Voyager Léger : Comment partir en week-end seulement avec un petit sac Longchamp ?

Note : cet article n’est pas sponsorisé

Avant de partir en tour du monde, j’ai dû passer de nombreux tests pour être sûre que je peux m’habituer à ma nouvelle vie de baroudeuse. Un de tests les plus durs était d’apprendre à voyager avec un minimum d’affaires.

Nous partions souvent en week-end en France car JB donnait des formations partout en France. Et nous voyagions en train donc le poids des valises n’était jamais un problème. Je partais souvent avec une grosse valise remplie, mon sèche cheveux, ma Clarisonic et des vêtements couvrant les 4 saisons.
Pour 2 nuits, 2 jours et demie…
Évidemment, la plupart des affaires n’étaient même pas sortie de la valise.
Heureusement, pendant les 3 mois précédant le tour du monde, j’ai pu réduire la quantité de mes affaires de week-end, d’une grosse valise à un petit sac Longchamp.
Les parisiennes ont toutes un sac Longchamp, voire plusieurs de tailles différentes. J’en ai un que j’aime beaucoup : c’est le fameux pliage taille S de Longchamp.
Dedans, j’ai de l’espace pour glisser
  • un Eagle Creek format middle contenant un haut (ou une robe), un petit gilet, deux culottes, deux soutien gorges, une paire de chaussettes et un pyjama. Roulez les vêtements pour pouvoir mettre un maximum de choses dans le Eagle Creek ou pliez-les à la méthode KonMari.
  • un sac plastique pour les vêtements sales
  • une trousse de toilettes. Les hôtels en Europe fournissent toujours du shampooing et du savon. Je prends juste mon nettoyant visage (transféré dans un pot Muji), une crème solaire, un sérum hydratant, une crème hydratante et une pince à épiler.
  • Si je suis d’humeur à me maquiller, je prends uniquement un concealer, un baume démaquillant transvasé dans un pot Muji, un mascara, un rouge à lèvres et un échantillon de la poudre transparente de Laura Mercier (quand on achète quelque chose chez Laura Mercier, on peut demander plein d’échantillons)
  • mon portefeuille réduit au minimum (carte bancaire + pass Navigo + carte d’identité ou passeport) => sur la photo, j’ai mis en guise de portefeuille une pochette transparente achetée chez Maison du Monde
  • les clés de la maison
  • les lunettes de soleil
  • des mouchoirs en papier
  • mon téléphone, les écouteurs et le chargeur
  • si besoin, un mini parapluie acheté chez Esprit (ils ont les parapluies les plus petits et les plus costauds que je connaisse)
  • si l’hôtel n’est pas un 4 étoiles, je prends aussi des chaussons en tissu que j’ai piqués dans un autre hôtel
Tout ça entre aisément dans un petit sac Longchamp. Il reste même de la place pour un magazine ou un petit livre.
J’ai arrêté aussi de prendre mon sèche cheveux avec moi. A la réception de l’hôtel, il y en a toujours un.
Si j’aime le Longchamp, c’est parce que le sac lui-même ne pèse pas lourd et il a des sangles de bonne qualité en cuir qui ne font pas mal à l’épaule.
Essayez et vous verrez ! On peut vraiment survivre avec un minimum d’affaires.
Note : bien que très pratique, je n’ai pas pris le pliage Longchamp avec moi lors du 1er tour du monde – mais un sac à dos Osprey pliable bien baroudeur qui passe inaperçu. Le Longchamp est, pour moi, plus adapté à une vie de nomad workers (comme c’est le cas pour moi actuellement), où il faut être à peu près bien présentée de temps en temps tout en restant minimaliste.

Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine.

2 thoughts on “Voyager Léger : Comment partir en week-end seulement avec un petit sac Longchamp ?”

  1. D’après la carte , je vois que vous avez zappé a peu près tt le Bresil.Quel dommage! Et Bahia? et Belem, Brasilia, Manaus ? Quel dommage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.