Découverte du Tea Time du palace The Peninsula à Paris

C’est en train de devenir une tradition : lorsque nous trouvons le temps lors de nos brefs passages à Paris, nous nous accordons une petite folie : déguster un tea time dans un palace.

En septembre 2018, nous avons découvert le tea time du Ritz. En décembre 2022, ce fût le tour du Georges V.

Pourquoi avoir choisi The Peninsula ?

Presque par défaut.

Anh voulait aller au Shangri La : le tea time n’est pas proposé l’été. Idem pour le Royal Monceau. The Peninsula était la dernière tentative, et ils ont bien voulu de nous 🙂

Les tea time dans les palaces parisiens sont des expériences mémorables. Gustativement évidemment, mais aussi tout l’environnement autour. Vous pouvez, l’espace d’un goûter, avoir un aperçu du grand luxe. Le tarif d’une telle expérience n’est pas donné, certes, mais bien plus abordable que de s’offrir une nuit dans un tel établissement.

Après un trop long trajet en transport en commun depuis notre banlieue (même si c’est moins désagréable en août que d’habitude), nous arrivons devant The Peninsula, à deux pas de l’Arc de triomphe.

Nous n’avons pas pris de photos, par respect pour les clients concernés, mais les grooms de l’hôtel s’affairent à décharger d’impressionnantes Rolls-Royce immatriculées au Qatar. Le décor est planté !

Franchir les portes d’un palace, c’est comme pénétrer dans un autre monde. « Bonjour Monsieur », « Bienvenue Madame », tous les membres du personnel sont accueillants et souriants.

Après nous êtres présentés à l’accueil, nous sommes accompagnés dans la salle du restaurant Le Lobby qui accueille les tea time.

La salle, dans le style Belle époque, est magnifique.

Nous avions réservé, mais en ce mois d’août, ce n’était sans doute pas indispensable. La salle n’était pas vide, mais presque.

Même s’il y avait plus de monde, les tables sont suffisamment espacées pour rester intimiste. Ce qui n’était pas vraiment le cas au George V lors de notre passage chez eux.

Il est également possible de s’installer dans la verrière, mais le cadre est moins impressionnant.

J’étais content de m’être renseigné avant, car le menu du tea time que l’on nous a présenté ne comportait aucun tarif. Dans ce type d’établissement, le prix des choses n’est sans doute pas un détail qui mérite d’être abordé.

C’est de toute façon assez simple, il y a 3 options différentes :

  • La formule « L’heure du thé » classique : composée de l’ensemble des éléments sucrés et salés présentés sur le menu + une boissons chaude au choix.
  • La formule « L’heure du thé »‘ prestige : la même chose que la formule classique, mais avec une coupe de champagne en plus.
  • La formule « L’heure du thé » gourmand : la même chose que la formule classique, mais avec le choix d’une pâtisserie en plus.

La première formule est proposée au tarif de 75 € / personne. Les deux autres au tarif de 95 € / personne.

Il faut vraiment avoir une faim de loup pour partir sur la formule gourmand. Nous avions volontairement fait l’impasse sur le déjeuner pour bien profiter de notre tea time à 15h. Je n’avais absolument plus faim après la dégustation de ma formule classique.

Pour les plus petits budgets, sachez qu’il est possible de partager une formule pour deux. Le serveur nous l’a proposé spontanément. Les quantités me semblent un peu juste pour deux, mais ça peut être l’occasion de s’offrir une expérience de prestige pour un tarif qui devient très abordable.

Comme nous commençons à en avoir l’habitude, nous prenons toujours le chocolat maison lors de nos tea time. Viennois dans mon cas, pour profiter de sa délicieuse chantilly.

Et sans chantilly pour Anh. Le chocolat très concentré et le nuage de lait sont séparés et mélangés seulement au moment de la dégustation.

Arrive ensuite le plateau à 3 étages avec notre goûter.

L’ordre de dégustation proposé est original puisqu’on nous a conseillé de commencer par l’étage le plus haut, sucré. Puis le second, salé. Pour finir par le dernier, sucré de nouveau.

Nous avons tout aimé et nous plaçons le tea time du Peninsula en tête des trois que nous avons expérimentés jusqu’à présent. Le chocolat chaud de George V était exceptionnel, mais celui de The Peninsula a un petit plus qui fait que je le place aussi en premier.

Seul petit regret : si tout était délicieux et harmonieux, aucune des pâtisseries ou des canapés ne nous est apparu inoubliable. Alors qu’on se remémore encore du marbré au chocolat du Ritz 5 ans après s’en être régalé.

Cette tea time a répondu à nos attentes : une pause gastronomique dans un lieu magnifique avec la qualité de service d’un palace parisien. Une expérience que l’on vous encourage de vivre au moins une fois !

Travel hack pour la réservation d'hôtels en direct
4 jours en Bulgarie : Sofia, Bansko et Plovdiv
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.