Soins Dentaires à Rome en Italie (couronne, caries, détartrage, paradontites) : Combien ça coûte ?

Désolée de mettre autant de temps à uploader les carnets de voyage, mais depuis septembre, je traîne chez le dentiste et ces RDV me mettent en low energy, c’est fou. Penser constamment à mes dents ou mes problèmes de dent, ça m’épuise !

Je me demande si Tour du monde 5 continents s’est transformé en Tour du Monde des dentistes. C’est terrible ! J’ai visité des cabinets dentaires en Thaïlande, au Maroc, au Canada, en Italie et en Turquie. Bon, ce que je peux vous dire que les dentistes français sont les pires donc si votre portefeuille le permet et que vous pouvez vous faire soigner ailleurs, je vous recommande vivement.

Pourquoi me faire soigner en Italie ?

C’est la question que tout le monde me pose. Notre société est toujours basée en France, donc j’ai la sécurité sociale + la mutuelle obligatoire françaises. En me faisant soigner en France, j’ai toutes les chances de me faire rembourser une grosse partie de mes soins.

En Juin 2019, alors que j’étais encore à Rouen, j’ai mis un mois à obtenir un RDV avec un dentiste réputé, spécialiste en gencives (paradontiste). Ayant été soignée par ma dentiste canadienne un an auparavant, je sais reconnaître les symptômes et j’ai couru chez ce spécialiste pour qu’il me soigne les problèmes parodontites. Une radio a été faite et non seulement il m’a affirmé qu’il n’y avait AUCUN problème, mais en plus, il m’a fait remarquer que j’avais une petite carie mais qui ne nécessitait pas de soin.

Je le croyais, tout contente, et c’est alors que nous sommes partis à Rome pour 1,5 mois. Cependant, les symptômes ne sont toujours pas partis (normal, il ne m’a pas soignée) et j’ai envisagé de revenir me faire soigner en France, chez un ou deux paradontistes à Paris (ils donnent des cours à l’université en plus). Après avoir lu et relu leurs sites web pendant plusieurs jours, je me renseigne à gauche à droite pour connaître les tarifs pratiqués et une assistante dentaire contredit une des informations mises en avant sur leur site. Je fais des recherches en anglais qui contredisent également ce que racontent nos paradontistes français, et franchement j’en ai ras le bol et décide de ne plus jamais faire confiance aux dentistes français.

Donc, au lieu de revenir en France, je décide de rester et me faire soigner en Italie.

Comment coûtent les soins en Italie ?

Alors, les résidents ont droit à la sécurité sociale, donc ils paient à peu près les mêmes prix conventionnés qu’en France. Mais pour prendre RDV avec ces dentistes conventionnés, il faut attendre longuement, et s’il y a une chose que j’ai bien compris après ces longues années en France, c’est qu’en dentisterie, plus c’est cheap, plus il faut se méfier.

Je me renseigne auprès des italiens que je connais et ils m’affirment que ces dentistes sont payés par l’Etat, comme une sorte de salaire fixe, donc ils n’ont pas à bien bosser, ni bosser beaucoup. Bon, j’ignore si c’est vraiment le cas, mais c’est ce qu’on m’a dit.

N’étant pas résidente de toute façon, j’opte pour un cabinet privé.

Alors, le problème c’est la langue. Je ne parle pas italien, mais anglais, français, espagnol et vietnamien.

J’ai repéré plusieurs cabinets mais quand je téléphone pour prendre RDV et demander si le dentiste parle une de ces langues, la réponse est négative.

Je sais que beaucoup m’aurait conseillé (1) le cabinet dentaire américain (2) le cabinet dentaire recommandé par l’Ambassade de France en Italie.
Mais (1) j’ai lu un review – positif – sur le cabinet dentaire américain, qui affirme avoir été ravi d’une dévitalisation en une heure. Excusez-moi, une dévitalisation en une heure c’est forcément du travail bâclé (2) je ne veux pas me faire consulter par des dentistes, même italiens, formés en France.

Bref, après avoir appelé un peu partout, je finis par choisir un cabinet à deux pas de la place d’Espagne. Avant de venir, j’ai stalké le dentiste à mort. Après avoir compris qu’il avait 50 ans d’expérience derrière lui, qu’il avait écrit 5 bouquins sur l’implantologie, a été prof à l’université pendant des années, et même une patiente suisse vient le voir chaque année (alors que les dentistes suisses sont les meilleurs au monde), je me suis dit « il peut me sauver ».

Les cabinets italiens ont tous des hygiénistes, dont le job consiste juste à faire du détartrage. C’est un très très bon point, car les dentistes qui font hygiénistes en même temps, ont tendance à bâcler le travail. Les pays dits « développés » séparent souvent ces deux jobs, sauf en France, sûrement parce que nos tarifs conventionnés sont trop bas pour embaucher une personne à temps plein pour ça.

Tarifs (fourchette très haute)

Je vous donne tout de suite ses tarifs, très élevés, même par rapport à d’autres cabinets, mais c’est le prix à payer pour avoir la crème de la crème :

  • Consultation initiale : 150€
  • Radios : 168€
  • Soins parodontites : 600€
  • Soin d’une Carie : 473€
  • Dévitalisation : 525€
  • Couronne : 3 828€
  • Blanchiment des dents (au cabinet + à la maison) : 2 000€

Comment ça se passe ?

Je vous raconte le déroulement dans son cabinet, je ne sais pas comment ça se passe chez les autres hein.

Parodontites

Quand je suis venue le consulter, c’était pour des problèmes de gencives (parodontaux). On a détecté chez moi une perte osseuse, qu’aucun dentiste français ne m’a signalé of course, mais que ma dentiste canadienne a tout de suite remarqué et m’a soignée à base d’antibios & brossage spécial. Après un an, j’avoue avoir été un peu plus paresseuse et ai abandonné le brossage spécial car ça demande trop de produits difficiles à trouver dans les pays où j’étais (Amérique Centrale & Amérique du Sud). J’en avais marre aussi de devoir trouver des prescriptions & des antibios tous les 6 mois et constater qu’ils sont de moins en moins efficaces sur moi.

Donc, pour le 1er RDV, forcément, on part sur des radios à faire (168€) et diagnostic du dentiste (150€).
Pour la 1ère session, il ne m’a pas donné la liste de tous les problèmes que j’avais, mais il a juste parlé de la 1ère priorité : soigner la parodontite
(ma dentiste canadienne aurait listé tous les problèmes, elle – bon chacun son style).

Le diagnostic posé, il m’explique pourquoi il faut soigner la parodontite (même si je le sais déjà, je pense que si quelqu’un découvre ce problème pour la 1ère fois, ces informations auraient été super super utiles), les étapes à suivre pour corriger ça : 1ère séance où l’on va me montrer pas à pas comment me brosser les dents, suivies de deux séances de détartrage en profondeur (d’une heure chacune), puis une dernière séance de vérification & diagnostic final.

Je passe voir la secrétaire qui me propose le devis à signer, puis on prend le RDV pour la prochaine séance. Chez eux, selon le progrès fait par le patient, le RDV n’est jamais pris à l’avance, c’est souvent un RDV, puis un autre. Mais je reçois toujours des mails s’il y a des annulations pour pouvoir les voir plus tôt que prévu par exemple.

  • 1ère séance : mon hygiéniste regarde les radios, regarde l’état de mes gencives et me propose un programme de brossage sur mesure. Le programme est également imprimé en anglais pour que je n’oublie pas. Je repars avec les nouveaux outils de brossage. Désormais, je dois passer 30 minutes par jour à me brosser les dents. Les premiers jours étaient horribles, j’avais presque les crampes, mais j’ai tenu. Dans ce studio, ils prennent des photos en HD à chaque étape pour suivre l’évolution.
  • 2ème séance : détartrage complet de la mâchoire d’en bas. On révise de nouveau le protocole de brossage. En gros, elle me montre de nouveau quelques gestes puis je dois le faire devant elle pour qu’elle valide.
  • 3ème séance : détartrage complet de la mâchoire d’en haut. On révise de nouveau le protocole de brossage. Mon hygiéniste adapte le programme car elle voit qu’une partie de la gencive n’a pas aimé la 1ère étape du programme. Re-photo en HD pour suivre l’évolution.
  • 4ème séance : après 3 semaines de voyage, et de brossage intensif, dernier RDV pour voir comment ça a évolué. Tout le monde est ravi des résultats et me félicite d’avoir compris et appliqué correctement le programme de brossage. Il y a même une poche qui s’est réduite en taille. Maintenant, ce programme, je devrai le suivre à vie. Mon dentiste vient pour vérifier le travail de l’hygiéniste et prononcer son diagnostic final : maintenant que les soins parodontites sont terminés, on doit soigner ça en priorité, et ça en dernier etc.

Maintenant que mes gencives et dents sont ultra propres, je peux revenir pour un détartrage tous les 6 mois. En parallèle, je buvais de l’eau de Quinton et ça a l’air de régénérer mon os, je ne sais pas trop comment l’expliquer, mais voici les radios avant/après :

Bonne nouvelle reçue ce matin : ces soins ont été remboursés à -50% par mon assurance voyage. La sécurité sociale française demande des documents complémentaires (en principe les soins réalisés dans d’autres pays de l’Union Européenne peuvent être prise en charge à hauteur du barème français mais c’est au bon vouloir de la sécurité sociale). A suivre…

Caries

Je pensais que les caries pouvaient être soignées par n’importe qui, mais depuis que deux dentistes français ont loupé la mienne et celle de JB, je sais désormais que ce n’est pas un talent donné à tout le monde. Bon, je trouve que les tarifs pratiqués pour les caries ici sont hors de prix, j’aurais pu me faire soigner au Maroc ou en Turquie pour moins cher (entre 80€ et 150€), mais bon, le travail effectué ici était absolument parfait. Ravie ravie !

Couronne

C’est là où c’est devenu compliqué.

Je vous en parle mais quand on se fait soigner à l’étranger, dans une langue qui n’est pas la sienne, l’exercice est beaucoup plus difficile.

  • Premièrement, il faut avoir le vocabulaire pour. Fort heureusement, je parle très bien anglais et ai l’habitude de lire les articles des cabinets dentaires américains.
  • Deuxièmement, il faut connaître le sujet comme un vrai spécialiste, pour savoir si c’est prioritaire, pas prioritaire, ou peut être soigné ailleurs. Encore une fois, cela fait 20 ans que je dois m’occuper de cette couronne donc je connais le sujet par cœur

Je vous ai raconté ici que j’avais une dent de devant cassée suite à un accident. Qui a été dévitalisée, puis est devenue grise, puis remplacée par une couronne, qui a été ensuite cassée. On vient de découvrir qu’il y a une petite infection à la racine donc il faut remplacer la couronne de toute façon.

Remplacer une seule dent de devant est l’exercice le plus difficile en implantologie car selon l’angle, la couleur change et pour que ça matche avec les dents d’à côté, le prothésiste comme le dentiste doivent bosser comme des dingues.

Mon dentiste m’a donc proposé de corriger complètement mon sourire : càd allonger les deux dents de devant, boucher les « trous » entre les incisives centrales & incisives latérales, ce qui consiste à retaper 4 dents de devant, pour un résultat plus naturel et homogène, au lieu de travailler seulement sur une seule dent. L’idée est de redonner un environnement sain mais esthétique aux dents de devant.

Le diagnostic est l’étape le plus important. Si un dentiste aussi réputé ne trouve « que » ça à travailler sur mes dents, ça veut dire que le reste est vraiment, vraiment OK. Je préfère qu’un dentiste me dise tout ce qu’il y a à corriger, proposer sa meilleure stratégie, plutôt que le « tout va bien, revenez dans un an » traditionnel en France.

Le diagnostic posé, je passe voir la secrétaire et regarde le devis, à 5 chiffres. On respire, Il faut garder son sang-froid et juste barrer une ligne après l’autre, c’est tout.

  • Blanchiment dentaire ? j’ai encore du produit & ma gouttière pour le faire à la maison. Barré
  • Travail sur les 4 dents au lieu d’une seule ? Barré, barré, barré, barré..

J’ai donc gardé le travail à effectuer sur une seule couronne. 3 828€ (tarif réduit de 10% car je suis cliente chez eux et la chance d’avoir le portefeuille pour pouvoir payer en une fois). On n’est plus à 5 chiffres. OUF. Il y a 10 ans, j’ai payé 2 000€ à Paris, donc ce tarif ne me paraît pas déconnant, surtout effectué par un spécialiste d’implants et un prothésiste artiste.

Les tarifs en Hongrie, à Cuba, ou en Thaïlande auraient été beaucoup moins chers. Cependant, les meilleurs matériaux coûtent chers partout et j’ai besoin d’un artiste prothésiste, et pas n’importe qui. J’ai besoin d’une couronne qui résiste 20 ans…

Le remplacement d’une couronne demande plusieurs étapes et les étapes les plus faciles (caries, détartrage, pivot…) sont effectués par deux autres dentistes du cabinet. Mon dentiste avec 50 ans d’expérience intervient aux étapes les plus importantes ou ayant le plus de risque (par exemple : enlever l’ancienne couronne sans casser la racine, et mettre la dent temporaire & la dent permanente) et il passe vérifier le résultat à chaque étape, ou des fois juste pour faire coucou et faire comprendre qu’il suit mon évolution & mon dossier.

Un prothésiste passe relever la couleur de mes dents, regarder la forme de mes dents, de ma bouche, prend des photos lui-même. Il est présenté par le dentiste comme le Van Gogh des prothèses ahaha. Donc après avoir enlevé l’ancienne couronne, je dois me promener avec une couronne temporaire pendant 2 semaines, avant de recevoir ma couronne définitive.

J’ai parlé longuement des détails techniques d’une couronne sur la dent de devant ici.

La différence avec ce dentiste italien (vs. français ou canadien), c’est qu’il ne cherche plus à corriger mon espace naturel entre les dents. Il me dit que c’est en essayant de perturber l’environnement naturel que ça crée des problèmes que j’ai eus donc on oublie la correction esthétique. Si l’on voulait corriger l’esthétique, il aurait fallu corriger d’autres dents aussi, mettre des composites et pas une dent beaucoup plus grosse que l’autre puis basta. Je garde mon espace entre les dents.

Deuxième différence : cette fois il a réduit le pivot à mort, il a vu à quel point mon pivot en or blanc, a été robuste (on ne pouvait plus l’enlever), donc il l’a réduit davantage en longueur et en épaisseur, pour que la couronne définitive soit une copie quasi identique de ma dent naturelle et beaucoup plus fine que l’ancienne couronne.

Troisième différence : le prothésiste est sur place, donc il m’a vue en vraie et en plus, il a pu modifier la couronne permanente en live, après l’avoir observée dans ma bouche. Je n’ai encore jamais eu ça, car d’habitude c’est le dentiste qui le fait, et le dentiste n’est pas un prothésiste, chacun son métier

Mon Avis sur le Cabinet

Je suis extrêmement contente de ce cabinet. Il y a énormément de monde qui intervient sur ma petite bouche, mais ils passent me voir de manière harmonieuse, comme les mélodies d’une symphonie, avec une extrême précision. Par exemple à peine la dent temporaire posée, mon hygiéniste passe pour enlever le ciment en trop. Ils font en sorte que ce soit toujours la même hygiéniste qui s’occupe de moi. Je n’ai pas à demander quoi que ce soit, tout est orchestré d’une main de maître.

Même s’ils ont des niveaux en anglais variés, tout le monde essaie de communiquer clairement avec moi en anglais, de l’assistante dentaire jusqu’au prothésiste, en passant par les dentistes. Les tarifs ne font que refléter le niveau de soin et d’attention pour chaque patient. Je n’ai jamais eu à attendre (3 minutes dans la salle d’attente à chaque fois peut-être ?)

Mes radios & photos sont affichées à chaque séance de soin et les dentistes et hygiénistes se basent sur ces radios et photos pour effectuer les soins. J’aime beaucoup qu’ils prennent des radios car une grande partie de mes problèmes sont difficilement détectables à l’œil nu.

Lors du RDV de remplacement de couronne, j’étais extrêmement anxieuse, et on m’a non seulement donné de quoi me calmer (4 gouttes de je ne sais quoi), mais ils étaient aussi prêts à m’endormir (au gaz) si je le voulais. Comme au Canada, souffrir n’est pas dans leur vocabulaire, donc j’ai toujours eu des anesthésies à foison, et même avant la piqûre d’anesthésie, j’ai le droit à une crème anesthésiante pour rendre les piqûres moins douloureuses !!

L’environnement est très agréable également, dans un cabinet spacieux et magnifiquement décoré (jusqu’au plafond) par un architecte de renom, avec de la musique classique dans chaque salle de soin.

Les photos avant/après sont prises de manière régulière, les radios & photos sont envoyées par email sans aucun problème.

De même, les secrétaires ont tout fait pour me fournir les documents demandés par mon assurance internationale, même si cela veut dire qu’il faut écrire des choses en anglais et traduire les factures en anglais aussi.

Quelques conseils

Après ce tour du monde des dentistes, je dois vous mettre en garde :
(1) les soins à l’étranger demandent du temps. Je suis restée au Canada 2,5 mois et en Italie 3,5 mois mais les soins s’étalent sur 1,5 mois avec RDV toutes les semaines pour régler, à chaque fois, une partie des problèmes. Donc venir se faire soigner lors de ses 3 semaines de vacances, pourquoi pas, mais il faut garder en tête que seuls les soins prioritaires pourront être effectués pendant une si courte durée.
(2) il faut toujours utiliser son cerveau. Même si vous voulez faire totalement confiance à un dentiste, ses critères d’esthétisme ne sont pas forcément les vôtres, c’est toujours à vous de trancher ce que vous voulez faire, ou non. Je trouve que notre société devient de plus en plus assistée et les gens ne sont plus capables de prendre des décisions importantes pour eux-mêmes et recherchent constamment la validation d’autrui. C’est votre bouche, vos dents, vous décidez. Les dentistes expriment leur avis, vous tranchez. Toujours.
(3) il y a plus d’informations en anglais disponibles sur les cabinets dentaires anglophones donc n’hésitez pas à faire des recherches en anglais sur Google, au lieu de rechercher uniquement en français. Il faut aussi croiser les informations de différentes sources, avant de se faire une opinion définitive.
(4) si vous ne parlez pas anglais, achetez des livres réservés aux étudiants-dentistes. Ce sont les meilleures sources que vous trouverez.
(5) je ne suis pas dentiste, si vous me demandez quoi faire, je ne trancherai pas pour vous. Je suis une personne lambda.

Voilà voilà 😀

Je suis allée voir un Chiropracteur Network Spinal Analysis™ à Rome (Italie)
[Avis] MODIBODI Maxi-24hrs, Culotte pour les Règles Hémorragiques
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Un commentaire
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.