Lisbonne (Portugal) #10 : Monastère des Hiéronymites, Belém

Aujourd’hui, on prend notre courage à deux mains pour aller au quartier de Belém. Ce n’est qu’à 30 minutes de chez nous mais il n’y a que 2 bus qui y vont. Ils sont toujours bondés, les chauffeurs pas du tout gentils… donc on tarde le moment, jusqu’au dernier moment.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

C’est donc en Uber qu’on s’y rend. Nous avons déjà visité la tour de Belém la dernière fois, mais si vous y allez pour la 1ère fois, on vous conseille de vous y rendre en premier.

Monastère des Hiéronymites

Je vous copie/colle ici le texte de présentation du lieu :

Bâti, selon la volonté de Manuel 1er, à l’emplacement de la chapelle de la Vierge de Bethléem où se receuillaient les marins, le Monastère des Hiéronymites est grandiose par la durée de sa construction (150 ans) et par son coût. Il fut confié aux moines de Saint-Jérôme afin qu’ils prient pour le roi et les navigateurs.

C’est un des lieux à visiter en premier à Lisbonne, selon Lonely Planet. Il est vrai qu’il est magnifique de l’extérieur, mais aussi à l’intérieur.

L’achat des tickets, une aventure en soi

Quand vous arriverez depuis l’avenue principale, il y a deux queues : à gauche pour le musée national d’archéologie, et à droite, pour le monastère. Une fois que vous avez acheté le ticket (10€/personne), il faut sortir et marcher 50m pour entrer du côté de l’église (cf. la photo).

l’entrée se trouve là où vous voyez la chapelle là, où il y a du monde sur la photo

Les tickets s’achètent via des machines, il y a un employé qui peut aider au cas où. Tout est traduit en français. Cependant, il y a des tickets pour les familles du coup on a pu entendre cette conversation super drôle :

Touriste : euh… excusez-moi, vous parlez français ?
Employé du monastère : oui ? comment je peux vous aider ?
Touriste : je n’arrive pas à acheter des tickets
Employé : combien êtes-vous ?
Touriste : on est 4
Employé : vous avez des enfants ?
Touriste : oui, deux.. mais ils ne sont pas ici avec nous

Ahahahah, le fait d’avoir des enfants ou pas ne l’intéresse pas, monsieur, il veut juste savoir si vous êtes éligible à un ticket familial.

Une merveille

Le cloître est plus petit que dans mon imagination, mais les détails sont impressionnants. Chaque colonne, chaque décoration est réalisé avec soin. C’est le plus beau bâtiment que j’aie visité à Lisbonne.

On accède ensuite à la partie supérieure de l’église, qui est composée de détails intrigants. C’est magnifique !

On peut descendre et visiter l’église gratuitement

Ânfora

Notre amie C. l’a testé et approuvé, on a suivi ses conseils et fini chez ce superbe restaurant niché dans un hôtel 5 étoiles (avec deux énormes piscines) : Palacio do Governador. Le restaurant offre -30% pour tout réservation sur thefork.pt mais même sans réduction, à 20€/plat en moyenne, avec une telle qualité, le rapport qualité/prix est excellent. Je vous recommande !

Pasteis de Belém

Cette pâtisserie est citée dans tous les guides touristiques. Pourquoi ? On a toujours du mal à comprendre. Il est bon mais pas meilleur que les autres non plus. La queue est vraiment très longue, même si le process a été fortement amélioré pour encaisser un maximum de clients en minimum de temps. Il faut compter 20 minutes d’attente en moyenne, et s’attendre à devoir manger dans la rue.

Les bus publics à Lisbonne

En prenant le bus de retour, on a remarqué une confusion créée par les bus publics à Lisbonne.

Quand il y a trop de monde, le bus s’arrêtera 5 mètres avant la station de bus, pour laisser descendre les passagers. Les touristes, n’étant pas au courant de cette pratique, courent jusqu’au bus et se trouvent devant la porte (à l’avance), fermée. Ils tentent de passer par la porte arrière, en tentant de badger leur carte de transport.

Là, ils se font engueuler par les lisboètes, et le chauffeur, qui les obligent à descendre du bus et remonter 5 mètres plus loin, à l’arrêt du bus.

En observant la scène, j’ai vu le regard désapprobateur des lisboètes en mode « je n’en peux plus de ces touristes ». D’une part, je les comprends, il y a 9 touristes pour 1 lisboète à Lisbonne, ils se sentent envahis et n’en peuvent plus de devoir expliquer les règles de base 3 fois par jour aux touristes. D’autre part, je ne sais pas s’ils se rendent compte que leur ville manque énormément d’explications, de panneaux, de plans…Même pour les personnes voyageant énormément comme nous, à chaque fois, on doit se servir de notre téléphone sinon on ne s’en sort pas.

Bref, observez les locaux, et attendez le bus pile à l’endroit où se trouve le panneau indiquant le numéro du bus. Si le chauffeur n’ouvre pas la porte, c’est qu’il y a déjà trop de monde et qu’il ne prendra pas d’autres passagers (ou alors il faut bouger de 5 mètres).

Si vous attendez depuis trop longtemps ou avez absolument besoin de vous asseoir, prenez un taxi, un Uber (code de parrainage : uberUBERTOP) ou un Kapten (code de parrainage : JEAMOI21) ça ne coûte pas cher (environ 6€ pour aller de Belém jusqu’au centre).

Partie 2 : Conseils pratiques

Nous vous recommandons ce programme, si vous comptez passer une demie-journée à Belém :

  • Tour de Belém (juste l’extérieur)
  • Monastère des Hiéronymites (payez le ticket pour visiter l’intérieur, ça vaut vraiment le coup) : 10€/personne
  • Déjeuner (ou dîner) au restaurant Ânfora (comptez 32€/personne)

Note : l’accès au monastère le dimanche était gratuit, mais ce n’est plus le cas maintenant. Il me semble que l’accès est gratuit seulement pour les portugais et résidents entre 10h et 14h le dimanche.

Depuis le monastère, voici les autres points d’intérêt dans le coin

Un jour à Setubal (Portugal)
Lisbonne (Portugal) #9 : Couvent des Carmes, Château S. Jorge, Musée des Marionnettes, Restaurant Ponto Final
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.