Eforie Sud (Roumanie) : Bain de boue, Mer Noire et le Lac Salé de Techirghiol

Notre séjour en Roumanie est le prétexte idéal pour un long week-end au bord de la Mer Noire. Petite précision : l’eau de la Mer Noire est bleue, son nom proviendrait plutôt de son taux élevé en hydrogène sulfuré donnant un effet noircissant à partir d’une centaine de mètres de profondeur.

En Roumanie, quand on parle de la Mer Noire, on pense directement à Mamaia, une énorme station balnéaire. Mais nous avons trouvé une petite perle pas très loin, Eforie, connu pour ses soins thérapeutiques à base de boue et d’eau très salée provenant du lac Techirghiol.

Eforie est constitué de deux villes : Eforie Nord et Eforie Sud. Ayant trouvé un hôtel avec spa pas très cher à Eforie Nord, nous décidons de choisir celui-ci.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Comment y aller

Depuis Bucharest, nous prenons un train jusqu’à Constanta (2h30). Nous changeons de quai et 17 minutes plus tard, un autre train façon TER nous amène jusqu’à Eforie Nord (30mn).

Photo : la 1ère classe en Roumanie

Beaucoup de personnes âgées viennent à Eforie Nord pour se soigner, nos trains seront aussi remplis de personnes âgées. Ce qui est marrant en Roumanie c’est que le train est tellement lent que les gens n’hésitent pas du tout à descendre sur les rails pour traverser, où s’asseoir au bord du quai en attendant le train.

Ils discutent entre eux, joyeusement, sans se connaître. Des vendeurs à la sauvette passent régulièrement pour nous proposer des boissons, chips et fruits rouges. Apparemment on peut quand même acheter un ticket même si le train est plein, dans ce cas là, il faudra rester debout pendant tout le trajet. En 2ème classe, il n’y a plus de place dans le couloir, les gens sans place dédiée s’assoient par terre, par contre c’est plus calme en 1ère classe.

Notre hôtel

Aqvatonic Med Spa – Steaua De Mare est un joli hôtel un peu excentré, au tarif très compétitif de 30€/nuit/chambre double, accès au spa inclus. Il se trouve à 20 minutes de marche de la gare, mais le chemin menant à l’hôtel est très agréable car il longe la mer.
Dès l’arrivée, nous profitons tout de suite de la piscine, du sauna et découvrons que même la piscine est composée de différents espaces pour tonifier le corps – en nageant à contre courant, ou profiter du jacuzzi, faire de l’aqua biking… on est un peu en mode thalasso.
Ceux qui n’ont pas de chambre à l’hôtel peuvent aussi payer un accès au spa pour 20 lei. Il y a des lockers, des douches, sèche cheveux etc. Les massages d’une heure coûtent dans les 90 lei. C’est vraiment abordable, bref, tarifs locaux !
Propres et détendus, nous dînons à la brasserie de l’hôtel.
En face, un énorme restaurant sert un groupe d’une centaine de personnes, venues pour un séminaire.
La ville n’a pas l’air touristique, en tout cas, elle a l’air d’attirer uniquement les touristes roumains. Aucun menu n’est traduit en anglais et même les serveurs/hôtesses d’accueil parlent à peine anglais. Heureusement que le roumain est assez proche du français, on a plus de chance de se faire comprendre en parlant français.

Bain de boue

J’ai pu trouver quelques infos sur les bains de boue à Eforie Nord sur les blogs roumains, mais Google Translate a du mal à les traduire correctement alors j’ai dû demander le chemin à l’accueil.

Sur les blogs, on nous parle de Baile Reci, mais en fait Baile Reci est un centre thalasso, il faut aller voir un médecin là-bas et ensuite il nous prescrit les soins adaptés… pour au moins 5 jours. Même à l’hôtel, on a demandé un enveloppement aux algues et à la boue et l’hôtesse nous a fait comprendre qu’il fallait avoir la prescription d’un médecin pour ce genre de traitement.

Cependant, il existe un centre où tout le monde peut aller qui s’appelle, lui, Bai Reci. C’est celui-là qui nous intéresse. Il se trouve à 5km d’Eforie Nord, au bord du lac salé Techirghiol, il est ouvert de 7h à 19h. L’accueil de l’hôtel nous appelle un taxi et demande le prix pour nous : 25 lei, c’est vraiment un tarif pour pigeons, mais nous acceptons quand même (normalement c’est 3 lei / km grand maximum).

A notre arrivée, la femme à l’accueil appelle sa collègue qui parle anglais. Nous sommes soulagés d’avoir quelqu’un d’anglophone qui nous montre les infrastructures (un peu vieilles mais propres). Pour 15 lei/personne, on peut rester autant de temps qu’on veut. Il y a 3 espaces : espace réservé aux femmes nudistes, aux hommes nudistes (c’est séparé hein) et un espace « familles » où le maillot est obligatoire. On choisit donc l’espace familles qui s’appelle « sector comun » en roumain.

Il y a plein de transats sur le sable, des douches communes (avec portes qui se ferment mal) à l’eau douce, des douches à l’eau salée au bord du lac (cette eau provient aussi du lac). On nous explique qu’il faut rester 10 minutes dans le lac, 10 minutes à se sécher, puis s’enduire de boue qui se trouve dans les sceaux, attendre 20 minutes puis se rincer dans le lac. Il faut obligatoirement se rincer à l’eau salée pour un meilleur effet. Il faut éviter de mettre de la boue sur les varices, sur les zones où l’on a eu cours à la chirurgie, et sur le coeur si on a des problèmes cardiaques.

Il y a aussi des zones massages (non inclus dans le tarifs), pour 40lei/30mn et 60lei/60 minutes. Ce sont vraiment des tarifs pour locaux, c’est super ! J’adore !

On suit religieusement les indications. JB met de la boue sur tout son corps. Elle sent un peu mauvais, du coup je n’en mets que sur mon visage histoire de… Les autres clients sont aussi couverts de boue, et ils sèchent au soleil, debout. De temps en temps, on voit de vieux couples, enduits de boue, main dans la main, s’avancer vers le lac et s’aident à se débarrasser de la boue. La boue s’enlève très rapidement et ne laisse pas de trace sur les maillots de bain.

L’eau du lac est plus chaude que la mer mais à cette époque de l’année (septembre), elle reste tiède pour moi.

Sur les blogs roumains, j’ai lu quelqu’un se plaindre de la propreté du lac, comme quoi ce n’est pas propre et plein d’algues et de vers. Au début je ne les voyais pas, et puis en regardant attentivement, je les ai vus ! des petits vers un peu rouges nageant joyeusement dans l’eau ! Quelle vision d’horreur ! Du coup, au lieu de me rincer dans le lac, je me rince à la douche d’eau salée à côté, en me disant que même si l’eau de cette douche provient aussi du lac, elle a peut-être été filtrée un minimum, pour se débarrasser des algues (et des vers j’espère).

Nous prenons une douche rapide d’eau douce, avant de rentrer à notre hôtel à pied (on n’a pas vu de taxi). Le mieux aurait été de ne pas se doucher du tout et laisser les minéraux agir sur la peau, mais je n’arrive pas à sortir cette image des vers dans le lac de ma tête et je tiens absolument à me rincer au plus vite.

Pour rentrer à l’hôtel, on doit longer une partie du lac. A un moment, JB me demande « tu sens quelque chose ? ou c’est moi qui pue ? » – je lui réponds « de quoi tu parles ? je ne sens rien ! » – avant de glousser « je rigooole ! ce n’est pas toi, c’est le lac qui pue ! ». Ohlala, on dirait vraiment une odeur d’égouts, c’est insupportable. Et dire qu’on s’est enduit de la boue de ce même lac il y a seulement une heure. Je me demande vraiment si l’odeur vient des minéraux super bénéfiques pour la santé – ou parce que le lac est vraiment pollué ?

1h de marche plus tard (c’est bon, j’ai rempli mon quota de sport pour l’année), nous arrivons enfin à notre hôtel.

C’est vrai que la peau est plus douce, mais pour guérir vraiment, les curistes doivent rester au moins une semaine.

Note : le lendemain, j’ai une énorme poussée d’acné sur les joues. Je ne sais pas si c’est lié ou pas 🙁 en tout cas, c’est connu que les masques de boue et/ou argile détoxifie la peau et peut engendrer des boutons.

Les jours suivants, nous alternons entre promenade au long de la plage et spa. JB profite également de la salle de sport. L’eau de la Mer Noire est très froide pour moi, même les locaux ont du mal, je les vois plus bronzer sur la plage que de se baigner. A Eforie Nord, il y a beaucoup de chats et chiens errants, mais ils ont l’air d’être heureux et en bonne santé. On a même vu des chats en train de manger du pâtée, je pense qu’ils sont nourris par les habitants.

Partie 2 : Conseils pratiques

  • Pour faire une cure balnéo, beaucoup choisissent de séjourner à l’hôtel Europa, un médecin est présent là-bas pour vous prescrire tous les soins qu’il vous faut. La durée idéale est de 2 semaines
  • Si vous n’êtes pas curistes/malades – bref en bonne santé – vous pouvez participer à cette activité locale en allant à Bai Reci. Je vous ai parlé des vers, des algues… ensuite, quand on voit les locaux s’y baigner joyeusement, je me dis que cela contribue probablement à l’immunisation.
  • Nous vous recommandons notre hôtel Aqvatonic Med Spa – Steaua De Mare si vous aimez les spas. Par contre, il est loin du lac salé.
  • Pour le trajet entre Constanta et Eforie Nord, si vous ne voulez pas le faire en train, vous pouvez prendre un taxi, 17km séparent les deux villes.
  • La plage à Eforie Nord est superbe pour les enfants, l’eau n’est pas profonde, il n’y a quasiment pas de vagues. Par contre, le sable n’est pas super fin, venez avec des tongs.

Budget

  • Train : Bucharest (Gara de Nord) – Constanta A/R : 160 lei/personne – on peut acheter les tickets en ligne sur https://www.cfrcalatori.ro Attention, il faut marquer « gara de nord » comme lieu de départ.
  • Train : Constanta – Eforie Nord A/R : 7,6 lei/personne, places non numérotées – ce ticket ne peut s’acheter en ligne, il faut l’acheter à la gare, il y a des machines automatiques où vous pouvez payer par carte de crédit
  • Hôtel Aqvatonic Med Spa – Steaua De Mare : 30€/nuit/chambre double
  • Environ 50lei/repas pour deux
  • Bai Reci : 15lei/personne
  • Taxi centre-ville – Bai Reci : 25lei/one way
[Test et Avis] Kit Pureté & finesse Dr. Hauschka
[Le Retour] Bilan de Santé après le Tour du Monde
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    2 commentaires
    • Répondre lecanu

      22 août 2018, 13 h 32 min

      Bonjour , je désire faire une cure thermale à Eforie , ou autre , je recherche des renseignements pour hébergement, la restauration , la cure et surtout les tarifs , merci des vos renseignements

      • Répondre Anh

        22 août 2018, 14 h 25 min

        Bonjour,

        Nous ne l’avons pas fait donc nous ne pouvons pas vous faire un retour là-dessus.
        cependant, vous pouvez contacter ce centre : http://www.efosan.ro/ pour demander comment ça se passe.
        J’ignore s’ils parlent anglais/français par contre.

        cordialement,
        Anh

    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.