Tour du Monde 5 continents | 2017 - 2018 - 2019

Quand rien n'est prévu, tout est possible

Comment assister à un match de Baseball à Séoul (Corée du Sud) ?

Après le football en Argentine, le football américain en République Tchèque, les combats de boxe thaï et les entraînements de sumo au Japon, place à la découverte du baseball en Corée du Sud.

Méconnu en France, le baseball est le sport le plus populaire en Corée du Sud. C’est en voyant régulièrement des retransmissions à la TV que je me suis dit qu’il fallait tenter l’expérience.

Comment connaître les dates de match ?

Le baseball n’étant pas le sport le plus physique qui soit, il y a des matchs presque tous les jours !

Pour connaître le calendrier, rendez-vous sur le site http://ticket.interpark.com/Contents/Sports

Les équipes sont facilement distinguables avec les logos mais utilisez Google Translate pour savoir dans quel stade se déroule le match.

J’ai pour ma part choisi un match le samedi, me disant qu’il y aura plus de monde et plus d’ambiance qu’un match en semaine.

Où ont lieu les matchs ?

Il y a au moins deux stades de baseball à Séoul dans lesquels se déroulent les matchs de championnat :

  • Le Jamsil Baseball stadium, stade d’une capacité de 30 500 places.
  • Le Gocheok Sky Dome, stade d’une capacité de 16 813 places.

Le Jamsil a l’avantage d’être un peu plus central. Le Gocheok est plus moderne et a l’avantage d’être couvert, à privilégier si le temps est mauvais.

De mon côté, le match du samedi se déroule au Jamsil Baseball stadium.

J’assiste donc au match entre les Doosan Bears et les NC Dinos.

Comment acheter des places ?

Il est possible d’acheter des tickets sur le site cité ci-dessus. En Coréen uniquement malheureusement.

J’ai tenté d’acheter des places en utilisant Google Translate. Sans succès.

Bien que la traduction soit compréhensible, il y a un système d’authentification un peu compliqué pour justifier de son identité. Pas convaincu que ce soit faisable pour les étrangers.

J’ai d’ailleurs lu sur un blog que c’était compliqué, même pour les coréens…

Je me suis donc rendu directement sur place 30 minutes avant le début du match et j’ai pu acheter des places sans difficulté.

Les tarifs varient en fonction des secteurs dans le stade.

J’avais lu avant de venir que les places recommandées étaient dans le secteur rouge. Je confirme que c’est ce qu’il faut choisir pour profiter un maximum de l’ambiance. Les kops de supporters sont situés dans les deux secteurs rouges et les animations de cheerlanders également.

Malheureusement, je n’ai pas pu acheter de places « rouges ». La vendeuse ne parlant pas anglais, je n’ai pas compris si c’était complet ou si ces places n’étaient pas achetables au guichet.

Je me retrouve donc avec un billet du secteur vert, les moins bonnes places avec un prix très modique de 9 000 wons.

Autour du stade

L’ambiance ressemble exactement à l’idée que je me faisais d’un match de baseball aux Etats-Unis. Les gens viennent en famille ou avec des amis pour s’amuser, manger et boire.

On peut acheter à manger et boire absolument partout, le combo classique étant bière + poulet grillé.

En attendant le début du match, les gens pique-niquent par terre sur de simples cartons, on a connu plus glamour.

Pour pouvoir participer, je m’achète des « frites en plastique » (2000 wons) pour pouvoir faire du bruit et participer à l’ambiance.

Les supporters font la queue pour faire floquer leurs maillots.

Et en faisant le tour du stade, je tombe par hasard sur un joueur en train de signer des maillots et des balles, faire des selfies avec les supporters. Ne me demandez pas de qu’il il s’agit, je n’en ai aucune idée ! Mais les supporters ont l’air ravi. Je suis surpris de voir que le joueur n’a aucune escorte, l’ambiance est très bon enfant.

N’ayant pas compris par quelle porte je dois entrer, je demande à quelqu’un qui m’indique sans difficulté que je me trouve juste devant la bonne porte.

Aucune fouille à l’entrée, il faut juste abandonner les bouteilles de plus d’un litre et les canettes. De grands gobelets en plastique sont disponibles pour ne pas gâcher leurs précieux contenants.

Je rentre dans le stade et prends place, j’ai l’impression que les places de mon secteur ne sont pas numérotées et que le placement est libre.

Dans le stade

Je profite de l’attente pour lire sur wikipedia les règles du baseball car si j’en connais 10%, c’est bien le maximum ^^.

Le secteur dans lequel je suis n’est clairement pas le mieux placé. Assez loin du jeu et de l’ambiance. Si vous avez la possibilité d’être dans le secteur rouge, ce sera beaucoup mieux.

Avant le début du match, tout le monde se lève pour l’hymne national, sur l’écran sont diffusées des images des joueurs dans des situations épiques.

Le match commence et pour quelqu’un comme moi qui découvre ce sport, il faut admettre que c’est assez ennuyeux. Le baseball est un sport très lent avec peu d’actions. Je comprends mieux pourquoi ils viennent avec tant à boire et à manger, c’est pour passer le temps ^^.

Dans les kops c’est plutôt sympa. Les supporters chantent sans discontinuer tout en dansant une chorégraphie de manière très organisée.

Entre chaque manche et demi-manche, les cheerleaders s’activent. Je suis un peu loin pour profiter de la performance mais c’est diffusé également sur l’écran géant.

En parlant d’écran géant justement, on sent clairement l’influence américaine puisque sont repris les célèbres « danse time », « kiss time » ou autres « beer time » où les supporters qui découvrent qu’ils sont diffusés sur l’écran géant doivent se mettre à danser, s’embrasser ou finir leur bière le plus rapidement possible.

Clairement, je suis trop profane pour pouvoir profiter du jeu et je m’en vais après plus de 2h de jeu lors de la 7e manche (sur 9), le score est toujours de 0 à 0…

Bon à savoir, il est possible de quitter le stade momentanément puis de revenir, il suffit de demander un petit coup de tampon sur la main.

Conclusion

Je ne peux clairement pas dire que je me suis enthousiasmé par le baseball que je découvrais. Je recommande cependant d’aller voir un match si vous avez l’occasion. L’expérience est vraiment locale et le prix est très modique. J’y suis allé seul car Anh était un petit peu malade, ce n’est pas forcément une bonne idée, le baseball est une expérience à vivre en groupe. Essayez vraiment d’avoir une place en secteur rouge, vous serez au coeur de l’ambiance et plus près de l’action.

 

Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Tour du Monde 5 continents | 2017 – 2018 – 2019

Theme by Anders Norén