Découverte des combats de Lucha Libre (le catch Mexicain) à Oaxaca

Si vous souhaitez découvrir la Lucha Libre à Mexico City sans avoir à gérer la logistique des billets et des déplacements, Viator propose plusieurs excursions clé en main. Voir les excursions Viator.

Pendant nos voyages, j’essaie d’assister à des événements des sports populaires du pays où je me trouve.

Au Mexique il y a évidemment le football (je vais essayer d’assister à un match à Mexico City) et juste derrière il y a la Lucha Libre.

Inconnu en France, la Lucha Libre est l’équivalent du catch américain. Les mexicains en sont fans !

A Mexico City, les représentations de Lucha Libre peuvent se jouer dans des arenas de plusieurs milliers de personnes.

A Oaxaca, bien que très populaire, cela reste assez artisanal, je n’ai pas trouvé de sites officiels mais il existe 3 pages Facebook annonçant les représentations :

Deux représentations ont eu lieu pendant notre séjour à Oaxaca, j’ai décidé d’assister à l’une d’elles

Sans aller sur Facebook, vous pouvez prendre connaissance d’un combat qui approche grâce à des véhicules de ce type qui circulent dans la ville.

Impossible de réserver directement en ligne. Après discussion sur Facebook avec l’organisateur de la page, celui-ci m’a proposé de :

  • Payer en allant dans une boutique Oxxo et récupérer mon ticket sur place le soir même.
  • Soit aller dans une boutique où je pourrais acheter mon ticket directement.

Ne connaissant pas le système de paiement via Oxxo, je me suis rendu à la boutique en question.

Il existe 3 gammes tarifaires :

  • Les places primera fila : 350 pesos
  • Les places seconda fila : 300 pesos
  • Les places general : 200 pesos pour les adultes, 100 pesos pour les enfants

Les places primera et seconda fila sont numérotées tandis que les places general sont en placement libre. Premier arrivé, premier servi.

Voulant profiter au mieux de l’expérience j’ai pris une place primera fila mais une place general aurait très bien fait l’affaire.

Détail amusant, rien n’est informatisé, la vendeuse a un plan de la salle et barre les places vendues au fur et à mesure. J’ai eu droit à la place numérotée 69.

Arrivé sur place, il y a déjà une queue importante. Ceux qui sont en place general viennent en avance pour pouvoir bénéficier d’une bonne place.

Des vendeurs vendent les masques caractéristiques que portent la plupart des lutteurs. Beaucoup en porteront aussi dans le public, enfants comme adultes. Quelques touristes sont présents mais c’est une vraie expérience locale, la plupart des spectateurs sont des locaux.

Alors que le début était annoncé à 17h30, le spectacle ne commencera que 40 bonnes minutes plus tard. Je profite de l’attente pour me renseigner sur les règles.

Elles sont finalement assez simples. Vous pouvez gagner :

  • En bloquant l’adversaire épaules au sol pendant 3 secondes
  • En soumettant l’adversaire via un étranglement ou une clé de bras
  • Si l’adversaire reste en dehors du ring pendant 20 secondes

Les combats peuvent se dérouler à 1 contre 1, 2 contre 2 et même 3 contre 3. Avec généralement une équipe de « gentils » qui a la faveur du public et une équipe de « méchants » qui se fait copieusement insulter.

Si vous ne connaissez pas du tout le catch, sachez que ces règles ne sont qu’un prétexte au spectacle. Tout est truqué, scénarisé et la triche avec la complicité de l’arbitre fait pleinement partie du divertissement.

Si tout est scénarisé, la performance sportive n’en reste pas moins impressionnante. Les combats sont très aériens, les chutes sont impressionnantes et on imagine bien tout le travail nécessaire pour préparer ces « chorégraphies ».

On est clairement dans du divertissement, tout est exagéré. Les combattants utilisent beaucoup les cordes du ring pour se propulser ou pour sauter… en dehors du ring. Et les combats se poursuivent parfois au milieu du public !

C’est ça la lucha libre et le public en redemande.

Une soirée de Lucha Libre est composée de plusieurs combats. 6 ce soir là.

Honnêtement, les combats sont tout de même assez répétitifs. Il me manquait sûrement le suspens et l’incertitude d’un vrai combat comme en Thaïlande. Du coup je suis parti au milieu du 4e combat. Peut-être une erreur car les combats les plus impressionnants sont sans doute prévus en fin de soirée. J’essaierai d’assister à une autre soirée dans une arena plus grande à Mexico City.

Pour vous imprégner de l’ambiance d’une soirée de Lucha Libre à Oaxaca, vous pouvez visionner cette vidéo que j’ai prise sur place.

Assister à un match de foot au mythique Estadio Azteca de Mexico City (Mexique)
Cérémonie de Purification Temazcal à Oaxaca (Mexique) : Nos Impressions
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.