Mes Favoris du Moment [Décembre 2020 & Janvier 2021] : Numérologie & Astrologie

Au Vietnam, il y a tellement de médiums qu’une des activités entre copines, quand on s’ennuie, c’est d’aller voir un médium pour écouter les prévisions de l’année, pour savoir quand on rencontrera son copain ou quand on se mariera. Les prévisions sont toujours positives et n’apportent aucune information importante. Une année sur trois est favorable au mariage, une année sur quatre est sous le signe d’une mauvaise étoile, donc nous sortons toujours de chez le médium en rigolant et en oubliant instantanément les prévisions. Pendant de longues années, je ne m’y suis pas intéressée tant que ça, jusqu’à fin Décembre 2020, où j’ai dû choisir une date pour venir en Croatie et au Monténégro. A cause du Covid, l’avenir est incertain et tout change en quelques heures. N’ayant aucune idée sur la date favorable, j’ai consulté le calendrier des dates favorables et j’ai pu choisir la date parfaite, nous permettant d’éviter des restrictions contraignantes ou être confinés quelque part.

En m’intéressant davantage, j’ai trouvé des prévisions faites début Décembre 2019, voire en 2009, annonçant un énorme problème en 2020. Certaines sont plus précises dans les dates : problème en Mars 2020, une reprise en Juillet puis de nouveau un problème en Décembre 2020. Du coup, je me suis demandé si c’était le fruit d’une coïncidence, sur quoi ils se basaient etc. J’ai vérifié moi-même les informations (par exemple quand ils parlent de conjonction de 5 planètes (+ Ketu, south node) sous le même signe en Mars 2020, il suffit de regarder des ephemeris les 17/18 mars et constater que ce n’est pas un mensonge).

Après avoir lu plusieurs livres sur le sujet, je pense que ça n’a pas de fondation scientifique selon nos standards actuels, à la fois dans l’explication et dans la méthode. On ne peut même pas dire que c’est basé sur des méthodes statistiques. Les emplacements des signes zodiaques (aka les constellations) ont bougé depuis. En gros, on dit que telle planète est dans tel signe, mais en réalité, il y a 26 degrés de différence avec la vraie astronomie. Les planètes sont certes très proches dans le ciel, mais pas forcément en Capricorne par exemple (en Mars, selon le système sidereal, ils étaient en Sagittaire). En numérologie, ils disent se baser sur la méthode de Pythagore mais Pythagore basait son système sur l’alphabet grec, et non l’alphabet latin, et a vécu bien avant le Christ (donc bien avant qu’on ait notre système de date de naissance).

Bref, ils affirment tous « on ne sait pas pourquoi c’est pertinent, mais ça marche ».

  • La première explication, c’est que tout est vibration. Donc qu’on soit né telle date, telle année, qu’on s’appelle A, B ou C, ait une incidence sur notre personnalité car ces chiffres et lettres ont des vibrations. Du coup, pendant toute notre vie, on sera plus affecté par les vibrations qui nous sont compatibles. On sera naturellement doué en musique ou en peinture, en écoute ou en négociation.
  • La deuxième explication, plus plausible et acceptable, c’est que tout, dans l’univers, suit un cycle. Il y a des cycles visibles et démontrés scientifiquement comme les saisons, mais il y a aussi des cycles plus personnels, comme le cycle menstruel. Avant, les gens n’avaient pas de smartphone, calendrier… donc ils regardaient le ciel pour savoir où ils en ont au niveau des cycles en question. Au Vietnam par exemple, un pays d’agriculture, on regardait beaucoup plus la Lune que le soleil. Chaque année, le nouvel an lunaire change de date, mais à chaque fois, au Nord du Vietnam, il y a de la pluie typique du nouvel an lunaire. Comment expliquer que cette pluie arrive, sans faute, en Février telle année, mais en Janvier une autre année, si on ne regarde pas la Lune ? De même, le cycle menstruel, sans les apps comme Clue, est difficile à suivre. Par exemple, j’ai mes règles tous les 2x jours. C’est hyper dur à les suivre et les compter à la main, et je dois les suivre pour ne pas réserver un long bus pile au moment où j’aurai mal au ventre. Il y a certainement d’autres choses qui sont sur un cycle de 2 ans, 3 ans, 89 ans… qui correspondent, commodément, aux cycles des planètes. Et puis l’humanité oublie. Si un cycle s’étale sur 978 ans, personne ne sera là pour nous rappeler que le Covid doit arriver en 2020 ahaha Donc l’importance n’est pas de savoir si xyz va se passer, mais plutôt de savoir où on en est dans ce cycle, et mettre à profit notre potentiel quand l’heure de gloire arrive. C’est comme sortir son parapluie quand il pleut, et sa crème solaire quand il fait grand soleil.
11/02/2021

Exercice pratique

Selon la numérologie, un moyen assez simple de calculer ses 4 pics (ou points tournants, changements très importants), c’est d’utiliser son ruling number. Ruling number = la somme des chiffres de sa date de naissance, réduit à un nombre entre 2 et 11.

Date de naissanceRuling Number
01/02/19600+1+0+2+1+9+6+0 = 19
1+9 = 10
Ruling number = 10
17/08/19771+7+0+8+1+9+7+7 = 40
4+0 = 4
Ruling number = 4

L’âge où on va atteindre le premier pic se calcule avec la formule suivante : 36 – ruling number + année de naissance. D’où vient le chiffre 36 ? Ils ne savent pas, mais ça marche. Ouais je sais, c’est frustrant, il y a des trucs qui tombent du ciel comme ça.

Date de naissanceRuling NumberPremier pic
01/02/19600+1+0+2+1+9+6+0 = 19
1+9 = 10
Ruling number = 10
36 – 10 + 1960 = 1986
17/08/19771+7+0+8+1+9+7+7 = 40
4+0 = 4
Ruling number = 4
36 – 4 + 1977 = 2009

Ensuite, tous les 9 ans, et ce, sur 27 ans, il y a 3 autres pics (changements importants). Vous pouvez constater que la deuxième personne connaît son premier pic plus tard (à 32 ans vs. la première personne à 26 ans), mais son dernier pic arrivera plus tard aussi (59 ans au lieu de 53 ans pour la 1ère personne). Après le quatrième pic, que se passe-t-il ? Eh ben, il y aura de petits changements, mais pas aussi importants que 4 changements indiqués.

Date de naissancePremier picDeuxième picTroisième picQuatrième pic
01/02/196036 – 10 + 1960 = 19861986 + 9 = 19951995 + 9 = 20042004 + 9 = 2013
17/08/197736 – 4 + 1977 = 20092009 + 9 = 20182018 + 9 = 20272027 + 9 = 2036

Mon premier pic étant en 2013, c’était l’année où j’ai fait une reconversion professionnelle. Sans le savoir, je me suis battu pour décrocher ce job, malgré une baisse de salaire importante. Contre toute attente, je l’ai eu, sans aucune expérience au préalable, comme si les planètes étaient alignées 😀 C’est un vrai tournant dans ma vie, car c’est ce nouveau métier qui m’a permis d’être nomade aujourd’hui. Mon prochain pic est prévu en 2022, on verra ce que ça donnera.

Le premier pic de JB étant en 2016, c’est l’année où il a choisi de … partir en tour du monde et réaliser son rêve 🙂 C’est aussi grâce à ce tour du monde que nous sommes nomades digitaux aujourd’hui.

J’ai testé cette méthode sur plusieurs personnes en leur demandant « il t’est arrivé un truc super important en 19xx ? » et la personne me répondait toujours « bah oui, je t’avais dit que je faisais ci ou ça » (comme si je connaissais l’année par cœur lol). J’ai aimé demander à mes parents, qui ont ou vont passer le quatrième pic. Et les dates correspondent vraiment à leur parcours. Mon père n’en revenait pas de constater qu’il changeait de métier tous les 9 ans.

Il y a juste une fois où une personne m’a dit « ah non ça ne me dit rien ». C’est parce que j’avais mal calculé son ruling number ahaha.

Bon, que vais-je faire de toutes ces connaissances ?

Déjà mieux accepter l’idée qu’on puisse subir l’influence des cycles (donc des hauts et des bas). On ne peut pas être en croissance positive tous les ans, on ne peut pas avoir des points tournants tous les 6 mois. Par contre, quand l’opportunité arrive, il faut fournir encore plus d’effort.
Ensuite, il faut aussi accepter l’idée qu’il y a des choses qui nous échappent et qui dépassent notre logique scientifique.
Enfin, même si toutes les planètes sont alignées, nous avons toujours le libre arbitre, et c’est l’information la plus importante à retenir. Pour reprendre l’exemple au-dessus, personne ne peut vous empêcher de sortir votre parapluie quand il fait beau, c’est vous qui choisissez toujours le chemin que vous voulez prendre.

Sources

Si ça vous intéresse, voici quelques livres que je recommande (en anglais par contre) :

  • Llewellyn’s Complete Book of Astrology (lien Fnac, lien Amazon, lien Bookdepository) : l’auteure utilise le système de mots-clés que j’ai détaillés dans l’article, ce qui facilite grandement l’autonomie. L’auteure aime beaucoup les tableaux, c’est chouette car ça synthétise tellement de choses. J’adore les analyses des thèmes astraux des personnalités à la fin de chaque section, comme ça on peut s’entraîner. Elle zappe certaines notions (enfin elle les donne sans expliquer l’utilité de celles-ci). Le deuxième livre sur les prédictions de la même auteure est plus difficile à comprendre et est réservée aux avancés.
  • The Only Astrology Book You’ll Ever Need (lien Fnac, lien Amazon, lien Bookdepository) : extrêmement complet, il y a même une partie qui indique comment créer son propre thème astral simplifié. A lire après le livre ci-dessus pour un complément d’infos. Je trouve les interprétations dans ce livre plus pertinentes.
  • The Complete Book of Numerology (lien Fnac, lien Amazon, lien Momox, lien Bookdepository) : petit livre très facile à lire. Les explications de chaque chiffre sont très pertinentes. C’est une méthode très simple. Il faut acheter d’autres livres pour aller plus loin, mais pour les débutants, c’est déjà très bien.
  • How to Predict your Future Secrets of Eastern and Western Astrology (lien Fnac, lien Amazon) : si la collection Llewellyn est très bien pour comprendre les concepts de base, je n’ai rien compris à leur livre Predictive Astrology. J’ai trouvé le livre de James Braha beaucoup plus compréhensible et les explications beaucoup plus pertinentes (pour moi en tout cas). Et il propose deux systèmes prédictifs : western & Hindou. Le système Hindou a l’air compliqué mais il arrive à expliquer, toujours très simplement, les outils, ce qui donne envie d’en savoir plus.
  • Nouveau ! je viens de découvrir le magazine The Mountain astrologer, le plus respecté dans le milieu. On peut acheter les anciens numéros à un prix discount sur leur site (en format PDF ou en format papier). Pour savoir quel numéro va vous intéresser, vous pouvez accéder à la liste des anciens articles, interviews et analyses de cartes astrales des personnalités ici.

Je suis absolument fan de la chaîne YouTube Astrology Podcast. Les vidéos durent 2 à 3h en général. Mais c’est très bien expliqué et même les notions compliquées sont parfaitement bien détaillées. C’est grâce à eux que j’ai enfin compris la notion de ruler et comment on applique ce concept en lisant une carte astrale. J’ai adoré la vidéo First Steps in Reading a Birth Chart ainsi que les prévisions par ascendant pour 2020 et 2021. Repérez les vidéos faites par Leisa Schaim and Chris Brennan.

Pour générer les cartes astrales, vous pouvez soit utiliser astro.com, soit une application comme Astro Future. J’adore leur carte animée. On peut animer les transits en scrollant les dates, cela permet de mieux visualiser le déplacement des planètes, identifier les planètes stationnaires avant/après rétrograde. On peut aussi déterminer une date de début/fin et voir les planètes parcourir les signes zodiaques, c’est super mignon.

L’application est gratuite, mais je vous conseille vivement de prendre en plus l’option 2,29€ pour voir les transits jusqu’à 2050 (la version gratuite est limitée à +1 an) et 3,49€ pour identifier les événements importants (notamment les planet returns, surtout pour les planètes qui bougent moins vite, car devoir éplucher des dizaines de pages d’ephemeris, surtout quand les planètes sont en rétrograde, n’est pas très agréable). Quelques explications sont fournies, mais ce n’est pas le plus important. De plus, on peut ajouter des cartes astrales de plein d’autres personnes. On peut exporter plusieurs choses en PDF ou en format image pour partager sur les réseaux sociaux.

Ce qui manque, c’est le tableau des aspects entre transit planets & natal planets. Il faut cliquer sur chaque planète pour identifier les aspects, et c’est fastidieux.

Pour les cartes astrales hindoues, je n’ai pas encore trouvé de sources fiables. Par contre, vous pouvez calculer vos dasas ici.

Test & Avis : différences entre AirPods Pro et AirPods 2
Carte Avalée dans un Distributeur à l'étranger : Que Faire ?
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.