Playa Giron (Cuba) : des plages turquoises incroyables

Playa Giron, ça vous dit quelque chose ? Non ?
Et la baie des cochons ?
Oui, c’est ici qu’il y a eu le débarquement avorté des exilés cubains anticastristes entraînés par la CIA. Mais nous ne sommes pas venus pour réviser l’histoire, juste pour profiter de ses plages de rêve.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Comment y aller ?

Playa Giron est un petit village niché dans la baie des Cochons. Il ne situe qu’à 70km de Cienfuegos à vol d’oiseau, mais la route directe est tellement mauvaise qu’il faut faire un petit détour. Le trajet passe à 100km tout d’un coup.
Notre casa à Cienfuegos nous a trouvé un taxi colectivo pour 15 CUC/personne. Au départ, on était censés aller au terminal de bus avec le proprio et chercher un taxi, mais le proprio était tellement gentil qu’il y est allé lui-même à vélo; et le taxi est passé nous chercher directement à la casa. La contre-partie c’est qu’on a pas pu négocier le tarif. Je pense qu’on a eu un prix correct, compte tenu de la distance.
On aurait pu prendre le bus Viazul à 8h30 pour 7CUC/personne mais bon, c’est un peu trop tôt, surtout s’il faut être présent 1h avant le départ.
Nous voyageons pendant 1h30 dans une vieille voiture américaine super confortable et spacieuse, avec 2 autres touristes. Sur le chemin, nous remarquons que de nombreux agriculteurs laissent sécher les graines de riz à même la route. Les voitures essaient de ne pas écraser le riz, mais quand il y a du trafic dans le sens inverse, c’est difficile de ne pas rouler dessus.

Jour 1 :

Playa Giron est une toute petite ville, j’ai vu d’autres bus Viazul s’y arrêter mais aucun rabatteur ne semble être présent à ce moment-là. Du coup, pensez à réserver une casa quand vous venez ici.
Nous sommes accueillis par Yaya de Hostal El Castillito. Elle parle super bien anglais. C’est une casa qui fait un peu hôtel car il y a quelques personnes employées ici pour s’occuper de nous, dont un chef qui cuisine divinement bien.
Selon les conseils de Yaya, nous nous rendons à pied à la Playa Los Cocos, qui, comme son nom l’indique, a plein de cocotiers.
Astuce : repérez le bar sur la plage. C’est là où la plage est la plus belle, sans algue, avec plusieurs bancs de sable au milieu des coraux (morts). Le snorkelling ici n’est pas du tout intéressant.
On se pose sous un arbre (on évite soigneusement les cocotiers de peur de se prendre une noix de coco sur la tête) et passons 3h là-bas à se baigner et regarder la mer. L’eau est un peu froide (Avril 2017) mais dès qu’on arrive à y entrer, tout va bien.
JB finit son cigare, un mojito à la main, les pieds en éventail devant une eau turquoise transparente. Trop dure la vie !
Nous remarquons que nos voisins de serviette sont quasiment tous venus en voiture de location (chose qu’on n’a pas vue dans les autres villes). Les voitures de location sont super modernes, même si elles sont petites. On est un peu surpris de voir ça car il n’est pas si difficile que ça de se rendre à Playa Giron en transport public. Peut-être que le manque d’informations sur Cuba fait que les gens choisissent la solution la plus facile mais aussi la plus chère (100USD/jour pour la location de voiture) ?
Fatigués par le soleil et le vent, nous rentrons à notre casa, en passant par la fameuse Playa Giron, juste devant l’unique hôtel de la ville qui porte le même nom. La plage nous semble superbe, mais la vue est gâchée par une jetée brise-lames. C’est THE plage où ont débarqué les mercenaires anticastristes lors de la tentative de coup d’Etat de la CIA.
En parlant d’histoire, on se motive pour se rendre au Museo de Playa Giron, où 2 CUC nous permettent d’accéder aux salles réunissant les objets & photos liés au débarquement. On y voit aussi un avion utilisé par l’armée de l’air cubaine.
En face du musée se trouve un supermarché peu fourni mais qui nécessite 3 employés !!
Sur ce, nous rentrons à pied à la casa et profitons du superbe dîner que nous prépare le chef pour 10CUC/personne.

Jour 2 :

Après un petit-déjeuner bien consistant, sur les conseils de Yaya, nous partons pour Punta Perdiz, à 12km de Playa Giron. Nous attendons le shuttle/bus touristique de Guama Tour (sur le bus c’est marqué Transtur) à 10h à côté de notre casa.
Astuce : Ce shuttle est cité dans le Lonely Planet mais les horaires ont bien changé depuis. Demandez à votre casa l’heure exacte du passage du shuttle.
Le chauffeur est gentil, il s’arrête quand nous lui faisons signe alors que nous ne sommes pas devant un arrêt officiel. 15 minutes plus tard, il nous dépose à Punta Perdiz et nous dit qu’aujourd’hui, le bus reviendra nous chercher à 16h (les horaires changent d’un jour à l’autre). Nous sommes les seuls à descendre à Punta Perdiz.
Punta Perdiz est un restaurant proposant une formule all inclusive à 15 CUC/personne. On a droit à un open bar (boissons alcoolisés ou non) toute la journée et un buffet entre midi et 15h. On a aussi accès à une très belle plage avec transats etc. Un club de plongée y est présent et du matériel de snorkelling peut être loué.
Nous n’étions pas très sûrs de vouloir payer les 15CUC. Yaya nous a dit que la plage : Playa el Tanque, à 200m de là, était exactement pareille, et gratuite. Cependant, en arrivant sur les lieux, et en voyant de beaux transats face à la mer (indispensables quand il n’y a pas de sable), les 15CUC prennent tout son sens.
L’employé du resto qui nous présent l’offre all inclusive semble très très fier de son resto. Ca fait plaisir de voir des gens aussi impliqués et motivés !
Sur place, il y a déjà une quinzaine de touristes, apparemment beaucoup sont venus en taxi (20 CUC l’aller-retour, attente comprise), le reste via un tour organisé.
 
Hmmm… quand on pense qu’on a payé 3CUC/personne pour venir ici avec le shuttle ! Encore une fois, cela veut juste dire que les bons plans existent à Cuba, il faut vraiment insister auprès de sa casa pour en être au courant.
Pardon, je m’égare… Comment vous décrire cette plage ? Imaginez la plage la plus belle, la plus paradisiaque, l’eau la plus transparente et turquoise que vous n’ayez vue ! C’est celle-ci !
Elle est PARFAITE ! En face du bar (à volonté hihihi), l’eau est peu profonde (1m) et cette partie de la plage est pleine de poissons. Nous sommes dans une baie donc il n’y a pas de vague. Quand on s’éloigne un peu, la profondeur varie entre 2 et 5m, il y a 2 spots pleins de poissons également. On peut voir une grosse bande de poissons nager, manger. Les coraux noirs ne sont pas très jolis, beaucoup sont morts, mais les poissons valent le coup. On est bien aux Caraïbes ! Je n’ai encore jamais vu une eau aussi transparente (même à 5m, on voit jusqu’au fond, l’eau reste turquoise). Nous avons amené notre propre matos de snorkelling à Cuba (quelle bonne décision !) et en avons trop bien profité !
On ne voit pas bien, mais les ombres qui flottent, ce sont des poissons 😀
A partir de midi, le buffet est servi. On est hyper surpris de voir une cinquantaine de touristes envahir le lieu. 7 cars touristiques sont garés devant. Que se passe-t-il ? Il semblerait que ce sont des touristes venus à Cuba en voyage organisé. Seulement une partie d’entre eux resteront sur la plage pour se baigner, donc nous sommes quand même tranquilles, allongés sur nos transats face à la mer.
J’aimerais tant pouvoir revivre ce moment autant de fois que je voudrais car la beauté du lieu est indescriptible. C’est la plage la plus belle qu’on ait vue de notre vie (même si j’espère secrètement qu’on en verra d’autres plus belles, à Cuba ou ailleurs) et pourtant on en a déjà vu de très belles (Thaïlande, Philippines, Tahiti, Brésil, …)
Perso, je voudrais l’eau turquoise de cette plage, ajouter les requins et raies de Moorea, du sable blanc et fin de Mui Ne, la chaleur des plages en Asie, les cocotiers thaïlandais, les coraux australiens et TADAM ! Voilà la meilleure plage du monde !
Il est 16h, on prend le shuttle à regret. J’espère que la plage de Playa Larga (notre prochaine destination) sera aussi belle, sinon on retournera ici 😀

Partie 2 : Conseils pratiques

Budget

184 CUC pour deux, 2 nuits, transport inclus
  • Transport :
    • 15CUC/personne en taxi colectivo
    • 3CUC/personne en shuttle pour aller à Punta Perdiz
  • Hébergement : 30CUC/nuit chez El Costillito
  • Nourriture :
    • Un petit déjeuner à 5CUC/personne
    • 2 dîners à la casa : 10CUC-15CUC/personne (15CUC pour une langouste, 13CUC pour les crevettes)
    • Bouteille d’eau 1,5L : 1CUC au supermarché
    • Droit d’accès à la plage + all-inclusive chez Punta Perdiz : 15CUC/personne
    • Mojito sur la plage des cocotiers : 2CUC
  • Visites : 2CUC/entrée au musée

Comment venir à Playa Giron ?

  • Depuis Playa Larga : prenez le shuttle (les cubains appellent ça « bus turistico »). 2 départs/jour. 3CUC/personne
  • Depuis Cienfuegos : 2 bus Viazul/jour passent par Playa Giron, dont un part de Cienfuegos à 8h30. 7CUC/personne
  • Depuis La Havane : 3 bus Viazul/jour s’arrêtent à Playa Giron sur le chemin vers Trinidad.
  • Depuis Vinales : il n’y a pas de bus direct. Il faut prendre le bus Vinales -> Cienfuegos (il y en a 2 par jour) et demander à être déposé à Jaguey Grande. Prenez ensuite un taxi colectivo jusqu’à Playa Giron (65km).

Infos sur le shuttle/bus hop-on hop-off de Guama Tour (avec le logo Transtur dessus).

  • 3CUC/personne (à payer directement au chauffeur)
  • On descend et monte à sa guise pendant une journée.
  • Le trajet du shuttle est le suivant :
    • Aller (2 départs/jour): Hôtel Playa Giron -> Caleta Buena -> Hôtel Playa Giron (10h05) -> Punta Perdiz (10h20) -> Cueva de los Peces -> Playa Larga (10h30) -> Ferme de crocodiles -> Boca de Guama
    • Retour (2 départ/jour) : mêmes stops mais dans le sens inverse

A voir dans les environs de Playa Giron :

  • Caleta Buena (8km de Playa Giron) : une belle plage avec droit d’accès à la plage all-inclusive (buffet, open bar) à 15CUC. Snorkelling possible mais moins beau que Punta Perdiz. Site desservi par le shuttle
  • Punta Perdiz (12km de Playa Giron) : là où nous sommes allés, plage MAGNIFIQUE avec droit d’accès à la plage all-inclusive (buffet, open bar) à 15CUC/personne. Super spot de snorkelling. Site desservi par le shuttle
  • Cueva de los Peces : une immense faille techtonique inondée (ou cenote), 70m de profondeur. Super spot de snorkelling/plongée. A égale distance entre Playa Larga et Playa Giron mais le transport est plus simple depuis Playa Giron
  • Ferme des crocodiles. Entrée 6CUC. Site desservi par le shuttle
  • Excursion « Enigma de la Roca » à 15CUC, proposée par la casa, déjeuner inclus. Promenade dans la forêt, à la recherche des animaux, baignade à la Cueva de los Peces.
  • Observacion de aves (observation des oiseaux) : 15 CUC, proposée par la casa
Playa Larga (Cuba) : plages de rêve et sable fin
Cienfuegos (Cuba) : une ville française à Cuba
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (63 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    2 commentaires
    • Répondre sophie

      4 février 2018, 22 h 26 min

      Bonjour,
      Merci de partager vos aventures et tous vos trucs et pépites! Petite question « accessibilité » pour vous: je pars à Cuba dans 15 jours avec mes 2 filles, dont une en fauteuil roulant: vous rappelez-vous si caleta buena est plus accessible (par ex sable versus rochers jusqu’à l’eau) que punta perdiz? quelle est la largeur de la partie rocheuse avant d’accéder à la mer à Punta Perdiz? Carossable en fauteuil? Pour discriminer entre les autres options: la cueva de los peces, est-elle accessible en fauteuil? qu’en est-il de la ferme aux crocodiles?
      Dans la même idée, parmi vos adresses de casas favorites, lesquelles avaient des chambres au RDC? Ces petits détails sont en fait très difficiles à trouver, et nous changent la vie, en nous permettant de cibler ce qui est plus faisable!
      1000 mercis!!!! et pleins de bonnes aventures et découvertes au Vietnam, d’après votre programme!

      • Répondre Anh

        5 février 2018, 2 h 35 min

        Bonjour Sophie, j’essaie de mentionner quand un lieu est accessible dans mes guides mais d’après vos questions je manque encore beaucoup de notions au niveau accessibilité. Je vais essayer de mieux regarder la prochaine fois.
        Niveau transport : La station viazul a Havana est accessible mais il faut passer par une autre porte sur le côté. Les bus sont petits et les places numérotées. Les autres stations de bus sont au niveau de la route (Check in a l’étage pour Cienfuegos mais départ dans la rue).
        Les taxis colectivos ont de grands coffres pour contenir un fauteuil roulant mais attention il n’y pas de ceinture.
        Alors pour caleta buena je suis passée devant en voiture donc je ne peux pas vous affirmer avec certitude en tout cas c’est rocheux. Punta perdiz est plus accessible déjà avec 50cm de partie rocheuse seulement mais elle ne verra pas les poissons.
        Mais la cueva de los peces me semble le plus accessible car c’est juste à côté de la route et il y a de gros parasols sur un terrain plat à 50cm de la mer. Je ne sais pas pour la ferme aux crocodiles je n’y suis pas allée. Quant à mes casas, celle se trouvant à playa giron est au rdc. Le voisin de ma casa a playa larga (celui qui ne parle qu’espagnol) à 2 maisons de là, a une chambre pour 3 au rdc aussi. Au pire écrivez à ma proprio de casa a playa larga et demandez lui de parler à son voisin elle est tres gentille. A Trinidad il y a une ou deux chambres au rdc dans la casa, il faut leur demander de la réserver pour vous. Les autres sont soit à l’étage soit au rdc mais avec 3-4 grosses marches d’escalier (matanzas, vinales). Pour vinales, la plupart des casas sont au rdc, vous aurez l’embarras du choix. A votre arrivée faites le tour et choisissez la casa qui vous convienne.
        En tout cas il faut s’attendre à au moins une marche même si la casa est au rdc, ils aiment bien surélever un peu leur maison.
        Merci effectivement nous sommes au Vietnam en ce moment et la nourriture est délicieuse ! Bon voyage à Cuba et si vous avez d’autres questions n’hésitez pas.

    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.