Que faire à Syracuse (Italie) en un jour ? Syracuse à Pied

Nous quittons la Valette (Malte) de beau matin et arrivons à Pozzallo (Sicile) en ferry. Je suis à l’ouest ces derniers temps donc la planification du voyage est un peu ratée. J’aurais dû opter pour le transport à 10€ proposé par la compagnie de ferry pour aller à Catane en bus, et de là, faire une excursion dans la journée pour Syracuse. D’une part parce qu’il y a plus d’hôtels abordables à Catane, et d’autre part, parce que ça nous aurait coûté moins cher. Mais ce qui est fait est fait. Entre Pozzallo et Syracuse, nous avons tout simplement payé un taxi partagé, pour 70€ (deux personnes avec bagages) car les horaires de train ne nous convenaient pas.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Depuis notre arrivée en Sicile, les gens nous dévisagent non-stop (hommes et femmes), et se retournent carrément sur notre chemin. Nous sommes en Janvier 2023, j’ignore si c’est encore lié au Covid (les chinois commencent à revenir en Europe, avec des craintes d’importation de nouveaux variants) mais je me sens pas à l’aise, en danger même. Je n’aime pas trop. C’est vrai qu’il n’y avait pas beaucoup de touristes asiatiques en ce moment (on était peut-être 3), je ne sais pas s’ils ont peur que je leur tousse dessus, ou s’ils demandent si une asiatique a une âme comme eux, mais ce n’était pas agréable de se faire dévisager pendant toute une journée.

Cette attitude des italiens m’attriste un peu, car Syracuse a toujours été un rêve pour moi. Depuis que j’ai écouté et aimé la chanson Syracuse d’Henri Salvador, j’ai toujours rêvé d’y mettre les pieds. Il nous faudra du temps avant de visiter tous les lieux cités dans cette chanson. Un véritable tour du monde.

J’aimerais tant voir Syracuse
L’île de Pâques et Kairouan
Et les grands oiseaux qui s’amusent
A glisser l’aile sous le vent

Voir les jardins de Babylone
Et le palais du grand Lama
Rêver des amants de Vérone
Au sommet du Fuji-Yama

Voir le pays du matin calme
Aller pêcher au cormoran
Et m’enivrer de vin de palme
En écoutant chanter le vent

Avant que ma jeunesse s’use
Et que mes printemps soient partis
J’aimerais tant voir Syracuse
Pour m’en souvenir à Paris

JB et moi avons choisi un hôtel juste en face de la gare, (Hotel Como, 47€, lien Booking) pour faciliter notre déplacement ultérieur vers Catane. En Italie, l’enregistrement se fait à 15h mais les hôtels sont toujours très gentils et essaient de nous donner la chambre plus tôt si elle est disponible. Nous avons pu y déposer nos bagages en attendant. Cet hôtel est particulièrement gentil avec nous car nous avons été upgradés sans rien demander <3 Partout dans la ville, et même en face de la gare, il y a des endroits qui proposent de garder les bagages pour 1€ l’heure. J’imagine que les gens n’y restent pas dormir souvent.

L’île d’Ortygie

Syracuse est une assez grande ville mais les attractions touristiques se concentrent sur l’île d’Ortygie. En traversant un des deux ponts menant sur l’île, vous êtes tout de suite bien accueillis. A gauche, la statue d’Archimède et l’ancienne Poste. A droite, un bâtiment rouge-orangé très joli, et une ancre.

Après la traversée du pont, il vaut mieux, même si vous êtes motorisé, à marcher car beaucoup d’endroits ne sont accessibles qu’à pied ou à vélo.

La Salumeria – Fratelli Burgio

Nous avons faim donc nous nous arrêtons d’abord au marché local (qui vend des produits locaux) avant de nous arrêter au restaurant La Salumeria – Fratelli Burgio qui met en avant les produits du terroir. Celui d’à côté a encore plus de clients (et d’attente : Caseificio Borderi), je vous laisse choisir. Pour Burgio, on peut faire la queue pour acheter des sandwichs à emporter, ou donner son nom à la dame très sympathique sur la droite, pour qu’elle vous attribue une table. Malgré la foule, le service est rapide et impeccable.

Voici une partie du menu, je vous laisse cliquer sur chaque photo pour un affichage plus grand.

JB a commandé une planche « terre » et moi une planche « terre & mer ». Nous avons commandé également un caprese di bufalo (salade tomates mozzarella) et un sandwich à la mozzarella. A part le sandwich dont le pain a moyennement plu à JB qui espérait une foccacia, le reste était fantastique. Les légumes marinés apportent une vraie valeur ajoutée aux fromages et à la charcuterie.

Fontana di Diana

Nous marchons dans des ruelles tellement petites qu’on se demandait si ce n’était pas une impasse… pour arriver à la Fontaine de Diane. Sous le soleil de Janvier, les statues sont comme dorées. La place est plus petite que dans mon imagination, mais tous les bâtiments autour sont très, très beaux.

Piazza del Domo

Il suffit de marcher un tout petit peu pour nous rendre à la place la plus belle de la ville.

N’hésitez pas à explorer la rue sur la gauche de la cathédrale, elle donne une très belle vue également.

L’accès à la cathédrale est payante (2€) mais l’intérieur vaut vraiment le coup. Si l’intérieur est assez simple pour une cathédrale, il y a une zone où le décor est très chargé. La partie la plus belle est interdite aux photos et vidéos donc je ne peux pas vous montrer la splendeur des dessins (la Cène et les trompes-l’oeil).

Eglise Sainte-Lucie

Une façade extraordinaire, avec un intérieur très féminin et bien éclairé. J’ai beaucoup aimé également.

Partout, les têtes d’hommes et femmes sont utilisés comme objets de décoration ou objets d’utilité. Ces jolies têtes céramiques seraient liées à un conte bien triste : une femme dont l’amoureux s’avérait être marié (un vrai Don Juan) se venge en lui tranchant la tête. Sa tête, utilisée comme pot pour le basilic, symbole de passion et de royauté donne une plante tellement belle que les voisins commençaient à fabriquer des têtes en céramique aussi. Comme pots de plantes/fleurs.

Fontaine Aréthuse

C’est une belle et très grande fontaine, peuplée d’oies et de canards, et couverte de plants de papyrus. On peut descendre et se promener au bord de la fontaine, mais les gens sont trop absorbés par la beauté de la mer et des voiliers.

Nous sommes en milieu d’après-midi (un samedi) mais les restaurants sont toujours pleins à craquer. Il fait beau et bon. L’eau est magnifique, très propre.

Cala Rossa Beach

Deux minutes de marche plus tard, nous tombons sur une plage très sympa.

Nous remontons une ruelle et tombons nez à nez avec ce charmant restaurant français : « Le Vin de l’Assassin ». Il y a quelques boutiques décor très tendance dans la même rue.

La Piazza S. Giuseppe, très pittoresque, est transformée en parking. C’est dommage, car j’aime beaucoup le côté tranquille, chill de cet endroit.

Voilà, notre promenade s’arrête ici car j’ai trop mal aux pieds à cause des chaussures non adaptées (j’ai oublié de changer de chaussures à l’hôtel).

Partie 2 : Conseils pratiques

Sachez que vous pouvez aussi continuer à pied, et visiter le Château Maniace au bout de l’île.

Le théâtre grec (ve s. avant J.-C.), à 5km de là, est l’un des plus grands de l’Antiquité. C’est là qu’a été donnée la première représentation des Perses d’Eschyle. Vous pouvez prendre un taxi ou un bus pour y aller. Nous n’avons pas pu le visiter car j’étais très fatiguée mais nous avions clairement le temps. Sur le même lieu du parc archéologique, il y a une tombe, la plus belle, attribuée à Archimède (mais personne n’en est sûr, bien évidemment). Bien sûr, à Syracuse, il y a pas mal de lieux nommés « Eureka » en référence à l’Archimède 😀

Budget (Janvier 2023)

  • Logement : Hotel Como, 47€, chambre double, petit-déjeuner (basique) inclus, lien Booking, ce n’est pas un hôtel luxueux, mais l’emplacement en face de la gare est très pratique. et le prix très abordable. Le service est impeccable. Pour une nuit c’est très bien.
  • Ticket pour la cathédrale : 2€
  • Déjeuner : 25€/personne, mais si vous choisissez juste une planche, comptez 14-15€
  • Train Pozzallo – Syracuse : 6,8€ (5 trains par jour), le trajet dure 1h6mn
  • Taxi Pozzallo – Syracuse : 70€ pour deux, le trajet dure 45 minutes
  • Train Syracuse – Catane : 10,5€ (une quinzaine de départs par jour), le trajet dure 1h5mn
Bilan de 2021 et 2022 - après 6,5 ans en Tour du monde
Châteaux de la Loire : Amboise, Azay le Rideau, Ussé (France)
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    2 commentaires
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.