Faire une croisière : comment ça se déroule ?

Anh vous a déjà raconté notre croisière en Norvège, c’était vraiment une superbe expérience !

Je me suis rendu compte que beaucoup de gens se posaient des questions sur le déroulé d’une croisière sur un gros paquebot.

J’ai donc décidé de rédiger cet article en essayant de compiler toutes les informations utiles si vous prévoyez de partir en croisière pour la première fois.

Cet article est basé sur une unique expérience, une croisière dans les fjords norvégiens avec le MSC Orchestra en août 2014. J’imagine que le fonctionnement chez MSC, Costa ou un autre croisiériste est très similaire mais il y a sûrement quelques spécificités chez chacun d’entre eux.

Peut-on négocier le prix du voyage ?

Oui, oui et oui.
Pour réserver votre voyage, vous avez deux options :

  • Réserver en direct via le croisiériste 
  • Passer via une agence de voyage

Il y a un double avantage à passer par une agence de voyage :

  • Ils ont des remises par rapport aux prix « direct croisiériste » et peuvent donc vous proposer des tarifs plus intéressants.
  • Ils peuvent organiser votre transfert jusqu’au port d’embarquement. Dans notre cas, la croisière partait de Kiel en Allemagne. C’est l’agence de voyage qui a organisé notre vol Paris – Hambourg puis le bus jusqu’au port à Kiel.

Ce qu’il faut ensuite savoir, c’est que plusieurs agences de voyages vont commercialiser strictement le même produit. Elles ont la possibilité de réduire leur marge pour baisser le prix. Vous avez donc tout intérêt à faire jouer la concurrence.

De mon côté, j’ai contacté 3 ou 4 agences qui proposaient la croisière qui nous intéressait, je leur ai simplement expliqué que je partirais avec celui qui me proposerait le meilleur tarif.

Au final, il y avait tout de même 300 euros d’écart entre la proposition la plus intéressante et la plus chère.

Ayant précisé que mon anniversaire aurait lieu pendant le voyage (ce qui était vrai), j’ai même eu droit à un forfait « pack anniversaire » offert 🙂

Quels sont les différents type de cabine ?

Si on exclu les suites de luxe, il y a généralement trois catégories :

  • Les cabines intérieures
  • Les cabines avec hublot 
  • Les cabines avec balcon

Evidemment, il y a une différence significative de prix entre chaque catégorie.

Nous avions longtemps hésité dans le choix.

Nous avions éliminés l’option cabine intérieure par crainte de « claustrophobie ». Je ne pense pas au final que ce soit très gênant. Les bateaux sont tellement grands qu’on peut tout à fait ne rentrer dans sa cabine que pour se coucher.

Nous étions d’abord parti pour prendre une cabine avec hublot mais l’agence nous a prévenue que les seules cabines avec hublot qui restaient avaient la vue obstruée par des canots de sauvetage. C’est clairement un point à vérifier, on n’y pense pas forcément intuitivement et ça aurait été une très mauvaise surprise de payer une cabine avec un hublot a moitié masqué. Notez que quoi qu’il en soit, vous ne pourrez pas ouvrir le hublot.

Nous avons donc fini avec une cabine avec balcon. C’est plus cher mais nous ne l’avons pas regretté, c’est vraiment très agréable de se réveiller tous les matins avec une nouvelle vue incroyable tout en restant se prélasser dans le lit. Il est aussi possible de prendre son petit déjeuner tranquillement sur son balcon en évitant la cohue du restaurant.

Comment se passe l’embarquement ?

Lors de l’embarquement, votre identité est vérifiée et vous devez laisser une « caution » pour couvrir vos dépenses lors du voyage ainsi que les frais de service (dont nous parlerons plus tard).
Cette caution prend généralement la forme d’une empreinte de carte bancaire mais peut également se faire en cash si vous préférez (renseignez vous au préalable sur le montant nécessaire). 
Une fois ces formalités faîtes, vous récupérez une carte magnétique qui va servir :

  • A passer les contrôles à chaque fois que vous entrez ou sortez du bateau.
  • A entrer dans votre cabine
  • A payer vos consommations durant la croisière

Durant l’embarquement, vous laissez également vos valises que vous retrouverez plus tard directement devant la porte de votre cabine.

Les frais de service

En plus du montant de la croisière facturé par votre agence, vous devrez payer des « frais de service ». 

Ces frais de service correspondent aux pourboires qui seront versé au personnel (femme de chambre, serveur, cuisinier, …). 

Ces frais de service vous seront facturé en fin de croisière, déduits de la caution que vous aurez laissé en début de séjour. En fonction des croisières, les frais de service sont de l’ordre de 5 à 10 € par nuit et par personne ce qui n’est pas négligeable, c’est vraiment à prendre en compte dans le budget.

J’ai lu sur certains forums que la légalité de ces « pourboires obligatoires » étaient contestables et que certains refusaient de les payer, argumentant qu’ils laisseront des pourboires selon leur bon vouloir (ce qui peut s’entendre, c’est le principe des pourboires). 

A vous de voir si vous voulez passer pour un français arrogant, râleur et radin 🙂

Les forfaits boisson

Dans la formule de base, aucune boisson n’est incluse dans le prix. Il faudra donc payer chaque boisson que vous consommerez sachant qu’il est interdit de venir avec vos propres boissons à bord.

Ca peut vite chiffrer puisque vous trouverez plus ou moins les mêmes tarifs que dans un restaurant, la bouteille d’eau est vendue 3,5 euros par exemple.

Il est donc conseillé de prendre un forfait boisson. Il en existe de nombreux (forfait pour X bouteilles d’eau, forfait pour boisson pendant les repas, forfait pour boisson illimité, …).

Ne voulant pas se restreindre, nous avions pris un forfait boisson illimité assez large (incluant les cocktails alcoolisés). Ce forfait coûtait une trentaine d’euros par jour et par personne.

Avec le recul, je ne pense pas que ce soit rentable à moins que vous aillez prévu de boire plus que de raison. Si c’était à refaire, je pense que nous choisirions un forfait moins cher, quitte à se payer une boisson à part de temps en temps.

Quoi qu’il en soit, il est conseillé de choisir votre forfait boisson avant le départ. Il sera toujours temps d’en prendre un à bord mais ce sera un peu plus cher.

Que vous ayez un forfait ou non, c’est grâce à votre carte magnétique que vous pourrez demander des boissons, que ce soit au bar ou au restaurant.

Vous devrez signer un reçu à chaque fois pour confirmer votre commande.

Internet

Tout comme le forfait boisson, il existe des forfaits internet.

Très franchement, on vous déconseille, ceux-ci sont vendu à des tarifs exorbitants pour des volumes de données très faibles.

Voyageant en pleine mer, il s’agit de connexion sattelitaire qui en plus ont une qualité assez variable.

Profitez donc de votre croisière pour vous déconnecter et apprécier la vie à bord 🙂

Il sera toujours possible de vous connecter lorsque vous serez en escale en profitant du WiFi d’un café ou d’un restaurant. Si votre croisière est en Europe, vous pourrez naturellement profiter de votre abonnement mobile français sans frais supplémentaires.

La nourriture

Rassurez vous, vous n’allez pas mourrir de faim ! Avec MSC, un restaurant « buffet » est ouvert et disponible 20h sur 24 ! (de 6h du matin à 2h du matin).

La journée commence par le petit déjeuner ouvert de 7h à 10h. Il est également possible de se faire livrer en cabine moyennant un supplément. A faire au moins une fois si vous avez un balcon dans votre cabine.

Pour le déjeuner, vous avez le choix entre manger au restaurant buffet ou dans un restaurant avec service à table (sans frais supplémentaire). Il vaut mieux réserver à l’avance pour être certain d’avoir une place.

Pour le dîner, on a droit à un vrai service gastronomique, j’avoue avoir été agréablement surpris par la qualité chez MSC. Vous serez à table avec les mêmes passagers pendant toute la croisière, normalement avec des passagers parlant votre langue. Nous étions avec un couple de français et un couple de suisses francophones.

Il faut savoir qu’il y a deux services pour le dîner : le premier à 18h30 et le second à 21h. Je vous encourage vivement à demander d’être au deuxième service. On a tendance à beaucoup manger donc 18h30, c’est un peu tôt. De plus, la plupart des familles avec enfants choisissez le premier service.

Le programme et les activités

Chaque soir, vous trouverez dans votre cabine le journal de bord. Ce journal vous expliquera le programme du lendemain : ville d’arrivée, heure de débarquement et embarquement, excursions proposées, spectacles, activités, …

Même les journées sans escales de navigations, vous n’aurez pas de quoi vous ennuyer, en fonction des navires, vous trouverez de multiples bar, des piscines, des casinos, des cinémas, des salles de sport, … il y a de quoi faire !

Chaque soir, vous aurez droit à un spectacle : danseurs, magiciens, acrobates, … c’est généralement de grande qualité.

Une fois par semaine, se déroule la soirée du capitaine durant laquelle vous aurez l’occasion de croiser le capitaine et de prendre une photo avec lui.

Traditionnellement, il convient d’adopter un dress code élégant. Comme je n’avais pas de costume, j’ai fait comme j’ai pu avec ce que j’avais ^^.

Les excursions 

A chaque escale, une ou plusieurs excursions vous seront proposées pour découvrir la ville. C’est la solution de facilité : vous êtes pris en charge à 100% et vous n’avez pas à craindre de rentrer en retard alors que le bateau sera déjà reparti.

Vous pouvez choisir ces excursions au moment ou vous réservez votre voyage ou alors réserver pendant la croisière au bureau des excursions… si il reste des disponibilités.

Vous pouvez également choisir de vous débrouiller par vous même. Soit en visitant la ville tout seul ou en réservant une excursion sur place.

Lors de notre croisière en Norvège, nous descendions le plus tôt possible. Un bureau de tourisme est généralement présent aux pieds du bateau et propose… exactement les mêmes excursions pour deux fois moins cher ! 

Cela nécessite par contre une certaine capacité à improviser et il n’y a pas de garantie de pouvoir faire ce que l’on souhaiterait.

Si il y a une excursion que vous souhaitez absolument faire, il est sûrement préférable de réserver via le croisiériste. Pour le reste, n’hésitez pas à faire sans, vous économiserez pas mal d’argent.

Dans certains cas, le lieu de débarquement est assez loin de la ville. La compagnie propose alors d’acheter des tickets de bus affrétés spécialement qui feront la navette pendant toute la durée de l’escale. Dans ces cas là, il n’y a malheureusement pas trop d’alternative, vous pourriez prendre un des taxis qui ne manquera pas d’être présent mais souvent à des tarifs très élevés.

Comment se passe le débarquement ?

La veille du débarquement, vous trouverez dans votre cabine la facture finale ainsi que des étiquettes pour vos bagages.

Vérifiez bien la facture, c’est ce montant qui sera prélevé de votre caution de départ. Si il y a erreur, n’hésitez pas à le signaler.

Vous devez également mettre les étiquettes sur vos bagages et les laisser à l’extérieur de votre cabine avant une heure indiquée. Vous pourrez ensuite récupérer vos bagages à terre.

Quelles cosmétiques / Produits de Beauté Ramener du Canada ?
N26 et Revolut : Comment déclarer les comptes étrangers aux impôts ?
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.