Derniers jours en Thaïlande

Après 6 mois en Thaïlande, nous décidons enfin de partir, car il pleut non-stop depuis le 1er novembre, et pendant plusieurs jours, je n’ai même pas eu envie de sortir de l’appartement : les rues sont inondées, il y a des insectes partout, c’est humide partout.

Mes infections reviennent et je dois encore faire une série de tests à Koh Samui. Je n’en peux plus ! Donc après le booster Moderna que nous avons décidé de recevoir après notre vaccin Janssen, on décide de s’offrir 3 dernières nuits à Koh Samui : 2 nuits dans un hôtel luxueux, et une dernière nuit dans un hôtel normal à Chaweng, mais pas loin de l’aéroport – pour des questions pratiques.

Ritz-Carlton Koh Samui

Après avoir reçu le statut Gold Marriott Bonvoy de la part de notre ami F., on franchit la porte de cette enseigne avec beaucoup plus de confiance 😀 c’est la première fois qu’on découvre un Ritz et on ne sait pas trop à quoi s’attendre.

Eh ben, je peux vous dire que le service est au top. Malheureusement, cet hôtel aussi a le fâcheux défaut d’être trop grand et il faut absolument appeler un buggy pour se déplacer au sein de l’hôtel. Je partage avec vous quelques photos de l’hôtel. Nous avions une offre : 2 nuits pour le prix d’une, ce qui revient à 120€/nuit, avec petit-déjeuner. Cela fait du bien, surtout que le vaccine Moderna nous a complètement achevés le premier jour.

Une partie de notre chambre (on ne voit pas le salon, le balcon & la table de travail sur la photo)

Voici une vidéo de notre chambre. Juste avant, nous avons demandé à la femme de ménage de préparer le bain. Ca lui a pris 20 minutes ! Pour une fois, JB trouve une baignoire qui convient à sa grande taille.

J’aime énormément les piscines de l’hôtel : la première, cachée et non-fréquentée, se trouve au niveau du spa. Tout le monde peut y avoir accès, sans réserver un soin bien sûr. Et la piscine en face de la plage, avec des transats les pieds dans l’eau – où l’on peut siroter une limonade tout en comparant les nuances de bleu du ciel, de l’eau, de la piscine…

Apparemment, on peut voir le coucher du soleil depuis le lobby, qui est en hauteur, mais malheureusement il pleuvait quand on y était.

Le petit-déjeuner en mode illimité est à tester absolument. Leur croissant est bien croustillant comme il faut. J’aime beaucoup !

On nous a fait visiter la plus belle chambre de l’hôtel, avec piscine privée, une table de travail en face de l’océan et nous l’a proposé pour 4000 bahts de plus, mais JB a dit non :'( bouhouuuhouuu

Et voici le point le plus haut de l’hôtel, un bar à thé – vidé à cause du Covid – et qui ne sert que de view point en ce moment

L’hôtel propose d’autres activités comme le mini-golf, salle de gym… Il y a plusieurs restaurants sur place. Le restaurant du soir est divinement bon mais il faut bien choisir son plat – si le plat n’est pas épicé, c’est trop bon – mais si c’est épicé, vous allez cracher du feu.

Malibu Koh Samui

Nous terminons notre séjour en Thaïlande par une nuit chez Malibu Koh Samui. Le contraste est saisissant : après plusieurs mois de service luxueux dans notre petit hôtel Baan Tang resort pas cher mais chaleureux à Koh Phangan, et plusieurs hôtels de luxe, chez Malibu, il faut se l’avouer : il n’y a aucun service.

Cependant, le soir tombé, tout le jardin devient extrêmement odorant – une odeur délicieuse d’une fleur qui ne s’ouvre que le soir. Ca me rappelle ma ville natale Ha Noi, et ça m’émeut tellement que malgré le service absent, je suis ravie d’avoir choisi cet endroit pour passer ma dernière nuit en Thaïlande.

S. et L., des expats français super sympas que nous avons fait connaissance via Instagram, nous retrouvent à un resto japonais. Ils reviennent de France, et dans leur valise, notre tablette reMarkable 2 (trop gentils!!). JB peut désormais étudier le droit avec sa propre tablette. Merci merci !! Ah oui, je ne vous l’avais pas dit : JB s’est inscrit à l’université Paris II, Licence de Droit. Il doit suivre ses études en parallèle de son activité freelance, tout en voyageant. Pas évident quand il n’y a que 24h par jour.

Nous retrouvons I. et P. pour un petit-déjeuner avant de quitter l’île. C’est tellement triste, on ne s’est pas beaucoup vus depuis notre arrivée en Thaïlande mais le lien entre nous est très fort. I. nous remet une sachet de cookies faits maison, trop trop bons, avant de nous déposer à l’aéroport.

Les résultats de notre PCR chez Bangkok Hospital arrivent à 8h du matin comme prévu : négatifs. On peut aller à Dubai sans problème.

La Thaïlande, c’est déjà fini. Depuis nos 2 semaines de quarantaine à Bangkok en mai jusqu’à nos passages réguliers soit à Koh Samui, soit à Koh Phangan, nous ne regrettons rien. On a trouvé notre petit coin de paradis au milieu de l’instabilité.

Nous faisons une escale à Phuket – la vue depuis l’avion lors de la descente est époustouflante. Nous passons une demi-nuit dans un hôtel proche de l’aéroport qui nous offre une navette aller/retour gratuite vers l’aéroport. On s’entasse dans le lounge à l’aéroport – preuve que le tourisme de masse is back. Et le lendemain, les yeux à moitié fermés, nous arrivons à Dubai.

J'ai testé le Ski à Dubaï : Retour d'Expérience et avis sur Ski Dubai
Koh Samui & Koh Phangan avec nos amis nomades (Thaïlande)
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.