Cracovie (Pologne) : Visite du château Wawel, la grotte du dragon et la cathédrale de Wawel

Après 2-3 jours de travail hebdomadaires, nous voilà libres pour explorer Cracovie comme de vrais touristes. Le château de Wawel a été choisi pour passer quasiment toute la journée. Il faut dire qu’avec la place centrale, c’est un des must-see de la région – car il abrite THE grotte du dragon et même un fragment d’os du dit dragon.

Le Dragon du Wawel (en polonais : Smok Wawelski) est un célèbre dragon dans la culture polonaise et l’histoire de la ville de Cracovie.
Selon la légende, cet animal fabuleux vivait dans une grotte située à l’intérieur de la falaise sur laquelle s’élève la colline du Wawel surplombant la Vistule.
Sur cette falaise se dresse un château ainsi que la cathédrale du Wawel devant laquelle se dresse une statue du dragon ainsi qu’une plaque commémorative en l’honneur du légendaire prince Krakus qui vainquit l’animal et fonda la ville de Cracovie sur l’antre du dragon qui avait été tué. Ce prince légendaire donna son patronyme à la cité.

Il faut dire que beaucoup de choses sur cette colline font penser soit au dragon Smok dans The Hobbit, soit les dragons de Daenerys Targaryen dans Game of Thrones.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Nous prenons le tram depuis notre appartement et sommes déposés quasiment devant le château. Ne voyant pas de flèche indiquant l’entrée du château, on se contente de suivre un gros groupe de touristes.

Il n’y a pas de billet pour visiter toute la zone, il faut choisir soi-même les parties qu’on veut visiter. Nous avons beaucoup de mal à choisir, mais nous nous mettons quand même d’accord sur :

  • Dragon’s den
  • State apartments
  • Royal apartments
  • Crown Treasury & Armoury

Tout ça pour 64 zloty/personne, soit 16€ environ

Crown Treasury & Armoury

Comme il y a beaucoup de monde, nous sommes autorisés à visiter cette partie vers 12h (en réalité, s’il n’y a pas grand monde, on peut s’y pointer en avance). Les bijoux, la vaisselle en or/ivoire/argent… sont vraiment impressionnants. Ayant suivi un stage chez un orfèvre, j’apprécie davantage la beauté et la technicité de ces objets, faits à un temps où tout devait être fait à la main. Rien que le polissage, ça a dû leur prendre des jours et des jours !

La collection des épées m’impressionne particulièrement. Les épées sont énormes, et ont l’air d’être là pour se la péter plus qu’autres choses (trop de pierres précieuses, trop de motifs ajourés).

On déjeune au restaurant donnant sur la place/le jardin, pour 70 zloty (10% de pourboire inclus) pour deux. Les portions sont énormes.

Cathédrale de Wawel

Les groupes scolaires et les touristes sont en train de manger. Profitons-en pour visiter la cathédrale ! Juste devant l’entrée, on voit des fragments d’os – supposés appartenir au dragon de Wawel.

La cathédrale est noire de monde au point qu’il faut jouer des coudes pour avancer, donc même si elle est très jolie, on a l’impression d’étouffer.

Grotte du dragon

On profite aussi de l’absence des groupes scolaires pour visiter la grotte du dragon. Cela représente 135 marches pour descendre jusqu’à la grotte. Pauvre JB qui doit être plié en deux pour ne pas se cogner la tête…. tandis que je marche tranquillement, c’est l’avantage d’être petite !

La grotte est bien éclairée, très jolie, mais présente peu d’intérêt. Vu la taille des fragments d’os devant la cathédrale, je ne pense pas que le dragon puisse vivre dans un si petit espace. A la sortie, on se trouve nez à nez avec une statue de dragon, qui crache du feu toutes les 5 minutes. Ca amuse beaucoup les enfants.

Royal apartments

Les appartements royaux doivent être visités avec un guide (inclus dans le prix). Nous avons choisi un tour à 14h, pour 45mn. Visiter une dizaine de chambres à moitié vide pendant autant de temps n’est pas une partie de plaisir. J’ai trop en tête la splendeur de Versailles pour m’extasier devant un château polonais (hihihi).

Bed Chamber, 1st floor, Royal Private Apartments exhibition. Photo A. Stankiewicz.

State aparments

Je pense que c’est la partie la plus intéressante de tout le site. Il y a une salle : la salle des députés, trop originale où on voit plein de têtes sculptées et peintes, collées au plafond.

La salle de réception du roi est très impressionnante aussi avec un trône & un énorme tapis, comme dans les films ! On peut remarquer que dans l’ensemble, le château est plutôt sombre.

Un peu fatigués par cette journée de visite, nous retrouvons Alexandre, un expatrié français, au centre-ville, et on finit par faire comme des polonais : descendre cul sec plusieurs shots de vodka au citron (1€ chacun) dans un Pijalnia. « Il n’y a pas plus typique » selon notre compatriote.

Comme à Cuba, l’alcool ne coûte pas cher. La vodka est délicieuse et ne fait pas mal au crâne comme en France. Comme nous le dit Alexandre : « la Pologne est un pays à devenir alcoolique ».

Partie 2 : Conseils pratiques

Comment y aller

En tram. Consultez le site de Jakdojade ou télécharger l’appli de ce site (gratuite sur Android, 5€ pour l’iPhone). Le ticket coûte 2,8 zloty/personne pour 20mn de trajet (avec correspondance)
Vous pouvez marcher 20mn depuis le centre ville jusqu’à Wawel.

Budget

  • Visites : 64 zloty/personne pour nous (mais ça dépend des zones que vous voulez visiter)
  • Restaurants : 35 zloty/personne
  • Transport : 5,6 zloty/personne – aller/retour
  • Vodka : 4,3 zloty le shot (un peu plus d’1€)

Tarifs & horaires

J’ai surligné en jaune ce que je vous recommande de visiter

Visite d'Auschwitz et Birkenau (Pologne) : éprouvante et émotionnelle. Carnet de voyage
Voyager Léger : Comment partir en week-end seulement avec un petit sac Longchamp ?
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.