San Martin de los Andes : ruta de los siete lagos (3/3)

Depuis Villa Traful, nous arrivons en fin d’après-midi à San Martin de los Andes, un petit village sympa. C’est aussi le début ou la fin de la route des 7 lacs (ça dépend dans quel sens on roule). Si le village est très fréquenté en hiver pour ses stations de ski, en été, il est pris d’assaut pour la route des 7 lacs ou les randonnées.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Presque tous les panneaux de la ville sont en bois comme ça :

Nous logeons chez Cabañas Duplex del Chapelco (600AR/nuit). On a droit à une petite maison pour 6 ! Le Wifi est super rapide, JB en profite pour travailler toute l’après-midi.

Nous prenons la voiture pour faire des courses. Le dimanche, tous les supermarchés sont fermés, sauf un : Todo, qui est à l’autre bout de la ville.

A quelques mètres de notre Cabaña, on a la vue sur le lac et les bateaux.

La ville est sympa, la place centrale est utilisée pour le marché de Noël. Pas très loin, il y a le musée du Che. La rue principale est remplie de boutiques, mais uniquement avec des marques de randonnées.

Jour 2 :

Le lendemain, nous reprenons la route des 7 lacs dans l’autre sens, pour explorer la partie qu’on a parcourue trop rapidement la veille. Il y a même un panneau Zona de Miradores qui nous promet de nombreux stops pour admirer les paysages.

Nous faisons un stop rapide à Villa la Agostura avant de revenir à Bariloche, parce qu’on aime trop cette petite ville. Pour profiter une dernière fois de leur glace artisanale.

Sur la route, on est contrôlé par un policier. Petit moment de stress, mais finalement c’est juste un contrôle de routine. Cependant, il nous fait comprendre qu’il faut toujours allumer les feux. Ca doit être obligatoire ici.

Depuis l’autre rive du lac, on s’aperçoit à quel point Bariloche est beau ! Ce dont on ne rend pas forcément compte quand on est à l’intérieur de la ville.

Depuis les hauteurs de Bariloche, on aperçoit le lac de loin.

Ici, aux feux rouges, il y a pas mal de gens qui profitent du feu rouge pour jongler et demander quelques sous aux conducteurs. Ca me rappelle ma Couchsurfeuse argentine qui a fait ça pendant plusieurs mois pour voyager gratos en Bolivie. Les gens sont très généreux, à chaque feu rouge, il y a au moins un qui donne de l’argent.

Il faut rendre la voiture maintenant. Les Argentins avaient raison, cette petite route ne mérite pas de s’y attarder 3 jours car les lacs se ressemblent tous. S’il y avait à refaire, on aurait réduit tout ça à 2 jours, tout en passant une nuit à Villa la Agostura.

Demain, nous partirons pour le Chili et ne reviendrons pas en Argentine avant un bout de temps.

Partie 2 : Conseils pratiques

  • Pour faire la route des 7 lacs, vous pouvez partir de Villa la Agostura, Bariloche ou San Martin de los Andes. Les tours coûtent dans les 900AR.
  • Le prix des chambres indiqué sur Booking ne prend pas en compte de la TVA (19%). Ainsi, ne soyez pas surpris si le prix sur Booking diffère de celui qu’on vous fait payer sur place.
  • Supermarchés : vous trouverez le supermarché La Anónima un peu partout, avec un espace boucherie. Le supermarché Todo est aussi un bon compromis. On y trouve de vrais saucissons contrairement aux autres supermarchés (qui vendent du salami).
Les désagréments rencontrés lors du voyage
Villa Traful (Argentine) : ruta de los siete lagos (2/3)
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.