Comment surfer plus rapidement lorsqu’on a une connexion pourrie ? (Avec uBlock Origin, ScriptSafe, Pi-hole et TripMode)

En France (dans les grandes villes en tout cas), nous sommes habitués à avoir une connexion rapide (vive la fibre optique !), illimitée et pas chère (merci Free !).

En voyageant un peu partout dans le monde, on s’aperçoit que c’est loin d’être la même chose dans tous les pays. Même si le Wi-Fi est devenu une commodité, ce n’est pas toujours illimité, c’est rarement rapide et ça peut coûter cher 🙂

En tant que nomades digitaux travaillant sur internet, on peut travailler (presque) partout dans le monde mais on évite :

  • Les pays en guerre (c’est pour ça que la Syrie n’est pas au programme par exemple).
  • Les pays où la vitesse de connexion est trop faible (c’est pour ça qu’on a enlevé le Laos de notre itinéraire par exemple).

A l’usage, on a pu mesurer que pour travailler dans des conditions correctes on avait besoin de :

  • 3Go de bande passante par jour à deux. On échange régulièrement de gros fichiers et faisons régulièrement des appels via VoIP, ça consomme !
  • Au minimum un débit descendant de 3 Mo / seconde. Les pages du web sont de plus en plus lourdes. En deçà de cette vitesse on a un temps de latence à chaque clic qui devient pénible.
  • Au minimum un débit montant de 1 Mo / seconde. En deçà, nos interlocuteurs risquent de nous entendre avec une voix de robot ou saccadée lorsqu’on fait des appels, pas du tout l’idéal.

3 Mo / seconde en descendant, 1 Mo / seconde en montant, vue de France ça paraît dérisoire… Mais nous, on doit faire avec 😀 Entre la Turquie, le Maroc et même en ce moment au Portugal, ça fait 5 mois qu’on a des vitesses de connexion qui flirtent dangereusement avec ces limites basses.

Et quand on passe nos journées sur internet et qu’on a connu la vitesse de connexion de la fibre optique parisienne, ou plus récemment les connexions japonaises ou coréennes, c’est relou 😀

Les connexions mobiles sont bien plus performantes et on a pris l’habitude de les utiliser pour nos appels. Par contre, nos cartes SIM sont rarement illimitées, on doit donc absolument utiliser le Wi-Fi pour tout le reste, sous peine de devoir racheter une carte SIM tous les deux jours et faire un trou dans le budget.

Comme on n’a aucun pouvoir pour améliorer la vitesse de notre Wi-Fi, on peut jouer sur une autre variable : le poids des pages internet.

Et là dessus je suis passé en mode nazi, je fais dans l’extermination.

Ce qu’il faut savoir, c’est que le poids moyen des pages est en constante augmentation. Selon certaines études, le poids moyen des pages était de 620 Ko en 2010 à 2,48 Mo en 2018 (soit une multiplication par 4 !).

S’il peut paraître assez logique que le poids des pages augmente au fur et à mesure de l’augmentation des débits, ce qui est particulièrement frustrant, c’est qu’une part très significative de cette surcharge pondérale est « inutile ».

En effet la majorité de cette augmentation se partage entre les publicités, les trackers qui étudient vos habitudes, les bandeaux vous demandant d’accepter les cookies, les fenêtres pour vous proposer de vous inscrire à une newsletter, les propositions d’abonnement, … ça n’en finit plus, ça vous oblige à multiplier les clics, et ça consomme beaucoup de bande passante.

Voyons comment éradiquer tout ça.

Désactiver le JavaScript avec ScriptSafe

La bonne nouvelle avec tous les parasites cités à l’instant, c’est que l’immense majorité utilisent la technologie JavaScript.

En désactivant le JavaScript, impossible pour eux de se charger, ils vont devenir invisible.

C’est ce que propose l’extension ScriptSafe sur Google Chrome (merci à Didier et Julien pour la découverte).

Avec ScriptSafe, certains sites qui utilisent (trop) la technologie JavaScript vont devenir inutilisables, il est donc possible, au cas par cas, d’autoriser l’exécution du JavaScript.

Il y a clairement un temps de « learning » un peu long mais une fois passé cette étape, c’est du bonheur et le gain de vitesse de chargement est très significatif.

J’ai fait un test avec la page d’accueil du site Le Figaro.

Avec ScriptSafe activé, la page se charge en 2,16 secondes après avoir fait 63 appels et téléchargé 173 Ko de données.

Sans ScriptSafe, la page se charge en 21 secondes, après avoir fait 389 appels et téléchargé 1 800 Ko de données.

No comment !

Tuer les publicités avec uBlock Origin

uBlock Origin est ce qu’on appel un adblocker, c’est là aussi une extension de votre navigateur qui va bloquer tous les éléments qu’il identifie comme une publicité.

La plupart des publicités utilisent le JavaScript et seront déjà tuées par ScriptSafe mais uBlock Origin va s’occuper de celles qui passent entre les mailles du filet.

Sur un site comme Le Figaro, uBlock Origin bloque 33% des appels qui correspondent à des publicités ou des traceurs de comportement.

Pourquoi uBlock Origin plutôt qu’Adblock qui est plus célèbre ?

D’une part, uBlock Origin est réputé pour avoir une consommation mémoire moins importante qu’Adblock, votre navigateur vous remerciera.

D’autre part, Adblock a clairement des méthodes de voyou en proposant aux éditeurs de sites de payer pour désactiver le bloquage de leurs publicités. Oui, ça ressemble à du racket.

Couper les publicités sur mobile avec Pi-hole

Avec ScriptSafe + uBlock Origin, vous êtes bien pour votre surf sur ordinateur. Le gain en confort visuel et en rapidité est très appréciable.

En revanche, il n’est pas encore possible d’ajouter des extensions à un navigateur sur mobile ou sur tablette.

Et vous avez déjà dû le constater, certains sites ou applications sur mobile sont de vrais sapins de noël remplis de publicités.

J’ai découvert récemment une solution : Pi-hole (merci à Loïc pour la découverte).

Pi-hole n’est clairement pas une solution simple à mettre en place, ce sera réservé aux plus geeks d’entre vous.

Pi-hole est un serveur DNS.

Vous utilisez tous un serveur DNS sans le savoir. Un serveur DNS est une sorte d’annuaire qui transforme un nom de domaine (tourdumonde5continents.com par exemple) en adresse IP (109.234.164.63 dans notre cas) qui est l’identifiant du serveur sur lequel il faut récupérer le contenu.

En vulgarisant, quand vous tapez « tourdumonde5continents.com » dans votre navigateur, ce dernier va demander au serveur DNS où habite le site pour venir chercher le contenu à afficher.

C’est là que Pi-hole est vicieux, lorsque le navigateur lui demande où habite un domaine correspondant à un service de publicité, il répond qu’il ne sait pas où il habite. Ahahaha.

Pi-hole doit être installé sur un serveur. Beaucoup l’installent sur un Raspberry (un ordinateur minuscule qui coûte une trentaine d’euros).

Pour ne pas avoir à me trimbaler avec un petit boîtier, je l’ai installé sur un serveur externe et l’utilise via un VPN. Ça à quelques inconvénients mais ça me permet de l’utiliser de n’importe où, c’est top. C’est clairement un truc de geek mais en suivant cette documentation, ça se fait plutôt bien.

Et c’est diablement efficace, après quelques jours d’utilisation, je constate que mon Pi-Hole bloque plus de 20% des demandes, sachant que ScriptSafe et uBlock Origin en bloquent déjà énormément en amont.


Alternative à cette solution technique : Brave Browser est un excellent navigateur disponible pour tablette et mobile qui intègre nativement un bloqueur de publicités.

Gérer les logiciels qui ont le droit de se connecter à internet avec TripMode

Entre les synchronisations (Dropbox, Evernote, Drive, …), les mises à jours systèmes et les téléchargements divers et variés, vos logiciels utilisent énormément de débit internet sans vous demander votre avis.

Avec le logiciel TripMode, vous pouvez reprendre le pouvoir sur tout ça, j’en ai parlé en détail ici.

Conclusion

Avant d’avoir des vitesses de connexion réduites, j’utilisais déjà uBlock Origin qui fait déjà un sacré boulot.

En ajoutant ScriptSafe, Pi-Hole et TripMode, il y a encore un gros gap à aller chercher qui va considérablement améliorer votre vitesse de surf.

D’un point de vue moral, il ne faut cependant pas oublier qu’en agissant de la sorte, vous privez de revenus les éditeurs de sites qui vivent de la publicité. N’hésitez donc pas à désactiver ces outils pour les sites que vous appréciez et que vous voulez soutenir.

Da Lat (Vietnam) : La ville la plus romantique du Vietnam
Trottinettes électriques à Lisbonne : test & avis de Hive (+ code promo)
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Un commentaire
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.