Santa Cruz, Sao Paulo et Asuncion : le choc des langues

Pour aller de Santa Cruz (Bolivie) à Asuncion (Paraguay), nous avons dû faire une escale à Sao Paulo (Brésil). Je sais, le chemin n’est pas le plus court mais c’est le moins cher (250$/personne).

Dans ces 3 villes, j’ai eu un peu de mal à comprendre ce que disaient les gens.

A Santa Cruz, les gens « oublient » souvent de prononcer le son « s » et ça ajoute une grosse difficulté de compréhension. C’est la première fois en Bolivie que j’ai autant de mal à comprendre l’espagnol. Heureusement que ma prof à Sucre m’a prévenue de l’absence du « s », je dois faire répéter les gens plusieurs fois. Cela m’inquiète un petit peu car on m’a dit que l’espagnol de Cuba était comme celui à Santa Cruz.

A Sao Paulo, nous ne passons que quelques heures à l’aéroport, mais ces quelques heures suffisent pour que nous nous rendions compte d’une chose : si même les gens travaillant à l’aéroport ne parlent pas anglais, les brésiliens ne parleront pas anglais non plus. Il faudra se mettre au portugais ASAP. C’est la première fois que j’entends l’accent brésilien en dehors des chansons de bossa nova, et je dois vous avouer que je suis très choquée car ça n’a rien à voir avec la musicalité des chansons. C’est plutôt moche en fait avec beaucoup de « sh », « eeee », « eeen »; des sons que je qualifie de « métalliques »… Les « o » et « a » de l’espagnol me manquent ! Les brésiliens n’aiment pas qu’on leur parle en espagnol, ils trouvent ça insultant même. Malheureusement, on a désormais le réflexe de dire « gracias », tout le temps, tout le temps. Pendant ces quelques heures à Sao Paulo, on disait « gracias » avant de switcher en anglais « thank you » ou « obrigado » pour ne pas les froisser.

A Asuncion, je trouve le joli son de l’espagnol mais avec une musicalité totalement différente de celle de l’Argentine, du Chili, du Pérou ou de la Bolivie. Ils ont un accent assez spécial, un peu surprenant au début quand on les écoute. Ils parlent extrêmement vite aussi mais la bonne nouvelle c’est qu’aucune consonne n’est avalée, la musicalité est juste un petit peu différente, mais le contenu reste sensiblement pareil. Ici, le vocabulaire change un petit peu et on retrouve plus les mots espagnols d’Espagne, et les expressions d’Espagne. Je suis tellement contente d’avoir pris des cours à Sucre, sans lesquels je n’aurais jamais pu comprendre un seul mot au Paraguay.

Bref, encore une fois, je vous recommande vivement de vous mettre à l’espagnol et au portugais pour votre séjour en Amérique du Sud. A chaque fois que j’arrive à communiquer avec succès avec un local, j’ai ce sentiment indescriptible d’avoir accompli quelque chose de grand et d’important ahaha.

Je pense que mon apprentissage du portugais va être un peu difficile car pour le moment je n’arrive pas encore à bien reproduire les sons « brésiliens ». On verra bien dans un mois, quand on passera 2 semaines à Rio de Janeiro 😀

 

Asunción (Paraguay) : Carnet de voyage
Où acheter les billets pour le carnaval d'Encarnacion au Paraguay ?
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.