Stage de l’Ascension du Mont-Blanc (France) : Conseils Pratiques pour les débutants

L’ascension du mythique Mont-Blanc, qui n’en a pas rêvé ? Etant le plus haut sommet d’Europe occidentale, le Mont blanc est le rêve des randonneurs débutants, ou aguerris.

Cet article recense les conseils pratiques et astuces que nous avons notés pour le stage du Mont-Blanc, au cas où vous souhaitez faire la même chose que nous.

Il n’est cependant pas complet (nous ne sommes pas professionnels), donc n’hésitez pas à échanger et demander des conseils à votre guide.

Quand partir ?

L’ascension se fait de juin à fin septembre, parfois même en octobre. Le meilleur moment reste juin / début juillet, période où le risque météo est moindre.

Combien de temps rester sur place ?

Malheureusement, le taux de réussite est seulement de 50% à cause des facteurs météorologiques.

En 2014, j’ai voulu tenter l’expérience en Juillet et le temps était tellement mauvais que nous avons dû trouver une alternative (le Grand Paradis en Italie).
En 2018, j’ai retenté l’expérience en août et à cause de la canicule, j’ai dû faire l’ascension du Mont Rose en Italie également (plusieurs sommets à plus de 4000m).

Je pense qu’en restant 2 semaines sur place, vous pouvez trouver une fenêtre de tir favorable pour l’ascension du Mont Blanc. Bien évidemment, plus longtemps vous restez sur place, mieux vous serez préparé, acclimaté à l’altitude et aurez plus de chance d’avoir une météo favorable.

Cela dit, la difficulté est de pouvoir réserver le refuge du Goûter, passage obligatoire pour le Mont-Blanc et qui est donc pris d’assaut.

Réservation du refuge

La plupart des gens viennent à Chamonix le lundi, se préparent en début de semaine et font l’ascension en fin de semaine.
En restant quelques jours de plus, et en planifiant l’ascension en début de semaine par exemple, non seulement vous aurez plus de chance d’avoir un guide dispo mais surtout des dispos pour le refuge du Goûter. Les réservations sont ouvertes en plusieurs temps et il y a une première période réservée pour les guides donc demandez à votre guide s’il peut réserver pour vous.

Comment choisir son guide ?

Si vous êtes débutant, il est indispensable de partir avec un guide. Le plus simple est de contacter le bureau des guides de Chamonix.

Certaines agences proposent des formules all-inclusive (préparation, nuits en refuge, repas, location de matériels, …), c’est le cas pour notre ascension en 2014.

Les guides ne proposent que l’accompagnement, tous les autres frais sont à votre charge, c’est le cas pour notre ascension en 2018.

Vous pouvez trouver les coordonnées de nos guides Franck et Mathieu dans l’article dédié.

Matériel et vêtements

Vous avez ici la liste du matériel pour le Mont Blanc. Je pense que vous pouvez opter pour le premier prix chez Decathlon, sauf :

  • T-shirt + rechange (manche longue, idéalement laine merinos) : indispensable, si vous transpirez et vos premières couches sont mouillées => vous aurez très froid.
  • les gants chauds

Ou il faut acheter chez la marque (comme Icebreaker), ou emprunter au guide (mon guide m’a prêté ses gants chauds, car ils coûtent dans les 150€ la paire).

Pour info, tout le matériel acheté chez Decathlon m’a coûté dans les 400€.

Un point sur les chaussettes et chaussures

Pendant la préparation et l’ascension, j’ai eu mal aux talons, qui saignaient. Et malgré les pansements spécialement adaptés, chaque pas était une torture pour moi.

Je pense que les chaussures n’étaient pas adaptées pour moi, tout simplement. Et mon frère Vincent m’a dit également que j’aurais dû laver les chaussettes de randonnée avant la montée, car ça peut faire aussi une sacrée différence. Du coup, je vous conseille de :

  • vous accorder un jour de repos entre la préparation & l’ascension : comme ça vous pouvez échanger le matériel si nécessaire.
  • laver les chaussettes de randonnée avant. Les chaussettes sont tout aussi importantes que les chaussures.

Un point sur le Camelback

Chez Decathlon, on peut acheter un camelback (pochette d’eau avec tuyau) pour 10€, je vous conseille de l’acheter, il est très bien.
Par contre, au début, il peut avoir un goût du plastique très prononcé. Pour y remédier, n’hésitez pas à laisser quelques morceaux de citron (vert ou jaune) dedans toute la nuit. Et aussi avant l’ascension.

Un point sur le sac

Essayez d’être aussi léger que possible. Sans casque, piolet et crampons, nous sommes entre 9kg et 10kg/sac, et c’est déjà très lourd.

J’ai opté pour ce sac d’alpinisme chez Decathlon :  SAC À DOS SPRINT 30 SIMOND, 60€, il est très bien

Comment se déroule un stage Mont Blanc ?

Pour nous, le stage se déroule sur 7 jours : les 2 /3 premiers jours sont consacrés à l’apprentissage des techniques d’alpinisme (utilisation des crampons, du piolet, marcher encordé, …) ainsi qu’à l’acclimatation à l’altitude avec potentiellement une nuit en refuge pendant la semaine (très important).

Si la météo le permet et si le guide considère que nous avons le niveau, en début de la semaine, nous partons pour 3 jours d’ascension (avec nuit en refuge) pour le Mont Blanc (le Mont-Blanc se fait de manière classique en 2 jours mais la descente est très longue et éprouvante, il est plus facile de faire la descente sur 2 jours). Si ce n’est pas possible, le guide nous propose un autre sommet. Il y a 4 ans on avait gravi le Grand Paradis en Italie, un sommet à 4000 mètres, et cette année, le massif du Mont Rose à 4600m.

Le stage est accessible aux débutants en alpinisme mais il faut une bonne condition physique (c’est un sport d’endurance). On dit généralement qu’il faut pouvoir courir un semi-marathon pour être capable de faire une ascension de ce type.

C’est donc un point important : chacun doit s’engager à se préparer physiquement avant le stage. Etant encordé (2 personnes + le guide), si quelqu’un abandonne, tout le monde redescend. Il n’y a pas de soucis si c’est à cause d’un mal de montagne (on n’y peut rien), si c’est par un manque de préparation physique, c’est moyen quand même.

Quel logement

Pour les deux stages en 2014 et en 2018, nous avons opté pour le même logement : https://www.mountain-base.com/residence-le-paradis-2.htm

Il coûte 800 € la semaine, pouvant accueillir jusqu’à 7 personnes. Il ne se loue qu’à la semaine : lundi à dimanche. On ne peut pas le louer pour 10 jours par exemple.

  • Il est très bien placé
  • Petite terrasse avec vue sur Mont blanc
  • Tout confort
  • En terme de couchage il y a une chambre avec un lit double, une chambre avec un lit double + lit superposé une place et le salon avec canapé / lit.

L’avantage c’est que tout le monde a du coup un couchage individuel.
Il y a 2 douches et une toilette.

Voir cette publication sur Instagram

View from my balcony in #chamonix #montblanc #aroundtheworld #digitalnomad #france

Une publication partagée par JB & Anh (@tourdumonde5continents) le

Budget

Sur la base de 4 personnes et 3 nuits en refuge (demi-pension, incluant les nuits en refuge des guides + boissons).

Il y a un guide pour 2 jours de préparation + deux guides pour les 3 jours d’ascension.

Si vous comptez aussi le transport jusqu’à Chamonix (Aller/retour), ajoutez 200€ en plus

Comptez aussi l’achat du matériel personnel d’environ 400€

Au total, par personne, et si vous partez à 4, cela revient à :

2430€/personne

Location de bateau sans permis : mode d'emploi
Chamonix - Mont Blanc (France) : un été aux pieds du Mont-Blanc
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.