[Réflexion] #6 : Arrêter de se comporter en victime

Récemment, sur un forum des expatriés, une anglophone résidant à Paris s’est plainte du comportement des parisiens à l’encontre des non-francophones. Dès qu’elle ouvre la bouche et qu’elle parle en anglais, elle est littéralement ignorée par la plupart des gens ou alors on lui répond en français d’un ton méprisant. Depuis le confinement, c’est pire : elle n’ose plus sortir de chez elle de peur d’être interrogée par la police sur le motif de son attestation et être incapable de répondre en français.

Cette histoire m’a beaucoup fait réfléchir car avec ma petite taille et ma petite voix, dans le passé, il m’est arrivé des expériences similaires, je sais ce que c’est d’être mal traitée à cause d’une raison complètement injuste. Certaines personnes m’ont mise dans la catégorie « faible » dès la 1ère seconde et se sont permis de m’écraser dès qu’ils pouvaient. Sans compter les personnes jalouses de ma situation, de ma chance ou de mes capacités… et ont voulu me nuire : d’une simple dénonciation au professeur, jusqu’aux mensonges au big boss, en passant par une appréciation totalement injuste sur le bulletin scolaire.

Récemment, après avoir pondu un article long de 5000 mots, un malin a trouvé ça cool de presque copier/coller mon article, en ré-écrivant le contenu. Je suis tombée dessus par hasard en faisant du monitoring SEO pour mon blog et ai reconnu mon contenu car j’y ai mis une information pas importante, mais qui sortait uniquement de ma tête. Et ce malin a repris cette information, qui n’existait nulle part ailleurs que sur mon blog, c’est là que j’ai eu la certitude d’avoir été plagiée.

Je sais tout ça, et ça me met en colère car je déteste par-dessus tout l’injustice. Pendant longtemps, j’en ai beaucoup souffert car je me sentais trahie et me suis demandé « comment on pouvait me faire ça ? », j’étais la victime de mes bourreaux. J’ai réfléchi sérieusement si j’avais effectivement nui à ces personnes, de manière inconsciente, si c’était justifié ou pas. Je me sentais coincée car je ne voyais pas comment leur haine vers moi était justifiée J’associe ma chute de trafic aux sites qui m’ont plagiée, en mode victime collatérale.

Mais nous ne pouvons pas rester victime toute notre vie, à nous dire « c’est de sa faute » et à nous demander « pourquoi moi ».

On ne peut pas rester à la maison sans sortir pendant tout le confinement juste parce qu’on ne parle pas français.
La meilleure défense est de rester fidèle à soi-même et être encore meilleur(e) que la veille.

Comme l’a raconté Sara Blakely, la fondatrice de Spanx, son invention a été copiée mille fois, mais au lieu de courir derrière les copieurs, elle préfère sortir de meilleurs produits, car selon elle, son temps est plus précieux et devait être consacré à s’améliorer constamment, pas à se battre. Elle aurait pu se comporter en victime et blâmer ses concurrents de leur pratique déloyale. Au contraire, elle l’a transformée en énergie positive et motivation pour sortir des produits de plus en plus innovants.

Je n’ai jamais confronté mes bourreaux et je ne les ai jamais dénoncés. Je pense sincèrement que leur conscience va s’en charger et ils sauront mieux que personne ce qu’ils ont fait. Il ne faut pas oublier que ceux qui causent de la souffrance aux autres, sont eux-mêmes de grands souffrants. Ma défense, c’était d’être encore meilleure qu’avant et malgré leurs stratagèmes, j’ai toujours fini par obtenir ce que je souhaitais, ce qui les enrageait encore plus. D’ailleurs, c’est en ayant les premiers haters sur le blog / YouTube que JB et moi nous sommes dit : « ça y est, on est passés à un autre level« .

Il n’y a pas de succès sans haters, et maintenant, ces personnes, je les évite tout simplement. Trop occupée à vivre l’instant présent

[Tarifs 2020] Comment aller au Machu Picchu sans avoir à trekker, marcher, se fatiguer
Code Promo & Parrainage Mademoiselle Bio : 5€ pour votre 1ère commande
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.