preneur 🙂

Trouville-sur-Mer et Deauville hors saison : des plages à perte de vue
Rouen - Acheter un Ticket de Bus ou de Tram par SMS : pratique et efficace
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.