Lisbonne (Portugal) #6 : Assister à un match du Sporting au Estádio José Alvalade

Après avoir assisté à un derby Benfica – Sporting, je décide d’acheter des billets pour le match Sporting – Braga et ainsi découvrir le stade José Alvalade.

J’achète mon billet sans difficulté sur le site officiel du Sporting, il m’en coûte 30 euros.

Aucune difficulté non plus pour rejoindre le stade qui est bien desservi en métro à environ 40 minutes de mon Airbnb.

Le stade José Alvalade est un joli stade moderne construit pour l’Euro 2004 et inauguré en 2003, il a une capacité de 50 000 places. Il est illuminé en vert, couleur du club, c’est plutôt sympa.

L’accès au stade puis aux tribunes se fait facilement, les indications sont faciles à comprendre. Contrairement au stade du Benfica, je subis une petite fouille. Pas besoin d’imprimer son billet, il suffit de l’avoir sur son smartphone, pas besoin de montrer une pièce d’identité non plus.

Le stade est loin d’être garni, 27 000 spectateurs seulement pour une capacité de 50 000. Le fait que le match se déroule un dimanche soir et que le Sporting vienne de subir deux défaites de suite contre l’ennemi du Benfica ne doit pas aider.

Le match du soir est pourtant intéressant : Braga est actuellement 3e du championnat. Le Sporting, 4e, doit absolument l’emporter pour ne pas se laisser décrocher.

A quelques minutes du coup d’envoi, des personnes âgées pénètrent sur la pelouse et sont ovationné par le public. Je comprends alors qu’il s’agit d’anciens joueurs du club. Le Sporting a été fondé en 1906 et a une longue histoire et un long palmarès (22 championnats remportés).

Lors de la présentation de l’équipe du soir, l’entraîneur du Sporting est copieusement sifflé.

Le match démarre et l’ambiance est étrangement calme. On n’entend d’ailleurs que les quelques centaines de supporters de Braga qui eux, sont chauds comme la braise.

Tout change à la 13e minute, moment à partir duquel les supporters locaux se réveillent et mettent l’ambiance. Je comprends alors qu’il y a eu une grève des encouragements sur ce début de match. Le kop à ma droite mets une sacré ambiance avec chants, tambours et drapeaux, c’est magnifique.

Sur la pelouse, le match est assez brouillon. Les transmissions sont imprécises, le Sporting a tout de l’équipe en manque de confiance.

Tout va changer à partir du moment où Bruno Fernandes va ouvrir le score à la 34e minute d’un splendide coup franc.

A partir de ce moment là, l’ambiance devient excellente. A la 50e minute, Bas Dost double la mise sur un penalty provoqué après un sacré numéro de l’ancien joueur lillois Abdoulay Diaby.

A la 68e minute, Bas Dost s’offre un doublé et porte le score à 3 – 0, score final.

Braga, de son côté, n’aura vraiment pas montré grand chose et n’a jamais semblé être en mesure d’égaliser après l’ouverture du score.

La fête est complète donc pour les joueurs du Sporting qui ont profité du match pour se réconcilier avec leur public.

Résumé vidéo du match

Trottinettes électriques à Lisbonne : test & avis de Hive (+ code promo)
Pulls en cachemire pour Femme : Comparatif Uniqlo, Monoprix, Eric Bompard, Galeries Lafayette, Caroll
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.