Comment organiser un safari dans le Kruger Park ?

Qui dit voyage en Afrique du Sud dit bien souvent escale au Kruger Park ! La faune sauvage n’attend que vous, mais vous avez encore quelques interrogations sur l’organisation de votre safari ? Cet article vous aidera à préparer idéalement votre aventure !

Situé à l’est du pays, le Kruger Park a plusieurs avantages : il est relativement facile d’accès, vous pourrez y circuler de manière autonome et le budget y est moins élevé que pour d’autres safaris de pays voisins. Le parc vaut le détour : la faune y est très diversifiée, et vous y trouverez notamment le Big Five. Pour les non-initiés, le terme « Big Five » correspond aux cinq mammifères parmi les plus prisés des safaris : les lions, les léopards, les rhinocéros, les buffles et les éléphants.

Sur place, la magie opère : on peut admirer une variété impressionnantes d’animaux sauvages, telles que le Big Five donc, mais aussi girafes, crocodiles, ou encore différents félins. Les portes du parc sont ouvertes à la circulation en voiture de 6h à 17h30 entre mai et juillet, et l’amplitude s’étend jusqu’à 5h30-18h30 de novembre à février. L’activité animale est particulièrement époustouflante aux aurores et en fin de journée, lorsque les températures sont moins chaudes. Une fois à l’intérieur, vous pourrez circuler avec votre véhicule où bon vous semble, tant que vous roulez sur l’une des routes ou pistes aménagées. En revanche, il n’est possible de sortir de son véhicule que dans certaines zones bien délimitées.

Pour bien préparer votre voyage, plusieurs informations bien utiles vous faciliteront la tâche ! Sachez tout d’abord que le Kruger Park est accessible toute l’année. Toutefois, s’il fallait choisir, le mois de janvier est peut-être le moins idéal, car souvent pluvieux et chaud. Si vous le pouvez, nous vous conseillons également d’éviter les périodes de vacances scolaires pour profiter de manière optimale de votre périple. Pour information, la saison des pluies court de septembre à avril, alors que les étés sont particulièrement secs et chauds. Ainsi, la période de mai à septembre est idéale pour l’observation de la faune.

Concernant le moment de la réservation, il peut être judicieux de s’y prendre 2 mois en avance ou plus. En effet, les logements partent assez vite et vous pourriez avoir moins de choix quant au confort de votre habitation sur place. Les activités sur place et les cartes d’accès sont en revanche réglables sur place.

Question budget, la moyenne est d’environ 65€ à 115€ par adulte et par jour sans extra, selon le confort choisi, comprenant les accès, le logement, la nourriture et le véhicule.

Niveau santé, les vaccins pour l’Afrique du Sud recommandés sont plus ou moins les mêmes qu’en France : polio, coqueluche, tétanos, et diphtérie. Si vous êtes à jours dans vos vaccins, il n’y en a donc pas d’autres à prévoir, sauf si vous prévoyez de rester sur une longue période (dans ce cas, les vaccins contre la typhoïde, la rage, les hépatites A et B sont aussi recommandés). En Afrique du Sud, les hôpitaux sont de bonne qualité. L’eau du robinet est potable dans la majeure partie du pays. Si il existe peu de risque de tourista, il convient de faire attention concernant le paludisme (également appelé malaria). Présent justement dans la région où se situe le Kruger Park, il faudra se protéger contre les moustiques et il peut être judicieux de prendre un traitement en prévention auprès de votre médecin traitant.

Enfin, si vous vous posez la question du moyen de locomotion sur place, sachez qu’il est bien souvent conseillé d’opter pour un 4×4 pour les safaris : on y voit de plus haut et donc plus loin, et on roule a priori plus facilement. Cependant, ici, les routes sont bien aménages, hormis quelques bosses ici ou là. Ainsi, une voiture plus économique peut faire l’affaire. Au moment de faire votre choix, il sera surtout question de l’importance à accorder au confort (plusieurs heures à passer dans le véhicule), et de la vue. Pour ce qui est du matériel, prévoyez des vêtements adaptés, notamment contre le soleil et les moustiques, votre appareil photo et vos jumelles pour une observation optimale !

Une fois paré(s), il ne vous reste plus qu’à profiter de la beauté du spectacle !

Comment se garer à l'aéroport d'Orly ?
Quels sont vos droits en tant que passager aérien ?
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.