Nintendo Switch : la console de voyage idéale

Retrouvez la Nintendo Switch sur Amazon au meilleur prix.

Lorsque j’étais gamin, j’aimais bien jouer aux vidéos, que ce soit sur console, j’en ai eu plusieurs, ou sur ordinateur.

J’ai (presque) complètement arrêté dès que j’ai démarré ma vie professionnelle. Je n’avais pas le temps, pas de télévision, un ordinateur sur Linux puis Mac (où les jeux ne sont pas légion, …).

Récemment, ça m’a manqué et j’ai profité de notre passage en France pour m’acheter une Xbox d’occasion, y jouer le mois de notre présence en France avant de la revendre car une Xbox n’est évidemment pas compatible avec notre mode de vie nomade.

Je suis tellement peu l’actualité des jeux vidéos que je ne connaissais même pas l’existence de la Nintendo Switch, je l’ai découverte par hasard dans une guesthouse au Canada. Je me suis laissé séduire par le concept et j’en ai acheté une, et c’est génial !

La Nintendo Switch est une console hybride

La Nintendo Switch est la toute première console hybride, elle peut s’utiliser à la fois comme une console de jeu portable et comme console de salon.

Elle dispose de trois modes d’utilisation différents

1/ Le mode portable

Dans ce mode, on joue tout simplement en tenant la console dans sa main. Idéal lorsqu’on est en déplacement (bus, métro, avion, …) ou qu’on veut jouer un peu au lit avant de se coucher.

2/ Le mode sur table

Dans ce mode, on peut poser la console sur la table en la faisant tenir via une petite languette intégrée. Ce mode peut être intéressant lorsqu’on est à l’extérieur avec des amis, on peut en effet jouer à plusieurs.

Je n’ai encore jamais expérimenté ce mode et je ne suis pas hyper convaincu, la languette ne permet en effet pas de régler l’angle de la console qui est assez élevé.

3/ Le mode « télévision »

Grâce au dock et au câble HDMI (fournis), on peut en un instant switcher son mode de l’utilisation de portable à la télévision. Sans redémarrer sa console, sans arrêter sa partie, c’est vraiment bien pensé.

Seul petit soucis, le dock fourni par Nintendo est assez volumineux et réduit la portabilité de l’ensemble mais des sociétés tierces ont développé des solutions beaucoup moins encombrantes. J’ai parlé du dock alternatif que j’ai acheté ici.

Un doc alternatif (à gauche) est l’idéal pour voyager en limitant l’encombrement.

Les manettes sont vraiment bien pensées

Le système de manette (Joy-con) est vraiment astucieux.

Vous pouvez également l’utiliser de trois manières différentes

1/ Attaché à la console

C’est le mode le plus classique lorsqu’on utilise la console en mode portable.

2/ Relié à une manette

Vous pouvez détacher les Joy-con de la console et les accrocher à une manette (fourni). Vous avez ainsi une manette avec une très bonne prise en main. L’idéal lorsque vous jouez sur télévision.

3/ En mode « deux manettes »

Si vous voulez jouer à deux, chaque Joy-con peut devenir une manette individuelle. Les manettes deviennent vraiment petites et en fonction des jeux, vous serez limités à cause du nombre réduit de boutons mais pour des jeux comme Mario Kart, ça ne posera pas de soucis.

Les Joy-Con sont vraiment un condensé de technologie : bluetooth, vibrantes, capteurs de mouvements (qui permettent d’avoir des jeux comme le proposaient la Nintendo Wii), …

Une qualité graphique au rendez-vous

Je n’ai pas encore joué à beaucoup de jeux mais je suis agréablement surpris par la qualité graphique. Je pense que c’est du jamais vu pour une console portable.

Si on le compare à une console de salon, on reste bien évidemment en dessous impossible de rivaliser avec les dernières PlayStation ou Xbox en réduisant tellement la taille de l’appareil.

A titre d’exemple, le moteur graphique utilisé sur Fifa 19 (version Switch) est celui de Fifa 16 (version consoles de salon). La Nintendo Switch n’est pas assez puissante pour gérer le moteur graphique utilisé à partir de Fifa 17.

C’est une des critiques qui revient souvent concernant la Switch : une qualité graphique qui aurait quelques années de retard mais il faut savoir ce qu’on veut.

De mon côté, l’aspect nomade est primordial et je m’accommode parfaitement de ces compromis à la qualité graphique. Si vous voulez absolument avoir les graphismes derniers cris, ce n’est certainement pas la bonne console.

L’autonomie

Même si Nintendo annonçait une autonomie max de 6h, la réalité se situe plus autour de 3h.

Je trouve ça suffisant, jouant rarement (jamais ?) plus de 3h d’affilé. Pour les plus gros joueurs qui ont de longs déplacements, ça peut être un peu juste.

Il existe des batteries externes pour recharger la console et étendre très largement la durée d’utilisation.

Un mode avion est disponible permettant sûrement d’économiser quelques pourcentages de batteries.

Je n’ai pas encore testé mais il est sûrement également possible de recharger la console avec le port USB qu’on a de plus en plus souvent dans les avions, bus, …

Un poids très correct

Le poids de la console est de 300 grammes, 400 grammes avec les Joy-Cons.

Si on ajoute l’ensemble des éléments (housse, alimentation, câbles, …) on doit être autour de 800 grammes.

Il faut cependant remplacer le dock d’origine qui pèse 300 grammes en plus de prendre pas mal de place.

On est loin des 3 ou 4 kg des Xbox ou PlayStation sans leurs accessoires.

Cela fait de la Nintendo Switch une console vraiment nomade. Tout tient dans une housse comme celle-ci (à l’exception de l’alimentation, indispensable si vous souhaitez utiliser le dock et du support plastique pour pluguer les Joy-Cons.

De plus en plus de jeux

Le succès commercial de la Nintendo Switch encourage de plus en plus d’éditeurs à créer des jeux pour la Switch ou faire un portage d’un jeu déjà existant.

Ce qui est assez encourageant c’est que tout le monde s’y met : tant les gros éditeurs que des petits studios indépendants.

Plus de 1500 jeux sont déjà disponible et cela va aller en augmentant.

Tous les jeux sont achetables de manière dématérialisée via le Nintendo E-shop qui permet d’acheter via carte bancaire ou Paypal. Il faudra être patient car il y a souvent de nombreux Go à télécharger derrière.

Les jeux les plus connus sont également achetables sous forme de cartouches en magasins. C’est intéressant car ça permet d’acheter des jeux d’occasion à un tarif réduit.

Attention cependant, l’achat d’un jeu sous forme de cartouche ne garantit pas qu’il n’y aura rien à télécharger. C’est bon à savoir si vous êtes dans une zone avec une connexion internet lente.

Les accessoires indispensables

Voici les accessoires que j’ai achetés qui me semblent indispensables :

  • Une vitre de protection en verre trempé qui va protéger votre écran. Certains ont signalé que le fait d’insérer la console dans le dock d’origine pouvait rayer l’écran… Evitez ce problème en le protégeant au plus vite. J’ai acheté la vitre en même temps que la console en boutique, je n’ai pas de modèle à vous recommander. Comptez entre 9$CA et 13$CA
  • Une carte SD. C’est quasi obligatoire car la capacité de la console est de seulement 32 Go. Quelques Go sont déjà occupés par le système et comme les jeux sont de plus en plus gourmands en téléchargement, sauvegarde, … c’est très insuffisant. Nintendo recommande d’utiliser une carte SD UHS-I (Ultra High Speed Phase I) dont la vitesse de lecture est d’au moins 60 Mo/s. J’ai pour ma part acheté cette carte SD 128 Go dont je suis très content.
  • Une housse de transport pour les déplacements. J’ai acheté celle-ci dont je suis très content également et qui est très bon marché.
  • Un dock nomade. Un dock est indispensable pour jouer à la console en mode télévision et le dock d’origine est trop volumineux pour être facilement transportable. J’ai acheté le dock Javontec qui est minuscule, qui tient dans ma housse de transport et qui fonctionne parfaitement.

Conclusion

La Nintendo Switch est vraiment la console idéale pour les grands voyageurs comme moi qui n’ont pas renoncés à jouer aux jeux vidéos de temps en temps. Je la recommande vivement !

Retrouvez la Nintendo Switch sur Amazon au meilleur prix.

Drimsim : la meilleur carte SIM internationale (avis + code promo)
Avis sur la carte Boursorama Ultim (+parrainage 130 € offerts)
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.