El Nido (Philippines) : des plages de rêve

2h de vol depuis Manille et nous voilà à Puerto Princesa sur l’île Palawan. Cette ville n’est qu’une étape car nous prenons directement un bus depuis l’aéroport pour El Nido.

Partie 1 : Carnets de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnets de voyage

Nous avons dû attendre un petit moment avant que le bus ne parte. En effet, on nous dépose d’abord dans un restaurant en nous expliquant qu’ils viendront nous chercher après avoir récupéré deux autres passagers à l’aéroport. Pendant cette longue attente, le mec du resto a suffisamment de temps pour nous pousser à la consommation : faut que tu déjeunes, faut que tu réserves tes bateaux pour El Nido bla-bla-bla ce à quoi nous ne donnons pas suite, déterminés à être prêts dès que le bus réapparaît. 1h d’attente et toujours rien, on râle comme un français sait très bien le faire et magique, le bus est prêt à partir.

Les paysages sur le chemin sont pittoresques, il y a beaucoup de rizières, mais nous sommes frappés par la pauvreté des philippins qui, contrairement à d’autres régions asiatiques, vivent encore dans des maisons en bambou.

Arrivés au terminal de bus, un tricycle (c’est comme ça qu’ils appellent leur sorte de side-car) nous propose de nous amener à l’hôtel pour 50 pesos. C’est le bon prix (pour touristes) donc nous acceptons sans négocier.
El Nido est une toute petite ville avec deux rues parallèles et une grande rue qui coupe les deux, et reliant le terminal de bus au port. Notre hôtel Blessed Inn se trouve sur ce grand axe.

Il n’y a pas grande chose à faire à El Nido :

  1. Prendre des tours en bateau (il y en a 4 à choisir A, B, C, D, en anglais ça s’appelle Island Hopping Tours càd passer d’une île à l’autre). Les tours A & C sont les plus populaires. Le Tour A couvre les lagoons alors que le tour C va à Helicopter Island, un lieu de tournage pour le film Jason Bourne 2.
  2. Inland Tour qui consiste à aller à deux belles plages, à la cascade d’eau et faire du zip line : à faire avec un tricycle ou en louant un scooter

Beaucoup de gens râlent sur Tripadvisor, disant que c’est horrible, il y a plein de touristes en même temps et qu’il vaut mieux louer un bateau privé pour 2 fois plus cher etc. Mais quand je vois que même les philippins prennent ces bateaux, je me dis que ce n’est pas uniquement pour les « touristes à peau blanche » alors tentons le coup. Et puis, plus il y a de monde, plus il y a de choix pour les moustiques et puces de sable ahahaha et la (mal)chance de me faire piquer réduira considérablement. Il faut aussi dire que nous sommes en basse saison et que c’est certainement plus tranquille en ce moment.

Voici la plage d’El Nido d’où partent les bateaux chaque matin

14359306_680797595405324_964714091_n

Jour 2 : Tour A

On est réveillés à 5h du matin par le bruit incessant de motos et tricycles venant de la rue. Ayant réservé la chambre la moins chère de l’hôtel, on a droit aussi à la chambre la plus exposée.

Nous réservons le tour A directement à notre hôtel pour 1000 pesos/personne (+200 pesos/personne pour les frais d’éco obligatoires). Un tricycle vient nous chercher gratuitement à 9h pour nous déposer au port où notre bateau et 10 autres personnes attendent le départ. 9h30, le bateau démarre et au bout de seulement 10 minutes, l’eau transparente et verte devient transparente et bleue encre de Chine. Je n’ai encore jamais vu ça ! L’eau doit être très profonde pour avoir cette couleur, quelle beauté !

A cause de la marée faible, l’équipage annonce qu’on ne pourra pas aller à Secret Lagoon et notre tour finira plus tôt que d’habitude (14h au lieu de 16h) mais l’équipage est zen et cuisine très bien donc on va oublier ce désagrément.

Nous passons d’abord au Big Lagoon où l’eau est transparente et verte, on peut voir des petits poissons sauter, ils sont tellement petits et nombreux qu’on dirait des vagues. Le bateau que vous voyez sur la photo, c’est le bangka qu’on prend tous pour aller sur les îles.

14278983_206241066459652_116437941_n

Nous allons ensuite au Small Lagoon où JB a l’occasion de montrer tout son talent pour le kayak en nous dirigeant exactement là où il faut. Un passage étroit nous permet d’accéder au Small Lagoon, où les différentes profondeurs se voient grâce aux couleurs de l’eau. Il n’y a pas beaucoup de poissons, mais explorer les rochers en snorkelling est très fun.

Morts de faim après ces activités sportives, on achète chacun une noix de coco à 50 pesos à un vendeur accostant notre bateau en kayak. Il fait même une cuillère à partir de la noix pour qu’on puisse en manger la chair.

Pendant qu’on se dirige vers une autre l’île, l’équipage allume le barbecue et cuisine. Nous sommes invités à nager ou à faire du snorkelling en attendant la préparation du déjeuner. Malheureusement, à cause de la présence de trop de bateaux, personne n’a envie de se baigner, et nous attendons le déjeuner, assis sur le sable, et servant de déjeuner aux mouches de sable.

Le déjeuner, ou plutôt le festin, suffit largement pour nourrir 15 ventres affamés : on y trouve du poisson grillé (1/2 par personne), du poulet grillé (mon préféré), du riz en grande quantité, plein de fruits, salade de concombre et du crabe (1/2 par personne).

Après ce déjeuner copieux, nous nous arrêtons sur une île paradisiaque où le sable blanc et l’eau turquoise invitent à la baignade et à la farniente. C’est assez profond avec des vagues plus ou moins fortes, mais il suffit de s’éloigner un peu pour que l’eau soit plus calme et la baignade moins dangereuse. Je pense sincèrement que c’est la plage que j’aime le plus depuis le début de notre Tour du monde car on peut vraiment se baigner et il n’y a pas de puces de sable (contrairement aux plages thailandaises où l’eau arrive jusqu’à la cheville).

Nous rentrons à El Nido, trop contents de notre excursion et dînons dans un restaurant donnant sur la plage. JB indique le poisson sur l’étalage qu’il souhaite manger et le cuisinier se charge de le griller au barbecue, pour 250 pesos.

Jour 3 : Inland Tour

Après avoir déposé notre linge sale au premier Laundry trouvé, nous louons un scooter pour la journée. 1h et des centaines de nids de poules remplis d’eau plus tard, nous arrivons à Nacpan Beach qui est lié à Twin Beach, offrant une plage paradisiaque et une vue extraordinaire sur El Nido. Si vous cherchez THE beach, je vous conseille celle-ci.

Nous nous dirigeons ensuite vers Las Cabanas dont les avis sont très positifs pour son coucher de soleil. Eh ben pas de coucher de soleil pour nous car le ciel est nuageux, mais le resort avec des hamacs nous ouvre ses portes contre une boisson (chère, 90 pesos). Depuis Las Cabanas, on peut marcher jusqu’à l’île d’en face. Ou prendre le zip line et en 20s, atteindre la destination. Il n’y a rien à voir sur l’île d’en face, mais le zip line offre une belle vue. Nous ne voulons pas faire cette activité, trouvant qu’observer les gens crier et avoir du mal à atteindre la destination plus marrant. Niveau plage, elle est moins bien conservée que Nacpan Beach, il y a beaucoup d’algues, de feuilles de coco.. . Je me vois mal payer 100€ la nuit à Las Cabanas Beach Resort pour nager ici. La plage d’El Nido, même si elle est fréquentée par plein de bateaux, me semble plus propre que celle-ci.

14241083_1585319625105026_1337185239_n

Nous retournons à l’hôtel avant que la nuit tombe et dînons dans un restaurant philippin où ils servent du « beef stew ». J’avoue que je suis un peu déçue par les restaurants ici, qui préfèrent servir des pizzas et burgers que des plats traditionnels philippins. Au moment de payer, il pleut des cordes, et après 15 minutes d’attente, on décide de prendre un tricycle car la pluie ne semble pas s’arrêter de si tôt. Les rues sont déjà inondées.

On profite du calme de notre nouvelle chambre (en payant 5€ en plus on a droit à la chambre la plus éloignée de la rue, avec clim) et passe enfin une nuit un peu plus calme que les autres nuits (réveil à 7h au lieu de 5h).

Jour 4 : Tour B

img_3889.jpg

La météo n’étant pas compatible avec le tour C, nous choisissons à la place le tour B pour une journée snorkelling/plage. Et nous avons adoré !!

Le Tour B est moins populaire que les tours A & C, il y a beaucoup de moins de monde (sur le bateau et sur les sites), ce qui rend les visites très agréables.

On commence par une île presque déserte où la nage est sympa mais le snorkelling un peu moins (que de petits poissons). Cependant, cette plage est intéressante car à seulement 25m du bord, il y a comme un fossé où ça descend abruptement et on ne voit plus le fond, étonnant.

Il commence à pleuvoir quand on se dirige vers les grottes. Prévoyants, nous sortons nos ponchos pour nous protéger de la pluie et du froid sous les yeux étonnés, amusés et jaloux d’autres touristes. Et oui les amis, c’est là qu’on voit la différence entre les touristes et les baroudeurs prévoyants.

Les deux grottes sont très jolies et valent le détour. La deuxième grotte a seulement une mini entrée où il faut presque s’allonger en mode spéléo pour entrer. Nous déjeunons sur le bateau, un vrai festin comme pour le tour qu’on a fait il y a quelques jours, avant de nous rendre au Snake Island qui malheureusement cache sa bande de sable en forme de serpent à cause de la marée trop haute. Heureusement, il fait beau de nouveau. Un chemin permet de prendre de la hauteur et avoir un magnifique point de vue (plus joli en vrai que sur la photo)

DCIM100GOPRO

Le dernier stop est mon favori. C’est une île avec une belle plage de sable blanc et super fin, l’eau est transparente et pleine de poissons.

14288061_645374955638731_1909631619_n

On peut se baigner tranquille. Pour les fans du snorkelling,  on peut voir plein de poissons à seulement 5m de la plage. Les coraux sont malheureusement, pour la plupart, morts. D’habitude, je n’aime pas le snorkelling mais face à autant de beauté, j’en ai fait pendant une heure. Il y a même un poisson qui aime attaquer les touristes, dont JB. Moi, dès que quelqu’un crie, je m’éloigne de la zone 🙂

DCIM100GOPRO

Nous rentrons à El Nido sous la pluie, très contents de notre journée. L’équipage, comme pour l’autre tour, est adorable, pro, à l’heure. Nous ne pouvons que vous recommander de réserver ces tours touristiques car ça vaut vraiment le coup malgré le monde qu’il y a. Les plages sont suffisamment grandes pour que chacun trouve son petit espace personnel.

Ce petit aperçu des îles donne vraiment envie de vivre aux Philippines. Il y a cependant deux points qui nous font réfléchir (1) la connexion Internet vraiment mauvaise, que ce soit à l’hôtel ou en 3G (2) les plages qu’on aime ne sont pas très accessibles, il faut prendre le scooter pendant une heure ou prendre un bateau. A long terme, ça nous coûtera cher. Mais bon, on a juste visité El Nido, on changera peut-être d’avis sur ces deux points. Prochaine étape : Coron.

Partie 2 : Conseils pratiques

Comment y aller

Depuis Manille : Vol direct jusqu’à Puerto Princesa puis bus de 5h (départ toutes les 2h depuis l’aéroport) jusqu’à El Nido
Depuis Coron : Bateau de 6-7h, départ 6 jours par semaine
Depuis Cebu : Vol direct jusqu’à Puerto Princesa puis bus de 5h (départ toutes les 2h depuis l’aéroport) jusqu’à El Nido

Budget

  • Attention, il n’y a qu’un seul ATM à El Nido, réservé aux détenteurs d’une carte bancaire locale donc pensez à retirer à Manille ou Puerto Princesa avant de partir. Nous avons retiré 10 000 pesos pour 4 jours et payé les hôtels en ligne via Agoda
  • Transport
    • Manille – Puerto Princesa : 50€ via Cebu Pacific
    • Puerto Princesa – El Nido : 500 pesos/personne
    • Terminal de bus El Nido -> hôtel : 50 pesos en tricycle
    • Location du scooter : 400 pesos/journée, pas besoin de permis moto, il faut laisser sa carte d’identité ou son passeport comme garantie. Essence : 55 pesos/litre sur la route, un peu moins en station.
  • Service de laundry : entre 55 et 60 pesos/kg
  • Tours (Island Hopping, passer d’une île à l’autre en bangka, 9h à 16h, déjeuner, masque et tuba inclus) :
    • Tour A : 1200 pesos/personne, négociable, sans compter les 200 pesos de frais éco/personne. 300 pesos de kayak en plus pour ceux qui veulent en faire
    • Tour B : 1300 pesos/personne, négociable, sans compter les 200 pesos de frais éco/personne
    • Tour C : 1400 pesos/personne, négociable, sans compter les 200 pesos de frais éco/personne
    • Tour D : 1200 pesos/personne, négociable, sans compter les 200 pesos de frais éco/personne
  • Nourriture : 2 fois plus cher qu’à Manille
    • 250 pesos/plat
    • 60 à 80 pesos/boisson
    • 50 pesos/noix de coco

Astuces

  • Il y a plein d’agences de voyage à El Nido, ne réservez pas vos tours à Puerto Princesa, vous aurez moins de marge de négociation. Préférez réserver directement à votre hôtel qui se chargera d’organiser le pick up.
  • Les philippins sont très gentils, mais aussi très pauvres, les tarifs de tricycle ne sont en général pas exagérés, négociez si vous voulez mais franchement évitez de négocier pour 10 pesos, ça ne change rien pour vous (53 pesos = 1€) mais pour eux, c’est important.
  • Pour ceux qui détestent des tours bondés, il existe des bateaux privés (50€/personne) partant plus tôt (7h30), permettant de visiter les lieux les plus importants sans être importunés, demandez à n’importe quelle agence de voyage, ils sauront vous guider
  • Pour le service de laverie, pareil, demandez à n’importe quelle agence, sinon il y a une grosse boutique en face de l’église catholique (même rue que Art Café, lieu incontournable pour les expats)
Démarches administratives : TO DO list avant le tour du monde
Manille (Philippines) : la ville qui fait peur
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    2 commentaires
    • Répondre Goasguen

      21 janvier 2017, 21 h 50 min

      Bonjour

      Nous partons bientôt pour les philippines et vous n’êtes pas la seule a parler de puces de sables. Vous mentionnez une plage sans puces de sables pouvez vous nous donner le nom ?
      Merci d’avance pour votre réponse .
      Cordialement
      Mathieu

      • Répondre Anh

        23 janvier 2017, 19 h 52 min

        Bonjour ! Ah oui les mouches de sable, quel fléau ! Ils sont immunisés aux produits anti insectes ! La plage en question s’appelle Seven commando Beach, vous pouvez y aller avec le tour A ou en louant un bateau privé. Bonne journée

    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.