Impact du coronavirus sur le trafic d’un blog voyage

La crise du coronavirus a d’énormes répercussions dans de très nombreux domaines. Le secteur du tourisme est l’un des plus touchés. A notre très modeste échelle, nous pouvons le mesurer avec ce blog.

Ce site est un blog personnel de voyage assez classique, il se distingue principalement par la volumétrie de contenus : en tant que nomades digitaux nous avons la chance de voyager en permanence depuis 4 ans. Assez rapidement nous nous sommes pris au jeu en rédigeant très régulièrement des contenus : c’est devenu un immense plaisir de conserver des souvenirs et aider la communauté des voyageurs.

Le blog va bientôt franchir la barre des 1000 articles, généralement très longs (souvent plus de 1000 mots) et couvrent une soixantaine de pays. Il est en grande majorité visité par des personnes préparants un voyage ou étant déjà à destination et cherchant des informations très précises (les tarifs de tel monument, comment se déplacer de X à Y, …)

Nous avions prévu cette année de dépasser le million de visiteur annuel et le début d’année était en phase avec cet objectif, est arrivé la crise du coronavirus.

Si nous regardons le trafic SEO (en provenance des moteurs de recherche) sur les trois premiers mois de l’année. Tout commençait très bien avec des croissances de +112% en janvier, +125% en février pour finir à -12% en mars.

Ces évolutions de trafic sont à ranking constant modulo les variations quotidiennes habituelles.

Si on observe à la maille hebdomadaire, on note un premier fléchissement en semaine 9 (semaine du 24 février). A cette période, il n’y a encore aucune mesure en Europe mais les restrictions de voyage en Asie commencent à être importante. Notre vol Mexico City – Hanoï prévu à cette période avait d’ailleurs été annulé à cause de son escale en Chine. Il devient assez illusoire de partir en vacances en Asie, région qui représente une part significative de notre trafic car nous y proposons de nombreux contenus.

Mais le vrai décrochage se fait en semaine 11 (semaine du 9 mars) puisque c’est à cette période là les premières annonces fortes vont avoir lieu en France : fermeture des écoles puis de l’ensemble des lieux publics non indispensables. En tant que français, les restrictions de voyage deviennent très importantes, même dans l’Union Européenne. C’est à la fin de semaine que nous décidons de rester quelques mois en France le temps que la situation se normalise.

Le lundi de la semaine 12 (semaine du 16 mars) : le président français annonce le confinement sur tout le territoire : game over pour le tourisme.

Si on regarde le trafic quotidien on peut voir assez nettement l’impact des 3 annonces fortes qui ont impacté les français :

  • 12 mars : fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées, …
  • 14 mars : fermeture des lieux publics non indispensables
  • 16 mars : annonce du confinement

Conclusion

Il est étonnant de s’apercevoir que si notre trafic commençait à se réduire avant, ce sont les annonces des mesures en France qui ont provoqué la chute soudaine. Beaucoup étaient dans une forme de déni avant (nous y compris) et continuaient à planifier des voyages comme si tout allait bien.

En faisant des gros arrondis, notre trafic 2020 avant le début de la crise était en évolution de +100% par rapport à 2019. En cette période de confinement, il est de -50%. Le coronavirus divise donc par 4 l’audience de notre blog.

L’impact aurait pu être encore plus fort si nous n’avions pas :

  • Des contenus liés à des tests de produits / services peu ou pas impactés par la crise.
  • Quelques articles sur le coronavirus qui ont eu une audience importante sur quelques jours

Les conséquences financières de notre côté sont marginales, ce blog ne génère presque plus aucun business mais il ne représente qu’une faible partie de nos revenus. Nous continuons à produire des contenus pour le plaisir et attendons avec impatience la fin de la crise pour recommencer à voyager et accueillir de nouveau des visiteurs sur ce blog.

Pour ceux qui vivent du tourisme (agence de voyages, hôteliers, compagnies aériennes, guides touristiques, …) ces quelques chiffres donnent une petite idée du désastre, nous leur souhaitons beaucoup de courage.

Test & Avis : AirPods 2 vs. 1 - Pas tant de différences que ça
[story time] Ma maison familiale à Hanoi dans les années 90
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    2 commentaires
    • Répondre Steeven

      12 avril 2020, 1 h 41 min

      Je suis content de lire cet article. Personnellement j’ai perdu entre 70 et 90% de mon trafic quotidien.

      Quand j’ai pris conscience que c’était répandu vers tous les blogs voyages je me suis senri mal pour ceux ayant comme profession et income juste ça. 🙁

    • Répondre Quentin

      8 avril 2020, 14 h 45 min

      Analyse très intéressante, merci. Je confirme cette tendance sur notre blog, c’est vraiment frappant.
      Ça va effectivement être un désastre pour une grande partie de l’économie…

    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.