Agra (Inde) – et la splendeur du Taj Mahal

Aujourd’hui est le grand jour. Nous nous approchons du Taj Mahal avec notre train Jaipur – Agra à 7h.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage Agra, Taj Mahal, Fatekpur Sikri

Jour 1 : Jaipur -> Agra -> Fort d’Agra

Réveil difficile à 5h. Je n’ai quasiment pas dormi de la nuit après avoir bu trop de thé. Je peste contre la personne qui a eu l’idée d’un train aussi matinal. C’est moi ! Je ne comprends pas non plus pourquoi je nous ai fait ça 🙂 si je me souviens bien, c’est une « répétition » pour le réveil de demain à l’aube pour le Taj Mahal.

Nous marchons depuis l’hôtel vers la gare de Jaipur, presque dans la boue (il a plu pendant la nuit) parmi les cochons, chiens et vaches qui fouillent les poubelles. Enfin, poubelle est un grand mot, puisque tout est jeté dans la rue. L’avantage c’est que ça réveille direct.

Nous trouvons le quai et le bon train sans aucun souci. Si 3 sur 4 trains de ce matin semblent en retard, le nôtre est à l’heure. Cette fois, nous prenons la classe AC chair (chaise avec clim comme le train en France). C’est spacieux, très froid avec petit déjeuner (thé au lait avec biscuits) et déjeuner (un truc végétarien infect) inclus.

De tout le wagon, il n’y a que 8 places qui forment les deux carrés et comme par hasard, c’est pour JB. JB déteste ces carrés dans les TGV en France car il ne peut pas allonger ses jambes. Que ce soit en France, en Suisse, en Belgique ou en Inde, le hasard fait que ça tombe presque toujours sur lui lol :’) nous avons deux numéros de chaise consécutifs mais nous nous retrouvons à 2m l’un de l’autre.

A un moment, deux gars viennent avec des couronnes de fleurs près de JB et commencent à mettre des couronnes partout, sur les chaises, sous les valises. Au début on pensait à une vente forcée, que ça devait être une nouvelle arnaque pas encore recensée par Lonely Planet, comme les faux prêtres qui te bénissent dans les temples et qui te font payer. On s’imaginait que la valise « bénie » par les couronnes de fleurs se verrait taxer aussi.

Et puis 😆 on se rend compte lors du départ du train que ces deux gars ne sont que des proches de deux autres gars qui voyagent et les couronnes sont mises autour de leur chaise et wagon juste pour leur souhaiter un bon voyage. MDR.

Comme quoi après ces 10 jours de sollicitations permanentes, nous voyons le mal partout maintenant. Pas bien pas bien !

L’arrivée à la gare d’Agra Fort est chaotique. JB négocie tant bien que mal un rickshaw car il n’y a pas de bureau de prepaid rickshaw comme dans les autres gares. 150 roupies plus tard (on n’a pas super bien négocié), on arrive à l’auberge de jeunesse. Les avis sur Internet sont très bons mais nous sommes plus que dubitatifs sur la propreté du lieu. Nous sortons tous les deux notre sac à viande pour la 1ère fois en Inde. Heureusement que la nourriture est bonne, le staff très relax (en mode peace & love), adorable et c’est tout proche d’une entrée du Taj Mahal. Si c’était à refaire, franchement nous aurions choisi la même auberge. L’emplacement, le prix imbattable (8 € les deux nuits à nous deux) et la propreté des plats (très important surtout à Agra) compensent largement le reste. C’est plutôt bien décoré : il y a des dessins, citations partout sur les murs.

img_1605.jpg

Nous passons l’après-midi à récupérer un peu de sommeil avant la visite du fort d’Agra juste avant le coucher du soleil. J’adore ce fort où l’on peut apercevoir le Taj Mahal de loin. Comme d’habitude, les guides nous disent qu’on va se perdre et ne rien comprendre sans eux. Mais en vrai, ils racontent la même chose que ce qui est écrit dans le Lonely Planet.

image

Il y un palais en grès rouge, et deux palais en marbre blanc (dont un fermé au public à cause des travaux). Evidemment, nous préférons le palais en marbre. Une énorme salle d’audiences publiques donnant sur un joli jardin termine la visite. Juste devant, un mec vend des carottes aux touristes pour qu’ils nourrissent les écureuils.

image

image

13549514_217881588610843_1525383155_n

Nous prenons un verre à la terrasse de l’hôtel d’en face (Taj Resorts) où nous voyons les dernières lueurs du jour s’étaler sur les dômes du Taj Mahal. Le spectacle semble irréel. Après des années de rêve/souhait/et si?, et des mois de planification, nous n’avons jamais été si proches de cette merveille.

image

Nous dînons ensuite à l’auberge de jeunesse et faisons quelques parties de UNO avec le staff. L’un d’entre eux nous montre les travaux en cours et une preview de la vue qu’ils auront du Taj Mahal une fois les travaux finis. Je sens que ce sera une des meilleures auberges de la ville (bon, une fois qu’ils auront réglés leurs problèmes de propreté, de coupures d’eau et d’éléctricité…).

Jour 2 : Taj Mahal -> Fatehpur Sikri

Réveil à 5h encore. Je mets une bonne dizaine de minutes à me rendre compte où je suis, et ce que je vais faire. Nous partons chercher les tickets pour le Taj Mahal au ticket counter sud-est.

JB se blesse au talon en coinçant son pied à la porte de l’hôtel et saigne abondamment. Heureusement que notre trousse de premier secours est plutôt complète.

Au ticket counter, ils nous distribuent une bouteille d’eau chacun et de quoi couvrir les chaussures. Enfin, c’est juste pour les touristes étrangers, les touristes indiens paient 10 fois moins cher et n’ont droit à rien (il y a systématiquement en Inde un tarif pour les indiens et un tarif pour les étrangers dans les endroits touristiques).

Du ticket counter jusqu’à l’entrée du Taj Mahal, il faut compter encore 1km. C’est pour préserver le Taj Mal de la poussière que seuls les véhicules non polluants sont autorisés à entrer jusqu’à 500m du Taj Mahal. Véhicules polluants : jusqu’à 1km. En réalité, les résidents se déplacent quand même en moto (bien polluante) en klaxonnant à tout va.

Petit moment d’émotion quand nous apercevons le Taj Mal à travers la grande porte d’entrée (le Taj Mahal se révèle doucement aux visiteurs, d’abord le centre en marbre blanc, puis les minarets puis le jardin complet). C’est vraiment très beau, très grand, impressionnant. On est parfois déçu lorsqu’on découvre des monuments « en vrai » après les avoir vus en photo, ce n’est pas du tout le cas du Taj Mahal. Aucun autre monument que nous avons visité ne peut rivaliser avec sa beauté. Les deux minarets décoratifs de devant sont en travaux ce qui gâche un peu les photos. Mais nous sommes contents que ce soit juste les minarets et non le mausolée principal.

image

Malgré l’heure matinale, il y a déjà beaucoup de monde. Je ne suis pas la seule à bien m’habiller pour le Taj Mahal aujourd’hui. Beaucoup d’étrangères se mettent en punjabi ou sari pour avoir une jolie photo.image

La fontaine et les jardins au milieu sont interdits au public. Entre l’entrée au jardin et le Taj Mahal se dresse une plateforme en marbre avec quelques bancs en marbre.

Pour accéder à la plateforme menant au mausolée, on prend un petit escalier bien dissimulé, à pieds nus ou avec les couvre-chaussures que l’on nous as donnés auparavant. Aux deux côtés du mausolée, on peut voir la mosquée (toujours utilisée) à gauche, et un bâtiment identique à droite (qui ne sert qu’à assurer la symétrie du lieu).

img_1565.jpg img_1587.jpg

L’entrée du mausolée est décorée de calligraphies d’extraits du Coran, faites en marbre noir (magnifiques), de fleurs faites de pierres ordinaires ou semi précieuses, de grandes plaques de marbre sculptées, de motifs créés à partir de superposition de pierres de couleurs différentes. Bref un travail d’artisan minutieux comme on ne saurait plus le faire aujourd’hui.

image

image

image

image

img_1567.jpg

A l’intérieur, interdiction de prendre de photos. C’est très sombre. Contrairement à la tombe de Humayun, les deux tombes ici sont entourées de murs ajourés en marbre (en forme octogonale). La tombe principale est au milieu (c’est pour Mumtaz Mahal, 3ème femme de l’empereur Shah Jahan que le Taj Mahal a été construit. Celle-ci est morte en donnant naissance à leur 14eme enfant). La tombe de son mari est à juste à côté, perturbant complètement la symétrie du lieu. Selon la légende, il aurait prévu de construire pour lui un Taj Mahal noir identique de l’autre côté du fleuve mais il a été détrôné par son propre fils. Il a passé 8 ans en prison au fort d’Agra, où il pouvait suivre de loin la construction du Taj Mahal pour sa bien-aimée.

Comme les autres tombes mogholes, toutes les pièces sont en forme octogonale. Cette forme est obtenue avec deux carrés et un cercle. C’est très symbolique car cela représente le croisement entre la divinité (le cercle) et le monde terrestre (le carré), forme tout à fait symbolique pour les mausolées. Selon certains spécialistes, le fait que les tombes comme le Taj Mahal aient aussi peu d’allées permettrait d’imposer des vues aux visiteurs. Ainsi, ils ne verront que le bâtiment principal.

La visite est extrêmement plaisante mais on sent la chaleur venir même s’il n’est que 7h30. Nous nous contentons de rentrer, comme tout le monde, prendre le petit déjeuner à l’auberge et en zappant le musée Taj des deux côtés du jardin qui n’ouvre qu’à 9h.

img_1551.jpg

Nous passons ensuite l’après midi à Fatekpur  Sikri (nous avons loué un taxi pour l’après-midi). Le site est joli mais sans plus car nous avons visité beaucoup trop de palais et de forts ces 10 jours pour être émerveillés maintenant. La nourriture indienne aussi commence à nous lasser. Cela signifie qu’il faut quitter le Rajasthan et voir d’autres régions. Ça tombe bien, nous quittons Agra demain pour Khajuraho.

img_1610.jpg img_1616.jpg

Deux jeunes garçons qui tiennent les boutiques de leurs mamans près de notre auberge s’intéressent beaucoup à nous, et surtout à mon éventail japonais. Ils me proposent de le leur vendre pour 5 roupies lol et posent tout un tas de questions (où l’as-tu acheté ? combien ?). Du coup, je leur fais deux éventails en miniature avec un papier A4 et du scotch (un autre modèle). Quand nous leur offrons les éventails (vraiment très moches désolée), ils ont l’air extrêmement contents. L’un d’entre eux nous offre deux bonbons pour nous remercier. C’est vraiment adorable.

img_1609.jpg

Nous passons toute la soirée à jouer les cartes avec le staff de l’auberge. Ils sont super cool. Voyant que le jeu manque de cartes, l’un d’entre eux est allé acheter un nouveau jeu de cartes juste pour nous montrer les règles du jeu indien (très compliquées, avec beaucoup d’astuces et de calculs à connaître pour faire gagner son équipe).

Ce n’est pas comme ça qu’ils vont gagner de l’argent. L’auberge propose plusieurs services : fourniture de bouteilles d’eau, dîner, lessive, … On remarquera plus tard qu’ils ne notent pas tout ce qu’on achète, on doit re-vérifier la facture et leur dire ce qui manque. Ils sont vraiment en mode peace and love (d’ailleurs il y a un grand dessin de Bob Marley sur l’un des murs), et nous nous sentons tellement bien avec eux que malgré mon stress légendaire concernant la propreté, je suis très heureuse d’être ici.

Jour 3 : Repos

Nous passons une demi-journée dans un hôtel près de la Gare Agra Cantt en attendant notre train à 23h. Nous dînons au marché à côté, cette partie de la ville n’étant pas touristique, nous sommes observés plus que d’habitude par les locaux et bénéficions de prix locaux (10 roupies par ci par là) dans les bui bui. À l’exception de l’un d’entre eux qui nous demande 110 roupies après le plat terminé et qui s’en sortira avec deux fois moins, faut pas nous prendre pour des touristes ! (Bon… En fait… Si…). Voyant JB manger des nouilles sautées, plusieurs personnes s’arrêtent pour lui demander s’il sait manger spicy lol.

Nous prenons aussi chacun un verre de jus de canne à sucre. Le jus est très frais, alors que le vendeur assure que c’est « no ice ». JB stresse un peu à l’idée que ce soit coupé avec de l’eau fraîche non filtrée, mais c’est trop tentant, nous prenons le risque (le matos nous semble très propre). Finalement ca s’est bien passé mais nous ne recommencerons plus, surtout pas avant de prendre un train de nuit.

23:10 : Départ pour Khajuraho, connu pour ses temples aux sculptures érotiques. Notre wagon est au bout du quai, le train ne s’arrête que 5 minutes, nous courons sans relâche (obligé puisque les wagons ne se communiquent pas). Finalement nous atteignons notre wagon 1 minute avant le départ. Comme quoi toutes ces années à courir après le métro parisien portent enfin leur fruit.

Partie 2 : Conseils pratiques

Comment y aller

Depuis Jaipur, un train de jour assure le trajet Jaipur – Agra Fort en 3h.
Depuis Delhi, un train matinal assure le trajet Delhi – Agra Fort en 6h mais les agences de voyage essaieront toujours de vous convaincre qu’il n’y a plus de tickets et qu’il faut plutôt prendre un chauffeur. Vérifiez sur cleartrip.com que ce n’est pas le cas (quand vous faites une recherche sur Cleartrip, il faut bien préciser le nom de la gare et pas simplement le nom de la ville). La gare la plus proche est Agra Fort, ne vous trompez pas d’arrêt.

Astuces

  • On vous recommande de passer au moins une nuit à Agra car les visites matinales (à 6h) sont les meilleures pour éviter la chaleur et les touristes. Cela permet aussi d’avoir suffisamment de temps pour visiter Fatekpur Sikri et le fort d’Agra, classés par l’UNESCO
  • Les hôtels sont chers et de mauvaise qualité à Agra, lisez bien les avis avant de choisir un hôtel (prenez le même que nous si vous pouvez vivre 2 jours avec une hygiène douteuse)
  • Les rickshaws demandent des tarifs exhorbitants, essayez de négocier. Demandez les tarifs à votre hôtel pour avoir une idée du montant à payer pour chaque trajet
  • Pour vous passer des services d’un guide, achetez le chapitre « Delhi, Agra, Taj Mahal » de Lonely Planet pour 3,5 euros (disponible sur smartphone via l’appli Kindle, en français) et l’excellent guide « India Revealed Delhi & Agra », en anglais uniquement avec explications complètes sur l’architecture moghole (avec plans détaillés, illustrations). J’ai beaucoup aimé.
  • Pour acheter des souvenirs de qualité en marbre/pierre avec prix affichés, allez au Subhash Emporium. Un Taj Mahal miniature de 30cmx30cm en pierre coûte dans les 3500 roupies. D’autres boîtes en marbre avec pierres incrustées coûtent environ 3000 roupies. C’est plus cher que la moyenne mais c’est de la qualité, et pas en plastique !

Budget

  • 100 roupies = 1,3€
  • Visite du Taj Mahal : 1000 roupies/personne
  • Visite du Fort d’Agra : 500 roupies/personne, réduction de 50 roupies si vous avez visité Taj Mahal le même jour
  • Location d’une voiture pendant 5h pour aller à Fatekpur Sikri (avec clim, attente et parking) : 1350 roupies
  • Auberge de jeunesse : 325 roupies/jour chambre privée
  • Chambre à côté de la gare Agra Cantt : 660 roupies/jour
  • Dîner à l’auberge de jeunesse : 160 roupies/personne – à volonté
  • Lessive : 150 roupies
  • Rickshaw : Gare -> Taj Mahal 110 roupies
  • Train Jaipur – Agra : 600 roupies/personne

TOTAL : 10 529 roupies soit 140€ pour 3 jours 3 nuits
Budget améliorable si l’on remplace la location de taxi pour Fatehpur (1350 roupies) par le bus (40 roupies/personne).
Avion marqué ici = train depuis Udaipur

depensesagratajmahal

Liens utiles

  • Auberge de jeunesse : Big Brother Hostel -> staff adorable, ça mérite un séjour chez eux juste pour ca. Beaucoup de services offerts moyennant d’une petite participation de rien du tout, excellent emplacement, peu cher. Propreté moyenne mais c’est comme toutes les auberges de jeunesse.
  • Boutique de souvenirs : Subhash Emporium -> produits de qualité, prix affichés, on peut marchander un peu, ils peuvent venir vous chercher à votre hôtel gratuitement et vous amener à l’atelier pour une petite visite

 

Avis: Sac à dos Osprey Mira AG 26 pour femmes - idéal pour le Tour du monde
Jaipur (Inde) - la ville rose
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    2 commentaires
    • Répondre Christiane Outters

      31 juillet 2016, 17 h 54 min

      Coucou c est Christiane Outters l’aînée des cousine j’ai pris du plaisir à vous suivre tout au long de votre périple en Inde ca m’a rappelé de bons souvenirs j’y suis allée en 1996 avec mes parents j’en ai gardé de bons souvenirs et de belles photos bonne continuation bises chrostiznr

    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.