Vol aller simple plus cher que l’aller-retour : mythe ou réalité ?

Si l’immense majorité des voyageurs réservent un billet d’avion aller-retour, il existe des cas où seul un aller simple est nécessaire.

C’est notre cas en tant que nomade digital, nous voyageons en permanence autour du monde en ne prenant que des allers simples.

Un mythe existe selon lequel les allers simples coûteraient plus cher que les aller-retour, ce qui semble tout de même surprenant.

Voyons ce qu’il en est en prenant l’exemple d’un aller simple Paris – New York, sans escale, le 15 février 2020.

Recherche d’un aller simple avec un comparateur de prix

En utilisant un comparateur de vol tel que Skyscanner et en triant les résultats par prix croissant, on va tomber là dessus.

Le résultat le moins cher propose la compagnie low cost Norwegian avec un tarif de 341 €. Les deux résultats suivants sont ceux d’American Airlines et Iberia avec des tarifs identiques de… 1 813 € ! Soit plus de 5 fois plus cher !

Evidemment, il est hors de question de payer un Paris – New York aussi cher.

Mais à côté de ça, Norwegian est une low cost au bord de la faillite avec de très mauvais avis : les retards sont très fréquents, aucun service à bord n’est inclus dans le prix de base (pas de repas ni boissons, même les couvertures sont facturés en plus !).

A moins de chercher à tout prix l’option la moins chère, je n’ai pas forcément envie de voyager plus de 8h dans te telles conditions.

Recherche d’un aller-retour sur les sites de compagnie

Tentons donc notre chance et comparons le tarif d’un aller simple et d’un aller-retour sur les sites des différentes compagnies. Pour le retour, j’ai choisis arbitrairement la date du 15 mars 2020, soit un mois après l’aller. Pour le vol retour (qui ne nous intéresse pas vraiment), je m’autorise à sélectionner des vols avec escale.

Voici les résultats

Aller simpleAller-Retour
United2 140 €426 €
Norwegian298 €448 €
Air France2 258 €479 €
Delta Airlines2 252 €405 €
Iberia2 246 €424 €

Ouahou ! Les résultats sont impressionnants ! A l’exception de notre low cost Norwegian, toutes les autres compagnies proposent un aller simple environ 5 fois plus cher qu’un aller-retour !

En ajoutant une centaine d’euros au tarif de l’aller-simple de Norwegian, je peux m’offrir un aller-retour sur Delta Airlines avec une compagnie plus réputée et bénéficier d’un service à bord incomparable.

Pourquoi des vols aller simple plus chers que des aller-retour ?

Franchement, c’est assez compliqué à expliquer. Sur Twitter, j’ai demandé des explications à Air France qui a botté en touche.

Certaines tentatives d’explications consistent à dire que l’objectif des compagnies aériennes est de maximiser le taux de remplissage de leurs avions et proposent donc des tarifs très élevés pour dissuader des aller simple.

Mais cette explication ne résiste pas à l’examen.

Dans mon cas où j’ai uniquement besoin d’un aller simple Paris – New York, deux choix s’offrent à moi :

  • Prendre le billet chez Norwegian qui est 5 fois moins cher que les autres : une vente de ratée pour les autres compagnies.
  • Prendre un billet aller-retour chez Delta Airlines et n’utiliser que l’aller. Je vais donc monopoliser un siège pour le vol New York – Paris qu’ils auraient peut-être pu vendre à quelqu’un pour un tarif plus intéressant pour la compagnie.

Je comprendrais tout à fait qu’ils incitent fortement à prendre le retour en proposant, par exemple, l’aller-simple à 350 € et l’aller-retour à 400 €.

Mais un aller simple plus cher qu’un aller-retour reste incompréhensible pour moi, si vous avez des explications je suis preneur.

Puis-je réserver un aller-retour et n’utiliser que le vol aller ?

Oui et non.

Les compagnies aériennes se protègent contre ce type de pratiques dans leurs conditions générales en indiquant que le tarif d’un aller-retour n’est valable que s’il est utilisé intégralement, sous peine de pénalités.

Mais ce type de clause est considéré comme abusive juridiquement et… vous pouvez tout à fait rater votre vol retour ! Une panne de réveil est si vite arrivée.

C’est d’ailleurs arrivé à Anh de toute bonne fois pour un aller-retour Thaïlande – Laos, elle a raté son vol retour et dans ce cas, on peut même se faire rembourser les taxes d’aéroport qui peuvent représenter une jolie somme pour des vols longs courriers.

Attention vous pouvez utiliser cette technique exclusivement en « ratant » le vol de retour. Si vous n’utilisez pas le vol aller, il s’agira d’un no-show et la compagnie risque d’annuler votre billet retour.

Quelles conclusions en tirer ?

Ne réservant que des aller simple depuis le début de notre tour du monde il y a 4 ans, je m’étais souvent étonné de voir certaines compagnies, comme Air France, jamais compétitive avec des tarifs hors de prix. Pour avoir des vols aller simple à des tarifs corrects, le choix de compagnie est généralement limité à des compagnies low cost.

J’ai désormais compris que je dois systématiquement faire une double recherche : une recherche avec un aller simple, une autre avec un aller-retour.

En jouant sur les dates de retour (qui ne nous intéressent finalement pas puisqu’on ne le prendra pas), on peut se retrouver avec des belles surprises (des billets moins chers) ou décider de payer quelques dizaines d’euros de plus pour voyager dans de meilleures conditions avec une compagnie plus réputée. D’autant plus qu’on pourra récupérer une partie de la somme en « ratant » le vol de retour.

Road trip au Mexique #6 : les Ruines de Calakmul, au fin fond de la jungle
Voyage hors zone Euro : comment changer son argent ?
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    >