Avis sur Yupwego : l’assurance voyage idéale pour les nomades digitaux ?

NB : n’ayant souscrit à l’assurance Yupwego que très récemment, je n’ai pas encore eu l’occasion de leur demander un remboursement de soin. Ce n’est donc que de l’offre que je vais vous parler aujourd’hui. Je mettrais à jour l’article au fur et à mesure de mon utilisation de leurs services.

Bien que salariés de notre propre entreprise française et cotisant à la caisse primaire d’assurance maladie, nous devons souscrire à une assurance voyage privée. En effet, dès lors que vous partez à l’étranger, le remboursement éventuel de la CPAM ne se fera qu’après l’appréciation de la situation, sur une base forfaitaire et après que vous aillez avancés les frais, … En cas de besoin grâce et urgent, l’assurance maladie ne sera pas d’une grande aide.

Nous avons tout d’abord été assuré par l’assurance Chapka. Nous avons été très contents de leurs services et nous avons vu tous nos soins remboursés sans difficulté. Malheureusement, Chapka ne vous couvre que pour deux années consécutives.

Nous avons ensuite été assurés par Truetraveller. La communication était un peu moins fluide qu’avec Chapka mais nous avons bien été remboursé pour des frais dentaires en Italie. Malheureusement, Truetraveller est une société anglaise et ne peut plus nous couvrir à cause du Brexit.

Nous aurions pu revenir chez Chapka pour deux nouvelles années mais je me suis mis à chercher une assurance :

  • Qui peut nous assurer sans limite de durée : nous voyageons depuis bientôt 5 ans et ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin, si je peux éviter de changer tous les deux ans, c’est mieux.
  • Qui prend charge les éventuels soins d’urgence liés au covid : c’est plus rassurant pour nous et de toute façon obligatoire pour entrer dans certains pays.
  • Qui peut nous assurer alors que nous sommes déjà sur les routes : certaines assurances ne peuvent pas vous assurer si vous avez déjà quitté la France
  • En bonus : une assurance que l’on peut interrompre temporairement quand on le souhaite. Nous retournons en effet en moyenne un mois par an en France où nous sommes couverts par l’assurance maladie. Nous pouvons ensuite être couverts par l’assurance de nos cartes bancaires pendant 3 mois quand nous quittons la France. Il est dommage de payer une assurance en plus pendant ces périodes.

Le cahier des charges n’était pas évident mais j’ai trouvé ! Il s’agit de l’assurance Yupwego !

Qui est Yupwego ?

Yupwego est une entreprise français créé par et pour des voyageurs.

Derrière Yupwego, la prestation d’assurance est gérée par AIG, l’un des leaders mondiaux de l’assurance.

L’aspect assistance est géré par AVA Assurance qui exerce depuis 35 ans.

Ce sont donc des acteurs solides et sérieux qui ne risquent pas de mettre la clé sous la porte dans 6 mois, c’est un point très important pour quelque chose d’aussi sérieux que l’assurance santé.

Quelle est l’originalité de Yupwego ?

Tout d’abord, Yupwego propose une assurance sans limite de durée ce qui est assez rare dans le monde de l’assurance voyage et particulièrement pertinent pour les nomades digitaux que nous sommes.

Mais le point qui m’a particulièrement séduit : c’est que Yupwego propose une flexibilité à la journée !

En effet, lorsque vous vous inscrivez à Yupwego, vous indiquez la date et votre début de voyage sans préciser de durée de fin. Si vous repassez en France et que vous n’avez plus besoin d’assurance, il suffit de l’indiquer en deux clics sur votre interface.

Yupwego vous prélèvera chaque semaine sur votre compte bancaire en fonction du nombre de jours où vous avez été couverts.

C’est pour moi un super point car depuis bientôt 5 ans que nous voyageons, il y a toujours au moins un mois par an où nous sommes en France (et même plus à cause du confinement…) et que nous payions notre assurance « pour rien ». Sur plusieurs années ça fait des sommes conséquentes que Yupwego va nous permettre d’économiser.

Quel est le niveau de couverture de Yupwego ?

L’assurance est un monde merveilleux où tout est compliqué et il faut souvent s’arracher les cheveux pour bien comprendre dans quels cas nous sommes couverts.

Ce qui est appréciable avec Yupwego, c’est qu’il y a un réel effort pour simplifier ce qui n’a pas besoin d’être complexifié.

En résumé, Yupwego vous couvre pour :

  • Les frais médicaux (pas uniquement les cas graves : vous pouvez consulter un médecin si vous êtes malades, vous serez remboursés).
  • Le rapatriement : c’est surtout pour ça qu’on fait appel à une assurance voyage. En cas d’accident grave, Yupwego prendra en charge le rapatriement sur la base des frais réels. Une fois de retour en France, vous serez assuré jusqu’à un million d’euros de frais d’hospitalisation.
  • La responsabilité civile
  • La perte / vol / détérioration de bagages
  • Le covid (important par les temps qui courent)

Point très appréciable : les frais médicaux ne sont pas soumis à franchise à l’exception des pays les plus chers (Etats-Unis, Canada, Australie, Japon, …) où il y a 30 euros de franchise par acte. Notre assurance précédente avait un tel niveau de franchise que les petits soins médicaux n’étaient de facto pas couverts.

Concernant les sports, certains sports ne sont pas couverts par l’assurance de base (alpinisme, plongée sous-marine, canyoning, …). Il faut prendre une option à 10 € par mois si vous souhaitez être couverts pour ces sports. Certains sports considérés comme les plus extrêmes ne sont pas couverts par l’option.

Combien ça coûte ?

Il est difficile de faire plus simple que Yupwego sur la simplicité de la tarification.

Vous payez un tarif par jour qui dépend du pays dans lequel vous êtes.

  • Zone A : 1 € par jour
  • Zone B : 2 € par jour
  • Zone C : 3 € par jour

Lorsque vous changez de pays, il suffit de l’indiquer en 3 clics depuis le site internet.

Lors des journées où vous passez par plusieurs pays, c’est le tarif du pays le plus cher qui sera pris en compte.

Chaque semaine, Yupwego vous facture du montant effectivement utilisé.

A noter que le tarif augmente fortement lorsque vous dépassez les 50 ans et que vous ne pouvez plus être couverts à partir de 65 ans.

Le processus d’inscription

J’ai été bluffé par le processus d’inscription qui prends littéralement 5 minutes. Yupwego demande le minimum d’information et c’est très appréciable.

Point important cependant : si vous êtes déjà en voyage au moment de souscrire (comme c’était notre cas), Yupwego impose un minimum de prime de 200 euros par personne. Les futurs prélèvements hebdomadaires seront déduits de ce montant. Vous ne serez cependant pas remboursés si vous terminez votre voyage avant d’avoir utilisé ces 200 euros. Yupwego n’est donc pas intéressant si vous êtes déjà en voyage et qu’il ne vous reste plus que 2 ou 3 mois avant de rentrer en France.

Un support au top

Le support réponds rapidement par e-mail.

Ayant eu quelques problèmes pour obtenir une attestation d’assurance avant de partir pour la Thaïlande (indispensable pour demander le visa), j’ai téléphoné au support et suis directement tombé sur Gilles, le fondateur. Celui-ci m’a proposé une solution et, comme il devait s’absenter, m’a même laissé son numéro WhatsApp pour que je puisse le joindre si besoin.

Un tel support dans le domaine de l’assurance, ça doit être inédit !

En cas de soucis médical

En cas de consultation chez un médecin, il suffira de faire remplir un formulaire médical fourni par Yupwego (pensez à en imprimer à l’avance !), de scanner la facture de la consultation et des médicaments et d’envoyer le tout avec un RIB par e-mail pour être remboursé. Pas besoin de téléphoner, pas besoin d’envoyer de courriers, c’est bien pratique !

En cas de problème grave, il faut appeler un numéro d’assistance français disponible 24h/24.

Quelques compléments

Après avoir partagé cet article à Gilles, le fondateur de Yupwego, celui-ci m’a apporté quelques compléments d’informations.

Il a passé un an et demi à étudier les 193 pays de la planète pour trouver la meilleure formule d’assurance pour un voyageur.

Il prend l’exemple du Brésil et de l’Inde qui à première vue ne sont pas des pays où la santé coûte cher mais où les riches et les touristes occidentaux se font soigner dans des structures de privilégiés qui coûtent très cher. Dans ces deux pays, Chapka par exemple ne couvre qu’à auteur de 300 000 euros maximum ce qui lui semble très insuffisant pour les cas graves. Il a connu un cas d’une personne ayant eu 800 000 euros de frais médicaux et qui a dû hypothéquer sa maison. C’est pour cela que Yupwego classe l’Inde et le Brésil dans la zone C avec une couverture maximum à hauteur d’un million d’euros.

6 Astuces pour Bien Vendre sur Le Bon Coin
Comment téléphoner en France depuis l'étranger ?
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.